Accueil Chronique de concert Indochine + Suzanne Combeaud
Mardi 28 mars 2017 : 11759 concerts, 24352 chroniques de concert, 5150 critiques d'album.

Chronique de Concert

Indochine + Suzanne Combeaud

Indochine +  Suzanne Combeaud en concert

La Halle Tony Garnier à Lyon 17 Avril 2010

Critique écrite le 21 avril 2010 par Turquoise

A l'inverse de groupes qui fleurissent sur Facebook...

"MOI je préfère aller voir Indochine en concert que de fumer du crack !"


Je ne suis pas une fan du groupe et encore moins une groupie de Nicola Sirkis mais je suis là pour voir si 10 ans après les avoir vu sur une scène avec l'album Dancetaria, la légende au combien controversée de ce groupe rock est réelle et pourquoi le public répond présent à toutes les tournées.


<DSC_Indochine



Visiblement je ne suis pas la seule ce jour là sur le parvis de La halle Tony Garnier, des groupes on même planté la tente la nuit d'avant pour être les premiers à passer les grilles de cet ancien abattoir de Lyon, transformé en salle de spectacle.

C'est le 4ème passage du groupe à Lyon avec La Tournée Météor Tour et la dernière en date en France avant les festivals de l'été. Tous les fans attendent bien sûr le show stade de France le 26 juin, Indochine sera le premier groupe de rock français à remplir ce lieu. Il fallait oser le faire et surtout garder le prix à 35 euro Bravo !


La première partie est assurée par Suzanne Combeaud

DSC_Suzanne Combo et Axel Bauer


Dans la fosse tout le monde se serre les places sont chères tout contre les barrières ...C'est à ce moment que Suzanne Combeaud ou Sue fait son apparition accompagnée de deux bassistes dont Axel Bauer qui partage sa vie depuis 2009. Cette belle brindille au cheveu noir corbeau qui n'est pas à son premier groupe dans le milieu rock et surtout propulsée avec son duo avec Nicola Sirkis dans Un ange à ma table, elle fait cette fois la première partie du concert du groupe Indochine à Lyon.


DSC_Suzanne Combo



Le son claque sur la basse d'Axel Bauer et c'est parti... Susanne crache sa première chanson. Bien que la salle soit pleine, l'ambiance a du mal à décoller mais c'est avec plaisir qu'elle nous entraine sur des mélodies dont elle est l'auteur. Les chansons se succèdent mais rien... Le public n'est pas plus chaud que cela pourtant c'est une très belle voix qui les interprète. Il faudra attendre le 4ème morceau pour enfin sentir le réchauffement de la salle et voir exploser l'esprit rock pur et dur qu'elle apprivoise avec sa basse.

DSC_Suzanne Combo


C'est parti et c'est sur "ELLE est dangereuse, elle est inexploitable" que les corps se déchainent. Elle joue aussi bien de la guitare qu'elle nous gratifie de battements de tambour pour The Must et c'est dommage car c'est déjà terminé on en redemanderait à la fin. Elle ira loin c'est sur, il faut juste le temps qu'un public la découvre et ne la lâche plus, une fille simple, beaucoup de talent et une voix sublime. A bientôt Miss Sue ...Peut être en duo sur scène avec Nico dans la soirée ?....

DSC_Indochine


L'ambiance laissée par les dernières chansons de Sue est toujours là, le public entretien ce dynamisme et dans un délai très court pour le changement de plateau, c'est un hurlement qui accueille le film projeté sur le rideau qui tombe et découvre Indochine ... entré en scène et c'est du lourd qui commence, je suis collée à la barrière, Nicolas est là devant moi et vraiment c'est pire que ce que je pouvais imaginer, sacré bonhomme qui dès la premier chanson impose un rythme soutenu à la salle bondée qui va suivre tous les jeux qu'il va nous demander.

DSC_Indochine

C'est sur 4 écrans géants que les images nous entrainent dans en même temps que les chansons, Elles sont le reflet des mélodies que Nicolas écrit et collent avec les textes qu'il nous offre et que nous redemandons encore et encore.

Mais Indochine c'est aussi le reste du groupe, qui fait corps avec le chanteur, François Soulier dit Mr Shoes le batteur, Marc Éliard le bassiste, Matu aux claviers, Oli de Sat guitariste rythmique et Boris Jardel Guitare solo.

DSC_Indochine

DSC_Indochine


Ce n'est pas moins de 30 titres qui seront proposés ce soir, tirés pour une bonne partie du dernier album Republika Meteor, "La lettre de métal" (ma préféré), "Le Grand Soir", "Le lac", "Go, Rimbaud Go!"... presque toutes les chansons de l'album y passent Tous les titres font références à une séparation, une douleur ; la projection sur les 4 écrans nous entraine dans la première guerre mondiale, comme les paroles qui y font également référence, je vous conseille de vous le procurer au plus vite ! Il vous faudra plusieurs écoutes pour l'apprécier à sa juste valeur.

DSC_Indochine


Dans un deuxième temps c'est avec entrain que Nico nous transporte dans un melting pot des années passées pop-rock, "Alice & June"est une nouvelle étape dans cette soirée, le public aime et en redemande ! "J'ai demandé à la Lune" , "Trois nuits par semaine" sont repris par tous, quand à "Canary Bay" on adore pour se trémousser dessus. Un dernier hommage quand Nico salue le portrait géant de l'écrivain J.D. Salinger disparu cette année et puis l'apothéose avec "Punker" que toutes les ados connaissent et reprennent en cœur avec Nico qui en rajoute en se filmant...

DSC_Indochine


"L'Aventurier" arrive au rendez vous et déchaine toute la salle qui chante dessus dans une ambiance de folie pour une chanson qui approche les 28 ans...

A la surprise générale c'est une Suzanne Combeaud virtuelle qui accompagne Nico pour son duo "Un ange à ma table" d'où une légère déception...

DSC_Indochine


Dans la salle, c'est un mélange! Un mélange entre jeunes et moins jeunes ! Nous sommes là pour eux et eux pour nous ce soir ! Il aime la scène et cela se remarque, les rappels se succèdent et c'est toujours avec la même attention et petits mots doux que Nico nous remercie "Putain de Public, Putain de Concert, Putain de Ville"...Mais Putain de Groupe ! MOI aussi je peux le dire !

DSC_Indochine

Le concert se termine sur "Electrastar", 2 h 40 de spectacle non stop ! Un Nicolas avec une pêche d'enfer. Si vous n'y êtes pas encore allés c'est un sacrilège je le vous dis !

Indochine revient fort et même très fort n'en déplaise aux détracteurs du groupe pour ma part il me réconcilie avec le rock français. Ce soir Indochine, tu rajouteras une fan à la très longue liste, continue à nous écrire des textes qui nous nourrissent, nous en avons besoin pour avancer. Merci !


DSC_Indochine

> Réponse le 22 avril 2010, par Boby

Je n'aime pas le groupe mais la chronique est vraiment bien. Pour une premiére fois c'est vraiment pas mal ! Good Job Dude !   Réagir


Indochine : les dernières chroniques concerts

Indochine  en concert

Indochine par Xavier Averlant
Le Trianon, Paris, le 09/12/2015
Pour la fin de l'année 2015, Indochine a décidé d'offrir à ses fans un concert gratuit "sur invitations" mais retransmis sur la nouvelle plateforme de streaming TIDAL. Ce... La suite

Indochine en concert

Indochine par Lebonair
Stade de France, Saint-Denis (Paris), le 27/06/2014
Indochine a rempli deux Stades de France les 27 et 28 juin 2014... En préambule de ces deux soirs, j'avais reçu une rapide présentation par mail de cet évènement : "Dans moins... La suite

Indochine + Klink Clock (Black City Tour 2) en concert

Indochine + Klink Clock (Black City Tour 2) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 30/11/2013
Me voici dans la délicate situation de devoir faire la chronique en n'ayant vu que 3 morceaux. En effet je comptais rester aussi longtemps que possible pour remplacer le... La suite

Indochine + The Buns en concert

Indochine + The Buns par coco
Parks&Suite Arena - Montpellier, le 09/11/2013
Je pourrais commencer par parler du temps qu'il a fallu pour que quelqu'un ouvre le guichet des pass presse, ou de la sécurité. Oui j'ai eu une remarque sur un petit paquet de... La suite

La Halle Tony Garnier à Lyon : les dernières chroniques concerts

The XX en concert

The XX par Coline Magaud
Halle Tony Garnier, Lyon, le 21/02/2017
La Halle Tony Garnier à Lyon, lieu peu réputé pour un son de qualité et des concerts intimistes a pourtant été hier soir le théâtre d'un show intéressant livré par le groupe... La suite

The Cure en concert

The Cure par Pierre Andrieu
Halle Tony Garnier, Lyon, le 17/11/2016
Grand moment de communion extatique en compagnie de The Cure à la Halle Tony Garnier de Lyon : une set list de rêve marquée au fer rouge par l'inoxydable album Disintegration... La suite

System of a Down en concert

System of a Down par Philippe
Halle Tony Garnier, Lyon, le 14/04/2015
Avec le recul je dois admettre que, une fois n'est pas coutume, je me suis un peu comporté en touriste à ce concert, même si SOAD est un des derniers grands groupes de metal que... La suite

Band Of Skulls + Queens of the Stone Age en concert

Band Of Skulls + Queens of the Stone Age par Ylxao
Halle Tony Garnier, Lyon, le 12/11/2013
Mardi 12 Novembre 2013, devant la Halle Tony Garnier à Lyon, c'est du "délire"... J'avais presque oublié à quel point cette salle était grande. Et ce soir, c'est peu de le dire :... La suite