Accueil Chronique de concert Département H + Zé Maria + Daïpivo
Dimanche 17 novembre 2019 : 11393 concerts, 25769 chroniques de concert, 5277 critiques d'album.

Chronique de Concert

Département H + Zé Maria + Daïpivo

Département H + Zé Maria + Daïpivo en concert

Affranchi - Marseille 15 décembre 2001

Critique écrite le par

Quelques temps après un concert au Moulin particulièrement réussi Daïpivo était de retour sur Marseille à l'Affranchi cette fois qui a ce soir battu des records d'affluences. Stéphanie adorant le disque et n'ayant pas pu venir la dernière fois nous y sommes retournés.

A notre arrivée, par un froid de canard (rappelons que la veille les marseillais avaient eu la surprise de constater qu'il avait neigé) nous avons du poireauter un bon moment dans la foule puisque l'entrée se faisait par petits paquets histoire que tout le monde ait le temps de remplir la fiche adhésion (c'est que depuis ce qui est arrivé à la Machine à Coudre, ça ne rigole plus avec ça dans les lieux associatifs).

Au moment où nous sommes entrés le Département H qui avait ce soir l'honneur d'ouvrir le bal attaquait à peine. Sur scène j'ai eu la surprise de constater que leurs rangs s'étaient épaissis.



Plus de contrebassiste (ils l'avaient annoncé la dernière fois) remplacé par le Lieutenant Def à la basse, mais une saxophoniste, un trombone en plus des deux guitaristes du percus, des platines et du batteur.
Ca m'a paru beaucoup plus reggae que la dernière fois jusqu'à ce qu'ils annoncent "notre style est versatile" et qu'ils enchaînent leurs morceaux funk, zouk...



Ils sont toujours aussi contents d'être sur scène, font la fête, dansent, finissent torses poil...
Bon contact avec le public qu'ils ont réussi à faire presque s'asseoir par terre (à la Massilia).



Les cuivres ajoutent un vrai plus. Les paroles sont toujours assez naïves (à la Tomawak on va dire) notamment sur "Comme à la Maison", mais ça il me semble que je l'avais déjà dit.



Vers la fin ils ont accueilli K-Rim le Roi (celui de la clique Iam, Faf Larage & co) pour un morceau résolument hip hop (où j'ai d'ailleurs trouvé ce dernier plus "méchant" que les autres fois où j'avais pu le voir).

Après une entracte où nous avons fini par réussir à atteindre le bar (où les boissons sont à des prix plus que raisonnables), les suivants ont attaqué.

Le chanteur avait beau avoir un T shirt Daïpivo, je n'étais pas dupe, ce n'était pas eux.



Groupe de reggae comme tout le monde ce soir, j'ai d'abord cru qu'ils chantait en provençal, mais il n'y avait pas assez de rimes en "ou". En fait il s'est avéré que ce groupe qui s'appelait Zé Maria chantait en portugais (merci Jean Phi).



Reggae énergique et qui m'aurait paru agréable si je ne commençais pas à m'impatienter de voir arriver Daïpivo. Surtout qu'ils n'étaient pas annoncés et que leur style était trop proche de celui de Daïpivo, dont ils ont d'ailleurs fait venir le chanteur pour un morceau à deux...

Enfin Daïpivo est arrivé.



Ils nous ont fait quasiment tout l'album Mistral de Face, sans oublier les deux premiers albums avec Salade, le Salska, Steven, Bouées Rouges, Boom Boom, l'Aigle du Jaret etc... Je regrette encore l'absence des choeurs féminins sur Mais pour le Pognon.



Niveau déco ils avaient installé deux fausses éoliennes tournant dans leur dos. La prochaine fois mettez de vrais ventilos !



Globalement même impression que la dernière fois en ce qui concerne le chanteur, le guitariste rythmique (coiffé cette fois d'une casquette pas américaine).



Par contre j'ai encore pu apprécier les deux cuivres tout le temps en train de déconner dans leur coin.



A un moment j'ai cru que le bassiste allait nous chanter la chanson cachée de Mistral de face, mais non il s'excusait réellement de s'être planté au début de l'instrumental... m'en étais même pas rendu compte.



Globalement le public s'est un peu ramolli sur la fin du concert... Il est vrai qu'à deux heures du matin après trois groupes à gigoter c'est plus dur. Encore un bon concert de Daïpivo bien ska comme on l'aime.

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici



Bonus image animée :




Daïpivo : les dernières chroniques concerts

DaïPivo en concert

DaïPivo par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 04/04/2014
Tout juste échappé (après Tout dernier morceaux de la setlist) de l'Espace Julien où l'ex Nevchehirlian désormais Nevche fêtait la sortie de son Retroviseur (et ratant donc... La suite

United for jamaica : Sons of Gaia + Gang Jah Mind + Daipivo + Raspigaous + Papet J + Jo Corbeau en concert

United for jamaica : Sons of Gaia + Gang Jah Mind + Daipivo + Raspigaous + Papet J + Jo Corbeau par bertrand
Docks des Suds (Marseille), le 08/02/2013
Soirée reggae aux Docks ce soir, et la cause est louable : Créer une structure culturelle en Jamaïque. Les Kabba Roots ont su remplir facilement la salle disco des Docks. ... La suite

Daipivo + the Messengers en concert

Daipivo + the Messengers par Pirlouiiiit
Planet Mundo Kfé - Marseille, le 27/04/2012
Il y a 1 mois jour pour jour je tombais sous le charme de Candye Kane ici même. Au cours de ce concert dont je me souviendrai longtemps elle nous avait dit que le 27 avril elle a... La suite

Daïpivo & Super Kemia en concert

Daïpivo & Super Kemia par Bertrand 13rugissant
Poste à Galène - Marseille, le 03/06/2010
J'arrive au Poste à Galène vers 22h, et Daïpivo à déjà entamé son set depuis 20 minutes. Je me faufile autour des gens qui dansent sur un reggae ska entrainant. Une bonne partie... La suite

Département H : les dernières chroniques concerts

Département H en concert

Département H par Niewpy
Intermédiaire - Marseille, le 16/05/2009
Concert très électro chaleur dans la salle Comme avant Departement H, je suis allée au concert de Jours à la grotte des accoules, je suis arrivée à la fin de leur première... La suite

Département H par F.
Balthazar, le 19/11/2005
Après une période d'absence, le Département H a retrouvé le chemin de la scène. Si nous étions en droit de nous demander la raison de ce silence depuis un petit moment déjà, les membres de cette formation locale nous ont apporté hier soir la réponse: Leur "muto-riddim" a encore franchi un (grand) pas vers le groove et le mélange des genres pour... La suite

département h + zé maria + daipivo par jessi
L'Affranchi, Marseille, le 15/12/2001
Voila un plateau où surprise, bonne vibe et bonne ambiance étaient de la partie. Le Dpt H a chauffé à blanc la salle avec leur style versatile, énergique et étonnant (un son à eux). Un featuring avec K-RIM LE ROI a tout cassé. Zé Maria a enchaîné avec un accent chaud et percutant (un peu court). Daïpivo a été... La suite

Département H par ?T?
Balthazar, Marseille, le 06/10/2001
Bon petit groupe à n'en pas douter ! Ils cassent la baraque et mettent le feu. Si on ajoute à cela qu'au Balthazar ils ont paumé la clim en même temps que leur registre d'adhérents, ça donne une ambiance SURCHAUFFEE. Fallait donc y être absolument. Mais franchement les gars vu qu'on doit racheter 4 ou 5 cartes d'adhérent par an (au fait, y'a... La suite

Affranchi - Marseille : les dernières chroniques concerts

Talib Kweli, Chilla, Dj Daz en concert

Talib Kweli, Chilla, Dj Daz par Sami
Parc Saint Marcel, Marseille, le 02/06/2018
Week-end chargé coté festivals dans le sud, avec pour ceux qui n'ont pas la chance d'aller à Primavera, les amateurs de guitares se sont rués faute de mieux à Tinals voire au... La suite

Flavia Coelho en concert

Flavia Coelho par Lb Photographie
L'Affranchi // Marseille, le 18/05/2017
Je me souviens de ce concert où m'avait traîné une amie en insistant sur la folie que ça allait être, au printemps 2015. L'arrivée dans un village quasi désert, les personnes de... La suite

2bal2neg' en concert

2bal2neg' par jorma
l'Affranchi Marseille, le 19/11/2016
JOYEUX ANNIVERSAIRE, JOYEUX ANNIVERSAIIIIIIIREEEEUUUUUUU... Tous nos vœux à l'Affranchi qui fêtait ce soir leur vingt ans d'engagement musical sur Marseille et qui avait... La suite

Nina Attal en concert

Nina Attal par Janfi
L'Affranchi Marseille, le 29/11/2014
C'est dans la petite salle de concert de L'Affranchi, d'une contenance de 381 personnes, située dans le 11ème arrondissement de Marseille que Nina Attal pose ses guitares et son... La suite