Accueil Chronique de concert Gaspard Royant + The James Hunter Six
Jeudi 21 février 2019 : 11553 concerts, 25376 chroniques de concert, 5244 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gaspard Royant + The James Hunter Six

Gaspard Royant + The James Hunter Six en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 15 novembre 2016

Critique écrite le par




Belle affiche dans le club de la Coopé, avec le très prometteur crooner pop français Gaspard Royant, venu présenter son dernier né Have you met Gaspard Royant ?, un disque produit par le génial Edwyn Collins et publié via Sony, puis le très en voix soulman anglais James Hunter, en tournée pour assurer le promotion de l'album Hold On!, paru chez Daptone Records, excusez du peu !




Gaspard Royant

Avec un paquet de bonnes chansons dans ses valises, une superbe voix, un groupe au taquet et une prestance de beau gosse, Gaspard Royant a pas mal d'atouts pour réussir un concert marquant et ainsi séduire le public qui s'est déplacé... En trois coups de cuillère à pot (expression surannée, je sais), la messe est dite, et l'on tombe sous le charme de ce fier chanteur français fasciné par la pop sixties, le rhythm and blues vintage et la soul music classieuse.



Des influences pertinentes ne font pas toujours un artiste de qualité, mais là ça fonctionne au poil : Gaspard Royant arrive à propulser son truc dans le présent en s'appuyant sur de solides bases venant du passé. Ses cordes vocales de velours s'accordent à merveille avec le côté punchy et percutant de son backing band, qui est vraiment de haut niveau : une infernale section rythmique basse/batterie (deux ex Marshmallow), un solide guitariste et un démoniaque organiste...



Si vous ajoutez à cela un zeste d'humour, une bonne dose de charisme et pas mal de facéties (une chanson interprétée debout sur le bar, quelques escapades au milieu du public), vous obtenez un show très divertissant provoquant le désir de se pencher sur la jeune discographie du monsieur ! Quelques tubes maison (Getaway, 7" Club, The One You Need, Marty McFly) et une belle reprise de Jackie Wilson plus tard, c'est déjà fini. Il reste le sentiment d'avoir vécu un beau moment pendant une heure... et l'envie de revenir au prochain coup.





The James Hunter Six

Peu de temps après, le groupe The James Hunter Six débarque sur scène avec le frontman, guitariste et chanteur à la voix en or James Hunter et un aréopage de musiciens pas exactement manchots aux cuivres, à la contrebasse, à l'orgue et à la batterie... La savoureuse mixture servie est un mélange de rhythm and blues, de soul et de jazz qui fait son petit effet sur l'assistance, visiblement conquise... Ce qui ressort du lot instantanément pour nous, c'est la très impressionnante voix gorgée de soul du leader du combo, qui évoque un James Brown au meilleur de sa forme. Ce gros plus et les morceaux les plus enlevés aident à emporter l'adhésion, même si certains titres sont moins convaincants (un peu " plan plan " ou pas assez " musclés ", à notre humble avis), et si un léger manque de charisme se fait sentir... Le principal " problème " semble être un manque d'énergie dû à une accumulation de concerts, voire un déficit d'envie provoqué par une affluence un peu trop restreinte. Le set de James Hunter Six à la Coopé comporte néanmoins de belles réussites susceptibles de donner des fourmis dans les jambes...





Photos : Yann Cabello (album complet ici) www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/profocus63...








Gaspard Royant : les dernières chroniques concerts

Gaspard Royant en concert

Gaspard Royant par Sami
Nomad Café, Marseille, le 04/11/2016
En voilà une belle soirée au Nomad Café qui propose cette semaine un plateau Rock'In My Casbah des plus alléchants. Pas pu me rendre aux concerts de The Wanton Bishops et... La suite

The James Hunter Six : les dernières chroniques concerts

James Hunter en concert

James Hunter par Jacques 2 Chabannes
Le Cargo de Nuit - Arles, le 15/05/2009
" The Dear Hunter " (Voyage au Bout du Savoir Faire) Assister à un concert de James Hunter, c'est comme assister à la projection d'un vieux film en noir et blanc, c'est le... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Warmduscher + Super Sympa en concert

Warmduscher + Super Sympa par Daddrock
Petite Coopé, Clermont-Ferrand, le 12/02/2019
Par quel bout musical commencer l'année ? On se dit qu'il sera difficile d'égaler une année 2018 ENORME. Les programmations des festivals 2019 sont toutes plus pathétiques les unes... La suite

Warmduscher + Super Sympa en concert

Warmduscher + Super Sympa par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 12/02/2019
Il est de bon ton de dire qu'il n'y a pas assez de trucs indé et rock 'n roll à La Coopé, mais quand il y a une belle affiche avec un groupe pas très connu ou peu consensuel comme... La suite

Johnny Osbourne + Rod Anton en concert

Johnny Osbourne + Rod Anton par Jérôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2019
Au lendemain du concert foutraquement bordélique, du genre : on vient pour commander une bière et on se barre avec la caisse et la fille du patron, des affreux Warmduscher, la... La suite

Lisa Simone + Alain Bonnefont en concert

Lisa Simone + Alain Bonnefont par Jérôme Justine
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 08/02/2019
C'est après avoir bu une, non plusieurs, délicieuses bières "maison", dans une nouvelle Brasserie clermontoise tout en se posant la question fondamentale et insoluble de :... La suite