Accueil Chronique de concert Depeche Mode
Jeudi 25 mai 2017 : 9738 concerts, 24451 chroniques de concert, 5160 critiques d'album.

Chronique de Concert

Depeche Mode

Depeche Mode en concert

Stade Charles Ehrmann, Nice 12 maiI 2017

Critique écrite le 14 mai 2017 par Yann B



Vendredi dernier, j'étais à Nice pour le concert de Depeche Mode qu'on ne présente plus, au stade Charles Ehrmann. Autant dire que mon copain est un acharné et donc nous étions devant le stade à ... 10h du matin pour un concert commençant vers 20h.
Il y avait déjà quelques fans dont certains venus d'Italie et d'Espagne et autour de la quarantaine bien sonnée !

Donc, nous voilà arrivés sur Nice et oh ! joie intense, nous nous sommes retrouvés au milieu des travaux avec un fléchage pour rejoindre l'entrée Nord plutôt pauvre. A 10h30, nous trouvons enfin l'entrée et nous installons en compagnie d'une trentaine de personnes déjà sur place. La journée s'est passée entre soleil et pluie, et nous voilà pressés les uns contre les autres pour entrer dans le stade. Il est 17h30 quand on nous ouvre enfin les portes... du moins les premières, vu qu'il faut encore attendre dedans pour avoir enfin accès à la pelouse or. Je dois dire que l'organisation était assez déplorable. Chose qui aurait pu être compréhensible si cela avait été le premier concert organisé en ce lieu, mais c'est loin d'être le cas. Quand tu entends dire par la sécurité "Nord ou Sud, on s'en fout, ils vont où ils veulent !" Cela donne un goût de je m'en foutisme. A 18h30, j'arrive enfin sur la pelouse or, et chose étrange, je suis arrivée avant les early pass. J'ai une petite pensée pour les gens qui ont payé leur place plus cher que moi, pour arriver au même endroit mais bien après !

En première partie, The Raveonettes (pas de photos car ils n'ont pas voulu se prêter au jeu) se sont installés pour faire leur set de 45 minutes. C'était plutôt sympathique même si j'ai trouvé que le rythme était un peu répétitif, et du coup j'ai décroché au bout de 3 titres.



Enfin, après le changement de plateau, les Depeche Mode arrivent sur scène avec le titre que je préfère de leur dernier album, Going backwards. Je trouve cet album un peu trop mou par rapport aux précédents, mais ce n'est que mon ressenti. Encore un titre du dernier album So much love, puis Barrel of a gun, a pain that i'm used to... Pour ma part, j'ai adoré, et quand je dis adoré, je suis loin du compte le visuel de In your room un couple qui danse sur écran géant derrière le groupe. Très expressif selon moi. En parlant d'écran, il y en avait un sur la gauche assez grand qui montrait bien le groupe et un sur la droite, en format portrait, mais malheureusement pas aussi grand que le premier. Heureusement qu'il y avait des écrans pour les gens en gradins.



Les titres s'enchaînent et le concert se passe sans heurt jusqu'à Never let me down again. Je ne sais pas si cela vient de moi, mais j'ai trouvé le public peu réceptif, voir un peu mou. J'ai quand même à mon actif presque une dizaine de concerts de Depeche mode, et c'est le concert le plus mou que j'ai fait de ma vie. Peut-être que si les gens avaient rangé leur téléphone au lieu de filmer et photographier, il y aurait eu plus d'entrain et de symbiose !



Après la petite pause, Martin Gore entame Somebody qui me transperce à chaque fois que je l'entends. J'adore quand il prend la main et j'avais espéré un second morceau, mais bon celui-là était déjà fantastique. Après un Walking in my shoes habité, Dave a fait une reprise de Heroes de Bowie très convaincante. Malheureusement, le I feel You qui a suivi n'était lui pas du tout à la hauteur : manque de rythme, une impression de décalage énorme et bizarre. Et enfin, en final, Personal Jesus très bon choix de clôture !



Je suis un peu mitigée sur mon concert. Je l'ai trouve au final assez mou, surtout d'un point de vue du public. Je n'ai pas compris pourquoi avoir fait une avancée si c'était pour ne jamais aller dessus. Je me demande aussi si les gens de la pelouse or devant cette avancée ont pu profiter au maximum de leur concert. J'ai un léger doute. Le groupe était au top sauf à une ou deux reprises mais c'est un "vieux" groupe et on peut leur pardonner quelques défaillances passagères...

Set list :
Going Backwards
So much love
Barrel of a gun
A Pain That I'm Used To
Corrupt
In Your Room
World in my eyes
Cover me
Home
Question of lust
Poison Heart
Where's the revolution
Wrong
Everything counts
Stripped
Enjoy the silence
Never Let Me Down Again

Somebody
Walking In My Shoes
Heroes
I Feel You
Personal Jesus

> Réponse le 14 mai 2017, par Estaillard

J'étais aussi présent vendredi et globalement le show était sympa, très pro. Un peu trop peut être et bien que tout soit présenté bien comme il faut, on sent un petit manque de générosité général avec une certaine froideur par moments. J'ai aussi déploré que certains de leurs gros tubes n'ait pas été interprété "I just can't enough" et "people are people" notamment qui sont très dynamique pour laisser la place à d'autres titres plus mous? Effectivement le public était assez peu réceptif par moments et ne bougeait pas trop. Le son était super par contre, la voix de Dave Gahan et même de Martin Gore parfaites. Les lumières superbes, beaucoup de bons aspects donc, mais, pour ma part il manquait la petite étincelle que ce show soit inoubliable. Une très bonne soirée néanmoins.   La suite | Réagir

> Réponse le 15 mai 2017, par La Daurade

c'était mon 4e concert de DM, 2 à bercy et 1 à nice en salle et celui ci le premier en extérieur . je suis assez mitigé . j' adore DM depuis mes 20 ans je me souviens de Bercy en fusion pour l' exciter tour en 2001 pareil quoique légèrement plus mou en 2006 et Nice en 2013 était le premier de la tournée et souffrait d' imperfections mais possédait une bonne énergie . rnlà le stade permettait une jauge de 20000 places mais faut voir le public ! j' étais dans les gradins a cause de ma "petite" chérie encadré par des Quadras Quinquas (je suis moi même quasi quadra) . Quasi pas de mouvement quand DM entre en scène et une désagréable impression de déranger quand nous chantions et bougions nos corps sur le rythme de notre groupe adoré . on paye une blinde une place faut en profiter .rnEn plus...  La suite | Réagir

> Réponse le 15 mai 2017, par FRED

j etais aussi au concert et je n ai jamais vu un concert de DM avec un public aussi peu connaisseur, aucune ambiance on se demande ce que les gens faisaient la.rna part filmer donc aucune main pour applaudir. J avais honte pour le groupe qui devait se demander ce qu'il se passait!! Après Martin et Dave etaient au top comme toujours  Réagir

> Réponse le 17 mai 2017, par LOLO

Bonjour à tous. J'ai également assisté à ce concert à Nice en compagnie de ma copine, de mon frangin et de ma belle-soeur. J'avais déjà vu le concert de Montpellier en 2014 (Delta machine tour) et j'ai franchement un avis mitigé sur ce concert. Premièrement, je connais bien le groupe mais je trouve qu'ils auraient dû plus rapidement enchaîné les titres phares au lieu d'envoyer 6 ou 7 titres moins connus d'entrée (certainement issus du dernier album). A Montpellier, après 4 titres, ils avaient direct envoyé "Black celebration", "Stripped", "Behind the wheel", etc... et ça donnait vraiment du rythme, en plus d'être mes titres préférés. A mon avis, la mollesse du public est en partie dû au choix de la set list. Après je suis également déçu de la scénographie : il y avait beaucoup de...  La suite | Réagir

> Réponse le 17 mai 2017, par FRED

[nice - 12 mai 2017] Pour compléter mon commentaire, je dirai aussi que le lieu du concert de Nice n'était pas adapté, vieux stade au milieu de nulle part avec plein de travaux pour le nouveau tramway. Depeche Mode est un groupe dont les show sont plus percutants dans des salles fermées avec 10000 personnes maxi et des vrais fans. Pour la setlist, je suis content qu'il aient supprimé "I Just can't get enough" mais je regrette que "Behind the wheel" et "Precious" n'aient pas été faites "I feel you "est loin d'être indispensable, tout comme "Personal Jesus" mais le public l'attend. Il y a tellement de pépites à faire ("Halo", "Shake the disease", "Dream on", "It doesn't matter", "Higher love", "Heaven", "Strange love", "The things you said"...)  Réagir

> Réponse le 17 mai 2017, par olga

[Nice - 12/05/2017] Je me trouvais également sur la pelouse OR en face à droite du catwalk, hormis le fait que le catwalk était trop haut, même pour moi qui mesure 1,80m, cela coupait pas mal la vue que l'on pouvait avoir sur la scène. Mais j'allais dire c'est pas grave, les écrans prenaient le relais quand je ne voyais rien. Perso, j'ai adoré cette façon de filmer et de retransmettre des détails sur les écrans (d'ailleurs les 3 écrans ne retransmettaient pas la même image), beaucoup plus dynamique que lors des deux précédentes tournées. Je pense même beaucoup mieux adapté pour les stades ! Alors, certes le public était un chouilla moins réactif à certains moments, mais ça chantait à s'époumoner devant ! Et ça participait ! Il est bien connu que quand on veut de l'ambiance il faut être devant, les gradins...  La suite | Réagir


Depeche Mode : les dernières chroniques concerts

Dave Gahan & Soulsavers en concert

Dave Gahan & Soulsavers par Manu Wino
La Cigale (Paris), le 02/11/2015
Ce concert était attendu, ce n'est rien de le dire... Après deux albums ensemble, Dave Gahan et Soulsavers nous font l'honneur d'inclure Paris dans leur mini-tournée de six... La suite

Depeche Mode en concert

Depeche Mode par lol
Paris Bercy, le 29/01/2014
Depeche Mode est avec The Cure et U2 l'un des derniers mastodontes des années 80 en activité dont le succès ne s'est jamais démenti depuis plus de trente ans. Ils ont porté la... La suite

Depeche Mode + Chvrches (Festival de Nimes 2013) en concert

Depeche Mode + Chvrches (Festival de Nimes 2013) par Ysabel
Arènes - Nîmes, le 16/07/2013
Depeche Mode, round 2 !! Après les avoir vus à Nice, un peu en avant première de leur tournée, c'est dans le cadre unique des Arènes de Nîmes que nous allons avoir la chance de les... La suite

Festival de Nimes : Depeche Mode + Chvrches en concert

Festival de Nimes : Depeche Mode + Chvrches par Sami
Arènes - Nimes, le 16/07/2013
Même en étant pas un des fans de la première heure, de ceux qui ont fait chauffer leur touche F5 il y a huit mois pour espérer en être, difficile de bouder son plaisir en allant... La suite

Stade Charles Ehrmann, Nice : les dernières chroniques concerts

AC/DC +Slash en concert

AC/DC +Slash par Gandalf
Stade Charles - Ehrmann, Nice, le 15/06/2010
Que dire à part... LET THERE BE ROCK ! Pour les 3 derniers lives du groupe, j'avais même pas fait de compte rendu. Parce que AC/DC, c'est à chaque fois excellent. On sait à quoi... La suite

U2 en concert

U2 par simon pegurier
Stade Charles Ehrmann, Nice, le 15/07/2009
Durant les années 80-90, U2 est un sacré bon groupe. Leur carrière démarre par un rock héroïque à l'énergie brute et aux mélodies impeccables, vient ensuite une période plus... La suite

U2 en concert

U2 par Eric
Stade Charles Ehrmann, Nice, le 15/07/2009
Bonjour à tous, Je suis fan de U2 depuis 1982, je connais donc tout leur répertoire et bien plus des 4, Bono, Edge, Adam, Larry. Je suis allé au concert de Nice le 15... La suite

Madonna + Laurent Wolf + Robyn en concert

Madonna + Laurent Wolf + Robyn par McYavell
Stade Charles Ehrmann - Nice , le 26/08/2008
"A qui la faute ?" est la question de la soirée. A qui la faute si les portes du stade ne se sont pas ouvertes à 17h comme prévu mais avec une heure et demi de retard ? Madonna... La suite