Accueil Chronique de concert Origines contrôlées + Massilia Sound System + Baba Zula (Fiesta des suds 2007)
Lundi 24 avril 2017 : 10666 concerts, 24399 chroniques de concert, 5155 critiques d'album.

Chronique de Concert

Origines contrôlées + Massilia Sound System + Baba Zula (Fiesta des suds 2007)

Fiesta des Suds - Marseille 19 Octobre 2007

Critique écrite le 21 octobre 2007 par Mystic Punk Pinguin

Après le show (pas si) acoustique des Hatepinks à Lollipop, je débarque pas trop tard à la Fiesta, histoire de repérer les lieux avant qu'il soit impossible d'y circuler. Et comme le désastre de la veille à base de Délirium tremens belge et de Rhum figue corso-réunionnais laisse des trace, ce soir mon travail journalistique sera moins gonzo, voir à jeun.


En arrivant on est toujours autant blasé que la file des invitations soit aussi importante que celle de ceux qui ont déboursé 20 euros et on se prend à rêver d'une Fiesta (réellement) populaire où tout le monde paieraient entre 7 et 10 euros. Parce que avouons-le, les plus prolos et les étudiants sont surtout dans la file des payant, ne connaissant pas les réseaux administrato-cultureux pour choper des invits.

Cette année le cadre me semble bien plus agréable que les années précédente, la scène sur l'autoroute est définitivement une bonne idée, l'agencement des stands semblent mieux pensé et la salle des sucres est quand même une réussite (d'autant qu'ils ont levé ces putains de piliers...). Il faut quand même dire qu'il y a beaucoup moins de monde que pour la soirée d'ouverture de l'année dernière (on doit être au maximum 10-11000 contre 20000 en 2006) et ça rend beaucoup plus agréable les déambulations.


Mouss et Hakim prennent place sous la passerelle pour leurs Origines contrôlées, projet musical qui reprend les chansons de l'immigrations maghrébines des années 40,50 et 70. Fan de la 1ère heure de Zebda, envoûté par leur 100% Collègues, j'avoue avoir moins été emballé par leur disque en solo après l'aventure Zebda.


Mais là, je suis sous le charme de ces Origines contrôlées, d'autant que les frérots nous avaient gratifié d'une avant-première jubilatoire au Bar de la Plaine. Cette fois, ils sont plus nombreux sur scène, bassiste, percus, oud et flûte, accordéoniste, l'excellentissime Serge Lopez à la guitare flamenca et bien sûr Mouss et Hakim en maîtres de cérémonie (et avec des tee-shirts de soutien aux sans-papiers).


Alors on se régale de ces morceaux retravaillés, que ce soit du festif ou du plus grave. Ils nous expliqueront à chaque fois l'origine de la chanson, l'auteur et la période où elle a été écrite. Et là on se rend compte que pas beaucoup de choses n'ont bougé en 40 ans, l'immigré fait toujours office de bouc émissaire. Alors même si on danse comme des petits fous sur la carte de résidence et autres, ça n'empêche pas de gamberger.


Et bon c'est vrai que ces airs et cette histoire, quand on est de Marseille, on les a déjà dans la tête. C'est d'autant plus vrai sur Aiwa de l'immense Idir où ils nous expliquent qu'ils ont appris à danser dessus et on se rappelle les sons qui venaient de chez les voisins et qu'on réentendaient dans les mariages. Alors, on danse, on prend son pied, d'autant que les musicos sont loin d'être manchot et que les deux zouaves assurent l'ambiance.


Et pour finir, ils reprennent une chanson d'autres immigrés, des catalans qui ont fuient le franquisme à Toulouse. Gorge nouée, on quitte les toulousains avec quand même l'amertume de se dire que la majorité des gens qui ont partagé ce moment de solidarité, applaudissant les discours d'amitié entre les peuples, ne seront pas là le lendemain à la manif de soutien aux sans-papiers (et malheureusement on ne se sera guère trompé... Il est plus facile d'être de gauche à la Fiesta que dans les faits...).


Timing un peu juste pour aller voir Techno Roman Project dans la salle des sucres et on reste à tchatcher sous la passerelle en attendant le Massila Sound System. L'ambiance se fait de plus en plus chaude dans l'attente (heureusement parce que dehors il caille) et lorsque Dj et selecta montent sur scène pour balancer les sons digitaux de Massilia Fai Avans, le public se lâche.


La plupart des gens sont venus pour le Massilia, absent depuis quelque temps des scènes locales pour cause de multiplication de leurs projets persos. On avait quand même pu les voir au cours de (l'excellent et populaire) Festival des Agglos en juin.


Ils vont nous jouer essentiellement des morceaux de leur (très bon) nouvel album Oai & libertat et presque dans l'ordre. Taillé pour la scène, on guinche sévère sur un De longue dévastateur, plus groove roots sur Toujours, sourire aux lèvres sur le fort plaisant et nonchalant Au marché du soleil ôde au creuset marseillais des cultures. Le Papet joue toujours les animateurs, le Garri est des plus efficace avec son flow et Tatou nous fascine avec sa voix rocailleuse.


Un Dj qui scratche old school, un opérateur au machine et un guitariste excité complètent une formation des plus efficaces. Lo grand Tramblament, très prenant et émouvant sur disque, est moins efficace sur scène mais la plupart des morceaux sont assez jubilatoire des plus digitaux dansant comme Laissa no passar, dancefloor mais humain aux roots & reggae Marché du soleil terriblement efficace et Dimanche aux Goudes, retour aux sources massiliesque avec Oai e libertat & A l'agonie 2.


Sourire aux lèvres quand 8000 personnes dansent, surement sans le connaître, sur le sample de l'hymne anarcho-syndicaliste de la CNT espagnole, A las Barricadas (mais au fait Tatou, il est bien beau ce tee-shirt des I.W.W. !). Le groupe quitte la scène en ayant joué l'intégralité de leur nouvel album mais pas un seul nouveau morceau. On sent que le rappel va rétablir la balance. Et bien évidement ça enchaîne avec On met le Oai partout et autres Commando Fada, un défi de poésie entre Tatou et Garri sur le sujet "C'est le soir, il ne me reste plus qu'une petite boulette, dois-je me faire un gros pétard ce soir ou bien en garder pour le lendemain matin ?" arbitré par un Papet J en grande forme.


Les Massilia y montrent toute leur gouaille et on rigole de bon cœur. Un hommage assez émouvant avec une dédicace à Lux B qui se remet d'une délicate opération, un moment assez maladroit lors de l'appel à participer à la manif de soutien aux sans-papier (ça c'est bien !) mais noyé sur une enchainement sur l'OM et le foot business, ce qui fait passer tout au même plan. Heureux d'être là, les Massilia ne veulent plus lâcher le micro d'autant qu'ils semblent mettre en pratique les textes de Frit-confit...


J'en profite pour m'éclipser et jeter un œil sur Baba Zula qui joue dans une Salle aux Sucres bien clairsemée. C'est assez surréaliste, un mec aux allures de savant fou derrière des machines se déchaient tout en tapant sur une partie de batterie, ...


... un autre assez discret avec des percus, une jeune femme dessine sur le fond de scène via son portable, et au centre une danseuse orientale et le chanteur de Motorhead qui s'est habillé en turc version psychédélique triture une espèce de oud-mandoline...


Psychédélique effectivement et assez bloquant !

Après cela (et je rappelle j'étais à jeun) je m'éclipse et on repart à pied (pas de tram, pas de métro, pas de vélo après minuit à Marseille...) jusqu'à la Plaine ce qui me fait éliminer les dernières toxines de la veille...

Photos Pirlouiiiit

> Réponse le 22 octobre 2007, par Yoan-Loic FAURE

[ - ] Sur scène j'ai trouvé Mouss et Hakim bien plus convaincants avec Origines Contrôlées que dans Zebda (même s'ils assuraient quand même), du coup pas de déception! C'est la première fois que je fais un concert sous la passerelle, et je suis surpris par la qualité sonore. Quant au groupe, il est réellement flamboyant entre festif et émotion. Les morceaux algériens sont très bien revisités et ne paraissent en rien vieillis. On arrive petit à petit à se faufiler dans la foule pour bien admirer la scène et avoir le son qui remplit bien l'espace. Il faut remercier les chanteurs pour leur communication et les explications des différents morceaux. La majorité du public se régale à danser et s'éclate devant un tel charisme. Et voilà que Nico me tend un embout sortant d'un sac à dos, je pense...  La suite | Réagir

> Réponse le 14 novembre 2007, par sylvie

[new morning paris x - 12/11/07] c'est avec le plein d'énergie, de bonheur , et de forces que je suis ressortie, de ce concert.Toujours la même niack, ils portent l'espoir,et véhiculent avec la même conviction les idées que nous voudrions voir partager par tous.concert bien ficelé,amical, public attentif et symbiose parfaite, ambiance formidable. artistes chaleureux,j'ai hate de les retrouver . Origines controlées c'est une synthèse de Zebda motivées 100% collegues. A voir et à revoir sans modération!!!!!!!!!  Réagir


Fiesta des Suds : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan en concert

Fiesta des Suds 2016 - Soir 3 - Cassius - Puppetmastaz - Naive New Beaters - Broken Back - PinkNoColor - Eve Dahan par Julien 13ru
Docks des Suds - Marseille, le 22/10/2016
De la pluie...De la pluie nous accueille à notre arrivée à la Fiesta des Suds. Ce soir c'est samedi soir et si on fait pas gaffe on va vraiment l'attraper, la fievre du samedi... La suite

Fiesta des Suds : Skip&Die vs Lindigo / Swan Ink / Louise Attaque / DJ Tony S / Lou Seriol / Baja Frequencia en concert

Fiesta des Suds : Skip&Die vs Lindigo / Swan Ink / Louise Attaque / DJ Tony S / Lou Seriol / Baja Frequencia par Lumak
Docks des Suds - Marseille, le 21/10/2016
Pour cette 25ème édition de la Fiesta des Suds, je suis arrivé aux dernières secondes de The dizzy Brains au Cabaret, ça joue fort et à fond (bouchons indispensables), c'était le... La suite

Fiesta des Suds : Hubert Felix Thiefaine/ Moussu T / Deluxe /  Chicuelo et Marco Mezquida / La Yergos en concert

Fiesta des Suds : Hubert Felix Thiefaine/ Moussu T / Deluxe / Chicuelo et Marco Mezquida / La Yergos par Olivier Ponzio
Marseille Fiesta des suds, le 20/09/2016
Comme chaque année, a la mi octobre, c'est le moment de se rendre a la fiesta des suds et ce pour fêter le 25eme anniversaire du festival. Pour cette soirée inaugurale du jeudi,... La suite

Fiesta des Suds : Minuit, BigFlo & Oli, Diego El Cigala, Alpha Blondy, Yuna en concert

Fiesta des Suds : Minuit, BigFlo & Oli, Diego El Cigala, Alpha Blondy, Yuna par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/10/2015
Pas mis les pieds à la Fiesta des suds depuis 2011 et un peu comme pour Marsatac pas d'attente particulière pour celle-ci, c'est parti pour trois soirs de concerts et de "salut... La suite

Baba Zula : les dernières chroniques concerts

Ribab Fusion + La Nuit d'Antigone + Sirventés + Baba Zula + Jewish Monkeys + Djmawi Africa (Babel Med Music) en concert

Ribab Fusion + La Nuit d'Antigone + Sirventés + Baba Zula + Jewish Monkeys + Djmawi Africa (Babel Med Music) par Lumak
Dock des Suds - Marseille, le 17/03/2016
Il est encore tôt quand j'arrive à Babel Med pour sa 12ème édition. Les marocains de Ribab Fusion viennent de s'installer dans la salle des sucres, tous habillés avec de très... La suite

Babel Med Music : Baba Zula + Diogal + Taraf Goulamas + Guerebou Kounkan + Funky For + One par Roo Ha Kim
Dock des Suds/Babel med music - Marseille, le 30/03/2007
"Chanceux" que je suis, ce soir le travail m'a relativement épargné et j'arrive donc un peu plus tôt que la veille dans l'enceinte de Babel Med. Malgré tout, j'ai quand même raté quelques artistes (dont les locaux de Kabbalah, que Yohan a vu et encore beaucoup apprécié...s'il se sent d'écrire quelques mots ça fera sûrement plaisir à... La suite

Massilia Sound System : les dernières chroniques concerts

Disquaire Day : Boreal Wood + Clarcèn + Siska + Massilia Sound System en concert

Disquaire Day : Boreal Wood + Clarcèn + Siska + Massilia Sound System par pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 18/04/2015
Chaque année le disquaire day semble prendre un peu plus d'ampleur. Cette année pour cette 5ème édition, Marseille était même "ville inaugurale" (pas bien sûr de ce que ça... La suite

Massilia Sound System  en concert

Massilia Sound System par Gabrielle Olga
Le Moulin Marseille, le 14/12/2012
En ce soir pluvieux de mi décembre, le Moulin fait salle comble. Et il y a de quoi : des deux soirées programmées, le Massilia Sound System n'en aura gardé qu'une. Baptême... La suite

Massilia Baleti  en concert

Massilia Baleti par Bertrand 13rugissant
Le Moulin (Marseille), le 10/10/2012
Ce soir, c'est back to the roots! Les portes du Moulin sont de nouveau ouvertes et ce soir ils accueillent des habitués des lieux. C'est Balèti, donc en mode déstructuré, et... La suite

Massilia Sound System en concert

Massilia Sound System par Mystic Punk Pinguin
Dock des Suds - Marseille, le 16/04/2011
Le Massilia Sound Sytem vient de sortir un double live Live e Libertat (un DVD d'un concert 2008 et cd d'un oaï de 1996). Pour l'occasion, le groupe reprend la route, et affiche... La suite

Mouss et Hakim : les dernières chroniques concerts

Mouss & Hakim en concert

Mouss & Hakim par Pirlouiiiit
Intermédiaire, Marseille, le 02/04/2016
Ce soir ayant un peu de sommeil en retard je n'avais pas prévu de sortir à la base, mais quand en fin de journée j'ai validé cette date : Mouss & Hakim à l'Intermédiaire je ne... La suite

Mouss & Hakim feat. Idir, Magy Cherfi (Zebda), Gari Greu (Oai Star) + Gaetan Roussel + Ahamada Smis + Giedre + Roda Do Samba + La Cumbia Chichara (Fiesta des Suds 2010) en concert

Mouss & Hakim feat. Idir, Magy Cherfi (Zebda), Gari Greu (Oai Star) + Gaetan Roussel + Ahamada Smis + Giedre + Roda Do Samba + La Cumbia Chichara (Fiesta des Suds 2010) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 15/10/2010
Après un rapide coup d'œil à la Fiesta, même si il ya quelques artistes que j'aurais bien aimé (re)voir, seule la soirée d'ouverture me donne la force d'aller en vélo... La suite

Zebda & Idir & Gari en concert

Zebda & Idir & Gari par Mystic Punk Pinguin
Fiesta des Suds - Marseille, le 15/10/2010
Je m'étais promis de ne plus jamais foutre les pieds à une soirée d'ouverture de la Fiesta des Suds. La ville étant inondée d'invitations, on se retrouvait compressé avec un... La suite

Mouss & Hakim : Origines contrôlées en concert

Mouss & Hakim : Origines contrôlées par Mystic Punk Pinguin
Bar de la Plaine - Marseille, le 10/10/2007
Mouss & Hakim, les deux frangins de Zebda viennent de sortir un album, Origines contrôlées, chansons de l'immigration algérienne. Et ils viennent tout naturellement le présenter... La suite

Origines Controlées : les dernières chroniques concerts

Mouss & Hakim : Origines contrôlées en concert

Mouss & Hakim : Origines contrôlées par Mystic Punk Pinguin
Bar de la Plaine - Marseille, le 10/10/2007
Mouss & Hakim, les deux frangins de Zebda viennent de sortir un album, Origines contrôlées, chansons de l'immigration algérienne. Et ils viennent tout naturellement le présenter... La suite

Les Ogres de Barback + Origines Controlées par nologo
Paris, Olympia, le 27/03/2008
Après avoir raté les Ogres de Barback à lors de leur dernier passage à Paris au Grand Rex, je ne pouvais que me jeter sur la billetterie quand j'ai su qu'ils faisaient à nouveau un passage dans la capitale. Et pas un, ni deux, mais trois concerts à la suite dans la mythique salle de l'Olympia Bruno Coquatrix. Première surprise, à l'entrée on... La suite

Fiesta des Suds - Marseille : les dernières chroniques concerts

Hawa Boussim +  Black String + Rocca + K'Koustik + Rising Tide (Festival Babel Med) en concert

Hawa Boussim + Black String + Rocca + K'Koustik + Rising Tide (Festival Babel Med) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 18/03/2017
Troisième et dernière soirée avec là encore pas mal de bonnes choses à voir et à écouter. C'est ce sera d'abord avec la Burkinabé Hawa Boussim qui enflamme la salle des... La suite

Rachid Taha +  Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) en concert

Rachid Taha + Dj Djel Mars Band + A Filetta + Vocal Sampling + One Foot + Lura (Festival Babel Med) par Sami
Dock des suds, Marseille, le 17/03/2017
Après une première soirée où on aura , entre autres, apprécié la classe de la Soudanaise Alsarah et ses Nubatones, le succès du show cinématique de Chassol et le beau mélange... La suite

Kery James + Iraka (Festival Avec Le Temps) en concert

Kery James + Iraka (Festival Avec Le Temps) par Sami
Docks des suds, Marseille, le 08/03/2017
Concert à guichets fermés en ce mercredi au Dock des Suds, dans une configuration inédite pour mes habitudes, la soirée ne se passe pas à la salle des sucres comme imaginé, mais au... La suite

Vitalic + French 79 en concert

Vitalic + French 79 par Marcing13
Docks des Suds, Marseille, le 25/02/2017
Vitalic est en tournée et il est de passage au Dock des Suds pour présenter son dernier album Voyager, un album que l'artiste considère plus disco que ces prédécesseurs. On va... La suite