Accueil Chronique de concert Conger! Conger! + 25
Lundi 23 octobre 2017 : 13093 concerts, 24658 chroniques de concert, 5181 critiques d'album.

Chronique de Concert

Conger! Conger! + 25

Conger! Conger! + 25 en concert

La Machine à Coudre - Marseille 23 Avril 2010

Critique écrite le par

Au programme ce soir de l'incontournable Machine à Coudre, du rock bien viscéral et obsessionnel comme je l'aime. avec Conger! Conger! et 25. Dommage de n'avoir motivé personne pour écrire une chronique, j'ai tellement écrit tout le bien que je pensais de ces deux formations que cela aurait pas mal d'avoir un autre écho.



Alors, Conger! Conger!, c'est pour moi la formation la plus bloquante du moment sur Marseille. Déjà vu à de multiples reprises, j'en ressors à chaque fois estomaqué. Je vais me répéter mais c'est une claque monstrueuse. La base est classique, guitare, basse, batterie/voix. Leur musique l'est assurément moins. Difficilement classable, même si la base est rock, bien qu'assez free. Ça me fait parfois penser à The Ex et Fugazi, surement parce que ce sont mes groupes préférés et que ce soir le set est de haute tenue. Mais je ne suis pas prêt à défendre ma thèse auprès d'un érudit.



Expérimental parfois, certes, mais pas prise de tête. On passe d'un côté rock garage, à des sonorités plus noise, voire des expérimentations plus Fantomasesques et d'un coup une accélération épileptique. Le bassiste, loin d'être discret, part souvent seul, dans des sonorités métalliques que j'affectionne particulièrement. Et le gratteux par loin, assez doué pour les sonorités et boucles hypnotiques. Le batteur ne tient pas en place, en plus de ses diverses expérimentations vocales, il peut parfois jouer du xylophone, se lever brusquement pour gueuler a capella, interpeller une grande gueule dans le public, mais surtout il martèle ses fûts avec grande classe. Il peut passer d'un timbre de voix assez guttural à des hurlements, des mélopées hypnotiques voire un chant en bougeant la tête et en faisant trembler les joues ce qui donne un flou assez troublant.



A chaque fois, les morceaux évoluent. Cette fois, la filiation Fugazi m'a semblé plus présente. Le plaisir de jouer est évident. Le set se termine, laissant le public exsangue et en état orgasmique (pas mal de monde m'a avoué s'être pris une grosse claque dans la gueule). A (re)voir d'urgence !



De même pour les 25, je les ai déjà vu un moulon de fois sur scène. Toujours classieux, malgré un envahissant punk bourré comme un polonais ou un polonais bourré comme un punk (le jeune homme étant à la fois punk ET polonais, c'est au final logique). Classé punk, le combo s'en est assez éloigné délivrant un son abrasif, crade, assez obsessionnel. Les morceaux sont courts, très courts, Lee Zeirjick se contorsionne en éructant dans son micro-téléphone, tout en malmenant son vibrato ou en maltraitant des larsens. La rythmique est plombée, métallique. Du très lourd. C'est rugueux, tendu, pas reposant pour un sous.



Retrouvez la review d'Annie sur MeltingPod

www.myspace.com/25theband / www.acid25.com / www.myspace.com/congerconger

25 : les dernières chroniques concerts

Nun's Violent Dance/ x25x / Quetzal Snakes en concert

Nun's Violent Dance/ x25x / Quetzal Snakes par Prakash
La salle gueule, Marseille, le 04/11/2016
C'est un exercice nouveau pour moi...écrire une chronique à la "hussarde". Je vais m'expliquer. Il faut que je relate un concert vieux d'un mois, pour lequel j'étais en mode "no... La suite

x25x en concert

x25x par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 23/09/2016
Ah, la vache. Ah, les petits saligauds ! Ah ça, on peut dire qu'ils nous les ont ramonées sévère, nos écoutilles, les x25x ! Ratés la semaine dernière à La Rue du Rock #4 en ce... La suite

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. en concert

Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Shiloh, x25x, Who s Mike, Da Leada, Run Run Run, Le Détail, Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, Laydown, Mon Vier, Swan Ink, Diplomacy Parker, The H.O.S.T. par pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 18/09/2016
Chronique bouche trou pour ce qui aura été à ce jour ma plus chouette édition de la Rue du Rock (la première avec la rue ouverte à la circulation, la deuxième avec l'autorisation... La suite

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, 25, Laydown, The H.O.S.T. en concert

(ma) Rue du Rock #4 (Festival Phocea Rocks) : Catherine Vincent, la Krorale, Lady Flint, Kaao, Kim Jong Hun, Canine, Mr Vertigo, No Exit Only, Jack Face, 25, Laydown, The H.O.S.T. par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 17/09/2016
Hail hail, Rock'n'roll ! Une merveilleuse après-midi en rock à la rue Consolat ! Encore une Rue du Rock, c'est déjà l'édition #4 ! Et ce pour la troisième année depuis que la... La suite

Conger! Conger! : les dernières chroniques concerts

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Conger! Conger! en concert

Conger! Conger! par pirlouiiiit
Lollipop Music Store, Marseille, le 14/04/2017
Conger conger au Lollipop 4eme ! Vus comment s'étaient passés leurs passages précédents en en 2011, en 2013, en 2015 (tiens ils passent tous les 2 ans), impossible de rater ce... La suite

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! en concert

Catalogue + Not'Pain Quotidien + Conger! Conger! par odliz
La Machine à Coudre, Marseille, le 04/03/2017
Plongée au cœur de la deuxième soirée d'un week-end marathon à l'honneur des Conger ! Conger ! pour la release party de leur splendide white album. Ce samedi soir commence... La suite

Silver Gallery - Conger ! Conger ! en concert

Silver Gallery - Conger ! Conger ! par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 03/03/2017
" Release party " ce soir à la Machine à Coudre pour la sortie attendue du nouvel album de Conger Conger, This is a White Album, un double LP, s'il vous plait. Après une tournée... La suite

La Machine à Coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Human Toys, Stoo Odom & the Odomiseurs en concert

Human Toys, Stoo Odom & the Odomiseurs par odliz
La Machine à Coudre, Marseille, le 05/10/2017
Ce soir, en poussant la porte de la Machine à Coudre , on traverse un Vortex spatio-temporel pour atterrir en eau trouble à la Nouvelle Orléans, où le jazz brut côtoie le blues... La suite

No More + Catalogue en concert

No More + Catalogue par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille, le 20/09/2017
Le groupe allemand No More qui s'était fait connaître au tout début des 80's dans le registre " Cold Wave " synthétique (aujourd'hui, les amateurs parlent plutôt de " Dark Synth"... La suite

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa en concert

Revolver Klub-Silver Gallery-Ashinoa par Phil2guy
Marseille - La Machine à Coudre, le 03/06/2017
C'est un plateau très éclectique ce soir à la Machine à Coudre organisé par l'association Pieds de Biche (qui est aussi un label), avec les marseillais de Revolver Klub et Silver... La suite

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys en concert

Stella Pire + Farouche Zoe & Electric Boys par Pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 19/05/2017
Habitué à ce que les concerts à la Machine à Coudre commencent plutôt tard, j'ai pris mon temps à la sortie du très sympathique concert de Sages comme des sauvages à La Meson, du... La suite