Accueil Chronique de concert Crucified Barbara + Headcharger
Dimanche 19 janvier 2020 : 11254 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Crucified Barbara + Headcharger

Crucified Barbara + Headcharger en concert

Zenith Omega Toulon 1er avril 2012

Critique écrite le par

Mateur et voyeur passez votre chemin.
Non je ne vous décrirais pas les tenues affriolantes des Barbies Crucifiées.
Non, je ne vous parlerais pas de leur minis shorts moulants.
Pas plus que de leur soutien-gorges apparents comprimant leur 85b.
Et encore moins de leur musique.
Oh, non, vous ne m'aurez pas!



En fait, je crois que je vais plutôt vous parler des Headcharger, si ça vous embêtes pas.
Si, ça vous embêtes ?
Tant pis, je vais quand même vous en parler !
De toute façon, si vous aimez les Crucified Barbara, je suis pas sur que ma chronique vous enchantes...
Parce que les Headcharger, voyez, z'ont un peu sauvé ma soirée si vous voulez tout savoir...

Sont pas bien beaux, mais qu'est ce qu'ils envoient la purée les mecs du nord !
Nantes, ou Caen, je sais plus bien d'où y sont, c'est au dessus d'Avignon.
Donc, on est d'accord, c'est le nord. Le grand. Le vrai.

Bref, leur dernière prestation en première partie des Nashville Pussy en février ne m'avait pas forcément complétement convaincue mais mon état d'ébriété avancé y avait peut être été pour quelques chose. Et je dois dire que leur show de ce soir m'a plutôt bien branché. Certes, leur chanteur en fait un peu des tonnes et ça manque un peu de naturel par moment, de fluidité dans sa manière d'haranguer le public, mais putain, ils assurent autant musicalement que visuellement!



A fond dès leur entrée sur scène, les bougres occupent l'espace et proposent, tous autant qu'ils sont, une attitude visuelle qui colle à leur musique.
C'est agressif, c'est sale et ça dépote.
Tiens, sont tellement plein d'énergie que chanteur et guitariste parviennent même à se télescoper joyeusement, manquant de se casser la gueule...

L'alternance chant crié/chant clair est cohérente et bien maitrisé, et ne tombe jamais comme un cheveu sale dans une mauvaise soupe. Le chant clair est même assez réussi, en fait.
Leur musique lorgne parfois vers un stoner aux riffs Kyuss-ien comme sur Should be running ou sur un morceau dont le titre m'échappe mais à l'ambiance très réussi.
Et, soyons fous, j'ai même ressenti des relents glam pour tout dire!
All night long, le titre comme son refrain, c'est du glam, non ?



Leur reprise du Zep, Communication Breakdown, choix assez étonnant, est plutôt intéressante mais, néanmoinstoutefois, on en viens quand même parfois à regretter le manque d'envolé guitaristique au fil des titres. Les rares moments avec des twins guitares (Dusty Dreams) passent vraiment bien et on se prend à rêver de duels entre guitaristes, de solos plus conséquents. C'est vrai, quoi, les morceaux développent en live des ambiances et une puissance telles que de bon petits solos bien barrés et bien placés seraient tout à fait à même de nous faire décoller complétement...



Mais bon, ne boudons pas notre plaisir comme disait Claude Guéant en regardant, lui, décoller des avions.
Il me semble d'ailleurs que la salle ne l'a pas boudé, elle, son plaisir, au regard de l'accueil plus que chaleureux qu'a reçu le groupe.

Des points marqués, je vous le dis.
Comme je vous dis qu'ils ont sauvé ma soirée.



C'est pas que je voudrais être trop rudes avec la prestation des Pépettes Crucifiées, mais, si je reconnait qu'elles ont le look, l'attitude et qu'elles savent jouer, leur hard rock est vraiment trop quelconque pour susciter en moi le moindre frémissement d'oreille, ou la moindre vibration intérieure qui soit causé par autre chose qu'un rot alcoolisé.
J'ai essayé pourtant.
Je le jure devant Ozzy.
C'est la troisième fois que je vais les voir.
A chaque fois, le même constat.
Ca décolle pas.
S'passe rien.
J'm'étais dis :"ça va s'améliorer, ça va décoller"
Bah non...



Sexaction, vous y croyez, vous ?? Pff...
Motorfucker ? mouais...
Kill by death. Mon Dieu...Lemmy, pardonnes leur, elles ne savent pas ce qu'elles font...

Allez, seul Into the fire, du dernier album, m'a sortie de ma léthargie, je le reconnais, mais c'est peu vous en conviendrez.

Ajoutez à ça, la finesse ponctuelle d'un public masculin qui crie "a poil" ou entonne "en revenant de Nantes..." entre les titres et on se languit de rentrer chez soit se boire un petit whisky pour oublier tout ça.
Mais si y'a au moins un avantage avec les Crucified Barbara, en dehors du fait qu'elles sont esthétiquement acceptables, c'est qu'elles ne jouent pas longtemps ! 1h10!
Et en plus elles se moquent de nous, me direz vous ! J'avoue avoir du mal à accepter, de manière générale, les concerts de moins d'une heure trente (n'est ce pas les Hardcore Superstars...?)...alors 1h10 rappel compris...euh, comment vous dire mon état d'esprit?




Bon, y'a des fans des Barbies Ecartelées comme y'en a qui vont aimer le dernier Lou Reed/Metallica.
Ça, je dis pas, l'égout et les couleurs, ça se discute pas, hein.

Mais quoiqu'il en soit, si je respecte leur énergie, va falloir qu'elles me proposent quelque chose d'un peu plus consistant pour me rallier à leur cause dans l'avenir.
Comment ça, elles ont pas besoin de moi ????
ça serait bien les seules, tiens !!!??

Chuss les filles !




> Réponse le 09 avril 2012

Pour te rassurer il m'a fallu plus que 3 concerts des demoiselles pour apprécier réellement. Un peu la même sensation que toi pendant des années. Mais par contre la date de Seignosse du 4 avril était en toute objectivité vraiment bien, rien à voir avec les dates précédentes auxquelles j'ai assisté.  Réagir


Crucified Barbara : les dernières chroniques concerts

Crucified Barbara en concert

Crucified Barbara par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 30/03/2015
Je dois avouer que j'ignorais jusqu'à l'existence de ce groupe, à son nom près (aperçu par exemple sur le line-up du festival d'enfer, le préféré de Christine Boutin), il y a... La suite

Crucified Barbara + Bonafide en concert

Crucified Barbara + Bonafide par Gandalf
Poste à Galène - Marseille, le 01/12/2009
Allez, un petit concert sympa calé entre les fabuleux Gotthard à Paris dimanche dernier, et Rammstein demain à Lyon, ca se refuse pas, histoire de boire un coup avec mon Padre et... La suite

Crucified Barbara par Rama
Bol d'or - Magny Cours, le 12/09/2009
Les formations métalliques ou affiliées, qui se produisent dans les manifestations motos sont légions. Je peux, à titre d'exemples, citer Megadeth, Iron Maiden, Helloween, Rammstein, Manowar, Trust, Lofofora, Blackfoot, Biohazard, No One Is Innocent, Gary Moore, Mötörhead, Nashville Pussy, Les Stooges, Scorpions...Grosses cylindrées et décibels... La suite

Crucified Barbara + Quireboys + Koritni en concert

Crucified Barbara + Quireboys + Koritni par Gandalf
Usine - Istres, le 09/05/2009
Une affiche bien sympathique ce soir à l'Usine, regroupant deux groupes de "Sleaze rock" (enfin pour ma part cette dénomination ne veut trop rien dire...), en soutien du groupe de... La suite

Headcharger : les dernières chroniques concerts

Nashville Pussy + Headcharger en concert

Nashville Pussy + Headcharger par Gandalf
Poste à Galène - Marseille, le 06/02/2012
Et hop, quasiment 6 ans après leur passage au Cabaret aleatoire, revoilou les Nashville Pussy, dans un Poste a Galène cette fois, totalement blindé, apportant une chaleur... La suite

Mass Hysteria + Headcharger en concert

Mass Hysteria + Headcharger par Boby
l'Usine - Istres, le 23/01/2010
Après une soirée Rock à l'Usine, c'est tout naturellement le métal qui s'impose en cette fin de week end. Venu défendre un énième album, ce soir c'est Mass Hysteria qui... La suite

Headcharger + M-Sixteen par nologo
Scène Bastille à Paris, le 24/05/2008
Rien de tel qu'un petit retour aux sources pour oublier toute la pression de la semaine. Ce soir à la Scène Bastille, c'est soirée métal. La dernière fois que j'étais allé voir un concert dans cette salle, ce fut au passage de Skarface et c'était plein à craquer. Ce soir, je découvre une salle à moitié vide et du coup je me dis que finalement... La suite

Eths + Watcha + Headcharger par Sha.
Le Forum - Vauréal (95), le 04/11/2007
C'était trop excellent !! Bon, Headcharger m'avait ennuyé au début. Watcha m'avait réveillé même si c'était un peu long... Et à l'arrivé d'Eths sur la scène tout le public s'est rapproché (ma poitrine s'en souvient --*) Et c'était tout bonnement G.E.A.N.T. Magnifique !! En plus, le forum est une toute petite salle alors même derrière, on voyait... La suite

Zenith Omega Toulon : les dernières chroniques concerts

Yarol Poupaud + Pilule Fantôme en concert

Yarol Poupaud + Pilule Fantôme par Janfi
Zénith Omega, Toulon, le 25/10/2019
C'est au Zénith Omega de Toulon qu'il fallait être ce vendredi 25 octobre pour voir sur scène le talentueux musicien Yarol Poupaud. La première partie de la soirée était assurée... La suite

MXDX 2014 : Au Revoir Simone + Thumpers + Erol Alkan + Abstraxion + L'Amateur en concert

MXDX 2014 : Au Revoir Simone + Thumpers + Erol Alkan + Abstraxion + L'Amateur par Sami
Omega Live, Toulon, le 22/02/2014
Depuis l'an dernier, l'édition hiver du Midi Festival s'appelle MXDX mais son programme est dans la lignée des précédentes, à savoir un weekend d'indie et d'electro, avec quelques... La suite

Wishbone Ash en concert

Wishbone Ash par jorma
Omega Live - Toulon, le 12/04/2013
Comme l'annonçait Ventilo, "Wishbone Ash avec The Argus Show en première partie ce soir à l'Omega live de Toulon"! Allez, soyons indulgent, Wishbone ne tenant plus vraiment le... La suite

Danko Jones + P.Troll + The Bitters en concert

Danko Jones + P.Troll + The Bitters par Jorma
Omega live - Toulon, le 13/12/2011
L'annonce disait : soirée sous le signe de la poésie et du Rock n'roll à l'OmegaLive en compagnie de Danko Jones et de son orchestre. Et sous le signe des valses de Vienne. Des... La suite