Accueil Chronique de concert Eels
Lundi 24 septembre 2018 : 14474 concerts, 25158 chroniques de concert, 5223 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eels

Irving Plaza - New York 31 juillet 2003

Critique écrite le par

Arrivés un peu en retard du concert de Tindersticks a Summerstage, nous pénétrons dans un Irving Plaza (sans difficulté, cette fois ils ne m'ont pas oublié chez BigHassle) bien bien plein. On se faufile par le coté droit.



Je ne connais pas les premières chansons (a vrai dire je n'ai que le tout premier album ...) mais c'est beaucoup plus rock que ce que je pensais. Et sur scène ça bouge beaucoup. M'aurait on menti ? Apres quelques morceaux bien rock, E passe a l'orgue pour calmer un peu les choses, amis revient vite a la guitare.



Il parle beaucoup entre les morceaux genre, parlant de lui même a la troisième personne et disant "L'autre chose que E aime par dessus tout en dehors de parler de soi a la troisième personne c'est faire un concert de rock a new york !". Au milieu de Novocaine For the Soul dans une version bien pechue, je suis obligé de cavaler au rez de chaussée pour avoir un pass photo ... ils jouera des morceaux piochés dans tous ses albums (qu'il va falloir que je me procure) dont quelques vieux morceaux comme Beautiful Freak tout seul a l'orgue.



Apparemment vraiment content d'être la il n'arrêtera pas de le dire ... "ce soir je ne me sens pas mal", "I love you fucker" etc ... pas mal d'humour ... que ce soit dans sa façon de faire le pitre sur scène ou s'installant au piano et lançant un "Ready to not rock ?".



Au milieu d'un long morceau il s'arrêtera pour nous dire : "ce que je veux que vous fassiez en rentrant chez vous ce soir ou demain, c'est que vous vous fassiez un truc de bien" et de donner quelques exemples "vous savez le sweater que vous avez vu plusieurs fois dans la vitrine et que vous trouver trop cher, et bien achetez le ! Faites le !" "et ce gâteau qui vous fait tant envie mais qui est peut etre un peu trop riche pour vous ? et bien rien a foutre, acheter le ! et manger le !"



Bref un E très loquace et très joueur, ce qui a fait mentir tous les échos de prestation scénique plutôt négatif que j'avais entendu jusque la. Apres deux rappels (le deuxième paraissait bien spontané), les lumières se sont rallumées... la foule s'est dispersée, je suis descendu a la consigne et tout d'un coup je n'en crois pas mes oreilles ... ils ont repris. Comme tout le monde je remonte au galop, pour trouver le groupe en plein boeuf rock n' roll.



E faisant des allers retours entre son orgue, et le micro central avec sa guitare. Puis il fera tout un tas de mouvements de genre karaté, avant de venir donner des coups de poings virtuels dans les mains des gens devant. Il fera ensuite tournoyer son micro, avant de s'en prendre au pied de celui-ci. Il est d'ailleurs apparu menaçant jusqu'a ce qu'il se laisse tomber en arrière emporté par le poids de celui ci. A vrai dire, a ce stade, je ne savais plus quoi penser car si les autres membres du groupe avaient l'air de s'amuser, il était dur de voir vraiment l'expression de E derrière ses lunettes noires, mais il avait l'air complètement parti.



Et a en juger par la tête de son staff, je n'étais pas le seul a m'inquiéter. Apres une deuxième chute sur le dos, il sortira de la salle en rampant ... pendant que le batteur (je crois) fera du smurf sur le beat disco martelé par le guitariste (ou bassiste) passée a la batterie. Bref un vrai moment de rock n' roll ...

La première partie était assurée par Mac Honky mais on est arrivé trop tard.

Site du Irving Plaza : http://www.irvingplaza.com/
Site de Eels : http://www.eelstheband.com/

Eels : les dernières chroniques concerts

Eels en concert

Eels par Coline Magaud
L'Olympia, Paris, le 09/07/2018
Mark Oliver Everett, ce génie méconnu et incompris... Hier soir, E. et sa bande de joyeux lurons ont déroulé un set à la fois barré et carré devant un Olympia sold-out et souriant... La suite

Festival Rock En Seine : The Black Angels + Beirut + Eels en concert

Festival Rock En Seine : The Black Angels + Beirut + Eels par lebonair
Domaine National de Saint Cloud , le 29/08/2010
Dernière partie : Rock En Seine avec 105 000 spectateurs en 3 jours a battu son record de fréquentation. Ce fut donc un véritable succès populaire et une réussite à tous les... La suite

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010) en concert

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, le 29/08/2010
En ce dimanche 29 août, l'édition 2010 du festival Rock en Seine touche à sa fin après déjà deux jours chargés en concerts - l'on se souviendra en particulier de ceux de... La suite

Eels par BébéOurs
Café de la Danse, Paris, le 05/09/2001
Les quelques chanceux à avoir pu assister à ce concert (500 personnes) n'ont pas été décus. Des extraits de tous les albums et surtout du dernier à sortir (Souljacker). 1h30 de folie, 2 rappels et 1 dernier après le rallumage des lumières pour la centaine de personnes qui étaient restées. J'ai particulièrement apprécié "Climbing to the moon", "3... La suite