Accueil Chronique de concert François Hadji-Lazaro & Pigalle : Ma Tata, Mon Pingouin, Gérard et les Autres (Spectacle pour les Enfants)
Jeudi 27 juin 2019 : 10503 concerts, 25537 chroniques de concert, 5258 critiques d'album.

Chronique de Concert

François Hadji-Lazaro & Pigalle : Ma Tata, Mon Pingouin, Gérard et les Autres (Spectacle pour les Enfants)

François Hadji-Lazaro & Pigalle : Ma Tata, Mon Pingouin, Gérard et les Autres (Spectacle pour les Enfants) en concert

La Nouvelle Salle, Alpilium, Saint-Rémy-de-Provence 14 avril 2013

Critique écrite le par




Wowee ! A 14 mois, on m'a enfin emmené voir un concert vraiment fait pour les enfants : François Hadji-Lazaro et deux gars de Pigalle, nous ont écrit un spectacle-disque-livre tout exprès, qui s'appelle "Ma Tata, Mon Pingouin, Gérard et les autres...". Du coup, ils font des concerts à des heures où j'ai le droit d'aller le voir, comme ce dimanche à 16 heures à Saint-Remy-de-Provence, tout près de chez des bons amis de mes parents.


Enfin on dit "concert pour les enfants" hein, mais papa et maman se sont fait la remarque que l'ensemble des parents avait une "tête à avoir été jeune alterno dans les années 90" et donc, à se payer un petit concert revival de Pigalle pour le même prix et avec plaisir ! La consigne "à partir de 6 ans" a été délibérément ignorée, par mes parents comme par les autres (j'étais même pas le plus jeune !) et tant mieux : c'était pas joué trop fort et d'ailleurs, j'avais mon casque espécial. Je l'ai mis de temps en temps mais plutôt pour frimer, en fait j'en avais pas vraiment besoin.


La salle était très jolie, toute neuve. Sur un présentoir, comme à l'accoutumée (d'après papa qui a revu Pigalle il y a quelques années), il y avait les nombreux instruments dont joue le chanteur, très doué de ses petites mains : des trucs à cordes petits et grands (et tout petits aussi), une vielle à roue dont il a oublié de jouer, un banjo, une flute traversière, un pipeau etc. La liste des chansons était composée de trucs à lui remis au goût du jour, orchestrés folk ou gentiment punk : Avec Mémé au Supermarché, assez rigolote, la recette de la Charlotte aux poires, son "tube" La Visite au Zo-o (écrite avec Los Carayos, mes amis de moins de 8 ans en sont tous fans), les ennuis de Madame la Fée à l'ANPE, ou encore son autre tube sur le super-héros des temps modernes : L'éboueur historique de Pigalle !


Il prenait le temps de raconter des bêtises entre les chansons, de temps en temps il mettait des zolis chapeaux, et puis ses deux musiciens s'amusaient à commencer un morceau punk-rock à chaque fois qu'il avait le dos tourné. J'ai bien aimé aussi la chanson sur Le Vieux Poussin qui n'avait jamais pris un bain, contrairement au chanteur qui prend son bain avec son Pingouin (moi en général c'est avec un canard, un poisson et une tortue qui crache de l'eau quand on les presse). La chanson sur l'école, je n'ai rien compris, je crois que c'est un truc qui concerne les vieux enfants. Et il me semble pas que mes grands-pères à moi soient aussi menteurs que ceux de la chanson Mon Grand-Père...


En tout cas moi y'a deux ou trois morceaux qui m'ont vraiment rendu dingue : j'étais debout sur les genoux de mes parents, sautillant, criant, tapant des mains... comme souvent dans ces cas-là, j'ai même vomi (un tout petit peu, hein, pas comme une voisine beaucoup plus vieille que moi et qui a fait un vrai pâté) : c'est dire si je m'amusais drôlement bien ! D'ailleurs maman et ses copines étaient à fond aussi, surtout sur les vieux tubes de Pigalle comme La Patate (il y en a même une de nos mamans qui a slammé sur les autres, non mais on peut pas les sortir nos vioques, j'vous jure). Bon ce qui est bien aussi c'est que le spectacle avait juste la bonne durée pour des petits spectateurs, une heure et des poussières. On a applaudi chaleureusement et un a même eu un petit rappel, c'était super chouette !


A la fin, papa m'a fait faire un tour de la salle (L'Alpilium ça s'appelle, c'est moche non ?) dans l'espoir de débusquer le gros François en train de s'en griller une à l'arrière mais c'était pas la peine : en fait il était dans l'entrée en train de dédicacer gentiment son livre-disque ! Il y en a eu pour tout le monde, chacun de mes copains-copines et moi on est repartis avec le livre dédicacé (et avec un dessin, s'il-vous-plaît !), on en a même fait faire pour des copains qui n'étaient pas là. Certains bébés se sont fait prendre en photo avec lui comme çuilà... Mais moi j'aurais eu trop peu de me faire bouffer tout cru !

En tout cas j'ai passé une super après-midi. Alors mon conseil à tous les minots : Si ça passe près de chez vous, allez-y sans fautes et emmenez vos vieux parents tatoués, enfin seulement si vous avez pas pu les faire garder bien sûr ! Et pis dites-leur de bien prévoir le budget pour rapporter le livre-disque dédicacé, parce que ça vous fera vraiment un beau souvenir.

Setlist :
Des continents incroyables
Avec Mémé au supermarché
La Charlotte aux Poires
La visite au Zoo
Madame La Fée est au chômage
Grâce au Nounours, tout s'est arrangé
L'Eboueur
Ma Maman elle écoute que ça
Mon grand-père
Ma moman je ne l'aime pas
Même si j'ai Tort, l'école j'adore
Je prends mon bain avec mon Pingouin
Le Vieux Poussin
Du Poulet
Encore :
Main Gauche
La Patate

> Réponse le 18 avril 2013, par Philippe

Super après-midi en effet, c'est cool qu'un artiste aussi reconnu prenne la peine (et le plaisir, apparemment !) de travailler spécifiquement pour les enfants, ça change des niaiseries ou des vieillieris qui leurs sont habituellement proposées (spectacles Tchoupi and co, Grégoire, Chantal Goya, etc.) Petit regret, pas beaucoup de second degré pour les adultes mais enfin, nous ne sommes pas la cible et on ne s'ennuie quand même pas ! Et puis les chansons de Pigalle retravaillées pour les petits donnent une belle occasion de transmission de nos goûts de "vieux cons" (c'est François Hadji-Lazaro qui l'a dit, hein ...) à nos minuscules ! Alors à quand "Manu Chao interpreta la Mano Negra para niños" ?   Réagir


François Hadji Lazaro : les dernières chroniques concerts

Francois Hadji Lazaro par Simon Pégurier
Cannes, le 09/05/2007
Si il y a un artiste qui n'est pas reconnu à sa juste valeur c'est bien Francois Hadji Lazaro, personnage central de la scène alternative française, créateur de boucherie production. Pendant 15ans il apporta de l'air frais à la production, française, et géra de front 3 groupes : les punks irréalistes des Garçons Bouchers, la chanson française avec... La suite

Pigalle : les dernières chroniques concerts

Pigalle + Les Hurlements dLéo + Bat point G (Festival Avec Le Temps) en concert

Pigalle + Les Hurlements dLéo + Bat point G (Festival Avec Le Temps) par Gandalf
Espace Julien - Marseille, le 15/03/2011
Un soir pluvieux, en pleine semaine, avec l'OM qui joue son retour de coupe d'Europe contre Manchester... Tout ceci pourrait expliquer la faible affluence présente ce soir à... La suite

Festival des Aulnes Rouges : Eiffel + Pigalle + General Elektriks + Mickey 3D + Macadam Bazar + Yodelice +Zimmer Lane + Isaya + Quand la diva s'en va en concert

Festival des Aulnes Rouges : Eiffel + Pigalle + General Elektriks + Mickey 3D + Macadam Bazar + Yodelice +Zimmer Lane + Isaya + Quand la diva s'en va par Lionel Degiovanni
Etang des Aulnes - Saint Martin de Crau, le 10/07/2010
Quand on arrive sur le domaine de l'étang de saint martin, on découvre tout d'abord une grande allée parsemée de gens de l'organisation du festival ; Dès le passage au portail... La suite

Pigalle par scorps
Jules Verne Montbeliard , le 25/10/2008
Première partie Propuskowic, groupe bisontin je crois, qui joue avec le public. Très bon chauffeur de salle. Ensuite, arrivée de Pigalle. Même s'ils ne bougent pas beaucoup sur scène, ils ont fait pogoter une bonne partie de la salle. François était en forme et a chanté ses textes à merveille. Que du bonheur pour ce concert que je ne voulais... La suite

Pigalle (Fête de l'Humanité) par Céline
Parc Chanot, Marseille,, le 24/05/2008
Heureusement que j'ai lu la newsletter de LiveinMarseille cette semaine là! Parce que n'étant pas une lectrice assidue de La Marseillaise, j'ai bien faillit passer à côté d'un de mes groupes cultes! Bon c'est vrai qu'il y avait aussi un beau topo dans le Marseille l'Hebdo... Mais pas beaucoup d'affiches en ville il me semble. Bref, 2 coups de fils... La suite