Accueil Chronique de concert Frustration + JC Satan (10 ans de Picture Organic Clothing)
Samedi 23 février 2019 : 11513 concerts, 25376 chroniques de concert, 5244 critiques d'album.

Chronique de Concert

Frustration + JC Satan (10 ans de Picture Organic Clothing)

Frustration + JC Satan (10 ans de Picture Organic Clothing) en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 8 décembre 2018

Critique écrite le par



Non, contrairement aux apparences, et même s'il y a Frustration et JC Satan en haut de l'affiche du soir à La Coopé, ce n'est pas un concert pour fêter les 10 ans du label Born Bad Records... En fait, c'est une soirée (gratuite !) pour célébrer le dixième anniversaire de la marque de vêtements de sports de glisse Picture, qui est basée non loin de Clermont-Ferrand. Autant le préciser tout de suite, les sports de glisse on s'en tamponne un peu : on n'a pas de pognon et notre famille n'en a jamais eu, donc en 47 années - plutôt heureuses, par ailleurs - sur cette Terre on n'est jamais parti une seule fois en vacances aux sports d'hiver (seuls 10 % des Français peuvent se le permettre... ). De ce fait, on n'a jamais acheté de fringues spécifiques uniquement pour aller faire de la luge trois ou quatre fois par an sur les montagnes juste à côté de chez nous. Le seul truc qu'on peut dire à propos de la sympathique marque qui organise les festivités, c'est qu'une jeune femme fort bien de sa personne nous a offert un t-shirt Picture, qui est très bien, mais qui met trop en valeur nos abdos Kro, donc on évite de le porter. Contrairement à notre superbe t-shirt noir de JC Satan avec d'infernales parts de pizzas dessus, qui est un des fleurons de notre "collection".


JC Satan

Et donc, on en vient enfin au but de cette chronique, c'est avec une joie non dissimulée qu'on arrive un peu avant l'heure du show de JC Satan, un groupe qu'on adore sur disque (magistral "Centaur Desire" !) et qui ne nous a jamais déçu en live jusque-là... La grande Coopé est bien remplie, on boit quelques bières en bonne compagnie (malheureusement on nous apprendra après coup qu'il y avait de l'excellente bière locale Grizzly à la tireuse dehors alors que, là, on se désaltère d'une infecte pisse Heineken dans un verre à dents en plastique... ), le très bon ingé son du groupe est en place à la console (il a rajeuni de dix ans, il a dû se mettre aux sports de glisse en tournée), Arthur Satan et ses compagnons de route arrivent sur scène et, là, c'est... la branlée !



Le son façon cathédrale gothique de la grande salle amplifie la puissance des morceaux, déjà considérable, on entend moult détails qui en général sont noyés ou pas mis en valeur (les synthés !!!), on ne peut donc que se réjouir de l'enfilade de titres stoner punk pop qui nous est généreusement offerte. Tout le monde n'est pas de notre avis, puisque 50% des gens présents se cassent prestement au bar sans crier gare (ça rime), laissant les irréductibles gaulois réfractaires fans de rock 'n roll prendre salement leur pied dans les premiers rangs. Car le duo féminin/masculin Paula/Arthur fonctionne à merveille au chant, la gratte tue sa race, la basse démonte, le batteur se la joue ultra violent comme on aime et les claviers, on en a déjà parlé. Merci pour le bottage de cul messieurs dames !


Frustration

En parlant de cul malmené, Frustration arrive encore à hausser le ton juste après et à donner l'un de ses meilleurs concerts dans les parages, et ce devant un public bien compact... Pas très bien éclairée (enfin trop, façon table de dentiste), la troupe composée de gueules patibulaires (une jeune personne nous signale que le batteur a une tête de psychopathe, bah non, c'est un honorable disquaire dans le civil, mademoiselle !) prouve une fois de plus sa maestria scénique en jouant ses impeccables titres post punk de manière tendue, près de l'os et suprêmement intense.



Comme à chaque fois, Frustration provoque le grand frisson en utilisant la formule Warsaw/Joy Division : un chanteur qui hurle sa rage, comme possédé par le mal (à la Ian Curtis donc) + des rythmiques martiales + une guitare qui claque + des synthés entêtants. L'air de rien, les mecs ont une pelletée de tubes dans leurs valises : "Cause You Ran Away", "Excess", "Blind", "Just Wanna Hide" etc etc. Le petit plus qui nous rend complètement fou, c'est quand le bassiste bagarreur - il essaie de casser la tête du mannequin habillé en Picture présent sur scène... - se la joue à la Peter Hook dans Joy Division, comme sur le jouissif riff de basse d'"Excess".



Un petit, et bienvenu, discours de soutien aux désormais fameux gilets jaunes qui ont réussi à faire reculer un banquier dénommé Manu avant qu'il ne nous enc... , un dernier titre avec en featuring Arthur Satan à la gratte (et au jetage de mannequin promo dans le public, quel hooligan !), et hop, c'est fini. On attend impatiemment la suite d'"Empires Of Shame", le prochain album de Frustration, donc. Voilà, tout cela ne nous ramènera pas Ian Curtis, certes, mais au moins on aura passé une soirée de feu sans penser à se pendre au bout d'une corde après avoir consulté les infos !

Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...


Frustration : les dernières chroniques concerts

Frustration en concert

Frustration par lol
Les Cuizines, Chelles, le 15/02/2019
Frustration est indéniablement avec 4 albums en une quinzaine d'années d'existence l'un des trésors cachés et l'un des secrets les mieux gardés du rock français. Découvert il y a... La suite

Pogo Car Crash Control + Frustration en concert

Pogo Car Crash Control + Frustration par Cathy VILLE
L'Epicerie Moderne - Feyzin, le 03/11/2018
En ce samedi 3 novembre l'Epicerie Moderne reçoit deux groupes français, Frustration et Pogo Car Crash Control... Si Frustration est déjà bien connu sur la scène post punk pour ses... La suite

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco en concert

(mon) Rock en Seine 2017 : DBFC, Lysistrata, Timber Timbre, The Kills, Frustration, Sleaford Mods, Deluxe, Ty Segall, Mac Demarco par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2017
Hélas, trois fois hélas, l'été se termine déjà, puisque son marqueur de fin, le toujours aimable festival Rock en Seine (15 ans déjà ! on a pas vu le temps passer depuis les... La suite

Shame + Frustration + The Noise Figures (Festival Europavox 2017) en concert

Shame + Frustration + The Noise Figures (Festival Europavox 2017) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 01/07/2017
Excellente soirée dans le club de La Coopé à Clermont-Fd dans le cadre du festival Europavox, avec par ordre de passage le sympathique grunge 'n roll des Grecs de The Noise... La suite

J.C. Satàn : les dernières chroniques concerts

The Brian Jonestown Massacre, The Soft Moon, JC Satan, Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs, Prettiest Eyes, Holy Wave, Wild Fox, La Luz (Levitation France 2018) en concert

The Brian Jonestown Massacre, The Soft Moon, JC Satan, Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs Pigs, Prettiest Eyes, Holy Wave, Wild Fox, La Luz (Levitation France 2018) par Pierre Andrieu
Le Quai, Angers, le 21/09/2018
Encore un week-end bien rempli à Angers pour le festival Levitation France, déclinaison française du rassemblement organisé à Austin par les Black Angels et leurs potes... Les... La suite

Interview avec Arthur de J.C. Satan à propos de l'album Centaur Desire (sorti le 2 mars 2018 chez Born Bad Records) en concert

Interview avec Arthur de J.C. Satan à propos de l'album Centaur Desire (sorti le 2 mars 2018 chez Born Bad Records) par Pierre Andrieu
Bordeaux, le 17/05/2018
Juste avant qu'il ne se lance dans un Tour de France en utilisant moult produits dopants (parmi lesquels nous citerons le Jack Daniel's) afin de promouvoir sur les routes en... La suite

J.C Satàn (Release Party de l'album Centaur Desire) en concert

J.C Satàn (Release Party de l'album Centaur Desire) par Lebonair
La Maroquinerie - Paris, le 11/04/2018
On était très heureux de se rendre à La Maroquinerie en ce mercredi 11 avril afin de fêter la sortie du 5ème album d'un groupe qu'on aime énormément, J.C Satàn. Sorti le 3 mars... La suite

J.C. Satàn + Frustration (10 ans Born Bad Records) en concert

J.C. Satàn + Frustration (10 ans Born Bad Records) par Philippe
Le Cabaret Aléatoire, Marseile, le 13/05/2017
Anniversaire immanquable des 10 ans de Born Bad Records, écurie (entre autres) des deux meilleurs groupes de rock de France en activité, et tous deux sur scène aujourd'hui ! On... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Warmduscher + Super Sympa en concert

Warmduscher + Super Sympa par Daddrock
Petite Coopé, Clermont-Ferrand, le 12/02/2019
Par quel bout musical commencer l'année ? On se dit qu'il sera difficile d'égaler une année 2018 ENORME. Les programmations des festivals 2019 sont toutes plus pathétiques les unes... La suite

Warmduscher + Super Sympa en concert

Warmduscher + Super Sympa par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 12/02/2019
Il est de bon ton de dire qu'il n'y a pas assez de trucs indé et rock 'n roll à La Coopé, mais quand il y a une belle affiche avec un groupe pas très connu ou peu consensuel comme... La suite

Johnny Osbourne + Rod Anton en concert

Johnny Osbourne + Rod Anton par Jérôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2019
Au lendemain du concert foutraquement bordélique, du genre : on vient pour commander une bière et on se barre avec la caisse et la fille du patron, des affreux Warmduscher, la... La suite

Lisa Simone + Alain Bonnefont en concert

Lisa Simone + Alain Bonnefont par Jérôme Justine
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 08/02/2019
C'est après avoir bu une, non plusieurs, délicieuses bières "maison", dans une nouvelle Brasserie clermontoise tout en se posant la question fondamentale et insoluble de :... La suite