Accueil Chronique de concert Electrobotik Invasion
Samedi 18 janvier 2020 : 11450 concerts, 25884 chroniques de concert, 5283 critiques d'album.

Chronique de Concert

Electrobotik Invasion

Electrobotik Invasion en concert

Docks des Suds, Marseille 6 juillet 2013

Critique écrite le par

Quand on a vu le lineup, on savait déjà que la soirée risquait d'être sympa. Gaiser, Laurent Hô, Matador, Andy C, Dave Clarke, Foreign Beggars, Dusty Kid ...Du jamais vu à Marseille, ou en tout cas de mes propres yeux. Et une fois sur place, la claque dans les dents :

Une scène extérieure gigantesque avec à côté un manège "pour les grands", un sound system qui se fait entendre, trois autres salles chauffées à blanc dès le départ, des shops divers autour du bâtiment, des bars un peu partout... L'orga a mis le paquet, et le fait voir.

Seul petit bémol, le nombre de personnes présentes vers le début de la soirée. Les Docks étaient loin d'être pleins à 22h, et l'ambiance -même si elle n'était pas mauvaise, loin de là- faisait plus penser à un before qu'à une vraie soirée electro. L'impression ne s'est pas arrangée quand le son a été baissé dans la salle T-800 (hardtek/tribe !) une bonne demi-heure après, mais heureusement, le gros de la soirée commençait.



Le set d'Uto Karem entrait dans le vif du sujet au même moment. Pas besoin de l'entendre, le mouvement de foule vers la scène R2-D2 suffisait à comprendre qu'il se passait quelque chose. Et quand Matador a pris le relais, la soirée passait tout de suite une vitesse ou deux. Son set a littéralement réveillé le public, grâce à un choix des morceaux, des transitions, et des rythmes tous plus judicieux les uns que les autres.

(Pour des raisons pratiques (et de goûts, certes), on a passé la majeure partie de la soirée dehors, devant la scène extérieure. On a quand même "trouvé le temps" de bouger à l'intérieur deux ou trois fois, tout en étant rapidement découragés par la chaleur et l'humidité assez folles.)

Puis arriva l'énigme Dave Clarke. Le DJ britannique qu'on ne présente plus a commencé à mixer après un set qui avait placé la barre quand même assez haute. Les premières 40 minutes ont été du niveau qu'on attendait de sa part, puis la qualité s'est mise à... Baisser aussi progressivement qu'inexorablement. Trop pointu, pas assez spontané ? Sans doute. Mauvais ? Pas pour autant. Bon ? Pas pour autant non plus.
Cette impression de "peut mieux faire" s'est d'autant plus accentuée que Dave Clarke a enchaîné sur un second set, en remplacement de DJ Rush qui n'a pas pu faire le déplacement à cause d'un problème d'avion. 2H30 où au final, le bon et le moins bon se sont succédés. Malgré tout, à la fin, on attendait finalement plus Gaiser qu'autre chose.

Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on n'aura pas attendu pour rien. Presque 1h30 de très haut niveau, avec en bref un mix qui aura littéralement mis tout le monde d'accord. Le moment fort de la soirée en ce qui nous a concerné.

Pour sa première en France, Frank Kvitta aura assuré lui aussi, et a terminé de très belle manière cette nuit un peu folle.

6h30, l'heure était de rentrer à la maison, jouer à FIFA, boire une dernière bière et redescendre sur Terre. À l'année prochaine, sans faute.

Dave Clarke : les dernières chroniques concerts

festival Marsatac : Brodinski, Infected Mushroom, Boris Brejcha, Ninos du Brasil, Joris Delacroix, Dave Clarke, Superpoze, ... en concert

festival Marsatac : Brodinski, Infected Mushroom, Boris Brejcha, Ninos du Brasil, Joris Delacroix, Dave Clarke, Superpoze, ... par olivier
Friche Belle de Mai, Marseille, le 26/09/2015
Pour cette deuxième journée du festival Marsatac, on regrettera encore l'absence de formation Hip Hop déjà remarquée hier. Que de l'électro, pure et dure pourrait-on rajouter, et... La suite

ODYSSEUS : Destination Electronique par Art Kraft
Zénith - Toulon, le 10/11/2005
Le collectif Phosphène (www.association-phosphene.org), regroupant plusieurs associations de la Cote d'Azur, avait relevé le pari audacieux de proposer un festival de musique électronique dans le Zénith de Toulon, répondant au nom d'Odysseus. Un nom d'origine antique qui prenait tout son sens dans une salle configurée comme une arène greco-romaine,... La suite

Docks des Suds, Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite