Accueil Chronique de concert Concert Dessiné 1+9+8+4
Vendredi 19 octobre 2018 : 14180 concerts, 25203 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

Concert Dessiné 1+9+8+4

Concert Dessiné 1+9+8+4 en concert

La Friche de la Belle de Mai 23 mai 2018

Critique écrite le par

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Rendez-vous pour le deuxième jour de la deuxième édition de Oh les Beaux Jours ! , festival thématique et pluridisciplinaire dispatché aux quatre coins du centre ville, sauf pour une petite incartade dans le 14e au Théâtre du Merlan . Mais c'est à La Friche de la Belle de Mai que l'on se rejoint ce soir pour mouiller l'encre en pleines bulles de concert dessiné.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Après Looking for Banjo et sa ballade mal famée de l'an passé, les dessinateurs s'attaquent désormais à un monument littéraire : 1984 de Georges Orwell . Sur l'affiche, on retrouve Alfred, Richard Guérineau, Benoit Guillaume et Laureline Mattiussi à qui se greffe pour cette édition Mathilde Domecq .

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

La bande-son dystopique de la soirée est aux mains de trois musiciens : Rémi Foucard au violon + clavier, Jérôme Sedrati à la batterie et Yan Wagner au chant + clavier distillent une ambiance cold wave, rehaussée de la voix et de la prestance crooner d'un frontman à la Jarvis Cocker . La performance démarre sur l'esquisse d'un monde infernal et déshumanisé sur lequel règne l'œil omniscient de Big Brother.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Les protagonistes se divisent en deux clans : des silhouettes écrasées d'angoisse ou désorientées face aux représentants de l'ordre établi, du "Ministère de la Vérité" ; des brutes casquées systématiquement armées, tranchées d'encre et de traits abrupts.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

La descente aux enfers dans les tréfonds de la censure s'effeuille, page après page, sur une ambiance sonore qui alterne entre minimalisme atmosphérique aux accents mélancoliques et rythmique electro presque dansante.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

L'œil comme le slogan indélébile s'affiche sur toutes les pages, tandis que des slogans absurdes alimentent la détresse du paysage "La guerre, c'est la paix", "La liberté, c'est l'esclavage", "L'ignorance, c'est la force". Les pages sulfureuses de 1984 , tel le "Livre" de Goldstein s'arrachent et tranchent l'air, créant la panique répressive et libératoire, écrasant même l'œil inquisiteur vers une catharsis finale.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Prenant à contre-pied l'anti happy-end d' Orwell , les cinq dessinateurs s'acharnent sur ce monde de mort et le font sombrer dans le chaos et la poussière, et au cœur de cette apocalypse fumante, seule la nature à perte d'horizon se relève. L'homme esquissé, goutte d'encre dans ce nouveau monde, est au centre, un peu sonné mais à l'aube d'une nouvelle vie.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Derrière lui, un soleil majestueux le pousse vers son avenir qu'il lui reste à tracer. En moins d'une heure, pas moins de 16 tableaux prennent vie, avec une incroyable intensité et une luxuriance de détails.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

L'atmosphère, pesante comme une nuit sans fin, éclabousse le public d'un chapitrage d'émotions. Le suspense de la narration est alimenté par l'instrumentation variée, laissant voix au silence, résonnant sur la page qui ne reste jamais blanche.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Enfin, l'ombre de Frank Sinatra plane sur le show avec l'ironique It was a very good year ; les dessinateurs clôturent leur hommage à Orwell , sans oublier de faire le tour des présentations et de nous rappeler dans un clin d'œil cette fois inoffensif que "Oh les beaux jours ! is loving you". L'amour semble avoir remporté la partie et animé la réécriture de 1984 .

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Main dans la main, dessinateurs et musiciens saluent la foule conquise comme des comédiens, courbettes et sourires un peu timides. Nous, c'est leur performance en direct, leurs tiroirs personnels s'emboitant dans une même inspiration et leur optimisme à toute épreuve que l'on salue.

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

1+9+8+4 by Pirlouiiiit 23052018 - 644

La Friche de la Belle de Mai : les dernières chroniques concerts

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger en concert

Couscous Clan : Rachid Taha, Hakim Hamadouche, Rodolphe Burger par Catherine B
Toit terrasse, Friche Belle de Mai, Marseille, le 01/09/2018
Manger un kouskous entre amis sur les toits de la Friche... Profiter de l'air... Bientôt L'Automne et.... Revoir Rachid. "Douce France"... Que celle d'hier soir à... La suite

Sofiane Saidi & Kenzi B + Dj Waterproof en concert

Sofiane Saidi & Kenzi B + Dj Waterproof par Sami
Toit Terrasse Friche Belle De Mai, Marseille, le 14/07/2018
Depuis quelques années déjà ici le toit terrasse de la friche de la belle de mai propose tous les week end des soirées avec des dj's et des concerts dans des styles très variés... La suite

Amorchestra en concert

Amorchestra par Pirlouiiiit
Cartonnerie, Friche Belle de Mai, Marseille, le 17/02/2018
Comme je l'expliquais en fin de chronique précédente si nous n'avions pas croisé Gilles et Alice à la sortie de l'Embobineuse nous serions allés direct au 47 le lieu, mais après... La suite

Corine + Instrumentarium en concert

Corine + Instrumentarium par Sami
La Cartonnerie, Friche Belle De Mai, Marseille, le 16/02/2018
"MP2018 Quel Amour" c'est donc parti pour une série d'événements culturels en tout genre, et coté musique pas mal de concerts et soirées comme ce week-end à la Friche de la Belle... La suite