Accueil Chronique de concert Day by Day + Mouliken
Mercredi 13 novembre 2019 : 11979 concerts, 25765 chroniques de concert, 5274 critiques d'album.

Chronique de Concert

Day by Day + Mouliken

La machine à coudre, Marseille 23 Avril 2005

Critique écrite le par

Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/

Pas grand chose à faire en ce samedi soir d'avril donc ce sera un petit concert en solo. Alors que je prend ma voiture un choix cornélien se pose à moi, le Korigan ou la Machine à coudre ? Mon envie balance vers la Machine où joue Day by Day mais d'un côté se garer à Marseille le samedi soir c'est chiant ... Bon aller va pour Marseille, je verrais bien. Pas forcement très avance je trouve une place à l'arrache à la Plaine et arrive à la Machine vers 20h45. Putain ça faisait plus d'un an (et la release des Hatepinks) que j'avais plus mis les pieds dans la célèbre salle punk de Marseille (hormis un passage avorté en décembre pour les Hatepinks de nouveau). Ca fait plaisir d'être la. J'ai de la chance, 5 minutes après mon arrivé les Day by Day montent sur scène.

Alors attention que je fasse style je vous explique (mais en fait je copie / colle), cette soirée était organisée par l'EMASSI (Association des Etudiants Marseillais Actifs dans la Santé et la Solidarité Internationale) qui réunit des fonds par le biais de ce concert afin d'assurer la pérennité des ses 12 projets de développement qui ont lieu au Burkina Fasso, Madagascar, Pérou, Equateur, Mali, Sénégal, Moldavie, Inde et Vietnam. Ainsi l'intégralité du prix d'entrée (7€) sera reversé à l'asso. Bon en gros c'est des étudiants en médecine qui organise un concert donc vous imaginez l'ambiance.

Bref, Day by Day, groupe de punk mélodique marseillais, attaque donc devant une salle vide dont les rares personnes sont pour la plupart assises, ce qui n'est pas forcement très stimulant mais bon ça n'a pas empêcher le quatuor de nous pondre un set une fois de plus énergique. Décidément quand je vois Day by Day à Marseille il n'y a jamais personne, mais bon c'est à chaque fois un plaisir, le groupe dont j'avais beaucoup aimer le dernier EP ne m'a jamais déçu sur scène, loin de la, c'est toujours carré et puissant alternant morceaux de punk mélodique efficace et morceaux que l'on pourrait qualifier de punk-émo-core (on va pas se formaliser sur l'étiquette). La majeure partie (voir presque tout le set probablement) étant tirés de leurs dernier disque 'The difference between truth and fact'. Jérémie, le chanteur, aura tenter de faire bouger un peu les personnes présentes mais en vain, le public n'étant de toute façon pas un public "punk". Mais bon malgré ça, je le redit, le groupe a assurer un bon set péchu et énergique, toujours efficace et carré dans un style mélangeant fureur et mélodie pour un résultat plus brut que sur disque. Moi je me suis régalé et j'en demandais pas moins pour occuper mon samedi soir.

L'intermède entre les groupes a été court et c'est donc Mouliken, groupe ska-punko-festif de je sais pas où qui a pris le relais. Une formation assez classique du genre avec beaucoup de monde sur scène et pas mal de cuivre avec pas mal d'instrumental (le chant se faisant rare). C'était plutôt sympa et festif mais j'ai un peu lâché ma période ska-punk et un certain mal de crane m'a fait renoncer au bout de quelques morceaux pour un replis stratégique vers le bar. Ca a au moins eu le mérite de me rappeler quand j'avais 19 ans. J'ai passé le reste de la soirée à discuter avec les membres de Day by Day donc je n'ai pas écouter la fin du (très) long set de Mouliken et encore moins celui du groupe de chanson Ned et Cyan. Entre temps la Machine c'était pas mal remplis d'étudiant dans une ambiance très ... soirée étudiante. J'apprécie pas trop ce genre de truc mais bon après tout je m'en tape ils font ce qu'ils veulent même si je porte pas trop les étudiants en médecine et en droit (bien que je le soit moi même) dans mon cœur. Bizarre quand même le mélange soirée étudiante / concert.

Mais bon c'était une soirée sympa avec un bon set de Day by Day qui aurait mériter un meilleur public. Et puis ça fait plaisir de voir un concert bruyant à la Machine à coudre.

 Critique écrite le 24 avril 2005 par Zhou


Day by Day : les dernières chroniques concerts

Bad Chickens + Rat City Riot + Day by Day + Paranoï 13 + Citizen Go par Vand
Black Hand Inn - Marseille, le 12/10/2007
ENFIN DU SON !!! On en pouvait plus de rien avoir à s'mettre sous la dent depuis plusieurs semaines, déjà qu'la reprise était dure, on déprimait au point d'aller voir des concerts de goth, c'est dire... Trajet très paisible en Vandmobile (oui promis l'épisode 3 des Massilia's Cars arrive vite...), et j'me gare à côté du Black Hand', la salle est... La suite

Lazybones + Day by Day + The William's par Vand
Trolleybus - Marseille, le 08/04/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ (Attention, Report fait avec le coeur !) Invitation faite par les Lazybones, nous nous rendons à 14h Zhou et moi sur le vieux-port, pour figurer dans le clip du prochain album. Déchargement de matos, blablatages divers et variés (ok j'avoue j'ai gonflé les... La suite

The Rebel Assholes + Day by Day + Menpenti + Robert DéBé par Zhou
Le Lounge, Marseille, le 25/01/2006
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : http://massilia.burning.free.fr/ Un concert en milieu de semaine ça ne fait jamais de mal, du moins au moral, parce que physiquement ça laisse quand même des traces. Motivés par une affiche sympathique, Gas et moi rejoignons donc le Lounge plus ou moins dans les temps, mais pas en retard,... La suite

Day by Day + Sheeva + M-Sixteen + Hogwash par Zhou
Hôtel de la musique - Marseille, le 30/10/2004
Live report initialement posté sur http://massilia.burning.free.fr/ Rencontre amicale Marseille / Paris placée sous le signe du punk avec deux groupes de chaque ville pour ce concert à l'Hôtel de la musique. Dans un élan de motivation que je ne m'explique toujours pas, je me suis décidé à allez voir ce concert en solo, peut être dépité d'avoir... La suite

La machine à coudre, Marseille : les dernières chroniques concerts

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite

Stella Pire + Jawohl Mi Amor en concert

Stella Pire + Jawohl Mi Amor par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/03/2018
Après superbe concert de Bögö au théâtre du Têtard, pas assez de temps pour aller manger un bout, mais largement assez de temps pour repasser à la maison pour raccompagner notre... La suite