Accueil Chronique de concert Détroit
Samedi 16 décembre 2017 : 10872 concerts, 24778 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Chronique de Concert

Détroit

Détroit en concert

Zénith de Paris 3 decembre 2014

Critique écrite le par



Troisième passage et 9ème date parisienne en 6 mois pour Détroit. Apres la Cigale et l'Olympia, le groupe de Bertand Cantat s'arrêtait en fin de tournée dans un zénith de Paris bourré à craquer. Si la set list n'a que très peu varié entre ces 3 escales parisiennes, la montée en puissance du combo s'est confirmée de belle manière, d'autant que Cantat, pour cette dernière date parisienne, avait retrouvé une aisance vocale digne des années Noir Désir.

Mais plus que la voix et la set list, c'est surtout la cohésion du groupe et l'intensité et la puissance des interprétations qui ont atteint des sommets lors de ce concert. Encore plus soudé qu'à l'Olympia, Détroit est désormais un groupe accompli qui fait d'avantage que de mettre en valeur la voix et le charisme de son chanteur. Il la soutient, l'assiste et l'emmène encore plus loin en passant par des improvisations, des crescendos, des breaks et des envolées dantesques.

La récente parution d'un album live, capté lors des concerts de la Cigale de juin dernier, semble du coup être une erreur stratégique tant les concerts de cette fin de tournée ont été supérieurs en tous points à ceux du début. Le concert du Zénith de Paris n'aurait pas eu ce côté anecdotique en comparaison des autres live enregistrés par Cantat par le passé.



Il est clair que la version de Sa majesté qui a duré largement plus de 10 minutes, dans laquelle Cantat s'est lancé dans une longue diatribe contre la politique, le patronat, les multinationales, la Mort de Rémi Fraisse (sur un mode rageur et premier degré dont il a le secret), sans perdre pour autant le sens, la théâtralité du morceau a été un des grand moment du concert. On peut en dire autant de la version étirée discoïde de Tostaky, de la ferveur de Comme elle vient et d'Un jour en France, tout comme l'intensité d'Ange de désolation, du Fleuve, de Ma muse ou d'Ernestine et de l'incandescence de Fin de siècle.

Cantat est à l'aise dans tous les registres, de la rage à l'intimité. En très grande forme, il montre une fois de plus et malgré son histoire qu'il est un chanteur et un showman exceptionnel. Il doit aussi cela à son groupe et à son répertoire. Les standards de Noir Désir et les morceaux de Détroit se marient désormais particulièrement bien.

Certains reprochent d'ailleurs à Cantat de ne pas avoir tourné la page Noir Désir. Je trouve ces reproches hallucinants ! Noir Désir représente 20 à 25 ans de sa vie, Il est l'auteur de tous les textes et l'un des compositeurs du groupe. Pourquoi se priverait -il de les interpréter ? Ce faux procès est particulièrement injuste car, la plupart du temps, les versions live sont réorchestrées et réinventées et divergent toutes des versions studio pour en donner un meilleur résultat. C'est aussi absurde que de reprocher à Paul MacCartney de chanter les chansons des Beatles sur scène !!

Pour ma part je tiens à remercier Détroit pour ce fabuleux concert en attendant de pied ferme un nouvel album et la prochaine tournée. J'espère qu'il y aura de nouvelles grandes chansons de Détroit en plus mais aussi des chansons de Noir Désir comme En route pour la joie, Marlène, Pyromane, Joey, Les écorchés...


Photos de Détroit à Bourges (Cantat) en avril 2014 et au Zénith de Paris (groupe saluant) le 3/12/2014 : ©GIANNI VILLA
www.giannivilla.com

Bertrand Cantat : les dernières chroniques concerts

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey  en concert

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/06/2017
Très beau moment passé en compagnie de Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound à l'occasion de la lecture/concert organisée à La Coopé pour présenter le projet Condor Live, une... La suite

Détroit + Samuel Ka en concert

Détroit + Samuel Ka par Marcing13
Dock des Suds Marseille , le 21/11/2014
Pour ceux qui me lisent, j'ai l'habitude de réserver un "A ne pas manquer" aux (bons) festivals, réservant un bon "Bien" quand je m'éclate à un concert. Et à vrai dire, avec le... La suite

Détroit en concert

Détroit par Vand
Dock des Suds, Marseille, le 21/11/2014
Avant toute chose, pour ceux qui liront ce billet, je tiens à préciser que tout ce qui va suivre est du domaine du PERSONNEL. Je me contrefous de dire que les éclairages étaient... La suite

Shaka Ponk (feat. Bertrand Cantat) en concert

Shaka Ponk (feat. Bertrand Cantat) par Cedmcvsdiego
Patinoire Meriadeck, Bordeaux, le 16/11/2014
Le show que propose le groupe d'electro-rock Shaka Ponk est radicalement différent de toutes les prestations musicales... Outre une puissance de feu hors norme, Goz et ses... La suite

Zénith de Paris : les dernières chroniques concerts

Kasabian en concert

Kasabian par Samuel C
Zénith - Paris, le 11/11/2017
Parfois, on néglige un groupe ou un artiste, pleinement reconnu par ses pairs, sans raison réelle : Arctic Monkeys par exemple (vus très tardivement à l'occasion de l'édition... La suite

Prophets of Rage  en concert

Prophets of Rage par lol
Zénith de Paris, le 10/11/2017
C'est une armée de jeunes quarantenaires survoltés qui envahissait la fosse du Zenith en ce 10 novembre 2017... Je n'avais pas été aussi serré depuis les grandes heures des... La suite

Royal Blood en concert

Royal Blood par Samuel C
Zénith - Paris, le 09/11/2017
Au cours d'une semaine folle en décibels à Paris, il est difficile de suivre la cadence, en particulier au niveau porte-monnaie. On doit alors à regrets faire l'impasse sur des... La suite

Nick Cave and the Bad Seeds  en concert

Nick Cave and the Bad Seeds par Lebonair
Zénith de Paris, le 04/10/2017
Dans le cadre d'une grande tournée européenne de 8 semaines pour défendre leur 16ème album studio Sketelon Tree sorti il y a un an, Nick Cave and the Bad Seeds sont passés en... La suite