Accueil Chronique de concert Delirium Talpa
Mardi 25 juin 2019 : 10307 concerts, 25536 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

Delirium Talpa

Delirium Talpa en concert

Café du Cours, Reillanne 31 mai 2019

Critique écrite le par

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019

Ce soir j'avoue que je suis là plus pour le lieu que pour le groupe. Non pas que je n'aime pas le groupe puisque je ne le connais pas (d'ailleurs personne ne le connait vraiment puisque c'est leur premier concert), mais parce que cela fait des années que je vois passer les annonces pour le Café du Cours sur Concertandco et que je n'y avais jamais mis les pieds. C'est donc à l'invitation de sieur McYavell et de son épouse que nous voilà une nouvelle fois dans leur petit paradis de Reillanne ...

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019

Vendredi soir, les enfants étant restés avec Asterix et Brigitte, nous sommes donc redescendus downtown pour faire connaissance du lieu et du groupe. Du petit tract électronique que j'avais pu voir à propos de ce premier concert de Delirium Talpa jeme souvenais des mots "jazz" et "afro". C'est en tout cas avec cela que je l'avais venu à Svet dont c'était l'anniversaire d'ailleurs.

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019

Peu de temps après notre arrivée (nous nous sommes calés à l'intérieur sur les banquettes poussées sous la mezzanine) le groupe se met en place ... trio composé aux 2/3 de la section rythmiques des Wayners (groupe dont j'avais écouté un morceau et que je trouvais pas mal) et d'un chanteur guitariste venant du groupe Joulik habitué du Café apparemment.

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019

De mémoire le premier morceau sera (essentiellement) instrumental mais ni jazz ni afro ça c'est sûr. Pour introduire le suivant le chanteur commence à citer Gandhi qui disait "vis comme si tu devais mourir demain et apprends comme si tu n'allais jamais mourir" et "la vie est un mystère et non pas un problème à résoudre". Effectivement ce seront les paroles de la chanson (en anglais).

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019

Les premières traces de rythmes africains finiront par arriver. A un moment où je penserai à Magma. Le prochain aura des airs de surf rock. Le prochain sera un chant haïtien (en créole donc) revisité à la sauce afrobeat (dixit le chanteur). Puis un Zouk "reprenant les questions que se posent les enfants aux 4 coins du monde". Puis direction Bollywood ...

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019

Bref vraiment des choses très différentes les unes des autres pour la plus grande joie d'un public d'habitués (semblait il) dont une bonne partie dansent à l'intérieur pendant que le reste continue à bire des coups et papoter sur le terrasse. Le chanteur (Robin) remercie le K'fé quoi euh ... du cours pour l'accueil, présente les 2 frères qui complètent le trio : Seb et Stéphane David.

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019

A un moment de leur set ils se lanceront dans une reprise culottée de Breathe et après une fin de set plus funky ils finiront par "une chanson toujours d'actualité" : Taxman des Beatles. Et même si leur style est assez difficile à définir et que j'ai peut-être plus d'affinités musicales avec les Wayners j'ai quand même passé une soirée bien sympathique, au cours de laquelle j'ai même retrouvé un pote du Lycée

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Delirium Talpa by Pirlouiiiit 31052019 - 4498