Accueil Chronique de concert Eddie and the Hots Rods/Nine Below Zero/Dr.Feelgood
Lundi 26 août 2019 : 11624 concerts, 25629 chroniques de concert, 5262 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eddie and the Hots Rods/Nine Below Zero/Dr.Feelgood

Eddie and the Hots Rods/Nine Below Zero/Dr.Feelgood en concert

L'Usine - Istres 20 octobre 2012

Critique écrite le par

Soirée des légendes du pub rock ce soir à Istres, avec pas moins qu'Eddie and the Hots Rods, Nine Below Zero et Dr Feelgood. Mazette, sur le papier, excusez du peu ! Alors oui, sur le papier, c'est bien, mais petit souci technique ! Car sur scène, Eddie joue depuis longtemps sans ses Hots Rods, Nine Below Zero est ce soir sans Gerry Mc Avoy parti jouer dans un tribute à Rory Gallagher et Dr Feelgood, une magnifique franchise puisque aucun musicien originel ne reste au sein de la formation anglaise. La légitimité du nom me semble donc contestable mais bon, ils l'ont racheté, alors...

Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (2) Nine Below Zero @l'Usine By McYavell - 121020 (49)
Dr Feelgood @l'Usine By McYavell - 121020 (32) Pub Rock Legends @l'Usine By McYavell - 121020 (22)

A partir de là, deux chroniques possibles. Jouer les râleurs en déplorant les nombreux absents, voire l'arnaque, que représente notamment Dr Feelgood et risquer de passer complétement à côté de la soirée. Ou en prendre son parti en se disant, qu'après tout, on était au courant de tout ça et que si on est venu, c'est pour prendre une bonne dose de rock n'roll et que c'est la vérité de la scène qui tranchera, hein ?! Entre les deux mon cœur balancera toute la soirée !

Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (3)

Bon, soyons pragmatique, si je suis monté avec les potes, c'est non seulement pour boire quelques bières avec eux mais aussi pour vibrer au son de ce qui reste d'Eddie and The Hots Rods, dont les concerts sont toujours de purs moments de Rock énergique et survitaminé. Mais z-aussi pour découvrir sur scène Nine Below Zero dont je suis moyennement friand sur album, mais qui pouvait représenter une bonne surprise en live et, soyons honnête, pas vraiment pour Dr Feelgooddont la mouture actuelle ne rend à mon sens que peu hommage au groupe d'origine. Et Dieu sait que je les aime les albums du Docteur avec Wilko, Brillaux, Sparks et Big Figure... Bref...

Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (33)

Choix peu judicieux, c'est Eddie and The Hots Rodsqui ouvre le bal. Peu judicieux parce que, franchement, comment voulez-vous passer derrière ce groupe ? Hein? Car hormis le premier morceau et demi qui voit Barry Masters rentrer doucement dans son show, que dire des 50 minutes qui vont suivre, shot d'énergie pure et de Hit Rock n'roll délicieux??? Teenage Depression, Quit this Town, Telephone Girl, Get across to You pour commencer le show, tous issu des terribles deux premier albums, y a pire quand même!! Barry Masters est expressif au possible et si le poids des ans semble tout de même toucher le chanteur, il ne semble pas altérer sa voix pour autant.

Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (4) Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (11)
Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (50) Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (18)

Le bassiste est déchainé, tout comme le guitariste qui mouline sa gratte et sort des soli tranchants à souhait. Quant au batteur, il cogne! Ça, on peut pas dire le contraire... Eh bé, ça fait plaisir à voir ! Pas de tchatche entre les titres, juste de l'énergie et de la musique. Néanmoins, nous pouvons remarquer un public un tantinet timoré, face à tout cela. Car en dehors de quelques têtes bougeant bien, et quelques popotins remuant en rythme, les spectateurs m'ont semblé bien calmes en cette douce soirée d'octobre. Ah là là, pourtant, y avait pas que des grabataires dans cette salle, hein?? Bon, les Rods poursuivent leur show avec un nouveau titre, Better without You qui finalement s'intègre plutôt pas mal au reste du répertoire, mais c'est quand même les Life on The Line et autre Do anything you wanna do qui nous font vibrer.

Eddie And The Hot Rods @l'Usine By McYavell - 121020 (36)

Vient ensuite le temps des reprises, exercice auquel le groupe s'est toujours frotté avec une certaine réussite, il faut dire. Love Love Love ,Wooly Bully (également connu en France dans sa version Bidochons "Roulez Bourré" (un grand moment...)) Gloria, des Them et puis un petit Born to be Wild du Wolf clôturent ce concert beaucoup trop court à mon goût! Joie, donc, pour ce début de soirée.

Une petite pause et c'est au tour de Nine Below Zerod'investir les planches pour un concert qui ne me transcendera pas vraiment.

Nine Below Zero @l'Usine By McYavell - 121020 (55) Nine Below Zero @l'Usine By McYavell - 121020 (44)
Nine Below Zero @l'Usine By McYavell - 121020 (48) Nine Below Zero @l'Usine By McYavell - 121020 (39)

Pourtant, y a eu des bons moments et les zicos sont bon, ça c'est sûr ! Harmoniciste au taquet, guitariste incisif et bassiste à la tête rigolote (qui en fait peut-être un peu trop dans ses mimiques) donnent un groupe homogène qui joue bien mais dont certains des blues lents, pas forcément intéressants, plombent un chouïa la dynamique. Et, j'avoue, je lâchais temporairement l'affaire en allant me promener du côté du merchandising. L'occasion d'ailleurs de voir les Hots Rods picoler tranquillement leurs bières. Et ça, au regard de la fin des gigs de la soirée, z'ont dû en siffler quelques-unes ! Mais on y reviendra...

Nine Below Zero @l'Usine By McYavell - 121020 (22)

Bien que quelques titres m'aient fait dresser l'oreille, c'est quand même une certaine lassitude qui finit par pointer le bout de son nez. La faute peut être à un groupe qui aurait dû ouvrir les débats plutôt que de se retrouver coincé entre les deux formations rock de l'affiche.

Allez, on se remet de cette petite absence d'émotions et on se prépare psychologiquement à assister au concert du tribute band dont les dernières prestations ne m'avaient pas convaincu. Du tout du tout.

Dr Feelgood @l'Usine By McYavell - 121020 (28)

Un peu caustique le Jorma, c'est vrai, mais s'il faut reconnaitre que le groupe se démène bien, les I can Tell, She does it right et Roxette pâtissent fortement de la comparaison avec les versions originales, et même des versions de Wilko Johnson en solo. Pourtant, sur des titres moins typés Wilko (et son touché hallucinant impossible à reproduire) et plus "bateaux", le Dr Feelgood actuel fait illusion. Robert Kane tient bien la scène, tentant de jeter des regards de fou furieux à la Lee Brillaux. Steve Walwyn bouge sans arrêt et sort de bon soli. La section rythmique reste solide sans en faire des tonnes. Bref, ça n'est pas mauvais, loin de là, mais c'est un tribute band, quoi.

Dr Feelgood @l'Usine By McYavell - 121020 (20) Dr Feelgood @l'Usine By McYavell - 121020 (19)
Dr Feelgood @l'Usine By McYavell - 121020 (11) Dr Feelgood @l'Usine By McYavell - 121020 (23)

C'est mieux que rien du tout me direz-vous. On va pas ressusciter Brillaux, ni faire revenir Wilko, Sparko et Big Figure au bercail. Mais finalement, c'est ces deux reprises en guise de rappel qui voient l'ensemble des trois groupes investir la scène pour clore cette soirée et le gig de Feelgood qui vont provoquer de nouveau en moi quelques réels intérêts. Eh oui, voir les Hots Rods complétement déchirés et totalement déchainés, se jeter sur le micro (bouteille de whisky à la main), se sauter dessus, maltraiter les cymbales de la batterie à coup de congas ou faire les pitres à qui mieux mieux avait quelque chose de réjouissant et de réconfortant!

Pub Rock Legends @l'Usine By McYavell - 121020 (32)

Ben oui, ils font pas que cachetonner, ils s'amusent ! Et ça, ça fait du bien! Soirée sympa en tout cas. Et pas besoin de préciser qui, dans mon cœur, a remporté la palme du pub rock.

Plus de photos :
Eddie And The Hot Rods
Nine Below Zero
Dr Feelgood
Pub Rock Legends

Dr Feelgood : les dernières chroniques concerts

Dr feelgood par Lionel B
le Poste à Galène - Marseille, le 09/12/2003
Voici un concert à ne pas louper sous aucun prétexte. En effet les Dr Feelgood sans leur regretté chanteur Lee Brilleaux(décédé trop brièvement), n'ont absolument rien perdu de leur magie. L'actuel chanteur Robert Kane tout aussi brilleaux à l'harmonica que Lee, à également un timbre de voix similaire. Concert très intime, très rock et surchauffé... La suite

dr feelgood par ALEXandra
St Sebastien (près de Nantes), le 18/02/2005
Ils sont super!!! Steve le guitariste,toujours aussi captivant,se broyant la peau des doigts et grimacant tellement il y met du coeur,et Robert ,le chanteur débordant d'energie ,et tellement brillant a l'harmonica...et un rythmique d'enfer...a voir dans sa vie,sans oublier qu'ils sont géniaux,et qu'eux malgré leur talent,il n'ont pas la grosse... La suite

dr feelgood par ALEXANDRA
Mantes La Ville, salle Jacques Brel, le 20 novembre 2004
VOici un concert qui marque toute une vie!!c'est la troisieme fois en 1 mois que j'ai vu les Feelgood et croyez moi,c'est bien le meilleur groupe de Rythm'and Blues de tous les temps!! Le chanteur Robert est genial,hyper charismatique,le guitarist Steve et géant et en plus ils sont supers cool!! le batteur est un super métronome,et le bassiste ,lui... La suite

Dr Feelgood par Ludo
Plein air à Chateauneuf les Martigues, le 31/07/2004
Vous n'y étiez pas ? Tant pis pour vous ! Le groupe a été égal à lui-même, et même mieux ! Le son était exceptionnel pour du plein air ! Le contexte était assez fabuleux : des bécanes de partout (concentre moto), des types avec des tronches et des tatouages pas possible, ... Grand merci aux organisateurs (club Harley Blue Beach), surtout étant... La suite

Eddie & The Hot Rods : les dernières chroniques concerts

Eddie & The Hot Rods par Dave
SECRET PLACE - ST JEAN DE VEDAS, le 19/08/2016
Ce live d'Eddie & The Hot Rods m'a rappelé ma jeunesse dans les pub rock de Paname. Ce groupe incontournable, comme Doctor Feelgood ou Nine Below Zero, fait partie de ceux que j'ai vu le plus souvent en concert. Pas de fioritures, pas de "guitar hero", mais un rock bien énervé comme j'ai toujours aimé et que l'on ne voit plus aujourd'hui. A pas... La suite

Eddie & The Hot Rods par big smelly toe
Marseille - Poste à Galène, le 03/10/2004
Excellent concert au Poste à Galène, ce dimanche pour voir un des groupes les plus connus du pub rock anglais, Eddie & The Hot Rods, qui continuent de tourner depuis maintenant presque 30 ans (ils se sont formés en 1975). Malheureusement pas plus de 50 personnes, pour la majorité des quadras, étaient là. Le concert commence, il semblerait... La suite

Eddie and the Hot Rods - Supertwist - The Inmates par Iguana
Le Brise Glace - Annecy, le 06/04/2002
J'arrive au Brise Glace sur les chapeaux de roue pour ne rien manquer d'une double affiche réunissant deux figures légendaires du pub-rock anglais. Plutôt ancré dans l'actualité que dans le passé je ne suis pas un grand consommateur de rock'n roll mais je ne manque néanmoins jamais une occasion de compléter ma culture musicale. Côtoyer de près les... La suite

L'Usine - Istres : les dernières chroniques concerts

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite

Eddy de Pretto + Nae en concert

Eddy de Pretto + Nae par Fred Boyer
l'Usine - Istres, le 17/12/2018
C'est pourtant pas compliqué, Public Enemy le disait déjà il y a 30 ans. Don't Believe The Hype. C'est devenu une sorte de credo inconscient pour moi. Un truc plus fort que moi.... La suite