Accueil Chronique de concert Interpol + Blonde Redhead
Mardi 27 juin 2017 : 10644 concerts, 24488 chroniques de concert, 5162 critiques d'album.

Chronique de Concert

Interpol + Blonde Redhead

Le Transbordeur, Villeurbanne 11 novembre 2007

Critique écrite le 12 novembre 2007 par Pierre Andrieu

Affiche de rêve au Transbordeur : les excellents Blonde Redhead, judicieusement placés en ouverture de programme pour 40 minutes de show, ont parfaitement chauffé la salle pour la grand messe de presque deux heures d'Interpol, le groupe "disco post punk" qui cartonne en ce moment dans le monde entier...




Blonde Redhead au pays des merveilles de la pop légèrement dissonante

C'est dans une salle bien remplie (le concert affiche complet) que le trio new yorkais Blonde Redhead offre un set en tous points remarquables. En explorant uniquement le versant pop panoramique de leur univers, Simone Pace, Amedeo Pace et Kazu Makino envoûtent la salle toute entière : samples bruitistico planants, guitare menaçantes, basses ondoyantes, batterie impeccable et chants d'anges déchus en proie au doute existentiel. Pas une faute de goût, pas un morceau faible : une véritable bonheur au pays des merveilles de la pop légèrement dissonante. Ce pays étrange est hanté par une fée asiatique du nom de Kazu Makino - qui chante divinement, dans un registre étranglé, aigu ou brisé - et par son pendant masculin, l'un des frères Pace, à la voix cristalline... Si l'on a parfois du mal à voir qui joue quoi à cause de l'omniprésence des bandes enregistrées, l'effet produit est véritablement hallucinant : on évolue dans un film fascinant avec David Lynch à la baguette magique, et ses acolytes, Angelo Badalamenti et Julee Cruise, comme partenaires de jeu. Trop courte mais superbe prestation (conclue par le magistral titre 23, extrait de l'excellent dernier album) d'un groupe d'exception...





Interpol embarque la foule du Transbordeur dans ses sombres obsessions post punk

Après une assez longue pause, l'arrivée d'Interpol sur Pioneer to the falls, le magistral premier titre de son dernier album Our love to admire fait l'effet d'un bombe à retardement : voix grave immédiatement sidérante, atmosphère trouble, rythmique puissante, guitare originale, claviers délicatement aigrelets, ce titre là - avec sa fin a capella, interprétée dans un silence religieux - est assurément un must. Comme il est suivi par une flopée de tubes (récents ou plus anciens), le début du concert des cinq New Yorkais est quasi idyllique. La suite s'avérera très convaincante, car ce combo s'y entend parfaitement pour embarquer la foule (conquise d'avance et donc très réceptive à l'ensemble du set) dans ses sombres obsessions post punk façon Joy Division. Toutefois, le milieu de sa prestation scénique, souffrira de la (très relative) faiblesse de certains titres du dernier album, sans doute trop proches des hymnes du groupe, le côté accrocheur en moins... A ce moment là, l'on se dit que ce groupe ne sait jouer que sur un seul registre et n'évite pas une impression de monolithisme quand il joue son répertoire sur scène, en restant un peu trop figé, ce qui n'arrange rien. Impression sans doute juste, mais bien fugace, car une autre salve de hits vient s'abattre sur un Transbordeur - sous le charme et transformé en cathédrale de sons superbement éclairée - pour conclure un show finalement percutant. Interpol creuse sans cesse le même filon ténébreux, certes, mais il le fait si bien que son public se laisse porter par le flot d'émotions fortes charriées par les titres de son groupe favori. Le (grand) pouvoir de séduction que possède Interpol n'est semble-t-il pas près de s'éteindre de sitôt.




A lire également, des chroniques de concerts d'Interpol aux Eurockéennes de Belfort en juillet 2005, au Printemps de Bourges en avril 2005 et en avril 2003 ainsi qu'à La Boule Noire à Paris, en novembre 2001.


Sites Internet : www.myspace.com/blonderedhead, www.blonderedhead23.com, http://blonde-redhead.com, www.interpolnyc.com, www.myspace.com/interpol, www.transbordeur.fr, www.radical-production.fr.

> Réponse le 12 novembre 2007, par diego

Par la faute d'un gigantesque embouteillage sur le périphérique, je suis arrivé juste à la fin du set de Blonde Redhead. Dommage ce sera peut être pour une prochaine fois. J'écoute en boucle le dernier album d'Interpol que je trouve plus homogéne que "Antics" avec un gros bémol cependant pour le visuel plutôt raté me semble-t-il (ces animaux quelle idée ???). Interpol donc, le quatuor New yorkais symbole du revival New Wave, campé sur ses hits et ses compos atmosphériques. La salle est comble, l'attente très forte, et le groupe arrive en terrain conquis. Un peu moins de deux heures plus tard, je reste sur ma faim. La set list tenait la route, le son était bon, les musiciens impeccables, aucune raté, aucun accroc ... et alors ? Trop propre, aucune folie, aucun relâchement, ces gars...  La suite | Réagir


Blonde Redhead : les dernières chroniques concerts

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead en concert

Rock En Seine Jour 2 : Arctic Monkeys, The Streets, CocoRosie, Etienne de Crécy, BB Brunes, Keren Ann, Blonde Redhead par Fredc
Domaine National de Saint-Cloud, le 27/08/2011
JOUR 2 - SAMEDI 27 AOÛT 2011 METEO : Averses par ci, averses par là, c'était sauve-qui-peut à l'approche de chaque nuage. Assez désagréable et plus froid qu'Austra en... La suite

Arctic Monkeys + WU LYF + The Jim Jones Revue + Cage The Elephant + Blonde Redhead + Interpol +The Streets (Festival Rock en Seine 2011) en concert

Arctic Monkeys + WU LYF + The Jim Jones Revue + Cage The Elephant + Blonde Redhead + Interpol +The Streets (Festival Rock en Seine 2011) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 27/08/2011
Après avoir pris une bonne rasade de rock 'n roll avec The Kills & co la veille pour la première journée du festival Rock en Seine au Domaine de Saint-Cloud, retour sur le... La suite

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers en concert

Festival Pantiero : Suuns + Zombie Zombie + Blonde Redhead + A Place To Bury Strangers par Sami
Terasse du Palais des festivals, Cannes, le 11/08/2011
Le soleil n'est pas encore couché que Suuns débutent cette soirée. Je ne connaissais de ces Canadiens que le premier morceau joué, l'impressionant "Arena" qui ne donne... La suite

Blues Explosion + Dionysos + Blonde Redhead + Girls In Hawaii + Mojave 3 (La Route du Rock 2004) en concert

Blues Explosion + Dionysos + Blonde Redhead + Girls In Hawaii + Mojave 3 (La Route du Rock 2004) par Pierre Andrieu
Fort de Saint Père , le 15/08/2004
La veille, on avait aperçu le très bronzé et coquet (mais beaucoup plus vieux que sur ses photos de presse) Bernard Lenoir sur la plage après Nouvelle Vague en train de... La suite

Interpol : les dernières chroniques concerts

Interpol + Bad Breeding par Cathy VILLE
Le Radiant - Caluire , le 01/06/2015
Bad Breeding 20 heures, la sonnerie retenti, il est grand temps d'entrer dans la salle du Radiant pour découvrir la première partie. Les lumières s'éteignent etcs'est parti pour un show qui va s'avérer, comment dire, inattendu, ravageur et surprenant... Pendant 30 minutes, les riffs endiablés défilent à toute allure, entraînés par un... La suite

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) en concert

Thee Oh Sees, Sun Kil Moon, Thurston Moore, Mikal Cronin, Interpol, Giant Sand, Foxygen, Swans, Sleaford Mods, Unknown Mortal Orchestra, The Soft Moon, Viet Cong, Bad Breeding, Weedeater, Torche (This Is Not A Love Song Festival 2015) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 31/05/2015
Après une édition 2014 de rêve, il fallait absolument revenir au This Is Not A Love Song Festival, dont la troisième édition se tenait fin mai à Paloma, à Nîmes, pour... La suite

Arctic Monkeys + Interpol (Festival de Nîmes 2014) en concert

Arctic Monkeys + Interpol (Festival de Nîmes 2014) par Pierre Andrieu
Arènes de Nimes, le 08/07/2014
Dans le cadre magique des Arènes romaines de Nîmes, Alex Turner et ses justement acclamés Arctic Monkeys n'ont eu aucun mal à triompher tel de classieux empereurs du rock 'n... La suite

(mon) Rock en Seine 2011, 1/2 : The Black Box Revelation, Hushpuppies, Cage The Elephant, Le Corps Mince de   Françoise, The Jim Jones Revue, Interpol, Keren Ann, Arctic Monkeys en concert

(mon) Rock en Seine 2011, 1/2 : The Black Box Revelation, Hushpuppies, Cage The Elephant, Le Corps Mince de Françoise, The Jim Jones Revue, Interpol, Keren Ann, Arctic Monkeys par Philippe
Parc de Saint Cloud, Saint Cloud, le 27/08/2011
6ième participation sur les 9 éditions du joli Festival Rock en Seine : on dira donc qu'on lui est aux deux tiers fidèle... Il est vrai que sa programmation, systématiquement... La suite

Paul Banks Julian Plenti : les dernières chroniques concerts

Arctic Monkeys + WU LYF + The Jim Jones Revue + Cage The Elephant + Blonde Redhead + Interpol +The Streets (Festival Rock en Seine 2011) en concert

Arctic Monkeys + WU LYF + The Jim Jones Revue + Cage The Elephant + Blonde Redhead + Interpol +The Streets (Festival Rock en Seine 2011) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 27/08/2011
Après avoir pris une bonne rasade de rock 'n roll avec The Kills & co la veille pour la première journée du festival Rock en Seine au Domaine de Saint-Cloud, retour sur le... La suite

Interpol et Matthew Dear en concert

Interpol et Matthew Dear par Coline Magaud
Zénith de Paris, le 15/03/2011
Matthew Dear, l'inclassable. La première partie d'Interpol est ce soir assurée par Matthew Dear, musicien iconoclaste et impossible à qualifier. L'Américain nous gratifie... La suite

Queens Of The Stone Age + Nine Inch Nails + Interpol + Eagles Of Death Metal + Bright Eyes + CocoRosie + Chemical Brothers + Kaizers Orchestra + The Go ! Team (Eurockéennes de Belfort 2005) en concert

Queens Of The Stone Age + Nine Inch Nails + Interpol + Eagles Of Death Metal + Bright Eyes + CocoRosie + Chemical Brothers + Kaizers Orchestra + The Go ! Team (Eurockéennes de Belfort 2005) par Pierre Andrieu
Presqu'île de Malsaucy, Belfort , le 01/07/2005
Chaque année, les Eurockéennes de Belfort sont une excellente occasion pour tout un peuple de jeunes amoureux de rythmes rock, pop, punk, électro et métal de célébrer en... La suite

Interpol + Bloc Party + Gomm (Printemps de Bourges 2005) par Pierre Andrieu
Le Palais d'Auron, Bourges, le 23/04/2005
L'énorme plateau rock composé du groupe français Gomm, des Anglais de Bloc Party et des Américains d'Interpol a entièrement tenu ses promesses dans un Palais d'Auron complet et transformé en fournaise... Gomm : une découverte rock au niveau des têtes d'affiche. Le public a répondu présent dès le début du set de Gomm,... La suite

Le Transbordeur, Villeurbanne : les dernières chroniques concerts

Rival Sons en concert

Rival Sons par Fred Boyer
Le Transbordeur - Lyon, le 12/02/2017
Nous voici donc à Lyon, dans cette superbe salle du Transbordeur pour voir enfin en tête d'affiche un groupe qui, ces dernières années, est abonné aux premières parties... La suite

Sum 41 + Paerish en concert

Sum 41 + Paerish par Cathy Ville Solvéry
Le Transbordeur à Villeurbanne, le 26/01/2017
Groupe canadien de punk rock tendance skate core ayant connu son heure de gloire dans les années 2000 (à l'instar de combos tels que Blink 182 ou Green Day), Sum 41 fait salle... La suite

Le Voyage de Noz en concert

Le Voyage de Noz par P Surjeanlouismurat
Transbordeur, Lyon, le 15/03/2016
Le Voyage de NOZ, fabriquant de rock, Since 1986. Ils l'ont montré: - qu'ils ne sont "pas encore morts" pour reprendre un de mes titres préférés (que j'ai choisi de... La suite

Babyshambles en concert

Babyshambles par Vince-O-Matic
Transbordeur, Lyon, le 15/02/2014
Peter Doherty est grand et il serait temps que ça se sache, bordel ! Pourquoi, parmi tous les impeccables concerts de la fine fleur du "rock indé" vus récemment, celui des... La suite