Accueil Chronique de concert You Say Party ! We say Die ! + Voxtrot + MSTRKRFT (Festival des Inrocks 2007)
Mercredi 19 février 2020 : 10842 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

You Say Party ! We say Die ! + Voxtrot + MSTRKRFT (Festival des Inrocks 2007)

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 14 novembre 2007

Critique écrite le par





You Say party ! We Say Die !

Première visite à Clermont-Ferrand pour le festival des Inrocks... Pour fêter cette bonne nouvelle (même si l'on est pas abonné à l'hebdomadaire roi de l'infomercial), le club de la Coopérative de Mai recevait successivement Voxtrot, You Say party ! We Say Die ! et MSTRKRFT, trois bonnes occasions de se dégourdir les jambes et de recharger les accus avec le plein d'énergie.




Voxtrot, des pop songs catchy pour faire bouger les gens.

En provenance directe (ou presque) d'Austin, Texas, le groupe Voxtrot délivre un set pop en diable, avec moult chansons percutantes, accrocheuses et remuantes. Si sur disque, la volonté de cartonner dans les charts provoque une impression de formatage fort dommageable, sur scène, l'énergie, la bonne humeur et la joie de jouer emportent l'adhésion. Voxtrot n'écrit pas des morceaux hyper originaux et racés (on pense très - trop ? - souvent à Pulp et The Smiths) mais il fait parfaitement son boulot (et avec le sourire s'il vous plaît !) : jouer des pop songs catchy pour faire bouger les gens et les divertir. Un bon travail d'entertainers et une entrée en matière idéale pour préparer la prestation de You Say party ! We Say Die !





You Say party ! We Say Die !, une machine à faire danser.

Et oui, avant de fournir autant d'efforts, il fallait un échauffement digne de ce nom, merci donc à Voxtrot. Prendre la musique de You Say party ! We Say Die ! à froid aurait pu entraîner un pétage de durites ou des chevilles foulées. Au lieu de ça, grâce à une bonne mise en jambes, on assiste à un pétage de plombs général provoqué par le disco/punk/pop/rock du groupe canadien survitaminé. Emmené par une chanteuse vraiment très sexy (mais coiffée comme l'ange vert Dominique Rocheteau, en 1977), les membres de You Say party ! We Say Die ! se donnent tous à fond pour faire monter la mayonnaise, qui prend immédiatement, grâce à leur imparable mojo : une machine à faire danser. Il faut dire que tous les titres sont des tubes branchés sur le 220 volts. Entre disco punk débridé, pop survoltée et rock déviant, la musique de ce combo explosif est un pur bonheur, pour qui aime les voix féminines aigues (et super troublantes), les rythmiques impérieuses et les guitares acides. Quelle joie de se trémousser en ayant un vrai groupe devant soi, et non pas des pousse disques (ou boutons, comme Justice) tout juste bon à faire semblant de suer derrière leurs platines. You Say party ! We Say.... Yeahhhhhhhhhhhhhhhhh !




MSTRKRFT, le genre de truc qui te tient chaud en hiver.

On parlait de pousse disques/boutons à l'instant et c'est un duo électronique entrant dans cette peu envieuse catégorie (idiote) qui se pointe sur scène juste après, en toute simplicité. Loin des mises en scène destinées à faire fantasmer les hypsters, les deux protagonistes de MSTRKRFT apparaissent à visages découverts, armés de leurs disques, de leur clopes (qu'ils fument comme des pompiers pyromanes) et de leur bouteille de Jack Daniels. Ah, j'allais oublier, ils arborent des moustaches assez remarquables, le genre de truc qui te tient chaud en hiver (comme leur brûlante musique en fait). Si l'on ne sait pas trop ce qu'ils font derrière leurs consoles, il ont l'air de s'éclater, et le résultat est convainquant pour le public survivant (pas mal de gens ont regagné leurs home sweet home) : beats en folie, samples vrillants, saturations copulant allégrement avec des sons formatés fm, breaks tuants... La description figurant sur leur site myspace est assez juste : MSTRKRFT, c'est à la fois "électrique, techno et house"... Avec des conducteurs aussi énervés que MSTRKRFT au volant, on finit forcément la soirée sur les rotules... et dans le fossé.

Malgré le relatif manque d'affluence, cette grande première pour le festival des Inrocks à Clermont fut donc plutôt une réussite. Vivement le retour des Inrocks délocalisés en Auvergne !




Sites Internet : www.myspace.com/yousaypartywesaydie, www.yousaypartywesaydie.ca, www.myspace.com/fiercepanda, www.myspace.com/voxtrot, www.voxtrot.net, www.myspace.com/mstrkrft, www.lesinrocks.com, www.mstrkrft.com, www.lacoope.org.


Photo Mr. Grieves www.myspace.com/sgrieves.

MSTRKRFT : les dernières chroniques concerts

Marsatac : Ghost of Christmas, Richie Hawtin, Maestro, French79, Thylacine, Flavien Berger, Andromakers, MSTRFCT, Agoria et Louisah, Chris Liebing, Paranoid London en concert

Marsatac : Ghost of Christmas, Richie Hawtin, Maestro, French79, Thylacine, Flavien Berger, Andromakers, MSTRFCT, Agoria et Louisah, Chris Liebing, Paranoid London par Marcing13
Friche Belle de Mai Marseille , le 24/09/2016
Nous revoilà samedi à Marsatac pour une soirée sous le signe de la musique électronique. Et comme ce fut le cas la veille, l'affiche promet une sacré plateau et des beaux concerts!... La suite

Festival Pantiero : Buraka Som Sistema + MSTRKRFT + CSS + Justice par misszou
Cannes, le 19/08/2007
Comme indiqué précédemment (cf chroniques des 17 et 18 août), niveau circulation en ville et possibilité de parking à pas cher, "Cannes c'est la misère, Cannes c'est la galère" !! Dernier soir de festival et me voilà à nouveau privée des deux premières parties : Buraka Som Sistema et MSTRKRFT. Je me promets à moi-même qu'en 2008, on ne m'y... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite

Ho99o9 + 404 en concert

Ho99o9 + 404 par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 09/02/2020
Dimanche soir, 20 heures 30, c'est l'heure de la branlée punk hip hop metal à La Coopé en compagnie de deux groupes de tarés en totale liberté : en tête d'affiche, les déjà... La suite

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée en concert

Interview de Bertrand Belin à propos de l'album Persona et de ses collaborations avec les Liminanas et L'Epée par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 17/02/2020
Ça fait un moment que les chansons de Bertrand Belin nous accompagnent, qu'on les sifflotent en conduisant sur des routes de campagne ou les autoroutes, qu'on les décortiquent... La suite

La Rue Ketanou en concert

La Rue Ketanou par Didlou
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 04/02/2020
Encore une date à ne pas rater à la Coopérative de mai : ce mardi 4 février 2020, La Rue Ketanou nous a donné rendez-vous ! Le concert est complet depuis déjà pas mal de mois,... La suite