Accueil Chronique de concert Emily Jane White + Julien Pras
Mardi 18 juin 2019 : 9630 concerts, 25522 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

Emily Jane White + Julien Pras

Emily Jane White + Julien Pras en concert

Poste à Galène - Marseille 11 Février 2010

Critique écrite le par

Julien Pras by Pirlouiiiit 11022010

Soirée placée sous le signe du calme et de la douceur au Poste hier... Julien Pras, de Calc, ouvrait tranquillement le bal, seul à la guitare acoustique durant une grosse demi-heure. Objectivement, on ne peut rien lui reprocher : jolie voix (à la Elliot Smith), jolies mélodies, bonne maitrise de la guitare, un anglais carré....

Julien Pras feat. Emily Jane White by Pirlouiiiit 11022010

Mais visiblement, ca ne prend tellement pas avec le public, les applaudissements sont timides, et l'assistance semble peu réceptive, comme ensuquée. Est-ce le registre un brin nostalgique-élégiaque qui lasse vite ? Le fait qu'il soit seul, plus difficile pour prendre vraiment l'assemblée aux tripes ? Ou la légère timidité du chanteur, un certain malaise qu'il transmet au public ? Je ne sais dire.

Julien Pras by Pirlouiiiit 11022010

Une violoniste et une contrebassiste viennent prêter main forte à l'artiste le temps d'un morceau, puis Emily Jane White aux claviers et choeurs... Heureusement, les deux derniers morceaux sont plus chaleureusement applaudis, et Julien Pras semble se détendre un peu vers la fin.

Copie de DSC_0926

La chanteuse américaine revient peu de temps après, sur une scène presque trop petite pour le groupe et envahie de câbles et d'instruments : elle-même au centre au piano et à la guitare sèche, une violoniste et une violoncelliste sur la gauche, le bassiste (en la personne de J. Pras !) et un guitariste (électrique à droite), le batteur derrière.

Emily Jane White by Pirlouiiiit 11022010

Pour son second passage au Poste à Galène, la californienne a tout naturellement voulu faire la part belle aux chansons de son deuxième album "Victorian america" , que je trouve personnellement moins bon que le premier (dont elle jouera 4 titres sur une quinzaine, cf setlist en bas). Mais la prestation n'est pas de piètre qualité, bien au contraire ! C'est un vrai concert, plein d'harmonie, qui commence doucement, aux arpèges de guitare, et piano, dans la pure tradition folk qu'on connait d'Emily Jane White, avec son timbre grave et pénétrant...

Emily Jane White by Pirlouiiiit 11022010

Mais on assiste aussi à de vrais montées en puissance, où les cordes s'élèvent et s'étirent, la guitare électrique se complaint doucement par-dessus tandis que la basse donne de la résonance à l'ensemble et que la batterie martèle de grands coups bien sentis. Et la belle voix de la chanteuse fait le reste, sans jamais pousser trop loin.

Emily Jane White by Pirlouiiiit 11022010

La prestation scénique est en fait à l'image de son nouvel album : toujours sombre et habité mais moins dépouillé, minimaliste et plus riche musicalement, nourri d'arrangements et d'instruments, qui prouvent certainement la maturité et le tournant qu'a pris l'artiste, permettant aussi de singulariser son style.

Emily Jane White by Pirlouiiiit 11022010

Vient pour le rappel un très joli "Dagger" , que je n'attendais plus- dialogue délicieux entre guitare acoustique et électrique-, puis en dernier l'incontournable "Hole in the middle" , à une sauce plus enjouée, et irish presque, un vrai régal très dynamique qu'on aurait volontiers apprécié un peu plus longtemps. Le public semble repartir conquis et satisfait.

Emily Jane White by Pirlouiiiit 11022010

Je me dis que ce second album est peut-être moins "évident", moins accessible que le premier mais mérite aussi certaines conditions d'écoute et peut être une attention particulière pour être vraiment apprécié.

Encore une chouette soirée offerte hier par le Poste !

Playlist :

The ravens
Red serpent
Stairs
Bessie Smith
Frozen heart
A shot rang out
Baby
Time on your side
The waltz
Red dress
Liza
Victorian america


Rappel :
Dagger
?
Hole in the middle


Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de Julien Pras :

> Réponse le 12 février 2010, par Pirlouiiiit

Le précédent passage de Emily Jane White ne m'ayant pas laissé un souvenir plus marquant que ça, si je suis venu ce soir c'est surtout pour Julien Pras chanteur de Calc que j'avais vu ici même et puis même une autre fois à l'Incassable Celluloid ... ça remonte... En effet, je ferais le même constat que Blandine. Les fans de Calc auraient ils tous vieilli ? Toujours est-il qu'ils ne semblaient pas là ce soir, si bien que Julien Pras avait l'air d'un petit jeune en train de donner son premier concert. Difficile de jouer devant un public venu pour la tête d'affiche qui passe à la radio et qui ne donne rien d'autre que des applaudissements polis. Il faut dire aussi que ses chansons, qu'il s'agisse des nouvelles de son album solo ou les "reprises" de Calc sont très calmes et dépouillées,...  La suite | Réagir


Emily Jane White : les dernières chroniques concerts

Entretien avec Emily Jane White à l'occasion de la sortie de son album Blood/Lines et de sa tournée 2013/2014 en concert

Entretien avec Emily Jane White à l'occasion de la sortie de son album Blood/Lines et de sa tournée 2013/2014 par Pierre Andrieu
Paris, le 18/10/2013
Après avoir sorti coup sur coup trois excellents albums - Dark Undercoat (2008), Victorian America (2009) et Ode To Sentience (2010) - pour lesquels elle a souvent rendu visite... La suite

Emily Jane White en concert

Emily Jane White par Ysabel
Poste à Galène - Marseille, le 23/11/2010
Les musiciens de la belle Emily prennent place tranquillement, devant un public détendu, qui papote un verre à la main. Tout cela se fait en toute simplicité ... Comme souvent au... La suite

Emily Jane White en concert

Emily Jane White par Lebonair
L'européen - Paris , le 16/11/2010
Emily Jane White vient tout juste de sortir son 3ème album en trois ans, le délicieux "Ode To Sentence". A cette occasion, Emily est venue chanter deux soirs dans cette jolie... La suite

Emily Jane White + Our Broken Garden en concert

Emily Jane White + Our Broken Garden par Pierre Andrieu
L'Européen, Paris, le 16/11/2010
Jolis instants intimistes avec Emily Jane White et Our Broken Garden dans la très cosy salle de L'Européen à Paris, à deux pas de la Place de Clichy... Et ce dans une ambiance... La suite

Julien Pras : les dernières chroniques concerts

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow en concert

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow par Sami
Nomad Café, Marseille, le 23/11/2018
Cette soirée, elle se mérite ! Le retour d'un groupe comme Tahiti 80 à Marseille c'est un petit événement pour les quelques nostalgiques d'une certaine pop indé, un style qui... La suite

Jil Is Lucky + Julien Pras en concert

Jil Is Lucky + Julien Pras par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 29/03/2013
A la base je pensais vraiment que quelqu'un de plus enthousiaste que moi (vu le nombre de personnes qui avaient l'air de se régaler) ferait la chronique ... du coup près de 2... La suite

Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) en concert

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 04/05/2019
La seule raison qui permet de justifier que je me suis sauvé un tout petit peu avant la fin de ce (une fois de plus) superbe concert de Catalogue (chroniqué ici) c'est que je ne... La suite

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) en concert

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) par Sami
Le Makeda, Marseille, le 16/03/2019
Après Flavien Berger et Malik Djoudi hier dans une salle pleine à craquer, cette affiche découverte programmée en fin d'après midi n'affiche pas complète cette fois, mais ça fait... La suite

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) en concert

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) par pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 07/03/2019
Il y a quelques semaines, que dis-je quelques jours, je rédigeais avec nostalgie ma dernière chronique d'un concert au Poste à Galène, en fait Le dernier concert du Poste à... La suite

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome  en concert

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 16/02/2019
Au moment où je tente de finir cette chronique le Poste à Galène n'existe virtuellement plus ... je viens en effet de saisir les dates de l'inauguration qui se fera sur 4 jours,... La suite