Accueil Chronique de concert Goran Bregovic + Too Many Zooz (Marseille Jazz des 5 Continents)
Dimanche 8 décembre 2019 : 10067 concerts, 25832 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Goran Bregovic + Too Many Zooz (Marseille Jazz des 5 Continents)

Goran Bregovic + Too Many Zooz (Marseille Jazz des 5 Continents) en concert

Parc Longchamp, Marseille 23 juillet 2015

Critique écrite le par

Marseille Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 23072015

Finalement hier je n'ai pas eu la force / le temps de venir voir Perrrine Mansuy que je connais pas mal mais que j'ai souvent croisé comme invitée lors de concerts d'autres formations. Dommage car outre le fait qu'il s'agissait d'une des quelques locales, c'était peut être ma seule chance d'écouter du jazz au festival Marseille Jazz des 5 Continents. En effet 2 jours avant j'ai découvert le trip hop de Anne Paceo, le blues de Melody Gardot, ce soir ce sera la musique tsigane de Goran Bregovic, le hip hop de Too Many Zooz et demain j'ai prevu de découvrir enfin sur scène le folk bresilien de Gilberto Gil et Caetano Veloso ....

Too Many Zooz by Pirlouiiiit 23072015

Ce soir nous attaquons donc avec Too Many Zooz, un trio de jeun's new yorkais composé de Matt Doe à la trompette, Leo P au sax baryton et King Of Sludge aux percussions. C'est d'ailleurs celui qui entrera sur l'immense scène pour venir ramasser le seul instrument qui y était présent : le tambour tagué à son nom ... Il sera rapidement rejoint par Leo, son sax en bouche, casquette rose à l'envers, chaine autour du coup, regard méchant (genre vous allez vous ce que vous allez voir). Puis ce sera le tour de Matt, la classe incarnée avec son bonnet vers pomme " OBEY ", ses lunettes noires, son t-shirt camouflage, quelques pendentifs en plastique ... la trompette dans une main, l'autre étant occupée par un gobelet en plastique blanc (non réutilisable comme tous ceux présents au festival) et une clope allumée.

Too Many Zooz by Pirlouiiiit 23072015

C'est un des deux truc sur lequel je bloquerai un peu (comme beaucoup j'imagine). C'est déjà pas hyper fréquent de voir un cuivre ou flutiste fumer sur scène mais là ... en effet il ne se contentera pas de faire son entrée sur scène avec, il les gardera jusqu'à ce qu'il les ai fini, ne jouant donc de la trompette que d'une main pour fumer entre deux parties. Si lui est immobile, dans le cas de Leo c'est tout le contraire, il va il vient, il danse, donne des coups de pieds dans le vide, saute ... bref il assure le spectacle, pendant que le roi du Sludge donne le rythme en fond de scène surtout.

Too Many Zooz by Pirlouiiiit 23072015

A l'image de la video d'un de leur set dans le métro que j'ai regardé a posteriori sur le site du festival (cf : ici) ça envoie sévère. Hip hop, swing, dub même ... difficile de ne pas être pris d'une irrésistible envie de danser (ce qui devrait être le cas si on est venu pour Goran Bregovic) ... sauf peut être si on est venu voir du jazz et qu'on est un puriste, comme Dan qui au tout début du set de Bregovic me dira de noter dans ma chronique que le saxophoniste de l'orchestre des Mariages et Enterrements (qui sera le premier à monter sur scène) aura " joué plus de notes avec son saxo en 20 secondes que Too Many Zooz dans son set en entier).

Goran Bregovic by Pirlouiiiit 23072015

Goran Bregovic je l'avais vu en 2000 au Dock des Suds. Et bien, 15 ans après j'ai trouvé que c'était exactement pareil. Venu en famille je n'ai pas pu être très attentif, mais j'ai quand même (ou du coup) eu l'impression d'entendre un peu le même long morceau pendant la bonne heure. Les musiciens sont arrivés les uns après les autres en se mettant à jouer ... ce qui m'a fait me dire que le " son " Bregovic était dans les trompettes et la caisse claire.

Goran Bregovic by Pirlouiiiit 23072015

Sur scène c'est donc Goran Bregovic assis à la guitare, Muharem Redzepi assis à sa droite à la caisse claire et au chant, deux chanteuses bulgares Ludmila Radkova-Trajkova et Daniela Radkova-Alexandrova et tous les cuivres : Bokan Stankovic et Dalibor Lukic aux trompettes, Milos Mihajlovic et Aleksandar Rajkovic aux tubas (si je ne me trompe pas) et Stojan Dimov au saxophone. Bien qu'equipé d'un instrument, Goran dans son complet blanc impeccable fait plus figure de chef d'orchestre qu'il dirige une voire les deux mains levées, ou de petits cris pour donner le rythme. A son côté Muharem fait un énorme boulot ; en ça il m'a fait pensé à celui qui accompagne Manu Chao dans la Radio Bamba.

Muharem Redzepi (Goran Bregovic) by Pirlouiiiit 23072015

Le résultat est resolument et joyeusement festif. Si Cyril (presque 3 ans) y est sensible et saute dans tous les sens, en revanche Lucie (presque 6 ans et qui n'a pas fait la sieste) ne tient plus debout. Aussi comme nous sommes venus sans vélo, nous préférons nous sauver avant que les deux ne s'endorment. C'est donc un peu avant minuit, et donc je pense bien avant la fin du set de l'homme de la BO d'Underground mais pas que, que nous quittons le parc Longchamp, un des seul espace vert de cette taille dans le centre, dont l'intégrité végétale est sérieusement menacée par un projet de parking absurde et inutile pour les usagers (parce que evidemment si c'est bien parti pour se faire c'est que ça va rapporter beaucoup d'argent à quelques uns). Pour plus d'infos cf :http://www.parc-longchamp.org/

Ludmila Radkova-Trajkova & Daniela Radkova-Alexandrova (Goran Bregovic) by Pirlouiiiit 23072015

Plus de photos par Pirlouiiiit par ici


Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

Goran Bregovic : les dernières chroniques concerts

Fiesta des Suds : Shurik'n + Ernesto Tito Puentes + Deschannel + Goran Bregovic + Dj Rebel + Mexican Institute of Sound en concert

Fiesta des Suds : Shurik'n + Ernesto Tito Puentes + Deschannel + Goran Bregovic + Dj Rebel + Mexican Institute of Sound par roohakim
Dock des Suds - Marseille, le 19/10/2012
Depuis pas mal de temps plus habitué aux soirées underground en petit comité, je fais donc mon retour ce soir dans la catégorie soirée grand public, structures... La suite

Goran Bregovic et l'Orchestre des Mariages et des Enterrements en concert

Goran Bregovic et l'Orchestre des Mariages et des Enterrements par Julyzz
Cirque d'Hhiver, Paris (Festival d'un Monde à l'Autre), le 23/09/2011
Tout d'abord il y a ce lieu illustre et magique. Tout de rouge et or, il promet une soirée hors du commun. Et puis il y a celui qu'on attend et ceux qui l'accompagnent.... La suite

Goran Bregovic par Gretelli
Festival Emmaus Lescar-Pau, le 28/07/2011
Goran Bregovic était pour moi le seul grand nom de cette soirée du festival Emmaüs, il a fallu attendre que les groupes de pseudo-rock et de reggae finissent de cracher leur soupe... et grosse déception ! Ça m'a paru très court et surtout, ça m'a donné l'impression qu'il jouait son CD et basta ! Bâclé et sans rappel, je suis déçue de ma soirée.... La suite

Parc Longchamp, Marseille : les dernières chroniques concerts

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) par pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille , le 28/07/2018
Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite