Accueil Chronique de concert Gomm, Hey gravity, Peplum
Dimanche 19 janvier 2020 : 11252 concerts, 25884 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gomm, Hey gravity, Peplum

Orange Bleue, Vitry-le-François 6 avril 2007

Critique écrite le par

La soirée commence sur les chapeaux de roue. Perdu dans ma Twingo, je croise la route de deux jeunes sur leurs scooters. "L'Orange bleue ?" "-Vous n'avez qu'à nous suivre." Et j'arrive ainsi, en toute discrétion, avec deux lascars pour escorte qui m'ouvrent la voie en faisant des roues avant.



Sur scène, ça pétarade sec aussi. Peplum, "The sound of the Fion valley", des locaux, jouent du grunge, qu'ils disent. Ils se disent aussi influencés par Sonic Youth. Ca ne saute pas aux oreilles. Peut-être parce que j'ai gardé mes boules quiès. C'était éprouvant comme les premiers enregistrements des Meat Puppets. On souhaite à Peplum de suivre le même chemin que ce groupe américain. Kurt Cobain vénérait les Meat Puppets, il en a même repris plusieurs titres sur l'album acoustique de Nirvana. Pour l'instant, du côté de la vallée du Fion, on n'en est pas encore là. La seule éclaircie fut le dernier morceau. Parce qu'il annonçait la fin du calvaire sonore, bien sûr, mais aussi parce qu' I've got a reason est un morceau presque pop et tout à fait sympathique.





Sympathique, attachant, c'est ce qui me vient à l'esprit pour décrire l'ensemble du set de Hey Gravity. Je ne connaissais pas. C'est un quintette anglais conduit par une chanteuse, Justine Berry. Avant ce groupe, Justine chantait dans un autre, M.A.S.S, dont Hey Gravity descend en ligne directe puisque Hey gravity était le premier single de M.A.S.S. Voilà pour l'histoire. Pour la musique, c'est un peu plus simple, un cocktail pop-punk agréable, sans grande surprise, mais qui vaut le déplacement rien que pour le jeu de scène de Miss Berry.



Cette femme est belle. Devant un public aussi sage que clairsemé, elle a fait feu de tout bois, ne ménageant ni sa voix, ni son corps, ni sa gentillesse puisque loin de snober un public qui ne lui était pas acquis, la rockeuse a multiplié les attentions, les sourires, jusqu'à nous souhaiter de joyeuses Pâques.




Et, enfin... Gomm. Ca m'a fait de la peine de constater que la salle n'était pas pleine à ras bord pour les accueillir. Ca m'a fait de la peine d'observer qu'il y avait même moins de spectateurs que pour Peplum. Putain Gomm ! Cette musique tue sa mère et nique son père. Avec talent, avec inventivité, avec finesse. Ce n'est pas de la branlette de poseurs, c'est du sérieux, des morceaux fiévreux et hypnotiques portés par un chant mixte masculin/féminin, le contraste entre le calme métronome d'Olivier le batteur et l'hystérie blonde de Marie dressée sur ses claviers analogiques, plus, au milieu, deux frères, Guillaume et Mathieu, qui s'échangent basses et guitares au gré des morceaux. Comme beaucoup d'autres groupes, Gomm s'abreuve aux classiques du punk et de la new wave, comme beaucoup d'autres Gomm cite Can, le groupe culte allemand des années 70, mais comme peu de groupes, Gomm s'est forgé un son, un style et un répertoire qui moi me transporte à chaque fois, et pourtant, je n'aime pas la répétition et pourtant c'était la septième fois que je les voyais. Et maintenant huit !




Bon ce soir là, ne fut pas leur meilleur. Enfin, surtout pour Mathieu. Le béotien que je suis n'avait rien remarqué. C'était fin et massif comme à leur habitude. Marie fut merveilleuse. La mécanique de précision qu'est ce groupe a bien opéré, juste un accroc en fin de parcours. Mathieu a cassé une corde de sa basse. Il n'y eut donc pas de rappel ce qui priva le public vitryat d'une reprise de Feed me with your kisses de My Bloody Valentine.




 Critique écrite le 07 avril 2007 par Bertrand Lasseguette

> Réponse le 10 avril 2007, par Sbarazzino

pas d'accord du tout avec toi, Hey Gravity un ton au dessus de Gomm. Mais bon les goûts et les couleurs... Quand à Péplum, petit groupe qui débute, moi je les ai trouvé pas mal du tout pour leur premier concert en salle. (tu as marché à quatre pattes avant de te tenir debout... )  Réagir

> Réponse le 10 avril 2007, par Campagnardennes

C'était surtout Gomm que je voulais voir ce soir-là, après les avoir vus aux Transmusicales. Ce groupe est un secret trop bien gardé, pas assez médiatisé qui mérite bien plus que 50 personnes en concert. Lacher de bombes incessant et super attitude de la part de ces 4 musiciens. Vitry, tu dors ?  Réagir

> Réponse le 10 avril 2007, par Nova

Pas d'accord non plus ! Peplum "explosif" animé par la fougue de l'apprentissage ! Hey Gravity, ça c'est du groupe Anglais ; ils ont un niveau largement suppérieur à Gomm qui reste fade ! ils ont un jeu de scéne trop mal joué, on voit que c'est pas naturel... Contrairement à Hey Gravity, qui eux sont soft, corrects et laissent la place pour que la chanteuse puisse développer tout son charisme... Quand à la musique, les frenchies surclassent pas les british !  Réagir

> Réponse le 10 avril 2007, par Mix one

Pour information Peplum ce n'est pas une kakofonie... c'est du grunge... faut acheter des CD pour pouvoir "critiquer"...  Réagir

> Réponse le 10 avril 2007, par ?

Pas trop d'accord non plus avec toi. En fait j'ai trouvé que Hey gravity avait beaucoup plus l'élégance rock que Gomm et que Peplum avait l'énergie merdique qu'ils revendiquent.  Réagir

> Réponse le 13 avril 2007, par Karnez

Les centurions c'était bof. Sont jeunes sauf le bassiste. Les english de la variét' FM ! Et Gomm, ça l'a trop trop fait ! Mais avec de la vraie bière ce serait mieux.  Réagir

> Réponse le 13 avril 2007, par Ringoland

Achetez le dernier GOMM c'est une tuerie... mais j'ai raté ce concert...  Réagir


Gomm : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 1/3 : Bloc Party, Queens of the Stone Age, Emilie Simon, Nine Inch Nails, Interpol, Eagles of Death Metal, Bright Eyes, La Phaze, Gomm en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 1/3 : Bloc Party, Queens of the Stone Age, Emilie Simon, Nine Inch Nails, Interpol, Eagles of Death Metal, Bright Eyes, La Phaze, Gomm par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 01/07/2005
Photo : www.eurockeennes.fr Avec un brin de fierté, on fête cette année notre 12e participation sans interruption à ce somptueux festival : sur papier une programmation moins... La suite

Zone Libre - Gomm en concert

Zone Libre - Gomm par Philippe
Poste à Galène, le 18/05/2007
Grosse affiche ce soir, malgré un week-end prolongé et divers concerts tentants à Marseille, c'est du moins ici qu'il faut être pour qui aime le rock un peu déviant, créatif et... La suite

Interpol + Bloc Party + Gomm (Printemps de Bourges 2005) par Pierre Andrieu
Le Palais d'Auron, Bourges, le 23/04/2005
L'énorme plateau rock composé du groupe français Gomm, des Anglais de Bloc Party et des Américains d'Interpol a entièrement tenu ses promesses dans un Palais d'Auron complet et transformé en fournaise... Gomm : une découverte rock au niveau des têtes d'affiche. Le public a répondu présent dès le début du set de Gomm,... La suite

Gomm + Blonde Redhead par Bertrand Lasseguette
Cartonnerie - Reims, le 30/06/2005
C'est la cinquième fois que je les voie, la première, c'était l'année dernière en première partie de Blonde Redhead, justement, à la Cigale. C'est mon quatrième concert de Gomm pour cette seule année de 2005 et je ne m'en lasse toujours pas. Je n'aime pas la répétition, je ne suis pas non plus un monomaniaque, mais si la puissance de leur musique... La suite

Hey Gravity ! : les dernières chroniques concerts

Hey Gravity en concert

Hey Gravity par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 12/04/2007
Jamais entendu parlé de Hey Gravity avant d'apprendre qu'ils passent au Poste. Le descriptif sur la newsletter Liveinmarseille annonce : "Emmenés par la furie Justine Berry, Hey... La suite

Hey Gravity par alain
la lune des pirates Amiens, le 05/04/2007
Justine, la chanteuse du groupe, est tout simplement géniale. Les musiciens sont excellents ! L'ensemble distille un rock sublime. Et puis ils m'ont dédicacé leur CD avec énormément de gentillesse ! La suite

Orange Bleue, Vitry-le-François : les dernières chroniques concerts

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken en concert

Tagada Jones + Sick Of It All + Kraken par Fabrice Lmb
L'Orange Bleue à Vitry Le François (51), le 06/04/2017
Il y avait foule ce jeudi soir pour assister aux très belles prestations de Tagada jones, Sick Of It All et Kraken... Une soirée placée sous les auspices du hardcore, du punk et du... La suite

Alb, Somna, Cho Yang, Lulabi par Bertrand Lasseguette
Orange Bleue, Vitry-le-François, le 01/12/2007
Quelque chose est en train de se passer en moi. Un bouleversement. Je regarde les lumières de Noël et je suis heureux. Je les trouve belles. A Reims, elles sont bleues, ça me ravit. Samedi soir, je me suis retrouvé à Vitry-le-François. D'autres illuminations. Sur la place d'Armes, la porte de Paris, sous les halles. C'est encore plus beau. Second... La suite

Interview de Gomm par Bertrand Lasseguette
Orange Bleue, Vitry-le-François, le 16/06/2007
Voici une interview du groupe Gomm recueillie avant leur concert du 6 avril dernier à Vitry-le-François (Marne). Je les connais un peu. Marie, la chanteuse, est la sœur de Thomas, un très bon ami. Voilà pour l'anecdote qui n'intéresse personne d'autre que moi. Gomm est un excellent groupe. J'ai eu le coup de foudre en les découvrant en... La suite

AqME par TomTom {independent}
L'orange bleue à Vitry-le-François (51), le 06 novembre 2004
ct tout simplement excellent Aqme est vraiment un tres bon groupe tres bon set list tres bien joué ambiance de folie j'y ai laissé une oreille et un poumon mdr!je me suis ptetre jamais éclaT de tte ma courte vie en + yavé plein de jolies filles en + de Charlotte lol! un seul bémol le premier groupe était bof La suite