Accueil Chronique de concert Festival D32 The scratchphone orchestra / Les fatals picards / Naive New Beaters / The Shoes dj set
Mardi 14 août 2018 : 11844 concerts, 25128 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival D32 The scratchphone orchestra / Les fatals picards / Naive New Beaters / The Shoes dj set

Festival D32 The scratchphone orchestra / Les fatals picards / Naive New Beaters / The Shoes dj set en concert

Aiguillon sur Vie 2 Septembre 2017

Critique écrite le par

La D32 remet ça pour clôturer la saison estivale. En effet c'est la section " jeune " de l'asso qui assure la soirée à l'Aiguillon sur Vie, lieu qui a fait historique de ce festival avec une programmation principalement rock, qui possède déjà une bonne brochette de pointures et de talents locaux à son actif.



Après une formule gratuite en Juillet en version On the road, dans un site bien adapté à la période : la plage de Sion, et une affluence au rendez vous ; j'arrive avec impatience pour assister à cette soirée à la programmation intéressante.



J'avais déjà apprécié l'ambiance familiale et conviviale qui en émanait, bien insufflée par une équipe de bénévoles chaleureuse et d 'apprécier les bonnes vieilles caravanes de la D32.



J'en profite pour faire un petit tour du site, et me poser tranquillement en sirotant ma bière au soleil et taper la discut' pendant les dernier rayons.



Et déjà The Scratchophone Orchestra monte sur scène.



J'ai beaucoup vu leur nom dans les programmations locales cet été, notamment à plusieurs reprises aux Déferlantes, mais pas encore eu l'opportunité de les voir jusqu'ici.

Ils ont la lourde tâche d'ouvrir le festival, et le font bien ! Ils arrivent au fur et à mesure des chansons à faire se rapprocher le public de la scène.



La base DJ /percussions, violon, contrebasse, chant / clarinette offre une musique un électro swing teinté de jazz manouche particulièrement dansant.



Le chanteur joue d'un humour simplement spontané pour mettre tout le monde à l'aise. Il a un timbre de voix bien rugueux par moment très soul, parfois clair et slamé.



Le DJ apporte des samples rétro, mais aussi du scratch dynamique. Un mix me faisant penser vaguement à Wax Tailor, ou Chinese Man, mais avec aussi du Goran Bregovic et Django Reinhardt dans la tambouille...



En tout cas que de bons ingrédients, cuisiné avec amour !, le résultat est succulent ...
Armstrong est un gros coup de cœur et un exemple parfait de cette recette.

Petite pause restauration, et ça enchaîne avec les Fatals Picards, qui ne s'embêtent pas à prendre de gants, ça c'est sûr...



Paul Léger, le chanteur charismatique par son absence de filtres est vraiment en forme. Dans les chansons, les tabous sont des outils pour aller titiller les bonnes consciences.



Tous les quatre jouent de surenchères dans les interludes, mais Paul Léger a la palme d'or, et le dernier mot à chaque fois. Je trouve ça bien désopilant, même si parfois c'est borderline...



Les textes réalistes et absurdes sont posés sur un punk rock aux variations reggae ska, balades.
Du troisième degré qui fait osciller entre le pogo et le blocage sur les lyrics.



Un vrai show, entre le concert et le spectacle comique avec l'esprit anarchique, d'ailleurs ils blagueront sur leur chambrage du milieu musical qui leur a valu de bons amis ! (Bernard Lavilliers)
Ça doit être chaud par moment leurs rencontres avec les autres artistes en festival...



En tout cas, c'était ce soir un bon moment pour tout le monde, même pour ceux qui en ont pris aussi dans le public, avec autant d'auto dérision que Les Fatals Picards.
L'évocation de l'épisode Eurovision a aussi valu un mini sketch sympa.



Mais hormis tout ça, j'ai réellement aimé les compos de cette formation purement rock, qui fait bien bouger. L'esprit punk est bien présent, et l'énergie sur scène est particulièrement contagieuse.

Gros changement de plateau ensuite, car sur scène il y a un gros show, surtout au niveau lumières.
Donc la pause est l'occasion de profiter de l'ambiance Féria au bar !



Posé à attendre Les Naive New Beaters, je prends le temps d'admirer la quasi pleine lune, et c'est peut être pour ça que ce soir il y a un brin de folie chez les artistes...



Et c'est pas encore fini...

Car le chanteur des Naive New Beaters est pas mal non plus dans son genre. Les trois hommes et deux femmes arrivent en combinaison rouge à mi chemin entre V et le Cirque Pinder.



Mais contrairement aux Fatals Picards, ils gardent leur sérieux, et jouent de ça. Des chorégraphies " chaloupées " illustrent une pop propre, incitant à l'oscillation des têtes.



Basse marquée, claviers enveloppants et guitare aérienne. Musique pop, grand public, mais pas au sens négatif ! C'est dansant et ça invite au voyage.



La foule est à son apogée autant au niveau du nombre qu'à la chaleur ambiante insufflée par la musique " tropicalisée ".



Le chanteur surjoue visuellement de façon volontaire (je pense!), mais vocalement il se donne et lâche des couplets hiphop prenants.



Les chœurs font monter les refrains chantés. Un gros show scénique en lumière et un son ultra propre. Ca monte sur les épaules, joue des chorégraphies dans la foule, ça fait plaisir !



Une bonne grosse réverence pour le guitariste qui a joué de nuances tout le set, avec une facilité déconcertante... Et une énergie hors du commun.



Ça termine sur The Shoes DJ set, je resterai une petite demi heure, trop fatigué pour bouger comme les autres festivaliers, dommage, ça donne envie, et ça a l'air de réchauffer...



Le début de set était efficace en tout cas ! Devant la scène, c'est dancefloor sur herbe.



Je repars bien content de cette prog' cohérente sur du Gossip remixé.



J'ai hâte de voir ce que 2018 réservera à la D32, en tout cas je lui souhaite une longue vie !

Festival D32 : les dernières chroniques concerts

Festival D32 on the road / Private Dj / Inuit / Sinclair en concert

Festival D32 on the road / Private Dj / Inuit / Sinclair par Berclic
Saint Hilaire de Riez, le 09/07/2017
Nouvelle formule pour le retour du Festival D32 cette année. En effet, c'est en collaboration avec la mairie de Saint Hilaire de Riez que le festival pose ses valises sur le... La suite

Les Fatals Picards : les dernières chroniques concerts

Les Fatals Picards + Frédéric Fromet en concert

Les Fatals Picards + Frédéric Fromet par Fred Boyer
l'Olympia, Paris, le 14/10/2017
Allez, cette fois, c'est ma dernière chronique d'un concert des Fatals Picards.. Troisième chronique en deux ans pour moi, à ce stade c'est plus de la critique, c'est carrément... La suite

Les Fatals Picards + Laids Crétins des Alpes en concert

Les Fatals Picards + Laids Crétins des Alpes par Fred Boyer
Vitrolles - Salle du Roucas, le 09/03/2017
Nous voilà donc encore repartis voir les Fatals Picards ! C'est un peu devenu une habitude pour nous, dès qu'ils passent dans le coin (et même au delà parfois), on se laisse... La suite

Fatals Picards + Deux en concert

Fatals Picards + Deux par Fred
Espace Julien, Marseille, le 20/11/2015
Une semaine pile après que l'impensable ait eu lieu. Du coup, la question de la semaine n'a pas été "le concert sera t'il bon?" mais plutôt "en tant que père de famille, est-il... La suite

Emzel Café + Barrio Populo + Avis de Batard + Les Fatals Picards en concert

Emzel Café + Barrio Populo + Avis de Batard + Les Fatals Picards par Roohakim
Festival Sors de Chez Toi - Saint-Etienne en Dévoluy, le 06/08/2010
Quoi faire ? Comme aurait dit il y a près de 30 ans Charlélie. Quoi faire quand on se trouve dans le Dévoluy (Alpes), qu'on rentre d'une belle promenade et qu'on a encore un peu... La suite

Naive New Beaters : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan en concert

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan par Julien 13ru
Docks des Suds - Marseille, le 22/10/2016
De la pluie...De la pluie nous accueille à notre arrivée à la Fiesta des Suds. Ce soir c'est samedi soir et si on fait pas gaffe on va vraiment l'attraper, la fievre du samedi... La suite

Conférence de presse Solidays avec Antoine De Caunes, Marco Prince, Tryo, Mai Lan, Mc Solaar, Wax Tailor, Naive New Beaters...   en concert

Conférence de presse Solidays avec Antoine De Caunes, Marco Prince, Tryo, Mai Lan, Mc Solaar, Wax Tailor, Naive New Beaters... par Julyzz
Paris, le 02/06/2013
Le festival Solidays fête cette année ses 15 ans, il aura lieu les 28, 29 et 30 juin. Luc Barruet, créateur de Solidarité Sida, ne sait pas s'il faut se réjouir de ces... La suite

Naive New Beaters en concert

Naive New Beaters par Lionel Degiovanni
Le cargo de Nuit - Arles , le 23/11/2012
Ce soir direction le Cargo de Nuit à Arles, pour revoir aussi une autre découverte que j'avais pu faire lors d'un Paléo, il y a de 3 ou 4 ans je crois .Sur une petite scène,... La suite

Naive New Beaters en concert

Naive New Beaters par Philippe
Le RockStore, Montpellier, le 19/10/2008
Pas question de mélanger des foulards en soie avec du papier Q usagé : séparation des chroniques des ignobles Naive New Beaters et des formidables Kills, trois, deux, un, zéro... La suite

The Shoes : les dernières chroniques concerts

The Shoes + Christine en concert

The Shoes + Christine par Chandleur
Magic Mirror, La Défense, Festival Chorus, le 30/03/2012
Le problème principal de tout groupe électro sur scène, est que trifouiller des boutons pour mixer est moins irradiant/hypnotisant que jouer du manche à cordes ! Pour peu que... La suite

The Shoes, The Dø, Friendly Fires (Marsatac 2011) en concert

The Shoes, The Dø, Friendly Fires (Marsatac 2011) par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 29/09/2011
Et c'est donc parti pour la déjà 13ème édition du festival Marsatac dont le succès ne se dément pas puisque cette soirée et les deux suivantes affichent sold out. Une réussite... La suite

(mon) Marsatac 2011, 1/2 : Applause, The Shoes, Concrete Knives, The Do, Africa Hitech en concert

(mon) Marsatac 2011, 1/2 : Applause, The Shoes, Concrete Knives, The Do, Africa Hitech par Philippe
Friche Belle-de-Mai, Marseille, le 29/09/2011
Pour occuper le terrain en attendant que l'accrédité officiel ait dessaoûlé (il a du rentrer bien plus tard que moi...), petit retour sur la première soirée de Marsatac 2011. Bonne... La suite

Main Square Day 2 : Triggerfinger + Mai + Kaiser Chiefs + The National + Yodelice +Moby + Kasabian + Arcade Fire + Aloe Blacc + Two Door Cinema Club + The Shoes     en concert

Main Square Day 2 : Triggerfinger + Mai + Kaiser Chiefs + The National + Yodelice +Moby + Kasabian + Arcade Fire + Aloe Blacc + Two Door Cinema Club + The Shoes par Boby
Citadelle, Arras, le 02/07/2011
Main Square - Jour 2 Pas besoin d'introduction c'est le second jour ! Si tu es trop feignant pour lire le premier jour des épisodes précédent, tu ne mérites pas la... La suite