Accueil Chronique de concert Evangelista + Ches Smith
Mercredi 26 février 2020 : 10834 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Evangelista + Ches Smith

Evangelista + Ches Smith en concert

L'Embobineuse - Marseille 27 janvier 2009

Critique écrite le par

Ce soir là, c'était la seule étape hexagonale d'Evangelista sur leur parcours sud européen. Une bonne raison, malgré le vent glacial et l'humeur morose des débuts de semaines (quoi qu'il parait que certains étaient déjà en week-end), de se faire alpaguer par notre Embobineuse préférée.

C'est Ches Smith, percussionniste agile et tentaculaire chez (entre autres) les excellents Xiu Xiu et les non moins excellents Secret Chief 3, qui donne le beat de départ. Seul face à son amoncellement de futs et de cymbales, Ches s'emploie à développer un tourbillon rythmique bicéphale. La rencontre d'une cadence endiablée, où chaque mouvement est synonyme d'un coup de feu, et d'aplats minimalistes ponctués de grésillements vibra-phoniques. Le combat de la polyrythmie cathartique construite aux forceps contre le souffle libre et improvisé des bruits électroniques jetés en pâture au silence. Technique ce qu'il faut, Ches ne tombe pas dans la démonstration dénuée d'émotion. Le groove tribal renait toujours des parties les plus bruitistes pour relancer la machine-infernale. Ne s'autorisant aucun temps-mort, la performance se veut brève mais d'une intensité rare. Pour cause, c'est également Ches Smith qui tiendra la section rythmique à bout de bras pour le set chaotique et incantatoire d'Evangelista.

C'est avec sa nonchalance habituelle que Carla Bozulich harangue sa troupe, règle les derniers détails techniques de son capricieux set de pédales et lance quelques regards complices à Tara Barnes, bassiste et seul véritable membre permanent du groupe aux côtés de Carla. Hello Voyager, dernier disque des new-yorkais, est une frise schizophrène et hétéroclite où s'entrechoque blues, post-punk et rock-post dérangé. Le concert suivra les mêmes travers paradoxaux, bancals et harmonieux, angoissés et chaleureux. Interrompant les premières mesures pour venir rapprocher elle-même le public vers le devant de la scène, Carla dévoile immédiatement ses intentions : créer une entité intimiste. L'atmosphère est unique ; Soufflée par l'enchevêtrement d'un chant bluesy et habité et d'une instrumentalisation sachant faire le grand écart entre le minimalisme et la densité la plus éruptive, lorsque violoncelle, samples, guitares et rythmes dantesques poussent vers la même direction pour crever le plafond. D'un instant à l'autre, Evangelista parvient à passer d'un morceau furieux et métallique - comme le très Neptune "Smooth Jazz" - à une tirade veloutée déclamée les bras enlacés autour d'une personne prise au hasard dans le public ("Can you feel love !?") ou une reprise très rock de "So Today I'm A Boy" de Anthony And The Johnsons. Evangelista tisse sa musique d'amour et de haine, de paroles douces et de cris désemparés.

Un voyage semé d'embûches et d'onirisme. Un concert au premier rang sur des montagnes russes. Il ne fallait pas louper le train.

Chronique initialement publiée sur www.metalorgie.com

Evangelista : les dernières chroniques concerts

Evangelista en concert

Evangelista par Sami
Embobineuse, Marseille., le 27/01/2009
Un concert peu annoncé d'un groupe confidentiel dans une salle pas forcément facile à trouver, et ce en début de semaine, toutes les dispositions du happening pour happy few... La suite

L'Embobineuse - Marseille : les dernières chroniques concerts

x25x + Action Beat + Sister Iodine en concert

x25x + Action Beat + Sister Iodine par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 06/04/2018
Après le très chouette premier set de la rencontre au sommet entre Stéphane Belmondo et Henri Florens au JAM me voici d'un coup de vélo à l'Embobineuse ... Si au JAM je faisais... La suite

G.W. Sok + Kanipchen-Fit en concert

G.W. Sok + Kanipchen-Fit par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 16/03/2018
Dès que le sympathique concert de West of the Moon s'est terminé j'ai repris mon vélo et me suis mis en route vers la Belle de Mai, direction l'Embobineuse où devait être sur le... La suite

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) en concert

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) par Agent Massy
L'embobineuse, Marseille, le 22/02/2018
Brutal Measures : Lydia Lunch & Weasel Walter + Grrzzz Grrzzz Un duo, marqué par la vie. Les marques du temps, et on peut aussi fantasmer les marques de la vie reçue en... La suite

Big Satan en concert

Big Satan par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 17/02/2018
Rien de tel après deux grosses semaines de boulot bien chargées que de se prévoir une belle soirée de concert pour se changer les idées (et du même coup prendre du retard de... La suite