Accueil Chronique de concert Gossip
Jeudi 22 juin 2017 : 10526 concerts, 24478 chroniques de concert, 5162 critiques d'album.

Chronique de Concert

Gossip

Gossip en concert

Zénith - Montpellier 26 Novembre 2012

Critique écrite le 30 novembre 2012 par Tiziana Annesi

Une fois n'est pas coutume, je ne m'étendrai pas sur la première partie du concert de Gossip qui a eu lieu au Zénith de Montpellier : trop peu d'informations divulguées et surtout totalement décalée par rapport à l'énergie rock que chacune des trois milles personnes présentes a stocké bien gentiment pour l'occasion. Je m'explique : une nénette en bottes et chemise country, sanglée d'une guitare country, a chanté pendant une demi-heure des airs country.
De la Country ?!! Quel étrange et improbable choix... Pas franchement de celui qui vous met dans le mood. La véritable attraction sera l'accompagnement à la guitare de Brace Paine, rien de moins que le guitariste de Gossip en personne.



Un musicien, puis deux, et enfin celle que tout le public attend : Beth Ditto. Entrée décontractée, sans fioritures ni mise en scène grandiloquente. Juste à peine le temps de s'installer qu'elle nous propulse dans des accords rocailleux aux rythmes des tambours. Listen Up ! , 8th Wonder, et même une reprise de Lady Gaga. Et c'est comme ça qu'on l'aime, Beth, timide, amoureuse et prête à nous tordre le coup en même temps. Sa voix est bonne, et le son envoutant du trio habituel est renforcé par deux zicos spécialement dépêchés pour la formation live de cette tournée, promo du dernier album A Joyful Noise, sorti en mai 2012.



Ce dernier travail studio sort un peu des sentiers battus de Gossip : plus Pop, voire carrément électro version années 80 (avec le single Perfect World). Fans de la première heure, comme moi, vous pourrez vous sentir un peu déstabilisés si vous vous attendiez à retrouver le son brut et rock des débuts du groupe, qui doit énormément à la ligne de basse et au jeu de charleston époustouflant de Hannah Billie (batterie), la reine gauchère.
Par contre, quand les raclements de gorge se font entendre, quand les notes montent en puissance, quand les traits se crispent sous l'effort, putain que ça fait du bien ! rnElle est juste dessinée pour ça, la Ditto, avec son coffre opulent.... Vas-y Beth, monte sur les enceintes, crie, qu'on s'arrache les poumons avec toi !
Et rien d'étonnant, après ce genre de performance, à ce qu'il y ait une ovation de plusieurs minutes en plein milieu du concert. Le groupe ne sait pas trop comment réagir, et renvoie l'ascenseur en applaudissant le public à son tour. C'est pas beau, ça ? Et de ma place, je me dis que, ce même public, s'il n'était ne serait-ce qu'un brin plus déjanté et d'une culture plus trash, serait en train de pogoter dans tous les sens jusqu'au dernier rang.



Je vous le disais : on l'aime, Beth. Et quand on aime, on fait des cadeaux. Et elle prend un malin plaisir à rajouter en français : " Quand on est en France on a des cadeaux qu'on peut avoir qu'en France. " Aussitôt dit, elle enfile par-dessus ses vêtements un soutif rouge géant qui vient d'être balancé depuis les premiers rangs !
Beth Ditto, phénomène intergalactique, porte-parole des rondes déchaînées, est adepte d'une mode psyché et voyante. Maquillage à la Cléopâtre, jarretière qu'elle réajuste en plein show ; pour ce gros bout de femme, porter des vêtements ultra moulants ? Même pas peur !
D'ailleurs, la scène aussi s'est parée des mêmes atours, avec des lumières aux couleurs saturées et acidulées, sous le regard d'une déesse grecque.



Une ambiance complice règne sur scène et se propage dans toute la salle. Des échanges réguliers et intimes avec le public, en français, en anglais, jalonnent le concert. Du simple " Un millier de bisousss ! " à " Merci John ! C'est mon petit ami. Mauvaise blague ! Il est homosexuel et moi aussi ! ", toute la palette des émotions y passe. Elle s'accorde même un pas de deux sur scène avec une nana qui fête son 80e concert de Gossip !!rnrnStanding In The Way Of Control est le morceau choisi pour clôturer le set juste avant le rappel. Coup de maître : quoi de mieux pour nous donner envie d'en avoir encore plus, plus, plus... Ils se font attendre un long moment (changement de robe et de coiffure oblige...), mais le public appelle, scande, ne lâchera pas l'affaire, pas une miette, faut pas qu'ils espèrent s'arrêter là. " Merci de votre patience et merci pour tant d'amour ". C'est comme ça que la chanteuse entame son unique rappel, avant de rendre hommage à Tina Turner la tigresse, qui fêtait ce jour-là ses " seventy fucking three years old ! ", en reprenant What's Love Got To Do With It. rnEt vous savez quoi ?.... le tigré lui va bien à Beth.rnBref, 2h de concert, et on a l'impression qu'il manque des dizaines de chansons à la setlist.




Setlist :

Move In The Right Direction
Listen Up!
8th Wonder
Yr Mangled Heart
Into The Wild
Love Long Distance
Men In Love
Four Letter World
Nutbush City Limits
Eyes Open
Yesterday's News
Get A Job
Get Lost
Melody Emergency
Standing In The Way Of Control
Perfect World
What's Love Got To Do With It
Casualties Of War
Heavy Cross

Gossip : les dernières chroniques concerts

Mina May + Band of Skulls + Gossip (Voix du Gaou 2012) en concert

Mina May + Band of Skulls + Gossip (Voix du Gaou 2012) par Philippe
Ile du Gaou, Six-Fours-Les-Plages, le 16/07/2012
Quelques jours après le Festival du Pont du Gard, nouvelle affiche un poil plus modeste mais alléchante pour les aficionados de rock, avec 3 groupes programmés pour l'ouverture... La suite

Festival de Nimes : Editors + Gossip + Vampire Weekend + Yuksek en concert

Festival de Nimes : Editors + Gossip + Vampire Weekend + Yuksek par decapsuleur
Arènes - Nîmes, le 15/07/2010
Cette soirée attaque dès 19h30 dans des arènes ensoleillées avec les anglais d'Editors, sympathiques revivalistes coldwave, lorgnant volontiers de manière décomplexée du côté de... La suite

Lady kill + Sophie Delila + Justin Nozuka + Les Wampas +  Bombay bicycle club + Gossip + Camille + The Prodigy + Ghinzu +  Birdy Nam Nam (Musilac 2009) en concert

Lady kill + Sophie Delila + Justin Nozuka + Les Wampas + Bombay bicycle club + Gossip + Camille + The Prodigy + Ghinzu + Birdy Nam Nam (Musilac 2009) par Estaillard Bastien
Esplanade du lac, Aix les Bains , le 11/07/2009
2ème jour de concerts à Musilac, très attendu pour moi, car doit s'y produire Gossip dont j'attends le concert avec impatience et Prodigy. La journée commence par un groupe... La suite

Yo yo yo Acapulco + Didier Super + Tunng + La Rue Ketanou + Herman Dune + Thomas Fersen + Emiliana Torrini + Gossip + Mogwai + Thomas Dutronc (Furia Sound Festival)  en concert

Yo yo yo Acapulco + Didier Super + Tunng + La Rue Ketanou + Herman Dune + Thomas Fersen + Emiliana Torrini + Gossip + Mogwai + Thomas Dutronc (Furia Sound Festival) par Julyzz
Base de Loisirs, Cergy Pontoise, le 05/07/2009
J'arrive pour Yo Yo Yo Acapulco. Un look hawaïen alors qu'ils viennent de Norvège. De la pop ukulélé expérimentale mais assez monotone fait que je ne traine pas pour le... La suite

Zénith - Montpellier : les dernières chroniques concerts

Queens Of The Stone Age en concert

Queens Of The Stone Age par Pierre Andrieu
Zénith de Montpellier, le 01/06/2014
En pleine tournée mondiale des plus grandes salles de concert et des festivals les plus énormes pour promouvoir ... Like Clockwork, les fiers Queens Of The Stone Age se sont... La suite

Texas - Girl called Johnny en concert

Texas - Girl called Johnny par Ysabel
Zénith Sud - Montpellier, le 23/10/2013
Ambiance musicale un peu western au Zénith Sud de Montpellier ... Salle plutôt sympa et gros Fan Club de Texas en place. On attend avec impatience de découvrir une première partie... La suite

Bénabar + Archimède en concert

Bénabar + Archimède par Tiziana Annesi
Montpellier - Zénith, le 29/03/2012
Archimède C'est dans un Zénith aux faux-semblants que débute la première partie de Bénabar : Archimède. En effet, les lieux sont loin d'afficher complet, et les grands drapés... La suite

30 Seconds To Mars + White Lies en concert

30 Seconds To Mars + White Lies par Konguru
Zénith Sud - Montpellier, le 22/11/2011
Il ne fallait pas arriver en retard pour apprécier le concert de White Lies, première partie de 30 Seconds To Mars sur leur tournée française de novembre. Si les londoniens ont... La suite