Accueil Chronique de concert Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures)
Mardi 23 octobre 2018 : 13819 concerts, 25212 chroniques de concert, 5230 critiques d'album.

Chronique de Concert

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures)

Grrzzz, Lydia Lunch, Weasel Walter (Brutal Measures) en concert

L'embobineuse, Marseille 22 février 2018

Critique écrite le par

Brutal Measures : Lydia Lunch & Weasel Walter + Grrzzz

Grrzzz

Grrzzz by Pirlouiiiit 22022018

Un duo, marqué par la vie. Les marques du temps, et on peut aussi fantasmer les marques de la vie reçue en pleine face avec courage.
Bref, ils sont bien punk et bien rock, dans la dégaine, l'attitude, la gestuelle, l'esprit.

Grrzzz by Pirlouiiiit 22022018

Elle est habillée dans un style léopard, lui dans un style cuir avec casquette. On se croirait à Berlin à l'époque de Lou Reed. Elle joue des machines, disposées devant et à côté d'elle, barricades assez imposantes d'où émerge sa tête menue, munie de couettes. Il y a aussi un clavier, mais sinon ne comprend pas vraiment quelles sont les machines.

Grrzzz by Pirlouiiiit 22022018

Certaines ont l'air d'époque (laquelle ? peu importe) d'autres sorties tout droit d'un magasin de musique actuel (avec un design à base de leds, de pads translucides et multicolores). C'est plaisant d'entendre une musique qui a autant de grain faite avec ces objets contemporains un peu lisses, dont la cible marketing est plutôt l'adolescent pour qui faire de la musique électronique est un peu la continuité des jeux en réseau sur PC boosté.

Grrzzz by Pirlouiiiit 22022018

Lui joue de la guitare, avec un son vraiment très travaillé, tranchant dans le style no wave, mais vraiment personnel.
Tous deux chantent alternativement, certains morceaux sont instrumentaux. Elle en français , des textes engagés, ou plutôt des slogans contestataires, lui dans un idiome que je n'ai pu reconnaitre, peut-être juste des onomatopées. Des effets, de delay entre autres, bien gérés.

Grrzzz by Pirlouiiiit 22022018

C'est perçu comme du yahourt, ou toute autre substance alimentaire molle, et l'effet sonore est très réussi. C'est très drôle aussi cette approche diamétralement opposée des deux façons de chanter : d'un côté le sens, sans beaucoup de stylisation, de l'autre le son et l'attitude, sans préoccupation de message.

Grrzzz by Pirlouiiiit 22022018

Musicalement, les choses s'imbriquent bien, le style est vraiment abouti. Comment le décrire ? C'est binaire up-tempo, avec très peu de caisses claires, très peu d'after-beat. Il me semble qu'un des aspects les plus remarquable est l'utilisation fréquente du tapis de kick.
Il y a souvent un kick plutôt doux qui joue toutes les croches, peut-être parfois même les doubles. Ça fait comme les ghost notes d'une percussion, africaine par exemple. Dessus un autre kick plus marqué, et d'autres éléments variables, font la tourne.
Sur cette pulse pleine, la guitare tranche.
Et c'est très réussi, très dansant, très musical. Sophistiqué et primaire. Trans-générationnel, à l'image des machines utilisées.

Lydia Lunch & Weasel Walter

Brutal Measures by Pirlouiiiit 22022018

Lydia et Weasel sont certainement très sympathiques. Pour autant ils ne cherchent pas spécialement à en avoir l'air.
Lui a une mèche de cheveux qui pousse assez long juste sur le devant, parfaitement ajustée dans ses dimensions pour servir de rideau à son visage. Elle est plutôt " underdressed ", c'est-à-dire que son style vestimentaire n'envoie pas de message fort, en tout cas un message moins fort que la personne qui est dedans.
Tout cela est, à mon sens, parfaitement judicieux.

Lydia Lunch (Brutal Measures) by Pirlouiiiit 22022018

Lydia dit des textes, debout, avec à sa disposition deux micros, l'un sans effet, l'autre avec (surtout de la reverb finalement).
Poésie noire, fantasmatique et mélée de critique sociale contemporaine, par l'exemple et la description (on raconte l'histoire de quelqu'un) ou de façon directe. Elle est en cela fidèle à son style d'écriture, à la fois lucide et divagant, professoral et perdu.

Weasel Walter (Brutal Measures) by Pirlouiiiit 22022018

Weasel est un batteur remarquable. Son jeu emprunte au free-jazz, au rock, à la musique électronique. Il utilise par exemple de façon très belle un delay en mode freeze, qui fait bloquer en boucle certains impacts. Et surtout, son jeu évoque.

Lydia Lunch (Brutal Measures) by Pirlouiiiit 22022018

C'est pas seulement qu'il joue de la batterie, mais il joue et ça fait apparaître des images. Il atteint ce truc où la musique n'est plus des notes, mais vraiment ça devient un discours. Du coup ça marche à mort, car il habille à lui tout seul les mots de lydia, mieux qu'une bande son sur 24 pistes.

Brutal Measures by Pirlouiiiit 22022018

Weasel arbore sciemment une authentique tête à claques, confiant avec raison en sa capacité à transcender par son jeu l'impression que fait sa mèche, conscient qu'un tel mode de conquête du public est supérieur, et nous donnera au bout de compte plus de plaisir. Quel artiste, franchement, chapeau.


Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :
Brutal Measures by Pirlouiiiit 22022018 - 178



Grrzzz : les dernières chroniques concerts

Grzzz par Mystic Punk Pinguin
Machine à Coudre - Marseille, le 15/02/2001
Duo electonique punkifié qui disaient. Ben ça attire pas les foules à Marseille. Même pas une dizaine de personnes au début du concert... L'concert a commencé encore plus tard que d'habitude, en attendant désespérement que ça s'remplisse. Sur scène, une nenette aux claviers/machine et un mec (qu'elle nous présentera comme son mari) à la... La suite

Lydia Lunch : les dernières chroniques concerts

Lydia Lunch's Retrovirus en concert

Lydia Lunch's Retrovirus par Prakash
L'Embobineuse - Marseille, le 01/12/2013
C'est le grand soir pour moi, je vais enfin découvrir l'L'Embobineuse, cette salle mythique de l'alternatif marseillais. Après avoir fait trois fois le tour du quartier, je réussi... La suite

Big Sexy Noise + Amour  en concert

Big Sexy Noise + Amour par Roo-ha-kim
l'Embobineuse - Marseille, le 03/03/2012
Pas (de désir nocturne) de vélo ou de bagnole de merde, pas de station de métro aux alentours, encore moins de tramway ; donc direction l'Embobineuse à pieds à partir de St... La suite

Lydia Lunch & Big Sexy Noise + Paris Suit Yourself + Hyphen Hyphen (1ère Nuit Ouf) en concert

Lydia Lunch & Big Sexy Noise + Paris Suit Yourself + Hyphen Hyphen (1ère Nuit Ouf) par Pierre Andrieu
Le 104, Paris, le 14/01/2011
Grosse soirée au 104 à Paris, le vendredi 14 janvier 2011, avec la première Nuit Ouf dont le but assumé (et atteint !) était de " replonger dans l'effervescence des années... La suite

Lydia Lunch & Philippe Petit + Odattee + Dalek en concert

Lydia Lunch & Philippe Petit + Odattee + Dalek par Mystic Punk Pinguin
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 30/10/2009
Rendez-vous au Cabaret aléatoire pour une soirée de musique pas spécialement joyeuse, plutôt oppressante en fait. Même si c'est pas l'émeute, la salle est correctement remplie, et... La suite

Weasel Walter : les dernières chroniques concerts

Lydia Lunch's Retrovirus en concert

Lydia Lunch's Retrovirus par Prakash
L'Embobineuse - Marseille, le 01/12/2013
C'est le grand soir pour moi, je vais enfin découvrir l'L'Embobineuse, cette salle mythique de l'alternatif marseillais. Après avoir fait trois fois le tour du quartier, je réussi... La suite

L'embobineuse, Marseille : les dernières chroniques concerts

x25x + Action Beat + Sister Iodine en concert

x25x + Action Beat + Sister Iodine par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 06/04/2018
Après le très chouette premier set de la rencontre au sommet entre Stéphane Belmondo et Henri Florens au JAM me voici d'un coup de vélo à l'Embobineuse ... Si au JAM je faisais... La suite

G.W. Sok + Kanipchen-Fit en concert

G.W. Sok + Kanipchen-Fit par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 16/03/2018
Dès que le sympathique concert de West of the Moon s'est terminé j'ai repris mon vélo et me suis mis en route vers la Belle de Mai, direction l'Embobineuse où devait être sur le... La suite

Big Satan en concert

Big Satan par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 17/02/2018
Rien de tel après deux grosses semaines de boulot bien chargées que de se prévoir une belle soirée de concert pour se changer les idées (et du même coup prendre du retard de... La suite

Helved Rün + Machine Chose + Ventre de Biche  en concert

Helved Rün + Machine Chose + Ventre de Biche par pirlouiiiit
Embobineuse, Marseille, le 25/11/2017
3ème et dernière étape d'une longue soirée musicale commencé chez Leda Atomica Musique avec le superbe concert de Sam Karpienia trio et continué au JAM avec le nom moins bon set... La suite