Accueil Chronique de concert Guem + Hilight Tribe
Lundi 30 mars 2020 : 9987 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

Guem + Hilight Tribe

Guem + Hilight Tribe en concert

L'Usine à Istres 22 Mai 2009

Critique écrite le par

Aprés une après-midi campagnarde bien remplie nous voici arrivés à l'Usine avec un peu de retard, Hélas pour la 1ere Partie qui n'est autre que M. Guem, le roi de la Percussion. Je regrette amèrement de ne pas avoir vu son set complet, mais déjà enfin le voir en vrai après avoir passé des années à regarder " Ca se Discute " juste pour entendre le générique (non je plaisante!! c'est pas trop mon truc!!). Je fais enfin la rencontre du maitre du Djembé et Derbouka, Monsieur Guem, je l'ai attendu longtemps ce moment et encore je le gâche en arrivant trop tard, pour tout voir et me gaver de ces percussions qui résonne encore dans ma tête 3jours après!
C'est un vrai Dieu avec ces Mains, il sait vraiment s'amuser avec elles et les instruments qu'ils caressent avec Amour et rudesse par moment. Pour faire de la musique il est accompagné d'un bassiste et d'un batteur comme si ça suffisait pas, les siennes pour rajouter une batterie, enfin au fina ça ajoute un petit plus non négligeable.
Pour la derbouka, il prend une chaise vient se mettre sur le bord de lascène et nous fait son fameux solo, plus de basse plu de batterie juste lui et ses Mains, il met la gauche à l'intérieur et avec la droite, il nous mime ce qu'il fait sur la peau pour ressortir le son, et particulièrement à ce moment là on voit que ça l'amuse et qu'il apprècie; tout le public est regroupé pour le porter encore plus.
Puis il retourne à ces djembé, le groupement de 6 de derrière puis le petit trio du devant de la scène.
Quand il est sur l'avant, il s'amuse à nous faire des chorégraphies, pour taper un coup sur celui de gauche puis un sur celui de droite, puis il tourne encore et alterne ainsi de suite, puis il revient sur le central pour un petit set plus énervé accompagné de sa basse et de son batteur. Puis il conclue son set, et je regrette seulement qu'il ne nous ai pas fait de rappel, quand c'est bien on n'aime pas que cela s'arrête. Merci pour Votre Talent, M. Guem.

Après un très long changement de plateau, et je crois même qu'il nous ont fait les balances pendant qu'on attendait.
Hilight Tribe commence enfin à jouer pour de vrai, car pendant les réglages de micro, on a eu droit à quelque mini début de morceaux.
Mais les voilà enfin 5 musiciens, qui vont nous faire de la musique électronique style transe ou drum and bass, avec des instruments comme un Didjeridoo, encore pour un morceau spécial, une corne du Tibet ou une mini-guitare électrique qui doit sûrement avoir un autre nom, et des djembés, deux des membres en jouent, et autres instruments de percussion, un batteur et un bassiste, avec ce mélange d'instrument ils arrivent à faire danser le public comme en teuf, tout le monde y va de son mouvement perso, son propre style. Moi ce que j'ai aimé chez ce groupe, c'est le son du didjéridoo, j'adore cet instrument et l'entendre comme ça, qui nous sort de la musique qui au final arrive presque à de la transe, ça m'a aidé à partir en transe.
Au final que dire de ce groupe si ce n'est que toutes les musiques dite électronique devrait être joué instrumentalement comme eux le font ça nous mènerai à de la vraie musique qui nous transporte tout en restant de la Musique.
J'ai vraiment apprécié leur musique et la décrire serait la gâcher. Je vous recommande fortement d'aller découvrir cet ensemble musical hors du commun. j'ajouterai seulement que si d'autre musiciens pouvaient suivre cette bonne idée.....

Merci l'Usine pour cette programmation qui était au top ce soir avec une 1er partie qui nous met dans l'ambiance et un final époustouflant, qui en a fait transpirer plus d'un, dommage que le public n'est pas répondu plus présent, mais ceux qui se sont déplacé ne l'ont pas regrettés.

Guem : les dernières chroniques concerts

Aixinki + Guem en concert

Aixinki + Guem par Luc
Moulin - Marseille, le 17/02/2006
Aixinki nous emporte dans un autre monde grâce à leur musique "spirituelle". Les musiciens n'ont aucun mal à partager l'ambiance et la passion dans laquelle ils jouent... La suite

Les Tambours de Brazza + Guem par PercuGoa
Master of Percussion, Docks des Suds, Marseille, le 06/06/2003
Toutes la journée, je l'ai passé, à téléphoner à Joe pour le convaincre de venir, et finalement il me remerciera, pour l'avoir traqué. Une fois n'est pas coutume, je me perds pour trouver les Docks des Suds, à chaque fois que j'y vais, ils changent l'entrée de place, et chaque fois ont se balladent dans Marseille. Il fait chaud, j'ai pas envie... La suite

Nuit des percus : Tambours de Brazza + Guem par annette
Docks des suds - Marseille, le 06/06/2003
Soirée percus aux docks des suds, donc. Vers 20h30 une mini-batucada commence à jouer en se promenant d'une salle à l'autre, pour se mettre en jambe. Y a encore pas grand monde mais ça arrive. Vers 21h30 arrivent sur scène les tambours de Brazza. Ils sont 4-5 au début et commence à jouer, arrivent ensuite 6 gars avec des djembés et des... La suite

Guem par Francky
Festival Tap' ton beuf à Aunay les Bois (61), le 09/05/2003
Un groupe terrible, qui a une capacité à entraîner le public... Une ambiance de fou !!! A revoir ! La suite

Hilight Tribe : les dernières chroniques concerts

Chinese Man + Maniacx + Highlight tribe en concert

Chinese Man + Maniacx + Highlight tribe par Odliz'
Festival Kality street - La Garde, le 01/08/2008
Lorsqu'on vous annonce que le ‘Kality street' est un festival près de Toulon, vous vous imaginez bêtement que vous allez vous la jouer total farniente, pastag et pieds dans... La suite

Zen Cool + Hilight Tribe par Goa tribe
Omega Live, Toulon, le 18/03/2006
C'est avec une joie non dissimulé qu'accompagné de mes amis, je rejoins l'Omega Live, pour assister a un concert des Hilight Tribe... Ce groupe m'avait fait danser durant tout leur set sur un festival des collines, il y a plusieurs années maintenant (c'était a Salernes si mes neurones sont toujours a jours...), mais depuis impossibles de les... La suite

L'Usine à Istres : les dernières chroniques concerts

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite