Accueil Chronique de concert Faada Freddy, Francis Cabrel, The Libertines, Louane (Ardèche Aluna Festival 2016)
Samedi 18 janvier 2020 : 11450 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Faada Freddy, Francis Cabrel, The Libertines, Louane (Ardèche Aluna Festival 2016)

Faada Freddy, Francis Cabrel, The Libertines, Louane (Ardèche Aluna Festival 2016) en concert

Ruoms 17 juin 2016

Critique écrite le par




De retour cette année à l'Aluna Festival édition 2016, juste seulement le vendredi soir (et oui, obligation professionnelle). J'arrive dans ce formidable lieu en Ardèche, si bien aménagé, pour redécouvrir une scène principale qui a encore pris de la hauteur. Pourquoi ? Cela restera un mystère ! Mais la bonne ambiance, les bonnes odeurs de la nature, les bons petits sandwichs ardéchois sont toujours là.



Faada Freddy

J'arrive donc juste à la fin de Faada Freddy que j'avais pu voir en Suisse, à Paléo Festival l'an passé. Le spectacle est apparemment en gros le même car je reconnais quelques chansons de la fin du set. Ce mec assure sur scène, avec ses beat boxes et ses sons. Lors d'une interview, il a dit qu'il était ravi d'avoir rencontré une de ses plus grandes idoles, il s'agit de Francis Cabrel, qui est également à l'affiche ce soir ! Ce dernier lui a dit qu'il appréciait ce qu'il faisait. Vous imaginez sa joie ! Il le mérite, rien à dire sur cela. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Faada Freddy est un musicien qui fait de la musique mais essentiellement avec la bouche et son corps, c'est-à-dire qu'il utilise de la percussion corporelle. Cela peut faire penser aux Pow wow, groupe très ancien, mais là c'est revu de manière beaucoup plus fine. Les influences sont essentiellement africaines bien sûr et cela rend super bien. Je vous conseille fortement d'aller écouter tout cela si vous êtes adepte de Bobby McFerrin avec son fameux titre Don't Worry Be Happy !





Francis Cabrel

Apres avoir gouté quelques bières de ce festival, l'heure d'arrivée de l'auteur de Petite Marie approche. J'ai hâte, car je l'avoue, c'est aussi pour moi un artiste que j'aime beaucoup. Sur scène, Cabrel est toujours égale à lui-même. La formation du groupe a cependant un peu changé. Son fidèle bassiste Bernard Paganotti est là, ainsi de Denis BENARROSH à la batterie.



Viennent s'ajouter un jeune jouant du piano et de l'accordéon, ainsi qu'un guitariste avec 3 choristes. Le tout sonne carrément blues. Un délice ! Lors de ce concert Francis Cabrel joue bien évidemment les grands standards qui ont fait de lui l'artiste que l'on connait. Il fait aussi quelques titres de son dernier album, In extremis. Ses dernières chansons sont des blues à la française, chose rare il faut bien le reconnaitre. Peu de Français ont réussi à bien faire sonner la langue de Molière avec le son issu du Mississipi. Sur scène, ces titres sont remaniés pour être plus rythmés, plus vivants. Ainsi, j'ai pu redécouvrir La corrida version plus rock et le seul gimmick à la guitare permet de la reconnaitre. Bel arrangement de la part de Cabrel !



Le monsieur reste toujours aussi classe sur scène, esquissant toujours quelques pas de danse vers la fin du concert. Le set va de manière crescendo même si on ne peut pas dire que ce soit du violent, mais là encore, il faut bien avouer que tout y est, tout est en place, réglé au millimètre prêt. On sent bien les années d'expérience du Monsieur.



Ce qui est étonnant c'est de voir le public présent pour cet artiste. Il y a avait de tout âge. De très jeunes, même pas nés lors du premier album de Cabrel étaient là, à chantonner Petite Marie . Bref, le spectacle de Monsieur Francis n'est jamais décevant. Il assurera encore une fois et bon nombre de jeunes artistes devraient prendre exemple sur lui.



Louane

Pour la suite de la soirée, je n'ai pas eu le droit de prendre en photo la jeune Louane. Je veux bien admettre que cette jeune fille a eu des passages très difficiles dans sa courte vie, mais cela ne l'excuse en rien de ses fausses notes lorsqu'elle chante. Hé oui, cette artiste a beau avoir fait le show à la télé avec la fameuse émission, sur scène, sa voix est fausse ! Et puis, passer après Cabrel... Comment dire, au niveau du texte, ça change radicalement. Certes, il en faut pour tous les gouts, mais là on passe du sucré au totalement salé et encore faut voir le niveau du sel. Bref, vous aurez compris que je ne suis pas adepte de ses chansons légères, très simplistes et un peu niaises.




The Libertines

Pour la suite, là on passe du glamour adolescent à l'adulte défoncé et bourré ! En effet, The Libertines sur scène, ça se mérite. Déjà, première étape, il faut être patient. Les artistes étaient introuvables au début du concert. La prod les avait perdus. Je dis bien perdus... On se sait pas où les mecs étaient. Première fois que j'entends ça ! The libertines, concrètement, sur scène, c'est du rock à l'ancienne, bien lourd. Ça crie pas mal il faut bien l'avouer et côté mélodies, ça ne vole pas très haut. Mais apparemment, ça ne dérangeait pas l'assemblée qui criait aussi. Il faut croire que les cris étaient des paroles en fait. Chose étonnante, le Pete Doherty arrivait à bien crier justement malgré la senteur d'alcool que je pouvais renifler en étant très à proximité pour les photos. J'admets qu'il y a de l'énergie qui se dégage de tout cela, et qu'ils font le job comme on dit. Mais, globalement, tenir une heure à entendre des chansons qui se ressemblent toutes les unes et les autres, c'est un peu lassant.



Que le groupe soit tout le temps au taquet, je le comprends. Mais la conséquence, c'est l'absence de nuances, de montées, de descentes dans le spectacle. J'avais l'impression d'être dans un concert de Shaka Ponk où le groupe est lui aussi constamment à burnes et au final on se croirait dans un concert de métal avec toujours ces gros sons omniprésents. J'imagine que le côté alcool et défonce n'arrange pas la chose. Dommage... L'ensemble ressemble à un bon défouloir où pour regarder le concert, les gens buvaient de bonnes grosses bières, ce qui fera qu'Aluna pourra continuer l'an prochain...

Ardèche Aluna Festival : les dernières chroniques concerts

 -M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) en concert

-M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 29/06/2019
Cette année, l'Aluna Festival se tenait les 27, 28 et 29 juin, je n'ai pu être présent que les deux derniers jours... Donc, vendredi 28 Juin, après être parti du boulot,... La suite

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) en concert

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 16/06/2018
Cats On Trees Dans le style Indie rock, je redécouvre les félins de Cats On Trees, qui reviennent en 2018 avec un nouvel album aux sonorités pop et mélodiques dont... La suite

Vianney, Renaud, Jain (Aluna Festival 2017) en concert

Vianney, Renaud, Jain (Aluna Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Festival Aluna , Ruoms, le 16/06/2017
Retour encore une fois vers un festival très atypique, niché au cœur de l'Ardèche. Il s'agit de l'Aluna Festival. Cette année, ce festival fête ses 10 ans !! Quel bel... La suite

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) en concert

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) par fred
Ruoms, le 15/06/2017
Premier jour de la dixième édition du Festival Aluna à Ruoms. Nous débarquons au fin fond de l'Ardèche (et installons notre tente dans un camping à proximité) principalement pour... La suite

Francis Cabrel : les dernières chroniques concerts

Massive Attack, Birdy Nam Nam, Marina Kaye, Francis Cabrel, Jain, Stephan Eicher, Le Roi Angus, Tatum Rush, Alex Beaupain, The Two (Paléo Festival 2016) en concert

Massive Attack, Birdy Nam Nam, Marina Kaye, Francis Cabrel, Jain, Stephan Eicher, Le Roi Angus, Tatum Rush, Alex Beaupain, The Two (Paléo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 21/07/2016
Le Roi Angus Pour le jeudi, on démarre toujours tranquillement avec le rituel du show case et là je découvre Le Roi Angus. Les 5 musiciens, bien dans leurs baskets... La suite

Francis Cabrel en concert

Francis Cabrel par Xavier Averlant
Sceneo, Longuenesse (62), le 02/10/2015
Bon, j'avais envie de voir Francis Cabrel pour plusieurs raisons. Déjà j'aime ses chansons, sans être un fan inconditionnel, je trouve qu'il a un talent évident pour écrire de... La suite

Francis CABREL en concert

Francis CABREL par Jo
ANGERS Amphithéa 4000, le 08/03/2009
Bientôt 10 ans que je n'étais pas retourné voir le gars Francis Cabrel... Je l'avais laissé lors de la tournée Hors Saison avec un arrière goût d'ennui... On ne peut pas... La suite

Francis Cabrel + Grim en concert

Francis Cabrel + Grim par Mcyavell
Le Dôme - Marseille, le 09/11/2008
Le Dôme est plein ce soir. Toutes les places sont assises, des sièges ayant été installés dans la fosse. Un duo agenais, Grim, arrive à la surprise générale. Il fallait... La suite

The Libertines : les dernières chroniques concerts

Peter Doherty + Jack Jones en concert

Peter Doherty + Jack Jones par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 21/11/2016
Et la palme d'or du concert de merde de l'année est attribuée à... Peter Doherty, pour sa "prestation" totalement pitoyable à la Coopé... Une véritable honte, un crachat dans... La suite

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par lol
Philharmonie de Paris , le 03/04/2016
Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et... La suite

John Cale présente <i>The Velvet Underground and Nico</i> (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) par Charliii
Philharmonie de Paris, le 03/04/2016
Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet... La suite

The Libertines en concert

The Libertines par Pierre Andrieu
Olympia, Paris, le 07/03/2016
Après une prestation honorable à Rock en Seine cet été, les Libertines poursuivaient leur tournée de reformation pour assurer le service après vente de leur inespéré troisième... La suite

Ruoms : les dernières chroniques concerts

 -M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) en concert

-M-, Pascal Obispo, Ben Harper And The Innocent Criminals, Dionysos, Thérapie Taxi, Le Chemin des Chèvres, Hoshi (Ardèche Aluna Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 29/06/2019
Cette année, l'Aluna Festival se tenait les 27, 28 et 29 juin, je n'ai pu être présent que les deux derniers jours... Donc, vendredi 28 Juin, après être parti du boulot,... La suite

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) en concert

IAM, Patrick Bruel, Cats on Trees, Catherine Ringer, Julien Clerc, Lily Allen (Ardèche Aluna Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 16/06/2018
Cats On Trees Dans le style Indie rock, je redécouvre les félins de Cats On Trees, qui reviennent en 2018 avec un nouvel album aux sonorités pop et mélodiques dont... La suite

Vianney, Renaud, Jain (Aluna Festival 2017) en concert

Vianney, Renaud, Jain (Aluna Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Festival Aluna , Ruoms, le 16/06/2017
Retour encore une fois vers un festival très atypique, niché au cœur de l'Ardèche. Il s'agit de l'Aluna Festival. Cette année, ce festival fête ses 10 ans !! Quel bel... La suite

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) en concert

Iggy Pop + Julien Doré + Matmatah (Aluna Festival 2017) par fred
Ruoms, le 15/06/2017
Premier jour de la dixième édition du Festival Aluna à Ruoms. Nous débarquons au fin fond de l'Ardèche (et installons notre tente dans un camping à proximité) principalement pour... La suite