Accueil Chronique de concert Francis Lalanne
Samedi 28 mars 2020 : 10032 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

Francis Lalanne

Evaux les bains 17 janvier 2004

Critique écrite le par

Hier soir, j'ai enfin pu réaliser un rêve que je fais depuis 24 ans, quand j'ai acheté le 1er album de Francis, le rencontrer et l'entendre chanter sur scène et je n'en reviens pas encore. C'était vraiment super et irréel ! Merci à toi, Francis pour ce moment de pur bonheur !

 Critique écrite le 19 janvier 2004 par Corinne


Francis Lalanne : les dernières chroniques concerts

Francis LAlanne par LiliRose
Larmor Plage, le 16/02/2008
Mauvaise accoustique. Le chanteur était absent, il est arrivé cool et est reparti cool, en donnant l'impression d'une super improvisation... Mauvais concert, dommage pour un parolier aussi prestigieux... Je l'ai vu pour la première fois et je crois bien pour la dernière ! J'ai fait 800 kms au total pour le voir... Quelle déception !!! La suite

Francis Lalanne par lucydansleciel
Casino de Paris, le 24/03/2005
C'est pas dans mon habitude de rester silencieuse, mais je vous avoue que j'ai du mal à mettre des mots sur mes impressions ! C'etait tellement... Un tel concert, un tel don de l'artiste, un tel moment de bonheur, ne peux, ne doit pas être réduit à un simple résumé... Je pourrais vous faire une liste de superlatif, car il n'y a que ces... La suite

Francis Lalanne par Papillon
Pasino d'Aix en Provence, le 23/01/2004
Chaque concert de Francis est différent. Ce n'est jamais la même émotion, ni la même attitudes, ni les mêmes mots. Parfois florissent de vieux accords qui résonnent encore en nous 15 ans, 20 ans après, et parfois émergent de nouvelles mélodies, des mots inédits, parfois même l'Artiste vogue d'une vie à l'autre... Une chose est sûre, la... La suite

Francis Lalanne par Melissandre
Lyon , le 14/12/2003
"Francis ou un retour lyonnais* Les salons du Hilton "palace" c'est autre chose que le casino d'à côté, et qui se prête tellement mieux à la magie de notre troubadour. Les retrouvailles avec les veilles chansons c'est l'émotion (pantin 83) bien que le fond du salon soit trop "dans son coin". L'individualisme gagne, pourtant Francis ne... La suite