Accueil Chronique de concert Détroit + Samuel Ka
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Chronique de Concert

Détroit + Samuel Ka

Détroit + Samuel Ka en concert

Dock des Suds Marseille 21 novembre 2014

Critique écrite le par

Pour ceux qui me lisent, j'ai l'habitude de réserver un "A ne pas manquer" aux (bons) festivals, réservant un bon "Bien" quand je m'éclate à un concert. Et à vrai dire, avec le passé sulfureux de Bertrand Cantat, je n'envisageais pas je dois le dire pas lui réserver la note maximale et un tel traitement de faveur dans ma critique. Il est vrai que j'ai tellement senti une certaine méfiance de la part de mon entourage en disant que j'allais voir Détroit, tant ce groupe est marqué par l'image de Bertrand Cantat, un nom qui à lui seul provoque très souvent le rejet et parfois l'admiration sans borne, que je partais à ce concert avec une certaine méfiance. Pourtant, je pense que cet homme s'est montré patient et plutôt discret et a suffisamment travaillé pour se rebâtir une nouvelle crédibilité musicale en s'associant au bassiste Pascal Humbert pour sortir un album magnifique. Aussi, me semblait-il que cette tournée méritait qu'on s'y intéresse !


Tirant d'un trait le passé sur un homme dont beaucoup n'espérait pas le voir faire un retour sur scène, je me rendais donc aux Docks des Suds assez tôt pour voir Samuel Ka dont on m'avait dit le plus grand bien. Et en effet, le chanteur/guitariste de Dupain nous aura proposé un live de très bonne facture. Très loin de l'univers des formations avec lesquelles il s'est fait un nom comme Gacha Empega ou Forabandit, Samuel Ka flirte ici entre un rock très proche de Noir Désir et de l'univers de Daran côté paroles (les plus jeunes n'auront qu'à se documenter !). Et pour tout vous dire, on a adoré ce nouveau projet musical, trouvant même que cela est probablement son meilleur, du moins celui qui met le mieux en valeur sa voix sombre et profonde. On regrettera simplement pour lui un démarrage à 20 heures, devant une salle à 3/4 vide (et il est vrai parfois des paroles difficiles à entendre !). Dommage, il aurait mérité mieux !


21h20. Détroit arrive sur scène, devant une salle comble et un public assez âgé par rapport aux événements que j'ai eu l'occasion de chroniquer ces derniers temps. Et tant mieux car finalement ma tranche d'age, celle des quadras, sera majoritaire... Un ami chroniqueur de CnCo m'avait prévenu :"Si tu aimes Détroit, et si tu es prêt à accepter un univers de Noir Désir retravaillé dans l'esprit de l'album Horizons, tu vas te régaler !" Il est tant de voir. Un atmosphère lourd pèse dès le 1er morceau avec Ma Muse. La voix de Cantat à pris de l'âge et un grain plus rauque. Il monte moins dans les aigus mais cela ne lève rien à sa qualité d'interprétation des chansons.


Horizon arrive ensuite, maintenant une tension blues rock pesante et ambiguë assez extraordinaire. Puis, au 3ème titre, avec Esrnestine, je comprenais enfin les propos de cet ami qui avait eu la chance de les voir au Moulin. Cela ne vas pas manquer ! Certes les arrangements musicaux sont assez éloignés des versions très punchy du groupe bordelais, mais ils permettent de mettre d'avantage les textes en avant et quelque part la voix de Cantat. D'ailleurs peut-être ne peut-il plus se permettre telle performance car il ne faut pas oublier qu'il enchaînait à cette époque folle les problèmes de cordes vocales. Et il faut aussi retenir que si Noir Désir était considéré comme LE groupe rock de ma génération, c'est aussi parce que ce groupe engagé bénéficiait de la plume poétique de Cantat.


Ayant vu 3 fois la bande à Cantat à la grande époque, j'ai apprécié sur cette tournée une forme de retenue et aurai même trouvé déplacé que l'homme ait la même gouaille qu'à l'époque où Noir Désir se voulait révolté et moralisateur. Le passé de Cantat ne lui permet peut-être plus ce genre de performance. De ce concert, nous avons tout adoré... Des morceaux de l'album Horizons, Null and Void, Le Creux de ta main,... aux reprises de Noir Desir, Tostaky, l'Homme Pressé, A ton étoile...

Détroit nous aura offert un concert de plus de 2 heures avec des artistes en phase avec leur public. Et on verra d'ailleurs le visage d'un Cantat ému, ce qui est révélateur d'un authentique plaisir de trouver un fabuleux public entièrement conquis par le spectacle.

Lire une autre chronique du concert par ici

Bertrand Cantat : les dernières chroniques concerts

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey  en concert

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/06/2017
Très beau moment passé en compagnie de Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound à l'occasion de la lecture/concert organisée à La Coopé pour présenter le projet Condor Live, une... La suite

Détroit en concert

Détroit par Lol
Zénith de Paris, le 03/12/2014
Troisième passage et 9ème date parisienne en 6 mois pour Détroit. Apres la Cigale et l'Olympia, le groupe de Bertand Cantat s'arrêtait en fin de tournée dans un zénith de... La suite

Détroit en concert

Détroit par Vand
Dock des Suds, Marseille, le 21/11/2014
Avant toute chose, pour ceux qui liront ce billet, je tiens à préciser que tout ce qui va suivre est du domaine du PERSONNEL. Je me contrefous de dire que les éclairages étaient... La suite

Shaka Ponk (feat. Bertrand Cantat) en concert

Shaka Ponk (feat. Bertrand Cantat) par Cedmcvsdiego
Patinoire Meriadeck, Bordeaux, le 16/11/2014
Le show que propose le groupe d'electro-rock Shaka Ponk est radicalement différent de toutes les prestations musicales... Outre une puissance de feu hors norme, Goz et ses... La suite

Dock des Suds Marseille : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite

Hawa Boussim +  Black String + Rocca + K'Koustik + Rising Tide (Festival Babel Med) en concert

Hawa Boussim + Black String + Rocca + K'Koustik + Rising Tide (Festival Babel Med) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 18/03/2017
Troisième et dernière soirée avec là encore pas mal de bonnes choses à voir et à écouter. C'est ce sera d'abord avec la Burkinabé Hawa Boussim qui enflamme la salle des... La suite