Accueil Chronique de concert Cul-Cultura + Los Bankalos + PowerSolo
Jeudi 25 mai 2017 : 9738 concerts, 24451 chroniques de concert, 5160 critiques d'album.

Chronique de Concert

Cul-Cultura + Los Bankalos + PowerSolo

Cul-Cultura + Los Bankalos + PowerSolo en concert

Le Molotov, Marseille 8 mai 2017

Critique écrite le 10 mai 2017 par odliz

Le Molotov by Pirlouiiiit 08052017

Quoi de mieux pour parachever un week-end électoral, de victoire militaire et sympathiquement printanier qu'un triple concert amplifié ?

Cul-Cultura by Pirlouiiiit 08052017

C'est donc d'un pas jovial que l'on s'engouffre à l'intérieur d'un Molotov déjà bien rempli pour aller découvrir le trio de Cul-Cultura , ex Ed Mushi et Crumb pour les intimes. À mi chemin entre geekerie musicale et potacherie décalée, Cul-Cultura nous abreuve de morceaux déconcertants mais bien ficelés qui font l'effet d'une fête foraine en descente de trip. Je pense que, côté influence, l'autobiographie de Phil Collins lue par notre frontman l'été passé y est pour quelque chose.

Cul-Cultura by Pirlouiiiit 08052017

La basse est grasse et chattertonnée, la batterie véloce et l'écriture automatique pour des textes de toute beauté : de Panpan Culcul au Champ Lexical de la Piscine Municipale , Cul-Cultura ouvre la porte aux horizons les plus fumeux. La voix devient bruitiste, reprenant les larsens en chœur et l'anglais se chante avec l'accent de Menpenti.

Cul-Cultura by Pirlouiiiit 08052017

Le mini synthé donne à l'ensemble un côté Charly Oleg , malgré le spectre de Deep Purple et de sa Black Night (merci à l'oreillette de cette précision) qui plane sur tout le set. Ombre et Lumière, donc. La digestion se fait autour d'un sirop de violette tandis que Los Bankalos prennent place.

ND72_115_1372

Los Bankalos , c'est le garage sixties à la maison, avec tout ce qu'il faut de fuzz et de look soigné, comme un Happy Days au Cours Julien avec ballots de paille et grenadine en technicolor. Après une intro instrumentale, s'enchaînent covers frenchisées et compos du cru qui explorent parfois jusqu'à la saturation les variations autour d'une rime _ce qui a le mérite de faire voyager notre imagination.

Los Bankalos by Pirlouiiiit 08052017

À dos de chauve-souris vers d'étranges contrées latino-marseillaises, dans la transe des Bankalos où les rhinocéros mangent des churros avec des colliers en os. Visuellement et musicalement, ça tourne ; ça twiste, même, le tout porté par le timbre chaud de la jeune et jolie chanteuse à la main gauche maltraitée par le tambourin hypnotique.

Powersolo by Pirlouiiiit 08052017

Le temps de retoucher terre et les danois de PowerSolo envahissent la scène de leur 2,50m. Un batteur moulé dans du John Wayne autant martial que finesse et maracas, plus deux guitaristes à l'allure dégingandée qu'on croirait volontiers frères (ou simplement danois ?..), avec une mention spéciale au chanteur dont la ressemblance avec notre frontman local des Cowboys From Outer Space est assez déroutante.

Powersolo by Pirlouiiiit 08052017

L'autre guitariste branché sur deux amplis mets les potars dans le rouge, mise en tension qui électrise la foule, avant d'envoyer un panaché de rock'n' roll garage et de blues billy à la Dr Feelgood entrecoupés de longs interludes avec instruments en sourdine et story-telling de crooner version Reverend Horton Heat (notamment le brillant That's Showbiz ) pendant lesquels le frontman se régale en vrai showman, en anglais comme en français dans le texte et dans le chant. Au fil du set, les danois se rhabillent, contrairement à 99% des rockers en plein concert.

Powersolo by Pirlouiiiit 08052017

À gauche un blouson rouge, à droite une veste en jeans, et derrière, John Wayne qui continue de cogner, impassible et souriant. Les PowerSolo se font désirer pour le rappel, clairsemant la foule alcoolisée qui prend conscience de l'heure déjà tardive. Ils reviennent avec un boogy dansant où le chanteur -désormais torse nu et tatouages apparents- rend hommage à la légende Hasil Adkins qui, dans son morceau No More Hot Dogs , coupe la tête de sa girlfriend et l'accroche au mur pour qu'elle ne puisse plus manger de hot dog.

Powersolo by Pirlouiiiit 08052017

En même temps, c'est une idée de la normalité pour un type qui buvait quatre litres de vodka et de café par jour histoire de noyer ses kilos de viande crue qu'il s'avalait dans sa caravane de Virginie Occidentale. La minute cannibale s'enchaine avec leur turbo-hit Frantic , puis un dernier titre r'n'r à la voix rauque comme un autre Reverend et dont l'interminable bridge blues nous plonge tous dans une torpeur accouphénique qui finit d'achever notre week-end prolongé. À bon coup de pioche.

Powersolo by Pirlouiiiit 08052017

Au loin, j'entends le chanteur tirer sa narquoise révérence "Salut les filles !" tandis que le son se noie dans un vortex sans fin, histoire d'achever leur dernière date avant de fêter la musique fin juin chez les belges. Là encore, il leur faudra se montrer endurant..

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Powersolo by Pirlouiiiit 08052017 - 159

Powersolo : les dernières chroniques concerts

Powersolo + Maudits Mongols en concert

Powersolo + Maudits Mongols par Pierre Andrieu
Bombshell, Clermont-Ferrand, le 25/06/2015
Bien " supportés " en première partie par le groupe le plus con de Clermont-Ferrand, très bien nommé Maudits Mongols, les extrêmement barrés chantres danois du rock garage de... La suite

Entretien avec le groupe Powersolo à l'occasion de la sortie de l'album The Real Sound en concert

Entretien avec le groupe Powersolo à l'occasion de la sortie de l'album The Real Sound par Pierre Andrieu
10/10/2014
Afin de célébrer dignement la sortie de l'excellent nouvel album de Powersolo, The Real Sound, et aussi dans le but avouable d'essayer de remplir (un peu plus) les salles de... La suite

Ebony Bones + Powersolo + I'm From Barcelona  + Triggerfinger + Charlie Winston +  ZZZ + Araban (Festival Europavox 2009) en concert

Ebony Bones + Powersolo + I'm From Barcelona + Triggerfinger + Charlie Winston + ZZZ + Araban (Festival Europavox 2009) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 29/05/2009
Montée en puissance pour la quatrième édition de Festival Europavox à Clermont-Ferrand du 27 au 31 mai... Un événement recentré cette année sur la Coopérative de Mai et sur... La suite

Interview de PowerSolo en concert

Interview de PowerSolo par Mos Taky 69
Marseille, le 02/05/2008
Rencontre autour de bières virtuelles (l'interview a été réalisée par mail dans un français plus que correct)avec Kim Kix, le facétieux leader (chant/guitare) du trio rocknroll... La suite

Le Molotov, Marseille : les dernières chroniques concerts

Mr Thousand & Ramirez + Catalogue + Hoochie Koochie Baby (BaDaM festival) en concert

Mr Thousand & Ramirez + Catalogue + Hoochie Koochie Baby (BaDaM festival) par Pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 12/05/2017
Autant la dernière fois j'étais allé 2 soirs d'affilé au JAM (pour voir Christophe Isselée le vendredi puis Paul Collins le samedi), autant cette semaine c'est au Molotov que je... La suite

Sallie Ford - Shiloh en concert

Sallie Ford - Shiloh par Phil2guy
Le Molotov- Marseille, le 24/03/2017
Belle affiche ce soir au Molotov, aux couleurs très " rock'n'roll vintage ", avec l'américaine Sallie Ford et les marseillais de Shiloh. Shiloh qui ouvre la soirée et dont... La suite

Lorelle Meets the Obsolete + Jim Younger s Spirit en concert

Lorelle Meets the Obsolete + Jim Younger s Spirit par Pirlouiiiit
Molotov, Marseille, le 03/04/2017
Allez à un concert un lundi soir c'est dur mais après tout pourquoi pas ... d'autant que je me connais que j'aille à un concert ou pas je me couche rarement avant 1h de toute... La suite

Dum Dum Boys-Cowboys From Outerspace en concert

Dum Dum Boys-Cowboys From Outerspace par Phil2guy
Le Molotov-Marseille, le 16/12/2016
Halleluhia ! Le Lollipop Records Store fête ses dix ans d'existence ! Le divin enfant, né en hiver 2006, est plus actif que jamais et on ne dira jamais assez tout le bien que... La suite