Accueil Chronique de concert (ma) Fête de la musique : Harmonic Generator + Misa + 3 francs 6 sous + Sygmathe + Technicolor Hobo + Dissonant Nation
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

(ma) Fête de la musique : Harmonic Generator + Misa + 3 francs 6 sous + Sygmathe + Technicolor Hobo + Dissonant Nation

(ma) Fête de la musique : Harmonic Generator + Misa + 3 francs 6 sous + Sygmathe + Technicolor Hobo + Dissonant Nation en concert

Salon & Aubagne (13) 21 juin 2009

Critique écrite le par

Sans vous raconter toutes mes pérégrinations de ce jour, voici quelques uns des groupes écoutés (en fait je devrais dire ceux pris en photos parce que j'en ai écouté d'autres) à l'occasion de cette longue et festive journée consacrée à la musique. Alors pour bien commencer, je vais chercher une valeur sûre en me rendant à Salon où jouent en début d'après-midi les Harmonic Generator, initialement rencontrés au Jas'Rod, j'avais résumé leur prestation par un grand Yeahhh que je maintiens.
Les rockeurs déjantés avaient troqué leur look rock pour revêtir aujourd'hui des costumes de manchots et d'ours polaire, peut-être soutiennent-ils une cause ? ;)



E tout cas ils envoient et Quentin assure par sa présence. Ils doivent eux aussi (réf au tremplin Masssilia rock d'hier soir...) faire face à une ambiance un peu ventée. Reprenant, entre autres, les titres de leur album Rollin'Free, ils nous promettent un nouveau CD pour la rentrée. On attend donc ça avec impatience !!
Un petit coucou à Alex, le batteur, que mes photos éclipsent... "And everything under the sun is in tune, But the sun is eclipsed by the moon" (signé Mlle Nobs, of course!) Promis je ferai mieux le 10 août à Eyguières!

Puis de là retour sur Marseille enfin, un peu au-dessus, sur Aubagne pour y découvrir qu'un ancien camarade de lycée joue "en famille" dans le groupe portant le nom du grand frère : Misa. D'abord en duo, Misa chant/guitare sèche et Sitraka alternant le violon et les percus, ils seront accompagnés pour les 2 derniers morceaux par leur frère bassiste.



Leur musique aux accents de world music accompagne des textes poignants qui évoquent l'esclavage ou encore l'immigration et sa nécessaire intégration avec des morceaux tels que les fils de coton, ou Vitrolles (enfin un set en hommage à Vitrolles mais peut-être ne l'ont-ils pas nommé ainsi) dont toute l'intensité est révélée par le jeu profond, angoissant de tant de tristesse, du violon. La sensualité féminine qui frôle l'érotisme et l'amour tiennent également une grande part dans leurs thématiques et leur langage poétique sur ces sujets ne manque pas de me rappeler certains textes, des moins fleuris, de Georges Brassens. J'y pense surtout en écoutant les malentendus où l'humour et les jeux de mots règnent en maître ! A écouter dans une ambiance tamisée comme lors d'un rassemblement festif ou familial.Je quitte momentanément la partie scène française, car la ville s'organise en places ayant chacune leur style musical, pour rejoindre celle du rap, car quoi de mieux que la fête de la musique pour mettre de côté ses ostracismes musicaux et tenter de s'ouvrir à d'autres genres.



Autre scène donc, autre public et une présence renforcée des agents de sécurité. 2 jeunes aubagnais dont je ne saurai pas le nom, se révoltent contre la guerilla qui règne dans leur ville qui leur fait rencontrer la violence au quotidien, côtoyer la misère et se sentir blasé de toutes les promesses qui leur sont faites. La manière d'aborder leur refrain "c'est la guerilla" me met subitement en tête le titre homonyme des Brainbox "et c'est la guerilla, le bordel interne. La relève passe son temps à buller, si seulement ils savaient balancer des pavés au mois de Mai ...". J'écoute un second morceau, tout aussi incisif et rageur. J'ai tenté d'apprécier le rap...



Allez, retour vers la scène française où "la joyeuse troupe" des 3 francs 6 sous s'est installée. Et c'est la marionnette qui parle, qui nous accueille et nous invite à nous approcher pour écouter relatée la vie de monsieur toutlemonde. Leur musique populaire, festive qui comprend un accordéon soutient des textes tout aussi drôles qui racontent les jours où rien ne va, vous savez ces jours où une succession tracas s'accumulent du café renversé le matin à la saisie de vos biens pour impayés. L'humour, toujours lui, autorise à une description de ce genre d'amis que l'on appelle les boulets mais au terme de la chanson n'est pas boulet que celui qui est désigné comme tel !



Je rejoins alors la scène rock où le groupe en cours, Sygmathe, a du mal à faire bouger le public, au grand désespoir de la chanteuse qui pourtant passe avec une parfaite aisance du dub au rock en passant par des refrains plus électros et des cris bizarroîdes. C'est peut-être le côté interminable de certains morceaux qui se relancent alors que l'on croit la fin proche, qui lasse le public ( ?). Puis vient le combo Technicolor Hobo, des musiciens de différents horizons européens s'accordent pour nous livrer un jazz très mélodieux sur certains morceaux ou encore une musique aux sonorités et à la chaleur latines pour d'autres. La pop fait son apparition aussi sur un des sets auxquels j'assiste.



Mon attention est détournée quand arrive le power trio qui attise ma ferveur et que j'aurai donc vu et chroniqué 3 fois cette semaine : les Dissonant Nation. La place se remplit et pour moi il est temps de trouver un endroit, éloigné des méga baffles trop puissantes, du public de groupies qui s'écrase sur les barrières, pour profiter, isolée, de leur prestation. De là où je suis les photos ne sont pas évidentes, mais de toute manière l'énergie débordante de Lucas défie même le mode rafale de l'appareil.



La rock-star attitude dans l'âme, dès qu'il voit un promontoire il s'y perche et en saute avec une fougue diabolique. Je profite à fond du son de la basse (histoire de me motiver un peu plus chaque jour à toucher davantage la mienne) et perçoit les levées de baguettes qui propulsent les morceaux. 4 ou 5 morceaux de bon rock, pas plus ce soir, pour faire monter l'adrénaline, détonnant !

Fête De La Musique : les dernières chroniques concerts

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... en concert

(ma) Fête de la Musique 2017 : Catherine Vincent + Poisson Rouille + Chouquette Voodoo + Bird in Shell + Insomniacs + ... par Philippe
Eglise de l'Estaque and more, Marseille, le 21/06/2017
A Marseille la Fête de la Musique est souvent surtout la Fête à Neuneu : merguez à gogo, sonos atroces et groupes très amateurs (ou plus souvent, aux goûts douteux, ce qui est... La suite

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) en concert

Degurutieni, la Krorale, Holy Fröst, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
Baraki, Maison Hantée, Fietje, Cours Julien, ... Marseille, le 21/06/2015
Cette année la fête de la musique tombe un dimanche et si j'ai coutume de dire que la fête de la musique c'est tous les soirs et même si depuis quelques années il y a clairement... La suite

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... en concert

(ma) Fête de la Musique 2014 : Backseat, Fame Us, & more... par Philippe
Salon de Provence, le 21/06/2014
Comme le camarade Pirlouiiiit, je n'ai jamais renoncé à sortir flâner le nez au vent le soir de la Fête de la Musique. Et je n'en suis jamais rentré sans avoir vu un ou deux... La suite

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) en concert

Le Monde Futur, Mutacion Nacion, Conger! Conger!, Popo Chanel, ... (Fête de la Musique) par Pirlouiiiit
le Plateau, Marseille, le 21/06/2014
Pour bien réussir sa fête de la musique, surtout avec des enfants en bas âge il est souhaitable voire indispensable de se reposer dans la journée, voire de leur avoir fait faire... La suite

Dissonant Nation : les dernières chroniques concerts

Dissonant Nation en concert

Dissonant Nation par Pirlouiiiit
Mama Shelter, Marseille, le 11/02/2016
C'est donc après un début de soirée passé à en compagnie des Spiders from Venus à l'Intermédiaire pour la soirée hommage à David Bowie que me revoilà au Mama Shelter. En effet... La suite

Dissonant Nation  en concert

Dissonant Nation par pirlouiiiit
Lollipop Music Store - Marseille, le 20/03/2015
Petit retour rapide sur le showcase d'il y a déjà 10 jours au Lollipop Music Store. En ce vendredi soir nous avions proposé à Nathalie et Philipp de garder leurs filles pendant... La suite

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) en concert

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) par Julyzz
Salle des fêtes - Villeneuve la Garenne, le 12/04/2013
Je tiens d'abord à remercier la salle de Villeneuve-la-garenne pour son super accueil. Nous sommes toujours au Festival Chorus, qui se déroule dans plusieurs villes des Hauts de... La suite

Crane Angels + Dissonant Nation (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012) en concert

Crane Angels + Dissonant Nation (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012) par Julyzz
Magic Mirror, La Défense, Festival Chorus, le 21/03/2012
Aussitôt descendue de l'avion, aussitôt sous le chapiteau alors que j'ai déjà raté, à regret, quelques dates des Chorus des Hauts de Seine de cette année. Trop contente de me... La suite

Harmonic Generator : les dernières chroniques concerts

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Electric Mary / Harmonic Generator en concert

Electric Mary / Harmonic Generator par jorma
Le Moulin club Marseille, le 18/10/2016
Comment faire une chronique écrite d'un concert d'Electric Mary  ? Leur concert, tu peux pas broder dessus, ni faire de la littérature. C'est juste direct dans ton cœur et... La suite

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta en concert

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta par Maryflo
Le Baby - Marseille, le 12/07/2009
Encore une bonne soirée parce qu'une bonne programmation ce soir au Baby, comme souvent d'ailleurs! En première partie the Escape que j'avais déjà vus au Jas'Rod le 05 juin. Cette... La suite

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd en concert

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd par Maryflo
Jas'Rod - Les Pennes Mirabeau, le 05/06/2009
Dernière soirée pour le collectif Jas'Rod avant les vacances estivales et pour clôturer cette saison la programmation se veut conséquente : pas moins de 6 groupes prévus ! Alors... La suite

Misaina : les dernières chroniques concerts

Misa et le Fanga  en concert

Misa et le Fanga par pirlouiiiit
Arthemuse, Marseille, le 24/05/2014
A mon arrivée à l'Arthemuse en provenance du Pussy Twisters j'ai la bonne surprise d'entendre à travers la porte que le concert n'est pas fini. Le temps de me présenter,... La suite

Misaina en concert

Misaina par Pirlouiiiit
Casa Consolat, le 11/02/2017
Il y a des soirs où à essayer de voir trop de concerts je rate presque tout (genre j'arrive pendant les pauses / changement de plateau) et il y en a d'autres où tout s'enchaine... La suite

Technicolor Hobo : les dernières chroniques concerts

Catalogue + Technicolor Hobo + Lo en concert

Catalogue + Technicolor Hobo + Lo par Mystic Punk Pinguin
La Machine à Coudre - Marseille, le 08/12/2012
Après un set décevant de l'égérie de David Lynch au Poste à Galène, me voici de retour à la Machine à Coudre où je n'étais pas venu depuis, ouf au moins une semaine. Mais je... La suite

Technicolor Hobo en concert

Technicolor Hobo par Mcyavell
Lollipop Music Store - Marseille, le 10/06/2010
C'est une heure avant France-Mexique. J'arrive en retard au Lollipop Music Store. Le showcase a cette fois-ci commencé à l'heure indiquée. Je ne viens pas découvrir un groupe. Je... La suite

Anything Maria + Quadricolor + Technicolor Hobo en concert

Anything Maria + Quadricolor + Technicolor Hobo par Cabask
L'Escale - Aubagne, le 29/01/2010
Soirée éclectique à l'Escale d'Aubagne ce vendredi avec pas moins de 3 groupes aux univers très variés. J'avoue déjà honteusement que bien qu'habitant à 5 minutes à pied depuis 5... La suite

Absynthe Minded + Technicolor Hobo en concert

Absynthe Minded + Technicolor Hobo par Mcyavell
Poste à Galène - Marseille, le 26/03/2009
Emmenés par un Patrick Atkinson dont la voix me rappelle immédiatement celle de Neil Hannon, de Divine Comedy, Technicolor Hobo nous propose une solide entrée en matière. Il s'agit... La suite