Accueil Chronique de concert Get Well Soon + The Glums
Mardi 17 septembre 2019 : 14287 concerts, 25676 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Get Well Soon + The Glums

Get Well Soon + The Glums en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 11 novembre 2008

Critique écrite le par




Concert magique du groupe de pop stratosphérique Get Well Soon à la Coopérative de Mai, qui avait eu la bonne idée d'inviter en première partie les très prometteurs The Glums, adeptes d'une pop légère et enlevée... A la fin de cette soirée mémorable, tout le monde (ou presque) est resté sur le cul grâce à la prestation magistrale des sept musiciens de Get Well Soon, emmené par l'elfe gothique Konstantin Gropper.




The Glums, idéal pour commencer le décollage vers le bonheur.

Juste avant ce moment inoubliable, les jeunes premiers de The Glums ont fait très forte impression en jouant les morceaux de leur EP Good Morning People avec simplicité, classe et talent. Quand on possède une belle série de compositions - dans le style pop/rock sixties - à présenter au public, qu'on les joue bien dans l'esprit, c'est à dire avec fraicheur et enthousiasme, cela ne peut pas donner un mauvais concert. Le public de la Coopérative de Mai a donc pu assister à une ouverture de programme idéale pour commencer le décollage vers le bonheur, quelques instants avant la mise en orbite spatio temporel avec Get Well Soon. Au tout début de leur carrière (qui s'annonce sous les meilleurs augures), les Glums ont eu l'immense privilège d'ouvrir pour l'un des concerts de l'année 2008 à la Coopé.





Get Well Soon, un conte de fée musical...

Tout commence comme dans un conte de fée musical, avec une intro instrumentale enregistrée, puis le groupe Get Well Soon arrive pour propulser immédiatement le public dans un univers entre folk des Balkans à la Beirut (trompette et chant à donner la chair de poule), pop émo à la Radiohead (musique sobre et chant torturé), tentatives réussies de tutoiement de la voute céleste façon Arcade Fire (avec force chœurs féminins envoutants, violon élégiaque et claviers aérien), sombres envolées à la Anthony and the Johnsons, folk pop saisissante à la Sufjan Stevens ou passages "cabaret pop" superbement grandiloquents à la Rufus Wainwright. Naviguant à vue entre toutes ses influences, Konstantin Gropper arrive miraculeusement à transcender celles-ci en y insufflant mélancolie tenace, poésie gothique, science du songwriting et sens mélodique tombé du ciel...



C'est beau à en pleurer de joie, et de nature à réchauffer le cœur de n'importe quel petit oiseau tombé d'un nid d'amour... La voix hallucinante de cet homme Alien, les interprétations fiévreuses de ses compositions bouleversantes, son attitude simple et conviviale, ses musiciens excellentissimes (batterie, trompettes, guitares, basse, claviers, violon, glockenspiel... ), tout concourt à provoquer des bouffées de bonheur totalement incontrôlables. On a par exemple très envie de serrer très fort Konstantin Gropper dans nos petits bras pas musclés, de partir pour une escapade amoureuse avec la très jolie violoniste ou carrément de monter dans le bus de tournée pour enchainer les dates et ainsi assister chaque soir à ce spectacle tout simplement unique. Prelude, If This hat is missing, You are safe inside, Born Slippy Nuxx (reprise aussi étrange que réussie d'Underwolrd), une chanson de Noël tombée du sapin avant l'heure, les titres se suivent, ne se ressemblent pas et entrainent la même réaction extatique du public, littéralement en apesanteur au son des merveilles extraites de l'album Rest Now, Weary Head ! You Will Get Well Soon : cris de joie, sifflements hystériques, applaudissements nourris, sourires béats, petit sauts remplis d'allégresse. Sensible à l'accueil hyper chamleureux qu'il reçoit, le groupe Get Well Soon revient deux fois sur scène pour des rappels sidérants de beauté, comme le reste de ce concert vraiment fascinant. Quand les lumières se rallument, l'on se sent tout chose, comme si l'on avait côtoyé - de très près - la vie d'un extra terrestre... L'espace de trop brefs instants.

Sites Internet : www.myspace.com/theglums, www.myspace.com/youwillgetwellsoon, www.youwillgetwellsoon.com, www.cityslang.com http://cooperativemusic.fr, www.lacoope.com, www.myspace.com/lacooperativedemai.

Get Well Soon : les dernières chroniques concerts

Sigur Ros, Get Well Soon, Dark Dark Dark, Grimes, Para One, The Asteroids Galaxy Tour, Crane Angels, Placebo, Owlle (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Sigur Ros, Get Well Soon, Dark Dark Dark, Grimes, Para One, The Asteroids Galaxy Tour, Crane Angels, Placebo, Owlle (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 24/08/2012
On fête en grande pompe les 10 ans du festival Rock en Seine au Domaine National de Saint-Cloud du 24 au 26 août 2012, avec une programmation éclectique idéale pour contenter... La suite

(mon) Rock en Seine 2012, 1/2 : Get Well Soon & Orchestre National d Ile-de-France, Dionysos, The Shins, Bloc Party, Sigur Ros, Placebo en concert

(mon) Rock en Seine 2012, 1/2 : Get Well Soon & Orchestre National d Ile-de-France, Dionysos, The Shins, Bloc Party, Sigur Ros, Placebo par Philippe
Parc de Saint-Cloud, Saint-Cloud, le 24/08/2012
Retour à Rock en Seine, le festival dont tout le monde adore dire du mal (et nous les premiers !), y déplorant chaque année une programmation globalement peu risquée et peu... La suite

Get Well Soon et l'Orchestre National d'Île-de-France (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Get Well Soon et l'Orchestre National d'Île-de-France (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 24/08/2012
Très beau et extrêmement prenant concert du groupe allemand Get Well Soon l'occasion de la première journée du festival Rock en Seine, au Domaine National de Saint-Cloud, le... La suite

Get Well Soon + Soap&Skin + Bloc Party + Soy Un Caballo + The Barbed Wire Brothers (Festival Europavox 2009) en concert

Get Well Soon + Soap&Skin + Bloc Party + Soy Un Caballo + The Barbed Wire Brothers (Festival Europavox 2009) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 30/05/2009
Soirée du samedi plutôt réussie au Festival Europavox 2009 à Clermont-Ferrand, avec des concerts mémorables (Soap&Skin, Get Well Soon), de belles découvertes (Soy Un Caballo,... La suite

The Glums : les dernières chroniques concerts

Anthony Joseph And The Spasm Band + The Buttshakers + Araban + The Glums + Mustang  (Fête de la Musique 2009) en concert

Anthony Joseph And The Spasm Band + The Buttshakers + Araban + The Glums + Mustang (Fête de la Musique 2009) par Pierre Andrieu
Place de Jaude et Place de La Victoire, Clermont-Ferrand, le 21/06/2009
Après une après midi folk à l'église de Montferrand et un apéro rock ‘n roll au bar le Bikini, la fête de la Musique à Clermont-Ferrand se poursuivait avec une soirée pop/rock/soul... La suite

The Glums + Glasvegas en concert

The Glums + Glasvegas par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 14/05/2009
Du bon et du moins bon à la Coopérative de Mai en ce jeudi soir pluvieux : la soirée commence avec un réjouissant set de pop anglaise des Glums, avant de tourner au cauchemar... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Lee Fields and the Expressions + DJ Maurice en concert

Lee Fields and the Expressions + DJ Maurice par Jerome Justine
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 08/09/2019
Dimanche 8 septembre 2019. Enfin en partie débarrassé des enfants depuis quelques jours, il est à nouveau temps pour moi de reprendre ma vie nocturne et sonique. La Coopérative... La suite

Dropkick Murphys + The Interrupters en concert

Dropkick Murphys + The Interrupters par Pierre Andrieu
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/06/2019
Après avoir enflammé la mainstage du Hellfest la veille à la grande joie d'une immense foule de metalleux, les punks celtiques de Dropkick Murphys ont tout cassé lors de leur... La suite

Cigarettes After Sex en concert

Cigarettes After Sex par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 26/05/2019
Concert délicieusement langoureux de Cigarettes After Sex le dimanche 26 mai dans la grande salle de La Coopé, remplie de couples en état d'excitation notoire... Le court set... La suite

Jon Spencer And The HITmakers en concert

Jon Spencer And The HITmakers par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 15/05/2019
Pas la peine de tourner deux heures autour du pot, en 2019 Jon Spencer est toujours le numéro 1 du rock and roll, sa prestation jubilatoire à La Coopé avec son nouveau groupe... La suite