Accueil Chronique de concert Compagnie Jolie Môme - Légitime Colère
Mercredi 22 janvier 2020 : 11487 concerts, 25886 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Compagnie Jolie Môme - Légitime Colère

Salle de Spectacle - la Penne sur Huveaune 05 Mai 2006

Critique écrite le par

Ah, enfin, la Compagnie Jolie Môme joue dans la région ! Cela faisait des années qu'on les espérait. Alors, pour commencer un grand merci à l'équipe de l'Escale Saint Michel qui a permis cette rencontre dans la Nouvelle Salle de Spectacle de la Penne-sur-Huveaune. Une mairie rouge, lieu idéal pour eux !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, la Compagnie est une troupe de cabaret militant. Et quand on dit militant, c'est militant. Les Jolie Môme se produisent souvent en soutien sur les piquets de grève et les manifestation, donnent leur morceaux pour des disque de soutien, etc.. Très actifs dans le mouvements intermittents, bien évidement ils sont majoritairement syndiqués, et/ou membre d'organisations politiques.

Mais Jolie Môme c'est avant tout un spectacle, forcement engagé. Troupe de théâtres, ils ont plusieurs pièces à leur actif (Crosse en l'air, Spartacus,...) mais ce soir c'est leur cabaret Légitime Colère qu'ils viennent jouer.

C'était la première fois que j'allais à la Nouvelle Salle de Spectacle de la Penne, ouaou, quel lieu ! Un hall d'accueil immense qui en plus du bar accueillait des tables de presses militantes (Collectif de Sans Papiers, CQFD, Syndicats et Partis,..). Configuration théâtre, avec places assises (idéal pour ce soir, le public étant de tout âge) et une belle scène.

Avant d'entrer sur scène, les Jolie Môme laisse la parole au collectif des Sans Papiers de Marseille (cf. infos sur : www.millebabords.org/). Et c'est après un "Solidarité avec les Sans-Papiers" que le spectacle commence.

La troupe vient du théâtre de rue et on retrouve cela sur scène. Toujours en mouvement, les tableaux s'enchainent, avec toujours un drapeau rouge au centre. Visuellement ils semblent sortis de la (fabuleuse) Bd de Tardi, Le Cri du Peuple avec leurs costumes de Titis parigots.

Premier morceaux, Utile (ouais celle de Julien Clerc, mais écrite par Etienne Roda-Gil, fils de Républicain espagnol) : "à quoi sert une chanson si elle est désarmée ?", qui résume bien leur démarche. Les chansons vont s'enchainer entre Ne te trompe pas de colère, adressé à un ouvrier qui a voté Front National à Tout allait bien car en effet le 10 septembre 2001 tout allait bien dans le monde, on pouvait licencier en paix, il n'y avait pas de guerre...

Entre les morceaux, des intermèdes comico-émouvant ou historiques autour du personnage de Maman, celle qui avait 20 ans en 1936 lorsqu'elle séquestra son premier Jaune et qui fut de toutes les luttes. "Franchement, tant que dans le monde 20% de la population détiendra 80% des richesses, je ne vois pas pourquoi on lâchera ce drapeau rouge." comme elle dit. Au fil du spectacle, les rires succèdent au moment où la gorge se noue.

Les morceaux et les tableaux s'enchainent : Charonne qui revient sur la répression de la manif de 1962, Mac Do Mac Strike, écrite en soutien d'une grève de MacDo à Paris, Son bleu (Ouais celle de Renaud (avant sa mort)) sur les licenciement, morceau d'autant plus poignant que Maman avant le morceaux égrènent la liste de tous les licenciements de ces dernières années... Bien évidement, des chants révolutionnaires arrivent dont A las barricadas ! de la CNT espagnole. Des reprises aussi avec monsieur Williams de Léo Ferré qui permet de replonger dans l'ambiance cabaret chère à la Compagnie. On repart avec Le Mouton Noir, celui du NON à la Constitution libérale, celui qui a fait de nous le "mouton noir de l'Europe" selon Chirac, quelle belle image, celui qui sort du troupeau, celui qui ne bêle pas mais se rebelle ! "Moutons de tous les pays unissons nous !" concluront-ils.

On partage aussi avec eux un voyage des plus marrants en train, ce qui leur permet au mieux de faire passer leur côté comique. Un traminot y rencontrera une boulangère sur un morceau de Jo Dassin mais, incorrigibles, cela se terminera sur une apologie de la grève et l'Internationale (reprise en choeur par la salle) !

Mais que l'on ne s'y trompe pas, le cabaret Légitime Colère n'est pas un meeting politique, une énumération chiante, voire dépressive, de la lutte des classes. Lors du rappel, leur morceau Le drapeau rouge résume bien cela "Si nous descendons la rue en chantant / Notre drapeau rouge dans le vent / C'est pas seul'ment qu'c'est l'printemps / Mais c'est qu'nous sommes bien vivants.". Un Spectacle de Jolie Môme nous fait alterner rires et larmes. Deux heures d'un vrai spectacle populaire (j'y suis allé avec mes parents !) qui retrace notre histoire (pas celle qu'on voit à la télé), qui célèbrent les luttes passées mais aussi celles à venir.

"la compagnie Jolie Môme au cœur des luttes et la lutte au cœur." Encore merci pour ce moment !

Photos de Caro à venir

Salle de Spectacle - la Penne sur Huveaune : les dernières chroniques concerts

Festival Rhythm'N'Funk 4/4 : Faroa + Ateliers de musiques Afro-Américaines en concert

Festival Rhythm'N'Funk 4/4 : Faroa + Ateliers de musiques Afro-Américaines par Mcyavell
Espace de l'Huveaune - La Penne-Sur-Huveaune, le 29/11/2009
Comment remplir une salle un dimanche après-midi maussade de novembre pour la clôture d'un festival ? Organiser des ateliers ? L'idée est bonne : ils drainent forcément du monde,... La suite

Festival Rhythm'N'Funk 3/4 : Monsieur Brun + Sylvain Beuf Trio en concert

Festival Rhythm'N'Funk 3/4 : Monsieur Brun + Sylvain Beuf Trio par Mcyavell
Espace de l'Huveaune - La Penne-Sur-Huveaune, le 28/11/2009
Déjà dix ans de collaboration entre ces trois références du jazz. Comme tout bon jazzman qui se respecte, leurs projets sont multiples. Sylvain Beuf (saxos) et Franck Agulhon... La suite

Festival Rhythm'N'Funk 2/4 : S.F. Funkestra + Trio Non Tempéré (+ Master Class de Djembé par Adama Dramé) en concert

Festival Rhythm'N'Funk 2/4 : S.F. Funkestra + Trio Non Tempéré (+ Master Class de Djembé par Adama Dramé) par Mcyavell
Espace de l'Huveaune - La Penne-Sur-Huveaune, le 27/11/2009
L'absence de subventions (rien du Conseil Général, rien de la Région !) et la désaffection du public le premier soir auraient de quoi décourager plus d'un organisateur de festival.... La suite

Festival Rhythm'N'Funk 1/4 : Post Image + Triple Swingers Invitent Daniel Huck en concert

Festival Rhythm'N'Funk 1/4 : Post Image + Triple Swingers Invitent Daniel Huck par Mcyavell
Espace de l'Huveaune - La Penne-Sur-Huveaune, le 26/11/2009
La sixième édition du Festival Rhythm'N'Funk a commencé ce jeudi soir. Quatre jours d'immersion dans les musiques afro-américaines. Le festival s'installe pour la première fois à... La suite