Accueil Chronique de concert Festival OÜI FM Bring The Noise : Royal Blood + Loading Data
Jeudi 27 juillet 2017 : 11940 concerts, 24546 chroniques de concert, 5165 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival OÜI FM Bring The Noise : Royal Blood + Loading Data

Festival OÜI FM Bring The Noise : Royal Blood + Loading Data en concert

Point Ephémère, Paris 18 décembre 2014

Critique écrite le 22 décembre 2014 par Lebonair



La 5ème édition du festival OÜI FM Bring The Noise s'est déroulée le 28 novembre, 14 et 18 décembre dernier au Divan du Monde et au Point Ephémère à Paris. Concernant cette dernière soirée, celle dont je vais vous parler, nous allons avoir droit à un déluge sonore et d'alternative rock avec la présence du duo explosif de la scène britannique Royal Blood qui vient présenter leur premier album en live au public parisien. Pour compléter le tableau, c'est Spark Gap qui ouvrira le bal suivi par le groupe français Loading Data qui est un des chouchous de Nick Oliveri et Alain Johannes (ex-Queens Of The Stone Age).

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Bring The Noise, c'est le rendez-vous du rock alternatif sur OÜI FM du lundi au jeudi de 23h à 1h mais aussi le dimanche dès 22h. C'est d'ailleurs Aurélie l'animatrice de l'émission qui viendra nous présenter les groupes avant leur entrée sur scène. Le 28 novembre, c'est au Divan du monde que cela s'est passé avec The Treatment, les légendaires Black Bomb A et le jouissif trio canadien Danko Jones que j'ai vu tant de fois sur scène. Le 14 décembre, toujours dans la même salle, ce fut une affiche 100% française avec AqME, Tagada Jones et Lofofora pilier du métal hexagonale.



Voici pour les présentations, je vais maintenant dire quelques mots sur cette soirée du 18 décembre qui s'est déroulée cette fois au Point Ephémère quai de Valmy dans le 10ème. Ces trois dates étaient toutes sur invitations ou tirages au sort via l'émission, j'ai choisi la date avec Royal Blood au programme pour aller découvrir le phénomène rock du moment arrivé tout droit d'Angleterre. La soirée a commencé peu après 19 heures avec Spark Gap et nous sommes arrivés dans la petite salle (300 places au maximum) qui sent bien le rock avec mon vieux nico juste avant l'entrée en scène des Loading Data dont je n'avais jamais entendu le nom avant d'avoir lu l'affiche.




Loading Data

J'avais écouté au préalable leurs deux albums et je trouvais cela plutôt intéressant mais un peu trop proche des Queens Of The Stone Age à mon goût. Ils sont quatre devant nous dès 20 heures. Trois mecs, guitare/chant, guitare et batterie sont de la partie ainsi qu'une très jolie rockeuse à la basse. Cela sonne plutôt pas mal et j'aime bien ce que j'entends même si parfois, comme je m'en doutais, c'est parfois un peu trop "QOTSA" et certaines notes, introductions, passages sont vraiment similaires. Qu'importe, je suis agréablement surpris, ce n'est pas mal du tout même si je ne suis pas en transe, on passe un bon moment. Après 50 minutes, ils nous quittent sous les applaudissements chaleureux du public et maintenant place à l'évènement de la soirée Royal Blood.



Royal Blood

C'est peu dire que le duo était attendu et sur l'affiche du festival, leur nom n'étant même pas indiqué, on trouvait à la place la notion "Groupe Secret". Enfin, pas secret pour tout le monde, nous pouvions voir dans la salle de nombreux fans et des filles qui portaient couronne royale sur la tête et baguette de fée en hommage à leur groupe préféré. C'est qu'en France, la sauce a bien pris également et rapidement et cela, dès ce premier album avec un Olympia déjà programmé le 17 Mars prochain. Après avoir réalisé les premières parties d'Arctic Monkeys, des concerts également en tête d'affiche en Grande Bretagne qui suivra bientôt une tournée en première partie des Foo Fighters, ils arrivent devant nous à 21 h 30 forts de leur jeunesse, de leur expérience récente, de leur talent et d'un 1er disque qui déchire tout.



D'entrée de jeu, on décoiffe et ça matraque sévère. Mike Kerr le chanteur et bassiste joue d'une manière totalement atypique et incroyable. Il est devant moi, à un mètre et de l'entendre faire sonner sa basse comme une guitare me bluffe totalement. Je n'avais jamais vu ça auparavant. On entend une guitare et une basse en même temps en réalité. La basse n'est pas ronde et chaude à la "Red Hot" ou façon "King's X" mais sa manière de pincer, toucher, jouer avec ces cordes amène une redoutable efficacité. On ne manque de rien du coup malgré qu'ils ne sont que deux et sans guitare.



La voix de Mike est également très plaisante et j'aime beaucoup son timbre de voix qui sert idéalement leur musique. Ben Tchatcher n'est pas en reste non plus derrière sa batterie. Il est physique et impressionnant. Il claque ses futs avec une grosse énergie et il paraît surpuissant. A deux, c'est énorme le volume et l'énergie qu'ils y mettent. On pensera donc aux Blacks Keys, aux White Stripes mais ayant bouffé une grosse dose d'énergie à la Queens Of The Stone Age (encore eux). Out of the Black viendra nous achever car malgré son côté minimaliste, c'est un putain de titre d'enfer. Ben Tchatcher profitera de la furie et de l'énorme ambiance dans la salle pour plonger quelques instants dans la fosse porté par un public heureux avant de revenir sur scène finir le morceau avec son pote Mike Kerr. Après la dame de fer, le batteur de fer était devant nous ce soir. Le duo de Brighton réussit non seulement à faire du vacarme d'ampleur mais aussi à composer des morceaux de pop-songs certes électrocutées et violentées mais des pop-songs formées et entières. Après, arriveront-ils à faire carrière, l'avenir nous le dira...



Remerciements: Hugo Paillard, OÜI FM et l'émission Bring Of Noise
crédits photos: lebonair

set list :
Come On Over
You Can Be So Cruel
Figure It Out
Better Strangers
Little Monster
Blood Hands
Careless
Ten Tonne Skeleton
Loose Change
Out of the Black


Pour info, Le 10 janvier 2015, pendant 10h, on fêtera les 10 ans du Point Éphémère ! 


Loading Data : les dernières chroniques concerts

Loading Data + 7 Weeks + Mudweiser (Stoner Rise Festival 2013) en concert

Loading Data + 7 Weeks + Mudweiser (Stoner Rise Festival 2013) par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 18/03/2013
Avis de soirée de gros rock qui tache, au Molotov ce lundi soir. Ce sera enfin l'occasion d'y aller en dehors des heures ouvrables... de mon bébé, et pour aller ré-entendre... La suite

Royal Blood : les dernières chroniques concerts

Royal Blood + The Liminanas (Festival les Nuits de Fourvière 2017) en concert

Royal Blood + The Liminanas (Festival les Nuits de Fourvière 2017) par Cathy VILLE
Théâtre antique de Fourvière - Lyon, le 10/07/2017
Après les orages de fin d'après midi, place au soleil pour une soirée qui s'annonce sous de bons hospices. Si la dernière radée à bien refroidi la pierre du théâtre antique, elle a... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 09/07/2017
Le samedi, c'était par ici ! Pour commencer sous des nuages antipathiques, après les anecdotiques Rocky et leur belle chanteuse, on est assez content de pouvoir retourner voir... La suite

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 2 : Radiohead - White Lies - Jaïn - Royal Blood - James Blake par Cabask
Werchter, le 30/06/2017
2ème jour de festival vendredi 30 juin après une bonne nuit de sommeil. Nous faisons même un détour dans le centre de Malines pour y (très bien) manger. En arrivant, nous... La suite

Point Ephémère, Paris : les dernières chroniques concerts

Millionaire (+ Kim) en concert

Millionaire (+ Kim) par Samuel C
Point Ephémère - Paris, le 15/06/2017
Kim, one-man-band hexagonal, a ouvert la soirée avec des compos à mi-chemin entre lo-fi et électro vintage. Le Bordelais livrera un court show non dénué d'humour et plutôt... La suite

Sallie Ford en concert

Sallie Ford par Samuel C
Point Ephémère - Paris, le 14/03/2017
En cette soirée annonciatrice du printemps, le Point Ephémère, à la programmation exigeante, accueillait Sallie Ford. L'Américaine s'était déjà produite en plusieurs lieux... La suite

The Posies en concert

The Posies par samuel
Point Ephémère - Paris, le 08/04/2016
Au Point Éphémère, Ken Stringfellow était comme à la maison. Résidant dans la capitale depuis plusieurs années, le co-leader des Posies avec le précieux Jon Auer, poursuit sa... La suite

Arkadin + Hyacinthe en concert

Arkadin + Hyacinthe par Pirlouiiiit
Point Éphémère, Paris, le 14/03/2016
2 jours de boulot à Paris ... j'arrive dimanche soir, je repars mardi donc je jette un petit coup d'œil à l'agenda concertandco pour lundi soir. En le parcourant je tombe... La suite