Accueil Chronique de concert Download Festival 2018 : Wolf Alice - Royal Republic - Slaves
Mardi 16 octobre 2018 : 13949 concerts, 25194 chroniques de concert, 5229 critiques d'album.

Chronique de Concert

Download Festival 2018 : Wolf Alice - Royal Republic - Slaves

Download Festival 2018 : Wolf Alice - Royal Republic - Slaves en concert

Base Aérienne - Bretigny sur Orge (91) 17 juin 2018

Critique écrite le par



Présentation Download France 2018 - 3ème édition

La troisième édition française du Download Festival s'est déroulé durant 4 jours du 15 au 18 juin dernier sur la base aérienne de Bretigny-sur-Orge dans le 91, à 35 kilomètres au sud de Paris. Ce mastodonte du metal et du rock qui existe depuis 2003 en Angleterre (il a succédé aux Monsters of Rock 1980-1996) s'est implanté en France en 2016 pour notre plus grand bonheur. Sur cet immense site qui se trouve presque au milieu de nulle part mais dont l'accès est plutôt facile en voiture et très bien aménagé pour l'occasion, on retrouvera 5 scènes dont les géantes Main Stage, Main Stage 2, celle de la Warbirb Stage beaucoup plus petite et sous chapiteau ainsi que la Spitfire Stage et pour finir la scène Firefly, qui se trouve sur le camping et donc réservée uniquement aux campeurs émérites. La musique intense, prenante voire bruyante aura coulé à flots pratiquement non-stop comme vous l'avez compris et de nombreux festivaliers auront besoin de repos et de calme sur une plus ou moins longue période après un programme pareil et cette tornade de décibels. On espère pour vous que vous avez pris des bouchons d'oreilles sinon gare à vos acouphènes !

Programmation

Au niveau programmation, cette nouvelle édition est passé encore à un niveau au-dessus tant l'affiche proposée fut féerique. On ne va pas naturellement tout vous citer mais on peut souligner la présence par ordre de journée de grosses pointures et de groupes moins connus mais tout aussi réjouissants pour nos petits coeurs de rockeurs et de metalleux. On citera néanmoins Ozzy Osbourne, Opeth, Billy Talent, Ghost, Marilyn Manson,Turbonegro, The Offspring, Foo Fighters, The Hives, Mass Hysteria, Royal Republic, Guns and Roses qui clôturont le festival le lundi par un show de 3 heures 30. Au final, 62 groupes dont quelques Français auront joué sur cette magnifique édition et le temps fut de plus au rendez-vous. En ce qui nous concerne, on a choisi la journée du dimanche 17 juin pour vous offrir un éclairage sur ce Download Festival 2018 car on avait très envie de devenir totalement Foo !



Wolf Alice - Main Stage - 15h30 16h10

Pour démarrer cette riche journée qui nous attend, on a choisi de s'enivrer sur la musique des Anglais de Wolf Alice. En pleine après-midi et sur l'immense scène du Main Stage, on va se laisser séduire par le charme d'Ellie Rowsell avec sa voix plutôt grave et éraillée comme il faut. La chanteuse qui aura 26 ans en juillet et qui a fondé le groupe, chante à merveille et joue de la guitare également. On aura le plaisir d'entendre une bonne partie de leur second album "Visions of a life" qui est sorti fin septembre 2017.



Ellie Rowsell nous fait penser à Hole et Courtney Love mais en moins déjanté. Wolf Alice nous offre une belle musique atmosphérique et des refrains nerveux qui nous plaisent beaucoup. Derrière elle, la section rythmique tient bien la route et à sa gauche, elle est bien soutenue par Joff Oddie à la guitare qui l'accompagne sur certains refrains et amène encore davantage de puissance. Avec sa texture grunge, folk et rock, Ellie Rowsell et ses trois compères nous ont fait passer un très bon moment.



Royal Republic - Main Stage 2 - 16h10 17h

Toujours sur la route pour défendre leur troisième album en date "Weekend Man" sorti il y a déjà deux ans et demi, les Suédois nous proposent donc le même show en 2018. Après les avoir vus lors de leur passage à Paris au Cabaret Sauvage en décembre dernier, au festival Musilac à Aix les Bains il y a un an et à Rock en Seine il y a bientôt deux ans, on se dit que ça fait beaucoup et qu'on va se lasser à force de voir le même schéma: mise en scène et logo identique, mêmes chansons, autodérision et esprit festif.



Mais c'est qu'ils sont suffisamment bons les bougres suédois pour nous faire encore passer un bon moment de rock'n'roll. On sourit encore, on sautille toujours et on apprécie encore et toujours leurs refrains qui fédèrent. Les quatre classieux avaient un peu la pression osons nous dire car leurs glorieux aînés originaires du même pays, les fantastiques the Hives allaient débarquer un peu plus tard. Qui sera déclaré le plus grand groupe live de la Suède, Royal Republic ? The Hives ? Faites vos jeux les amis !



Slaves - Warbirb Stage - 17h 17h50

On enchaîne, on court un peu et on va un peu plus loin sur le site. On rentre sous un énorme chapiteau fermé où se trouve du merchandising à gogo et des stands de tatouages. On reste deux minutes mais on ne veut pas acheter le vieux tee-shirt des Guns and Roses ou de Metallica, on ne veut pas non plus choper des vinyles ou des CD alors on ressort vite de là et on court rejoindre le concert du duo punk anglais Slaves qui joue sous un grand chapiteau totalement ouvert. Il y a beaucoup de monde qui se donne à fond et on rate les deux premiers titres. Tant pis, il nous reste un morceau pour shooter les deux Britanniques qui sont au taquet. Laurie Vincent à la guitare/basse/voix et Isaac Holman batteur debout et chant principal sont deux volcans qui nous crachent des petites pépites de punk rock anglais.



Ils expriment une très forte colère de voir un peuple qui s'endort et sur cette société de plus en plus restrictive. Ils sont sympas et ils envoient fort. On slamme, on pogote et on s'éclate comme des gamins. Isaac Holman, le batteur debout, chante, crie, hurle, braille et on trouve cela génial. Slaves n'invente rien, ils font des choses simples mais ils le font très bien. On entendra des morceaux extraits de "Take Control" et de "Are You Satisfied?" au parfum de révolte et ce moment passé avec eux défilera à la vitesse de la lumière. Les deux punks qu'on vient de voir, on vous les recommande vivement. A deux, on n'est pas mieux, non?

La suite de la journée Download Festival est à lire dans la seconde partie (Dead Cross, the Hives, Foo Fighters)

Un grand merci à Elodie Guillet-Sawicz et à l'ensemble de l'organisation du festival pour son accueil et sa gentillesse !


Download Festival France : les dernières chroniques concerts

Download Festival 2018 : Foo Fighters - Dead Cross - The Hives en concert

Download Festival 2018 : Foo Fighters - Dead Cross - The Hives par Lebonair
Base Aérienne - Bretigny sur Orge (91), le 17/06/2018
Dead Cross - Main Stage 2 - 17h 50 18h50 On est heureux de retrouver un de nos idoles de jeunesse, le fou chantant Mike Patton dans son dernier projet Dead Cross. On a... La suite

Volbeat + Rammstein (Download festival France 2016) en concert

Volbeat + Rammstein (Download festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Volbeat On vient à peine d'apprécier la magnifique prestation de Rival Sons sur la Stage 2 qu'il va falloir traverser l'hippodrome dans toute sa longueur afin... La suite

Rival Sons (Download Festival France 2016) en concert

Rival Sons (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Nous voilà dimanche, on est arrivé plus tard encore sur le site par rapport aux journées précédentes notamment en raison du métal qui use et de la programmation sans intérêt... La suite

Rammstein (Download Festival France 2016) en concert

Rammstein (Download Festival France 2016) par lol
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 12/06/2016
Je ne suis pas un grand fan des grands festivals, je préfère nettement voir des concerts dans des clubs ou des arenas : les concerts y durent plus longtemps, on voit mieux,... La suite

Royal Republic : les dernières chroniques concerts

Royal Republic + Aaron Buchanan And The Cult Classics en concert

Royal Republic + Aaron Buchanan And The Cult Classics par Lebonair
Le Cabaret Sauvage / Paris , le 02/12/2017
En ce samedi soir, on est heureux de se rendreau Cabaret Sauvage, qui se situe dans le parc de la Villette, tout proche du Zénith et à un pas du canal de l'Ourcq. Cela faisait un... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Royal Republic + The Wholls + Tim Vantol en concert

Royal Republic + The Wholls + Tim Vantol par Jérôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 01/03/2017
Ce soir ça va être la fête à la Coopérative de Mai, trois groupes pour le prix d'un : The Wholls, Tim Vantol et Royal Republic... The Wholls C'est dès 20 heures 30 pétante... La suite

Interview avec Royal Republic en concert

Interview avec Royal Republic par fredc
Zénith - Paris, le 08/11/2011
Les Royal Republic font beaucoup du bruit depuis leur Suède natale, au point que les murs des salles françaises commencent à vrombir à l'unisson. Très souvent comparés à leurs... La suite

Slaves : les dernières chroniques concerts

Slaves (This Is Not A Love Song Festival 2017) en concert

Slaves (This Is Not A Love Song Festival 2017) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 11/06/2017
Dimanche 11 juin 2017, 20 heures... Plutôt que d'être le cul posé sur notre canapé devant notre putain de télé à attendre fébrilement les résultats des élections législatives... La suite

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2017 : Bror Gunnar Jansson, Frank Carter & the Rattlesnakes, Slaves (+ Whitney, Kokoko, Laura Sauvage) en concert

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2017 : Bror Gunnar Jansson, Frank Carter & the Rattlesnakes, Slaves (+ Whitney, Kokoko, Laura Sauvage) par Philippe
Paloma, Nîmes, le 11/06/2017
This Is Not A Love Song ! Ou plutôt TINALS, puisqu'on est désormais presque intimes, avec cette troisième édition pour nous (la deuxième en famille), où l'on est comme toujours... La suite

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting en concert

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 05/07/2015
Le samedi, c'était par ici ! Deuxième jour pour nous et dernier pour tout le monde, ce dimanche commence en pente douce comme la veille. Il est vrai que personne de sensé ne... La suite

Base Aérienne - Bretigny sur Orge (91) : les dernières chroniques concerts

Download Festival 2018 : Foo Fighters - Dead Cross - The Hives en concert

Download Festival 2018 : Foo Fighters - Dead Cross - The Hives par Lebonair
Base Aérienne - Bretigny sur Orge (91), le 17/06/2018
Dead Cross - Main Stage 2 - 17h 50 18h50 On est heureux de retrouver un de nos idoles de jeunesse, le fou chantant Mike Patton dans son dernier projet Dead Cross. On a... La suite