Accueil Chronique de concert Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour
Jeudi 25 mai 2017 : 9738 concerts, 24451 chroniques de concert, 5160 critiques d'album.

Chronique de Concert

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour en concert

Le Grand Rex, Paris 15 mai 2016

Critique écrite le 18 mai 2016 par lol




Je suis rarement objectif au sujet de l'Iguane... Iggy Pop est à mes yeux l'incarnation totale de la rock star et de la bête de scène. Seuls Mick Jagger, Jim Morrison ou un Nick Cave au mieux de leur forme peuvent éventuellement rivaliser l'impact scénique de ce jeune homme de 69 printemps. Cela fait désormais 25 ans que je suis un inconditionnel et que je n'ai pas raté un de ses concerts parisiens (hormis les concerts privé de Canal + et le dernier passage au Casino de Paris).



Il m'est aussi arrivé d'aller jusqu'à Londres pour le voir en première partie des Sex Pistols, de le suivre dans des lieux improbables comme le Gibus, la fnac des ternes ou la fête de l'huma et de faire quelques expéditions pour des dates en provinces. Bref, avec une vingtaine de concerts de l'Iguane au compteur, une connaissance approfondie de sa discographie officielle et des nombreux bootlegs qui la complètent, j'étais bien sûr au taquet lors de l'annonce de ce concert au Grand Rex !



Depuis le début des années 2000, la trajectoire d'Iggy Pop s'apparente à un retour vers le futur. En reformant en 2002, le line up quasi originel de la première incarnation des Stooges, avec Ron Asheton à la guitare, il permit à son groupe de jeunesse de bénéficier de l'aura et de la reconnaissance publique et financière que le groupe n'avait jamais eue au moment où leur 2 albums majeurs ("the Stooges" et "Fun House") furent enregistrés. Les concerts donnés dans les 6 à 7 années qui suivirent, qui se concentraient uniquement sur les 2 premiers albums (sans aucuns titres de "Raw Power" ou de la carrière solo d'Iggy) furent d'une puissance et d'une sauvagerie incandescente totalement exceptionnelle ainsi que le reflet d'une osmose totale entre les frères Asheton et l'Iguane. La mort de Ron Asheton, début 2009 mit fin à ce qui fut probablement la reformation la plus cohérente et réussie de l'histoire du Rock.



Plutôt que de revenir à une carrière lucrative, jalonnée d'albums solos discutables servant de prétexte à des tournées best of, Iggy pop décida de se jouer à nouveau du temps qui passe et de réhabiliter la deuxième incarnation des Stooges en offrant la place laissée vide par Ron Asheton à James Williamson, le lead guitariste des Stooges sur l'album "RAW POWER". Bien entendu, le répertoire des concerts qui s'en suivirent furent concentrés autour de cet album et de titres plus obscurs, mais incontournables de la collaboration Williamson/ POP ("I got a right", "Johanna", "Open up and Bleed"...) Une fois encore, les concerts furent de grands moments même s'ils n'atteignirent pas, à mes yeux, les sommets himalayens et l'urgence des concerts donnés avec Ron Asheton. Pour la première fois, l'Iguane semblait ralentir le tempo par rapport aux tournées précédentes accuser très légèrement le poids des années.Les problèmes de santé, puis les décès du batteur Scott Asheton, et du saxophoniste Steve MAcKAY sonnèrent le glas des Stooges dont Mister Pop restait le seul membre originel vivant.



Flirtant avec le statut de septuagénaire, enchaînant les pubs et les figurations dans des films improbables ("Les gamins" avec Max Boublil), publiant des albums de reprises de chanteurs français, et relevant les compteurs avec talent dans quelques festivals d'été avec un groupe de mercenaires, on pensait que l'Iguane se contenterait désormais de vivre de sa légende et de profiter une retraite bien méritée sous le soleil Miami agrémentée des charmes de sa dernière girl friend en date, la sculpturale Nina ALU.

Mais début 2016, au moment où le monde apprenait la mort de David Bowie, dont les collaborations et la production sur les albums "Lust For Life" et "the Idiot" sont incontestablement les grands faits d'armes de la carrière solo de L'Iguane, Josh Homme, le leader des Queens Of the Stone Age, annonçait la parution d'un album Iggy Pop dont il assurait la production et la direction musicale.



Porté aux nues à sa sortie par la critique (à mon sens de manière un peu excessive) l'album "Post Pop Depression" avait un son froid, élégant, presque synthétique, beaucoup plus proche des tonalités des productions de Bowie, que de l'incandescence des Stooges ou des productions rock FM gonflées aux stéroïdes des albums solos des années 90.

C'est donc au Grand Rex (salle peu appropriée pour un concert de Rock en raison de son parterre de places assises), qu'Iggy pop accompagné des musiciens présents sur l'album (Josh Homme, Dean Fertita, et du batteur des Artics Monkeys) allait défendre ce nouvel opus. Avant le concert, si mon excitation, due à la perspective de revoir Iggy sur scène, était palpable, mon appréhension était aussi très présente. A près de 70 ans, n'allait-il pas faire la tournée de trop ? Sa prestation confirmerait elle le léger déclin entre apparu en 2010 avec les concerts des Stooges avec Williamson ? Ce concert allait-il être plus Pop ou plus crooner que rock ?



Les réponses à ces questions furent balayées dès l'entrée sur scène de l'Iguane sur un "LUST FOR LIFE" survolté. En enchainant avec "SISTER MIDNIGHT", le nouveau single "SUNDAY" et une version exceptionnelle de "SIXTEEN", on comprit vite que ce concert allait être énorme ! Très vite, il apparut aussi que cette tournée était la suite du voyage dans le temps initié par les reformations des 2 incarnations des Stooges depuis 2002. En 2016, lggy redonne vie aux années Berlinoises et à ses collaborations avec Bowie. La set-list jouée sur cette tournée ne se concentre que sur les albums "The IDIOT" et "LUST FOR LIFE" et sur des titres du nouvel opus dont le son et l'esprit sont en osmose totale avec les chansons produites par Bowie.



Bref, encore une fois L'iguane a réussi son coup au-delà de toutes les espérances car le concert ne tombe jamais dans la nostalgie et le passéisme. Il est au contraire extrêmement actuel !! Le groupe mené par Josh Homme est époustouflant. Complètement dévoué au chanteur, il alterne agressivité, finesse et nuances avec maestria. C'est assurément la meilleure formation ayant accompagné Iggy Pop en solo. L'iguane est, quant à lui, en grande forme vocale. Avec son charisme, son expérience, son énergie et sa dégaine de vieux gladiateur, il offre au public une performance d'une rare intensité. Se jetant dans la foule, traversant la salle tout en continuant à chanter, porté par le public, il s'affirme une fois de plus comme une rock star ultime et qui plus est bien vivante, à l'heure où la plupart de ses contemporains sont 6 pieds sous terre, ou donnent des relectures sages de leurs heures de gloire passées.



Avec un concert de 2 heures qui offrira aux fans l'occasion d'avoir des versions exceptionnelles de titres rarement joués comme "FALL IN LOVE WITH ME", "TONIGHT", "FUNTIME", "MASS PRODUCTION", de classiques comme "THE PASSENGER", "CHINA GIRL", "NIGHTCLUBBING" ou "SOME WEIRD SIN" et de nouveaux titres transfigurés en live comme "PARAGUAY", "CHOCOLATE DROP" ou encore "SUNDAY", Iggy Pop quittera la scène sous une ovation que le public ne réserve que dans les très grandes occasions.



Bref, Il fallait être au Grand Rex en ce Dimanche 15 mai 2016 pour ce concert qui clôturait la tournée "POST POP DEPRESSION" car au-delà de la qualité du concert, c'était aussi peut-être la dernière occasion de voir l'Iguane en Live dans une vraie salle de concert, puisqu'il a récemment laissé entendre dans la presse que cette tournée serait probablement la dernière...

Il reste toutefois encore des dates cet été dans plusieurs festivals, dont celui de Rock en seine le 28 août prochain, pour avoir la chance de voir ou de revoir l'iguane sur scène. Bref, ne manquons pas ces dernières occasions car après une page de l'histoire du rock se tournera définitivement...


Photos : Manu Wino manuwino.com www.facebook.com/manuwino

Arctic Monkeys : les dernières chroniques concerts

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) en concert

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 02/06/2016
Grand concert des Last Shadow Puppets d'Alex Turner (Arctic Monkeys) et Miles Kane (ex The Rascals) à l'occasion du festival Europavox dans une grande salle de la Coopé... La suite

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour en concert

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour par manuwino
Le Grand Rex, Paris, le 15/05/2016
On va tuer le suspense tout de suite, c'est très certainement à un des tous meilleurs concerts de l'année auquel on a assisté ce dimanche soir au Grand Rex. Pour plein de... La suite

The Last Shadow Puppets en concert

The Last Shadow Puppets par manuwino
Olympia, Paris, le 30/03/2016
C'est peu de dire que 8 ans après leur dernier passage parisien, les Last Shadow Puppets étaient très attendus. L'ambiance dans la salle après le passage (relativement... La suite

Arctic Monkeys (Festival Rock en Seine 2014) en concert

Arctic Monkeys (Festival Rock en Seine 2014) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 22/08/2014
Vendredi 22 août 2014, 23 heures, les superstars mondiales des Arctic Monkeys clôturent avec un show massif, pro et plutôt excitant la première soirée du festival Rock... La suite

Iggy Pop : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch  (Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop, Foals, The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Casseurs Flowters, Sigur Rós, Brian Jonestown Massacre, Kaviar Special, Bring Me The Horizon, Kevin Morby, Sum 41, Two Door Cinema Club, Clutch (Rock en Seine 2016) par Stéphane Pinguet
Domaine de Saint-Cloud, le 28/08/2016
ROCK EN SEINE 2016, UNE ÉDITION CANICULAIRE ! Si cette quatorzième édition du festival parisien Rock en Seine affichait à première vue une programmation pas très excitante,... La suite

(mon) Rock en Seine 2016, 2/2 : Imarhan, Killason, Gregory Porter, Sum 41, Ghinzu, Iggy Pop en concert

(mon) Rock en Seine 2016, 2/2 : Imarhan, Killason, Gregory Porter, Sum 41, Ghinzu, Iggy Pop par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2016
Le samedi, c'était par ici ! On commence (mal) notre journée clodoaldienne en ratant (la faute à un repas en terrasse bien trop sympa) les Blues Pills hélas programmés à une... La suite

Iggy Pop (Festival Rock en Seine 2016) en concert

Iggy Pop (Festival Rock en Seine 2016) par lol
Domaine de Saint Cloud, le 28/08/2016
D'après les rumeurs, le concert donné par Iggy Pop en ce 28 août 2016 à Rock en Seine serait le dernier concert Européen du Parrain du Punk. Il y a quelques mois, au moment... La suite

Iggy Pop (Festival Fête du Bruit dans Landerneau 2016) en concert

Iggy Pop (Festival Fête du Bruit dans Landerneau 2016) par lol
Landerneau, le 14/08/2016
En arpentant les planches du Festival "Fête du Bruit dans Landerneau", dont il faut saluer l'excellente programmation depuis plusieurs années, jamais l'iguane (aka Iggy Pop)... La suite

Queens of The Stone Age : les dernières chroniques concerts

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour en concert

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour par manuwino
Le Grand Rex, Paris, le 15/05/2016
On va tuer le suspense tout de suite, c'est très certainement à un des tous meilleurs concerts de l'année auquel on a assisté ce dimanche soir au Grand Rex. Pour plein de... La suite

Iggy Pop (+ Josh Homme & Co) en concert

Iggy Pop (+ Josh Homme & Co) par Gilles Barbeaux
Studio 210 - La Musicale de Canal +, Saint-Denis, le 02/05/2016
Bon, que dire qui n'ait pas encore été écrit sur Iggy Pop en live... Ben oui ce fut grand ! Voir l'Iguane monter sur la barrière dès le premier morceau ("Lust For Life") et... La suite

Queens Of The Stone Age (Rock en Seine 2014) en concert

Queens Of The Stone Age (Rock en Seine 2014) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 24/08/2014
Pour clôturer de belle manière la réjouissante édition 2014 du festival Rock en Seine, quoi de mieux qu'un concert en forme de boulet de canon du groupe de Josh Homme,... La suite

Baby in vain - P-SKA - Queens of Stone Age - Deadmau5 (Sziget Festival 2014) en concert

Baby in vain - P-SKA - Queens of Stone Age - Deadmau5 (Sziget Festival 2014) par Peribrux
Sziget festival à Budapest, Hongrie, le 12/08/2014
SZIGET FESTIVAL - deuxième jour J'ai vite compris la raison pour laquelle le trio danois BABY IN VAIN, composé de trois files ayant une moyenne d'âge de vingt ans,... La suite

Le Grand Rex, Paris : les dernières chroniques concerts

John Carpenter en concert

John Carpenter par lol
Le Grand Rex, Paris, le 09/11/2016
C'est une armée de lecteurs de "Mad Movies" et de "L'Ecran Fantastique" qui fait un triomphe à John Carpenter lorsque celui-ci pénétre sur la scène du Grand Rex, le jour de... La suite

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour en concert

Iggy Pop (+ Josh Homme, Matt Helders, Dean Fertita, Troy Van Leeuwen & Matt Sweeney) - Post Pop Depression Tour par manuwino
Le Grand Rex, Paris, le 15/05/2016
On va tuer le suspense tout de suite, c'est très certainement à un des tous meilleurs concerts de l'année auquel on a assisté ce dimanche soir au Grand Rex. Pour plein de... La suite

Joe Bonamassa en concert

Joe Bonamassa par Matninatphotography
Le Grand Rex, Paris, le 19/10/2015
J'avais déjà vu Joe Bonamassa il y a un an au Grand Rex, et trouvé son show super bien. Et là, cette année, j'ai trouvé que c'était vraiment exceptionnel, beaucoup plus... La suite

Joe Satriani en concert

Joe Satriani par Matninatphotography
Grand Rex, Paris, le 24/09/2015
Dès les premières notes de musique signées Joe Satriani, on sait que l'on a affaire à un des meilleurs guitaristes du monde. Cette tournée s'inscrit dans l'actualité de la... La suite