Accueil Chronique de concert Festival Strie Dent : Antiforfora + Yokozuna + Cherry But No Cake + Conger! Conger! + Pord + Nitwits
Jeudi 17 octobre 2019 : 13812 concerts, 25720 chroniques de concert, 5267 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival Strie Dent : Antiforfora + Yokozuna + Cherry But No Cake + Conger! Conger! + Pord + Nitwits

Festival Strie Dent : Antiforfora + Yokozuna + Cherry But No Cake + Conger! Conger! + Pord + Nitwits en concert

Enthröpy - Marseille 4 & 5 juin 2010

Critique écrite le par

Strie Dent Festival : 3 soirs Experimental Punk Noise Alternatif Hardcore!!!!
Par L Embobineuse, Enthropy, Assos Y Song et Katatak
Vendredi 4 juin, Enthropy 21h : Antiforfora (punk Expe.),
Yokozuna(Post Punk Noisy, Londres),CherryButNoCake(IndiePunk Rock, Paris Londres)
Samedi 5 juin, Enthropy 21h : Nitwits (Pop Punk Indie), Pord (Rock Hardcore), Conger!Conger! (Alternatif Rock)
Dimanche 6, L Embobineuse : Dupex (Rock Post Noise), Masakari (Punk HardcoreMetal), Le Club des Gens Speciaux (NoiseRock)

Après un début de semaine assez lourd à gérer, voila que commence le Festival Strie Dent (2#Edition). The most secret Festival in Marseille City. De quoi faire un peu d'ombre au Festival de soleil que nous promet Noailles et l'été.

La première soirée devrait être assez paisible, oui, de la kitchen music indé, celle qu'on fait tourner en boucle pendant qu'on fait cuire ses nouilles. Bon. Arrivée devant la salle, à l'Enthröpy, il y a un peu de monde devant, dont un prêtre. C'est pour les derniers sacrements, ou bien la salle a besoin d'être passée à l'eau bênite? en tout cas, bravo, car la chaleur et son vêtement ne s'accordent pas trop. Si il y a du monde devant, je ne vais pas tarder à comprendre pourquoi : il fait à l'intérieur une chaleur moitifiante, un peu comme dans un sauna finlandais.

Dedans aussi, un peu de monde, pas trop les mêmes visages que d'habitude, à l'exception de quelques piliers indéboulonnables, et encore, il en manque un peu, pour le moment mais il est encore tôt. Enfin, le premier groupe commence, il faut bien. Ils ont une drôle de dégaine, un peu comme des touristes du centre de la France qui viendraient se promener à Marseille et plus particulièrement à Endoume dans le petit train. Doivent pas être bien féroces, ceux là. Et bien, détrompe toi, Ginette! ils font dans le vacarme, le gros, même si par moment ça ralentit dans la déstructure au point que notre amie Delphine s'endort au comptoir, c'est assez énorme et jouissif. De temps en temps, le bassiste s'empare d'un espèce de sax et en tire des sons d'un funk qui fusionne dans cette power punkypop tambouille. Même un titre assez ska, qui fait un peu plus décoller le public ah, les gens aiment ça, le ska à sax! étrange, hein. Ceux là, c'est Antiforfora, nous disent ils, presque au moment de finir leur set.
Malgré leur dégaine à chier, ça en jette. Je dis ça, parce que en fait, il y a comme un laisser aller, dans la sape, chez tous ces groupes indé, en général, mais ce soir, c'est une apothéose! un feu d'artifice. On se croirait chez les bohèmes new yorkais en 72 ou 75,ou même de toujours, plutôt (si, si j'y étais, de quoi?, vous me croyez pas???) et c'est certainement un effet soigneusement étudié, ou alors il faudrait qu'ils vendent plus de disques pour s'acheter au moins des shoes.
Pas grave.
On a à peine le temps de se faufiler au comptoir récupérer un peu de liquide, que sans sourciller ça reprend, alors là, ma mémoire me fait défault, je ne sais plus si c'est Cherry But No Cake ou Yokozuna, tout ce que je peut dire, c'est que à partir de là, tout le monde est bien hot, et que ça démarre en trombe. Cherry but no Cake, c'est assez hardcore mais dans le style grungy américain, avec un mec en slip et les autres, Yokozuna, il me semble quand même que c'est eux qui ont terminé la soirée, ils nous laissent sur les rotules, le chanteur, qui ressemble un peu vaguement à Fat Freddy des Freaks Brothers mais sans la barbe fait même des pointes grind, et c'est trop puissant.
On est bien obligés, après ça de rester un moment pour se réhydrater, avant de reprendre la route vers la maison, parce que les organisateurs n'ont pas prévu de camping. A demain pour le second volet.

Qui a lieu le samedi. Durs moments que ces matinées où l'on est obligés d'être actifs dans une vie parallèle, de se lever et de manger le midi, par exemple, puis d'aller voir des trucs, styles des showcases de rock chez des disquaires, faire des aller retour en
voiture un peu dans le flou, limite de la rupture du conscient.
Bref, il est tout de même plus de 22h lorsque j'arrive en vue d'Enthröpy, puisque c'est là où le Festival a élu domicile, et moi aussi, pour ces 2 premiers soirs. Je me dis que ces gens, que ce soit Enthröpy ou Assos Y Song ou Katatak, organisateurs de cette fulminante programmation, ne manquent pas d'estomac, de balancer, en début d'été, un festival Indé Hardcore dans la ville de la pétanque et du AreuNbee, la ville où le rock, c'est Massilia Sound System, pour les indigènes. Vous ne vous rendez pas compte, peut être, mais ça relève d'un sacré courage ou d'une bonne dose d'inconscience! En tout cas, ce soir, le ciel est comme une chappe de plomb, lourde et ténébreuse, qui vous pèse sur les épaules et vous inonde, même sans bouger. Dans les murs d'Enthröpy, c'est un enfer plutôt sympathique qui m'accueille, avec les Conger !Conger! dont j'ai raté la moitié du set et une salle bondée et frémissante. Une bonne chaleur humaine se dégage et de la scène et du public en ovation et je décide de rester là toute ma vie. Le batteur chanteur du groupe ressemble à un étrange animal lunatique et change de voix et de tête à volonté et leur musique est pleine de variations et de finesse qui vous font larguer les amarres, quelques part, vers l'Ouest.

Vite vite, direct derrière, Pord enchaîne, sans qu'on puisse reprendre son souffle, ce soir, le curé est en civil et il ne pourra pas donner d'extrême-onction. Grave! tout le monde tripe, en transe est toute l'avant scène remue comme un seul homme dans des jets de bière à tirs constants.

Lorsque les Nitwits commencent, juste derrière, plus personne, je crois, n'a un poil de sec, et c'est encore pire à la fin de ce fuckin good set of fire. Je ne les avait pas vu depuis un moment et j'avais oublié comme ils étaient bons, c'est rêche, râpeux et voluptueux à la fois, limite noise, qui fait bondir et danser dans tous les sens. Il faudrait prévoir des vestiaires, porter des maillots de bain, se jeter dans la fontaine des Réformés et y faire des soirées bain moussants pendant que des fanfares de grind core pousseraient des hurlements stridents.
Comme on se fait éjecter, tant pis, je me fond dans la nuit noire et paisible. Demain, dans d'autres lieux, ma vie élira domicile.
Demain, c'est tout de suite.

> Réponse le 10 juin 2010, par damien

Juste pour dire que vendredi c'était cherry but no cake qui a fini cette soirée sur scène...  Réagir


Festival Strie-Dents : les dernières chroniques concerts

Feromil + 25 + Pord + Quasiviri + le Mal des Ardents (festival Strie-Dent VI) en concert

Feromil + 25 + Pord + Quasiviri + le Mal des Ardents (festival Strie-Dent VI) par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 02/05/2014
La soirée étant longue je profite des pauses entre les morceaux pour commencer cette chronique. Eu un peu de mal a me motiver pour venir à l'embobineuse. D'une part parce que... La suite

Festival Strie Dent : Dupek + Masakari + Le Club des Gens Speciaux en concert

Festival Strie Dent : Dupek + Masakari + Le Club des Gens Speciaux par missjwl333
Embobineuse - Marseille, le 06/06/2010
Je passe sur les circonstances qui me font embarquer du monde pour la traversée de la Belle de Mai à bord de mon bolide borgne, et la il est très tôt, par contre, et le temps est... La suite

Festival Strie Dent : Conger! Conger! + Pord + Nitwits en concert

Festival Strie Dent : Conger! Conger! + Pord + Nitwits par Senti
Enthröpy - Marseille, le 05/06/2010
Strie Dent. Le contact du fer glacé sur l'émail tiède. Un truc qui ne t'arrive pas tous les jours et que tu n'oublies pas. C'est un peu ce que j'attends de cette soirée à... La suite

Rosvita (Festival Strie-Dents) en concert

Rosvita (Festival Strie-Dents) par Mystic Punk Pinguin
Le Baby - Marseille, le 02/07/2009
Dernier jour du Festival Strie-Dents, organisé par l'équipe du label Katatak et qui a mit la musique noise à l'honneur pendant 3 jours à Marseille. Juillet, c'est toujours... La suite

Cherry But No Cake : les dernières chroniques concerts

Cherry But No Cake + N-Twin en concert

Cherry But No Cake + N-Twin par Mystic Punk Pinguin
Le Lounge - Marseille, le 07/09/2008
Un petit concert du dimanche soir pour cette rentrée musicale. Forcement vu le jour et le style (du noise) y a pas foule, dommage vu la qualité des concerts organisés par... La suite

Conger! Conger! : les dernières chroniques concerts

Conger ! Conger ! + Poutre en concert

Conger ! Conger ! + Poutre par Catherine B
Makeda, Marseille, le 19/09/2019
a ... Donc hier soir et parce qu'il y a de la poésie dans la noise, à cause d'eux. Il y a ce qu'on entend, c'est fort, douloureux, l'exutoire pour le mal dedans... et la violence... La suite

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) en concert

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) par pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 07/03/2019
Il y a quelques semaines, que dis-je quelques jours, je rédigeais avec nostalgie ma dernière chronique d'un concert au Poste à Galène, en fait Le dernier concert du Poste à... La suite

Shiloh + x25x + Conger!Conger! + Da Leada (en soutien aux inculpé.e.s des luttes de la Plaine) en concert

Shiloh + x25x + Conger!Conger! + Da Leada (en soutien aux inculpé.e.s des luttes de la Plaine) par odliz
Le Molotov, Marseille, le 09/12/2018
En cette fin d'année intensément christique avec la multiplication des pains municipaux, les petites gens aka la populace contre-attaque à base d'élans solidaires et de concerts de... La suite

Conger ! Conger ! en concert

Conger ! Conger ! par Pipoulem
Machine à coudre, Marseille, le 19/10/2018
Conger vs Conger Ce week-end end nous avons eu droit à deux prestations de Conger ! Conger !. A la machine à coudre le début de la formation à quatre. Avec l'arrivée de titi à... La suite

Nitwits : les dernières chroniques concerts

 Blah-Blah + Nitwits + Joujou en concert

Blah-Blah + Nitwits + Joujou par Pirlouiiiit
la Salle Gueule, Marseille, le 11/01/2014
Les chroniques de concert soit je prends le temps de les faire le soir même sinon en tout cas le lendemain, soit je les laisse trainer plus qu'il ne faudrait. En effet comme je... La suite

Rue du Rock #1 (Festival Phocea Rocks) : Blah Blah + Mechanical Breed + Street Wanderer + Sicilian Disasters + 2014 + Memento Mori + Nitwits + Larsen Autist + Crumb + Redlight + Ed Mudshi +  Partisan + Sobers + Panda Mojo + Fencies + Frozen Yellow Spot ... en concert

Rue du Rock #1 (Festival Phocea Rocks) : Blah Blah + Mechanical Breed + Street Wanderer + Sicilian Disasters + 2014 + Memento Mori + Nitwits + Larsen Autist + Crumb + Redlight + Ed Mudshi + Partisan + Sobers + Panda Mojo + Fencies + Frozen Yellow Spot ... par pirlouiiiit
la Rue du Rock - Marseille, le 05/07/2013
De toutes les dates du festival Phocea Rocks celle ci était sans doute la plus culottée (plus que d'avoir fait passer 13 groupes locaux en un soir à l'Espace Julien) sinon en... La suite

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) en concert

Departure Kids, Lo, La Flingue, Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb, Conger! Conger!, Binaire (Festival Phocea Rocks) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
En complément de la chronique de Philippe, quelques lignes sur chacun des groupes vus ce soir là ... Departure Kids (prévus de 19h à 19h30 au Café Julien) : ils commencent... La suite

(mon) Festival Phocea Rocks 2013 : Departure Kids, Lo, Reliques, Soma, Nitwits, Crumb, Conger! Conger!, Binaire en concert

(mon) Festival Phocea Rocks 2013 : Departure Kids, Lo, Reliques, Soma, Nitwits, Crumb, Conger! Conger!, Binaire par Philippe
Espace Julien, Marseille, le 31/05/2013
Rhaââââ les cons ça ose vraiment tout, décidément, la phrase d'Audiard ne vieillira jamais. Prenez Vince & Gina par exemple, un couple d'activiste musicaux à Marseille. Quand on... La suite

Pord : les dernières chroniques concerts

Feromil + 25 + Pord + Quasiviri + le Mal des Ardents (festival Strie-Dent VI) en concert

Feromil + 25 + Pord + Quasiviri + le Mal des Ardents (festival Strie-Dent VI) par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 02/05/2014
La soirée étant longue je profite des pauses entre les morceaux pour commencer cette chronique. Eu un peu de mal a me motiver pour venir à l'embobineuse. D'une part parce que... La suite

Festival Strie Dent : Conger! Conger! + Pord + Nitwits en concert

Festival Strie Dent : Conger! Conger! + Pord + Nitwits par Senti
Enthröpy - Marseille, le 05/06/2010
Strie Dent. Le contact du fer glacé sur l'émail tiède. Un truc qui ne t'arrive pas tous les jours et que tu n'oublies pas. C'est un peu ce que j'attends de cette soirée à... La suite

Enthröpy - Marseille : les dernières chroniques concerts

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean en concert

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean par Missjwl333
Enthropy, le 16/06/2012
Chronique pour une autre fois Ce soir, à marquer d'une pierre noire. Ce soir, à marquer au fer rouge.Comme un désir d'autodafé. Ce soir, c'est la dernière soirée dans ce creuset... La suite

Conger! Conger! + Devilish Piranhas en concert

Conger! Conger! + Devilish Piranhas par Pirlouiiiit
Enthropy - Marseille, le 12/06/2012
Note pour la prochaine fois : pensez à enlever son portable de la position vibreur et remettre la sonnerie, quand on demande à quelqu'un de nous prévenir qu'un concert commence.... La suite

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20) en concert

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20) par pirlouiiiit
Enthropy - Marseille, le 03/05/2012
Pour sa 20ème, KGB n'a pas fait les choses à moitié en programmant ce soir pas moins que RPZ et La Methode les deux que je ne veux surtout pas rater ce soir, mais aussi Boss One... La suite

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx en concert

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx par YannSonic
Enthropy - Marseille, le 12/04/2012
Les amateurs de Noise Rock en ont eu pour leurs tympans ce jeudi soir chez nos amis de l'Enthröpy lors de cette soirée organisée par l'excellent label marseillais Katatak. Au... La suite