Accueil Chronique de concert Herman Düne + Julie Doiron + Labolduc
Lundi 16 septembre 2019 : 14142 concerts, 25674 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Herman Düne + Julie Doiron + Labolduc

Espace Doun - Rognes (13) 11 novembre 2005

Critique écrite le par

Rognes avait tout de la belle endormie le soir du concert : le vrai froid avait envahi les rues désertées, laissant la belle mairie seule avec son parking sous vidéosurveillance. Seul le PMU, vers 20h, était animé. On y trouvait chasseurs sur le retour et jeunes qui dévoraient une pizza en tapant le carton...Mais bon, là au moins, on peut en même temps écouter Début de soirée, jouer au babby foot et vider des Leffes en pression...

On sort de là un peu plus réchauffé et on se dirige vers l'espace Doun à l'entrée du village. En façade, un magasin de décoration (!). Au fond, des jeunes de Rognes (!!) qui tiennent la caisse d'entrée. Ils sont 7 à avoir créer l'association Bouche à oreille et grâce aux parents de l'un d'eux, on investit depuis plus d'un an l'arrière boutique du magasin. Le bidule tient la route grâce aux entrées, au bar...et au boulanger d'à côté... Quant à la mairie, peau de balle... Aux prochaines élections, votez pour le boulanger !!! Dernière précision : Herman Düne, c'est 10 euros et le verre de (très bon) vin, c'est 1 euro... On n'est pas à Marseille et certains ne s'en sont pas privés....

Voilà le décor planté. Un décor qui s'illumine quand on passe la porte coulissante pour arriver dans la salle voutée, tout en longueur. On est dans la pierre de Rognes jusqu'à la tête, et ce qui pourrait très bien passé pour une parfaite cave à jazz va se transformer ce soir en salle de concert d'un campus américain. Les 110 spectateurs, de l'étudiant au boulanger (forcément) vont vivre des moments paroxysmiques.



Ça commence avec Bolduc, un jeune gars avec sa guitare qui raconte que les Herman Düne l'ont pris en stop le matin même en quittant Annecy. Comme les frères Düne, Bolduc porte une belle barbe fournie. Avec sa chemise à carreaux et sa casquette US, on le croirait directement sorti d'un match de hockey canadien. Mais c'est une petite guitare sèche qui remplace sa tronçonneuse. On est en plein de le folk américain, avec un accompagnement rythmique basique à la guitare et des textes en forme de chroniques quotidiennes sur le sexe.



Descend par la suite de l'escalier derrière la minuscule scène une charmante jeune fille en pantalon pull marin couette et frange. Elle chope sa guitare électrique et de sa voix éthérée au maximum conte chansonnettes. La voix déraille souvent, la guitare rebondit d'accords en accords mais sans mélodie. Seule, Julie Doiron fait tout de suite pensé à Feist. Mais il lui manque pas mal de choses pour en arriver là car ses chansons se ressemblent toutes. On se lasse très vite et la salle se met progressivement à parler de plus en plus fort. Il faut attendre que les gars d'Herman Düne descendent les uns après les autres pour éviter le naufrage complet.



Et hop, ils remontent tous 5 minutes, et hop, ils redescendent sur scène. Evidemment, les petits spots d'Ikéa qui servent de rampe de lumière ne s'éteignent pas. Et l'on peut ainsi à loisir regarder la fratrie Düne se préparer. A gauche David Ivar, Jésus Christ, à droite Neman, l'antéchrist. Le premier joue de la guitare comme un dieu, chante comme Dylan, ne fume pas, parle français au public qui se le met dans la poche en proposant à tous le monde de s'asseoir.



Le second se cache derrière ses lunettes de soleil, fume comme un pompier, à l'air de se faire chier sur scène où il fait de temps en temps l'effort de jouer quelques notes sur sa guitare. Mais quand l'effort est trop important, il s'assoit sur le tabouret derrière lui et commence à faire chier l'excellent batteur en lui piquant une baguette. Au centre, la Julie qui joue de la basse et qui devrait s'en contenter.



Au niveau musique, rien de révolutionnaire, rien d'inventif. En nage en plein milieu du folk, de la pop et du rock, (soit le triptyque sacré Dylan, Le Velvet et Léonard Cohen) mais la ligne édictée par Herman Düne est sans concession. Les Suédois construisent des chansons sans fausse note. En un peu plus d'une heure, ils ont passé en revue leur dernier album avec des morceaux de bravoure assez impressionnants (Not on the top, notamment). Assis par terre, on a donc l'agréable impression d'assister à un concert sur un campus américain qui voit revenir pour un soir d'anciens pensionnaires qui ont tourné un an dans tous les Etats-Unis pour digérer leurs énormes influences et trouver leur voie. Sèche, juste, minimaliste, essentielle.

Photos Pirlouiiiit

Herman Dune : les dernières chroniques concerts

Herman Dune + This is The Kit en concert

Herman Dune + This is The Kit par Julyzz
Le Divan du Monde, Paris, le 19/02/2013
Le Divan du Monde est complet ce soir pour accueillir Herman Dune qui remplit l'Olympia habituellement. C'est This is The Kit qui rentre sur scène, ou plutôt Kate Stables... La suite

Herman Dune + Dick Turner en concert

Herman Dune + Dick Turner par mai-lan
Poste à Galène - Marseille, le 05/04/2012
C'était jeudi 5 avril au Poste à Galène. Pour les envies folles de folk, il y avait Herman Dune à l'affiche, çà tombait plutôt bien. Arrivée un peu en avance, dans une salle... La suite

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip en concert

Festival Want : Nevchehirlan + Herman Düne + The Bellrays + Stupeflip par stephane
Etang des Aulnes - Saint-Martin de Crau, le 09/07/2011
Nevchehirlan, Herman Düne, The Bellrays, Stupeflip. Comme première affiche pour un festival qui démarre, on peut déjà se féliciter d'une programmation de qualité et varié. Quant, à... La suite

Herman Dune + Da Brasilians + Turner Cody + Stranded Horse (Festival Mo'Fo 2011)  en concert

Herman Dune + Da Brasilians + Turner Cody + Stranded Horse (Festival Mo'Fo 2011) par Pierre Andrieu
Mains d'Oeuvres, Saint-Ouen, le 30/01/2011
Après deux premières levées de fort bon aloi avec Heavy Trash, Cheveu, Crane Angels, Eldia, Yaya Tova, The Fishermen 3 et Oh! Tiger Mountain, le 28 janvier, puis The... La suite

Julie Doiron : les dernières chroniques concerts

Herman Düne & Julie Doiron (Interview) par Pierre Andrieu
L'Escapade, Clermont-Ferrand, le 28/11/2005
Profession : musiciens passionnés... En ce sinistre et pluvieux jour du mois de novembre, Herman Düne & Julie Doiron "traînent" un peu sur la longue route qui les mène à Clermont-Ferrand, leur arrivée en provenance de Nantes ne se fait donc qu'aux alentours de 19 h 30. On se dit alors que l'entretien (prévu à 19 h) est compromis,... La suite

Herman Düne + Julie Doiron + Labolduc  en concert

Herman Düne + Julie Doiron + Labolduc par Pirlouiiiit
Espace Doun - Rognes, le 11/11/2005
Je vais moi aussi ajouter la mienne au concert de louanges à propos de ce concert magique l'autre soir à Rognes. Apres avoir conduit sur les routes sombres et sinueuses qui... La suite

Julie Doiron par somnuck
point éphémère ( Paris ), le 29/03/2007
Julie Doiron, arrivée le jour même du Canada (un peu fatiguée mais dans un état plutôt euphorique sur l'ensemble du concert ), seule sur scène avec sa guitare, a conquis tout le public du point éphémère. Cela n'a pas été trop difficile dans un cadre aussi intimiste. Elle a enchainé ses morceaux ponctués par ses facéties (notamment quelques... La suite

Julie Doiron et Herman Düne par Bertrand Lasseguette
Cartonnerie - Reims, le 25/11/2005
Il n'y a pas grand-chose à rajouter aux précédents comptes-rendus -publiés ici - de cette dernière tournée d'Herman Düne. Tout a déjà été dit. Alors il ne me reste qu'à répéter. Répéter que ces gars -et une fille- sont adorables et généreux. Qu'on ne perd jamais son temps à les voir jouer sur scène, même si c'est la xième fois, ou même, si au... La suite

Espace Doun - Rognes (13) : les dernières chroniques concerts

Boy and the Echo Choir + Laetitia Sheriff + Elysian Fields en concert

Boy and the Echo Choir + Laetitia Sheriff + Elysian Fields par Chlorophil
Espace Doun - Rognes, le 23/10/2010
Les concerts de l'espace Doun sont de plus en plus rares, mais comme beaucoup de choses rares (pas toutes, mais là, oui), ces concerts ont tendance à devenir de plus en plus... La suite

Narrow Terrence / Mansfield Tya en concert

Narrow Terrence / Mansfield Tya par Jacques 2 Chabannes
Espace Doun Rognes, le 05/09/2009
" Deux Garçons, Trois Filles : 5(0000) Possibilités... " " Préquelle... " Le temps de glisser son blaze au sein du cadre de bois pendu à cet effet, et voici le Professeur... La suite

Interview d' <i></b>Elysian fields</b></i> en concert

Interview d' Elysian fields par Jacques 2 Chabannes
l'espace Doun Rognes, le 28/02/2009
"Un Duo Nommé Désir...". Immédiatement, elle se dirige vers-moi et m'interroge du regard, sourcils aux aguets. Une interrogation doublée immédiatement d'une question un poil... La suite

Elysian Fields + Thousand and Bramier en concert

Elysian Fields + Thousand and Bramier par stéphane Sarpaux
Espace Doun, Rognes (13), le 28/02/2009
L'espace Doun affiche ce soir complet pour la seconde date en France de la nouvelle tournée d'Elysian Fields, le groupe de la troublante Jennifer Charles et Oren Bloedow. Le... La suite