Accueil Chronique de concert Eric McFadden + Roland Tchakounté + Rodney Branigan
Vendredi 24 mars 2017 : 12343 concerts, 24343 chroniques de concert, 5150 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eric McFadden + Roland Tchakounté + Rodney Branigan

Eric McFadden + Roland Tchakounté + Rodney Branigan en concert

Paris le New Morning 9 novembre 2010

Critique écrite le 16 novembre 2010 par Lebonair

Ce fut une bien belle soirée au New Morning ce mardi avec un double plateau comprenant un illustre inconnu (pour ma part), Roland Tchakounté, blues-man Camerounais vivant en France et bien sûr Eric McFadden, la tête d'affiche dont je vous ai tant parlé cette année (lire une interview de l'artiste à la rubrique concernée) sans oublier Rodney Branigan en charge d'ouvrir les hostilités.



La soirée a donc démarré bien tôt en raison de cette affiche bien riche vu le nombre de talents qui seront passés sur la scène du New Morning en ce 09 novembre 2010. A 18 euros la soirée, le rapport qualité/prix fut exceptionnel vu la tendance du marché actuelle en terme de tarif qui frise souvent le pathétique.



Autour de 20 heures, Rodney Branigan ouvre le bal et commence son set devant un public vraiment peu nombreux à cette heure là. Dommage pour les retardataires car Rodney Branigan sait tout faire avec une guitare et même avec deux guitares en même temps avec un insolent talent. Ce folk-singer qui est signé en France par le label Bad Réputation est atypique, étonnant et mérite vraiment qu'on jette plus qu'une oreille sur sa musique.

Après une demi-heure de réjouissance maintenant place aux festivités avec à 21 heures Roland Tchakounté qui sera accompagné de ses musiciens Mathias Bernheim aux percussions et à la guitare Mick Ravassat, son fidèle complice depuis 2003. Quelques musiciens viendront également soutenir l'artiste sur certains titres et pas à dire, on passe un bon moment en sa compagnie. Ce grand voyageur est doté d'un talent indéniable. Quand il parle, quand il chante, on a juste envie de l'écouter. Une belle voix qui mériterait d'être un peu plus poussée par moments, juste pour pouvoir entendre, comprendre et ressentir davantage à travers sa musique son histoire, celle de l'Afrique, ces fissures et ce naturel à toujours être optimiste, toujours croire que les hommes changeront, que l'Afrique ne restera pas perpétuellement dans cet état d'un autre temps. Utopiste, certainement dans son envie de rassembler l'espèce humaine, l'homme est attachant et sa musique tout autant. Un petit mot sur son guitariste Mick Ravassat qui au fil du concert, qui aura duré plus d'une heure, s'est révélé totalement. Intervention discrète en début et puis, on l'a vu se lâcher et finir par nous dévoiler son jeu extrêmement brillant. Une bien belle surprise reçue ce soir avant l'arrivée de mon ovni préféré, Eric McFadden, aux alentours de 22h40. Petit détail, la salle a fini bien sûr par correctement se remplir avec au moins 250/300 personnes mais bon, je ne vais pas refaire le même coup de gueule que pour Danko Jones quelques jours auparavant même si ça me gratte un peu quand même, un McFadden, ça faut largement un Ben Harper par exemple comme un Danko pour l'actuel AC/DC, enfin, je dis ça...



Ce soir, il sera accompagné comme au Café de la Danse en mars dernier (voir compte rendu dans nos pages) des Français Fabrice Trovato à la batterie, Stéphanie Valentin au violon (qui a joué avec Rodney en début de soirée également), du merveilleux Max à l'accordéon, malheureusement pas mis en lumière ce soir et bien sûr de la fidèle Paula O'Rourke, sa bassiste (voire plus si affinités).

Vu le nombre d'articles que j'ai écrit sur ce troubadour au fil des mois, je vais éviter de faire doublon et vous dire simplement ce que j'ai aimé ou pas.



J'ai aimé : le côté un peu bordélique de ce concert, le revoir bien entendu et le fait d'avoir réalisé un set différent par rapport au Café de la Danse. J'ai aimé la reprise de David Bowie "Ashes to Ashes" qui conclura le set. J'ai aimé le cadre aussi et cette belle ambiance, j'ai aimé le public qui semble de plus en plus conquis par sa musique vu que certains connaissaient les paroles par coeur.

J'ai aimé entendre le fantastique morceau Where is Ferdinand? hommage au fils de Patrick Chesnais qui était dans la salle et le petit salut amical d'Eric McFadden à l'acteur. J'ai aimé les parties péchûes comme avec Delicate Things, bref j'ai aimé l'ambiance générale et le concert dans son ensemble. J'ai aimé la présence d'un être cher à mon coeur dans la salle également.
J'ai aimé la reprise de "Run through the jungle" de Creedence Clearwater Revival
et bien entendu quand la violonniste a chanté un couplet sur la reprise de Léonard Cohen "The Partisan" avec McFadden (un américain qui rends hommage à la résistance française), un grand moment.
J'ai aimé entendre Paula chanter.

J'ai aimé entendre McFadden essayer de parler en Français en remerciements chaleureusement son label français Bad Reputation.




Je n'ai pas aimé voir mon ovni préféré arriver seulement à 22h40 en raison d'un Roland Tchakounté qui ne voulait plus quitter la scène. Conséquence de ce débordement, certaines personnes sont parties avant l'heure car à Paris, ça peut prendre du temps pour rentrer chez soi, l'heure c'est l'heure comme dirait l'autre. Malgré tout, le concert finira autour de 00h10 dans une douce euphorie pour une durée au final plutôt correct, un petit miracle en somme.

Pour finir, je n'ai pas aimé voir Max Marcilly, ce fameux accordéoniste aveugle (qui était déjà de la partie comme je vous le disais tout à l'heure au Café de la Danse) bien trop en retrait et pas mis en valeur comme en Mars dernier. On l'a entendu à peine ce soir et c'est regrettable.

A la fin, nôtre troubadour préféré finira seul en exprimant son envie de rester avec son public mais voilà, chaque chose a une fin et il est l'heure de plier bagage rapidement afin de prendre le dernier métro.

Eric McFadden, je souhaite vivement que le public français reviendra encore plus nombreux lors de ton prochain passage sur nos terres, tu le mérites tant... Allez, ça sera en 2011 mais je n'ai rien dit, chut...

credit photos Fabienne Coubard
label Bad reputation

Eric McFadden : les dernières chroniques concerts

Eric McFadden  en concert

Eric McFadden par Lebonair
Café de la danse, Paris, le 25/05/2011
25 Mai, je viens de subir coup sur coup deux ravalements de façades avec Triggerfinger et les Queens Of The Stone Age et voilà la dernière couche avec Eric McFadden qui vient... La suite

Interview de <i>Eric McFadden</i> en concert

Interview de Eric McFadden par Lebonair
20/10/2010
Bonjour Eric, Je suis ravi de réaliser cet entretien afin de mieux faire connaître un mec comme toi à nos visiteurs. Après le compte-rendu du concert au Café De La Danse le... La suite

Eric McFadden en concert

Eric McFadden par Lebonair
Le Café de la Danse, Paris, le 26/03/2010
Après un belle soirée en compagnie de Wax Tailor la veille à l'Olympia, place à Monsieur Eric McFadden au Café de la Danse près de Bastille en ce vendredi soir. 20h30, la 1ère... La suite

Rodney Branigan : les dernières chroniques concerts

The Bellrays + Rodney Branigan  en concert

The Bellrays + Rodney Branigan par Lb Photographie
Théâtre de Verdure - Saint-Cyr-sur-Mer, le 20/07/2016
Quoi de mieux pour nous sortir de la torpeur de l'été qu'un concert de l'autoproclamé meilleur groupe du monde "les BELLRAYS", rien que ça ? OK, c'était il y a quelques années de... La suite

Roland Tchakounté : les dernières chroniques concerts

Luberon Jazz Festival : Roland Tchakounté + One Leg Toad en concert

Luberon Jazz Festival : Roland Tchakounté + One Leg Toad par Mcyavell
Salle Municipale - Apt, le 02/06/2011
On n'oublie pas les racines au Luberon Jazz Festival avec l'organisation d'une nuit blues. Les amateurs de cuivres feront pour une fois ceinture mais les guitares et les chants... La suite

Paris le New Morning : les dernières chroniques concerts

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute SOUL CINEMA en concert

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute SOUL CINEMA par lol
New Morning, Paris, le 26/11/2016
On avait découvert Fred Pallem et son sacre du Tympan sur scène, il y a quelques semaines à la Gaité Lyrique lors de son concert dédié à la relecture de la musique de François... La suite

Elliott Murphy en concert

Elliott Murphy par Jacques 2 Chabannes
Le New-Morning Paris, le 14/03/2015
"There's No Aquashow (in Music) Business... Like Aquashow ! (in Music Business...)". (Je sais, c'est nul et ça rame, mais j'en avais envie...) Partie 1/Aquashow : Le mythe... La suite

Turzi en concert

Turzi par lol
New Morning, Paris, le 18/03/2015
Le New Morning accueillait le versaillais Romain Turzi et son groupe pour fêter la sortie de con nouvel album : "C". Turzi est un artiste du label Record Makers fondé par les... La suite

Twinkle Brothers en concert

Twinkle Brothers par lol
New Morning, Paris, le 10/01/2015
Les Twinkle Brothers sont clairement le meilleur groupe de Reggae Roots en activité ! S'il ne faut en voir qu'un, c'est évidemment le combo des scintillants frères Grant... La suite