Accueil Chronique de concert Eths
Samedi 28 mars 2020 : 10032 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eths

Eths en concert

Espace Julien, Marseille 20 février 2009

Critique écrite le par

Bon, eh bien je suis arrivé à 22 h 40 (après un petit resto thai) et il s'est avéré qu'à cette heure-là, contrairement à une salle de concert "normale", j'ai bien failli rater tout le spectacle. Mais enfin c'est ma faute, je n'avais qu'à me souvenir du mode de fonctionnement de l'Espace Julien après tout (sa ponctualité, ses videurs courtois, ses bartenders efficaces et aimables, etc.) En tout cas aucune idée du nom du premier groupe, d'autant que ce n'était pas Blazing War Machine que j'ai pourtant déjà vu par ailleurs.



J'arrive donc à 22 h 40, en plein concert (une demi-heure de passée, selon un client). Il y a pas mal de monde, dans des tranches d'âge variant, mettons de 12 à 40 ans - assez vaste donc, ça prouve en tout cas que le groupe réussit à drainer quelques populations très jeunes hors des griffes de la Starac', et tant mieux. Il fait très chaud (ça sent même un peu d'ailleurs) et l'on voit passer quelques chevelus torse poil qui semblent sortir de mosh pits éprouvants. Sur scène, de belles lumières à base de poissons gonflés et évidés.



Et tout devant là-bas, elle n'a pas changé, la charmante Candice et sa voix de bétonneuse en bourrage, ainsi que 3 gratteux dont deux que je reconnais de la fois précédente (Eurocks, 2005), look simple de chemises noires et cheveux dressés, sans ostentation, et un "nouveau" avec des dreadlocks. La chanteuse alterne les parties caverneuses et des parties calmes, où elle m'a toujours fait penser à ... la belle Emilie Simon.



Le metal de Eths est toujours efficace et carré, avec un son plutôt clair et des guitares à qui la reverb-/delay donne un son aqueux (la french touch du metal ?), sans pour autant être complètement ma came (ils ne choisissent pas vraiment entre hardcore bête et brutal, et emo mélodieux, et le mélange des deux sonne par moments incongru). De mémoire j'avais pourtant pas mal aimé leur avant-dernier disque Soma.



Avec un tel retard, c'est au bout d'à peine 10 minutes que je les vois sortir, et que je réalise que le public n'est pour le moins pas très expansif : quelques applaudissements, des cris poussifs - soit le concert ne les a pas convaincus, soit ils ne sont pas démonstratifs - à part pour faire des photos ils ne manifestent pas un intérêt délirant. Quel contraste avec ma prestation précédente sous le chapiteau des Eurocks devant 10 fois plus de monde ...



Le groupe revient tout de même (sans forcément qu'on l'ait mérité je trouve !), faire un titre qu'il me semble reconnaître (sans doute extrait de Soma), avec refrain Kornesque. Suit un morceau en français qui commence chuchoté et continue slammé ; les guitaristes, opportunément éclairés par en dessous d'une lumière verdâtre, en profitent pour faire des têtes de méchants, tandis que la salle semble enfin un peu en phase avec le groupe - les slams vont toujours bon train mais en plus, le public paraît vibrer davantage.



Le dernier titre est même assez sympa et pêchu (je pense à Arch Enemy), mais ne mène pas la durée du concert au delà de l'heure réglementaire - pas vraiment un exemple de générosité pour un groupe qui est censé jouer à domicile - mais il est vrai que le public ne leur a pas beaucoup donné non plus, sauf quand la chanteuse nous a explicitement harangués. La lumière se rallume alors que le groupe n'est même pas encore sorti de scène, et le public ne manifeste décidément aucune passion pour les rappeler, au delà du 5 e rang. Sans doute pas la meilleure soirée pour les voir donc - à réessayer peut-être à l'occasion, et ailleurs.

> Réponse le 22 février 2009, par Vand

Le premier groupe manqué s'appelle Where Eagles Dare, et c'est aussi une nana qui hurle, dans un registre oscillant entre du gros hardcore et du death camarade, that's all !  Réagir

> Réponse le 24 février 2009, par Babouze

Hola, en l'occurence WED n'a pas assuré la première partie ; c'est Sikh qui s'y est collé, groupe dans lequel on peut apprécier le jeu de basse de Roswell, ex bassiste de... Eths ! Bon du coup je suis pas sûr que le chanteur de Sikh apprécie de se transformer en Marina de Where Eagles Dare ;)   Réagir


Eths : les dernières chroniques concerts

Eths // Aqme // Babylon Pression en concert

Eths // Aqme // Babylon Pression par Zulone
Marseille - Le Moulin, le 08/04/2017
Ce soir tous les enfants du Collectif Coriace et de la Team Nowhere sont réunis ! Ça fait un paquet d'année que l'on a plus eu un line-up de cet ordre : Babylon-Pression, Aqme et... La suite

AqME + Black Bomb A + Eths en concert

AqME + Black Bomb A + Eths par Ylxao
Ninkasi Kao - Lyon, le 10/04/2013
20h : Alors que j'arrive devant le Ninkasi, une queue s'est déjà constituée pour ne pas manquer une miette du concert. Une demi-heure s'écoule. Les portes s'ouvrent, on entre tous.... La suite

Marseille au Moulin : Mascaara + Dagoba + ETHS en concert

Marseille au Moulin : Mascaara + Dagoba + ETHS par Vivi
Le Moulin - Marseille, le 04/10/2012
Il y a des soirées qui s'annoncent spéciales, ne serait ce que par la mention " le Moulin " sur le billet. J'ai trouvé cette idée de soirées à thème spéciales Marseille pour la... La suite

Presidents of the USA + Millencollin + Eths + les Touffes Chretiennes + Kispal és a Borz + Rokia Traoré + Kaiser Chiefs + Ky-mani Marley + Jamiroquai + Vitalic + Jack de Marseille  - Sziget Festival (jour 2) en concert

Presidents of the USA + Millencollin + Eths + les Touffes Chretiennes + Kispal és a Borz + Rokia Traoré + Kaiser Chiefs + Ky-mani Marley + Jamiroquai + Vitalic + Jack de Marseille - Sziget Festival (jour 2) par Pirlouiiiit
Óbuda Island - Budapest - Hongrie, le 14/08/2008
Pour moi ce fut l'une des plus grosses journée ... le site étant assez grand et les scènes suffisamment espacées pour que le son n'interfère pas, il a fallu cavaler par moments,... La suite

Espace Julien, Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite