Accueil Chronique de concert Hoboken Division, The Needs, Sirius Void
Lundi 20 août 2018 : 11636 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.

Chronique de Concert

Hoboken Division, The Needs, Sirius Void

Hoboken Division, The Needs, Sirius Void en concert

Les Arcades-Aix en Provence 14 avril 2018

Critique écrite le par

Session 10 pour l'association Provock aux Arcades, un restaurant - bar devenu "the place to be" Aixois, certes la concurrence n'est pas féroce, mais qui a déjà vu passer lors des éditions précédentes des groupes comme Jim Younger's Spirit, Psychotic Monks, Conger Conger, Pleasures, Rescue Rangers,... et cela en tout juste un an.

Comme pour chaque édition, un plateau de trois groupes , mais j'arrive trop tard pour le premier groupe Sirius Void, que j'avais cependant déjà écouté au Molotov en ouverture des excellents New Candys. Pour être honnête je n'avais pas été convaincu, mais les échos reçus de leur prestation sont positifs, à vérifier et confirmer dans le futur pour ce jeune groupe.

Les fidèles sont venus nombreux et la salle est bien garnie, car ce soir The Needs are back in town. Le groupe de Garage-Rock Aixois revient sur la scène avec un nouvel lp " The most elegant hanged men ". La machine étant immobilisée depuis plusieurs années l'entame du set semble un peu rigide, le son n'est pas très équilibré. Après un temps de chauffe, tout va se mettre en place. Le public est ravi et se met à l'unisson, les titres s'enchainent faisant monter la tension . A la fin Lord Dey le chanteur scande un "I'm sick, I'm tired, I'm old ". Pas si sûr, car avec quelques réglages et des dates supplémentaires, les Needs pourraient bien réussir leur retour avec classe.


Les lorrains d'Hoboken Division sont eux aussi en mission promotion de leur nouvel lp sobrement intitulé "The mesmerizing mix up of the diligent John Henry " le John Henry étant le personnage mythique de la classe ouvrière américaine. Dès l'entame nous voilà clairement plongé dans l'americana, le blues rock rugueux et poisseux. Une chanteuse qui joue de la basse et de l'harmonica, un guitariste bottleneck au doigt et Gibson, et un batteur qui martèle peaux et cymbales. Le son est à la fois gras et sale, mais aussi par moment très aérien en particulier grâce à la voix de la chanteuse Marie Rieffly tour à tour puissante et caressante. Et on passe sans bien s'en rendre compte de passage furieux à des moments planants. La curiosité était forte pour ce groupe qui l'air de rien a eu deux pages dans Rock'n folk, journal qui n'en déplaise reste la référence en France pour le rock, et 4 étoiles pour la chronique de leur disque. Et le moins qu'on puisse dire et que je ne suis pas déçu et mes camarades autour de moi de même. Le temps passe trop vite, les morceaux s'enchainent , il n'y a pas de moments creux, tout est fluide, harmonieux, excitant. Voici venu le dernier titre, le guitariste change de guitare et prend une folk, la chanteuse pose sa basse, voix, batterie, guitare acoustique, enfin pas acoustique en fait car le son est électrique et nous emporte sur un gimmick qui tourne en boucle et au final nous laisse groggy. La température est haute et on en redemande.
Vont-ils nous faire en rappel un truc a capella genre chant des esclaves dans les champs de coton ? Le guitariste un léger sourire aux lèvres semblent nous préparer un truc, et soudain c'est parti pour un " White light/ White Heat " qui nous prend à revers, surprenant, urbain et tranchant, et les " oh oh oh " qui fusent de partout.Explosion finale, c'est la fête aux Arcades, la claque intégrale.

Je me languis déjà le retour des Hoboken par chez nous.

Sirius Void : les dernières chroniques concerts

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã en concert

Moondawn + Sirius Void + Moon Rã par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 16/02/2018
Une absence totale d'illustrations, et un retard phénoménal à l'allumage, vont me permettre de faire seulement une chronique sans doute un peu light. Pas question pourtant de ne... La suite

The Needs : les dernières chroniques concerts

The Needs and guests en concert

The Needs and guests par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 24/06/2018
Exercice difficile donc je serai bref ... un de nos chroniqueurs réguliers (que j'avais poussé à venir au Poste et) qui m'avait dit qu'il écrirait surement sur cette soirée ayant... La suite

the Needs feat. Michel Basly en concert

the Needs feat. Michel Basly par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 25/05/2018
Il y avait du beau monde hier soir chez Lollipop : Pendaison dans un garage rock. Crémaillère pour un album... Bon alors. J'ai du mal à écrire ce matin ou bien serait-ce que... La suite

Shun & His Happy Family + Malin + the Needs en concert

Shun & His Happy Family + Malin + the Needs par Pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 09/02/2013
Argh ! record battu ... une chronique un mois après le concert ! J'ai quelques excuses étant arrivé en retard et n'ayant vu que la fin de the Needs cela devait être un autre (lui... La suite

the Needs en concert

the Needs par Pirlouiiiit
Machine à Coudre - Marseille, le 19/11/2010
Continuant notre circuit touristique après la Grotte des Accoules pour le très joli concert de Buridane nous voilà à la Machine à Coudre, juste au moment où viennent de terminer... La suite

Les Arcades-Aix en Provence : les dernières chroniques concerts

Jim Younger's Spirit, The Psychotic Monks, Picnic Republic en concert

Jim Younger's Spirit, The Psychotic Monks, Picnic Republic par Bill
Les Arcades, Aix-en-Provence, le 14/10/2017
4ème soirée pour l'asso Provock, qui soutient la scène Rock Locale. Et tant pis si une des têtes d'affiche de cette soirée n'est pas vraiment provençal, car les Psychotic Monks ont... La suite