Accueil Chronique de concert Iron Maiden
Vendredi 24 novembre 2017 : 11691 concerts, 24731 chroniques de concert, 5187 critiques d'album.

Chronique de Concert

Iron Maiden

Bercy - Paris 01 juillet 2008

Critique écrite le par

Que dire de ce concert d'hier soir ?
Après deux premières parties miteuses et inintéressantes, j'en ai pris plein la tête et plein les yeux. Tout comme les dizaines de milliers de fans présents ce soir-là. bruce annonçait 35.000 spectateurs rien qu'hier, et le gars, on le croit sur parole.

N'importe, place au show. Maiden déboule avec le discours de Churchill (avec images d'archives à l'appui) puis on se prend tous ACES HIGH dans les gencives. Trop bon ! Bruce court comme un malade et les musiciens sont bluffants : à plus de 50 balais chacun, ils se donnent comme des malades, font du headbanging, courent, jouent à 100 à l'heure, comme si c'était leur dernier concert. Surtout, ils sont hyper-carrés. Et ce sera comme ça du début à la fin !!!

On peut dire tout ce qu'on veut de MAIDEN, on peut leur reprocher plein de trucs et certains ne s'en privent pas (derniers albums chiants, trop de best-of, bla-bla-bla) mais y a un truc sur lequel ils sont inattaquables : les mecs donnent TOUT sur scène. Sur écran géant (il y en avait un de chaque côté de la scène), j'ai même aperçu la sueur ruisseler sur la basse de Steve Harris !

Les morceaux étaient tous super : RIME OF THE ANCIENT MARINER a été un magnifique cadeau pour tous les fans. On a eu droit à un THE TROOPER d'anthologie. Même chose pour POWERSLAVE, REVELATIONS, WASTED YEARS, RUN TO THE HILLS...

Côté moyens, les 50€ du billet se sont vus sur scène : des effets de lumière, des explosions et des jets de flamme sur NUMBER OF THE BEAST, des fumigènes en pagaille sur RIME, Eddy en cyborg, Eddie en momie géante surgissant au beau milieu d'IRON MAIDEN, le décor pharaonesque de la tournée POWERSLAVE avec des statues égyptiennes partout, aux yeux rouges luisants dans les ténèbres, et des sarcophages d'Eddy.

En plus, le montage vidéo était nickel : sur les 2 écrans géants, les gros plans et les vues d'ensemble se succédaient de façon fluide. Les cadrages étaient irréprochables. Dès qu'un musicien faisait un solo, il était filmé et la caméra se fixait sur lui. Bref, chapeau bas aux cameramen, et au réal' qui a assuré la diffusion et le choix (toujours judicieux) des images à l'écran : on pouvait être tout au fond de la salle, c'était tellement bien filmé qu'on ne loupait absolument RIEN du concert. C'est simple, si le concert a été enregistré, les gars de MAIDEN peuvent le ressortir TEL QUEL en DVD, sans modifications aucunes (peut-être revoir le son, ouais bon, mais c'est la seule modif' qu'il faudrait apporter).

Enfin, en rappel, on a eu droit à un autre morceau dont je me rappelle plus (désolé, j'ai la tête dans les étoiles. Suis étourdi, ch'sais plus où j'en suis), à MOONCHILD (terrible !!!) et à HALLOWED BE THY NAME !

Yeeeeeaaaah !!!

Alors, concert d'anthologie ? Carton plein ? Zéro faute ?

Bah non, j'ai beau en avoir pris plein la tête, plein les yeux, avoir gueulé à tue-tête sur les chansons, avoir headbangué... Ben, j'ai quand même une petite déception (et je ne suis pas le seul).

Pourquoi ? Parce que c'était une tournée commémorative censée reprendre les morceaux de PIECE OF MIND, POWERSLAVE, SOMEWHERE IN TIME, et SEVENTH SON.

Or, FEAR OF THE DARK, IRON MAIDEN, NUMBER OF THE BEAST, ne faisaient pas partie de ces albums. Alors, ok, ce sont des morceaux "incontournables", mais à leur place, vu le statut très particulier de cette tournée, j'aurais préféré entendre :
- FLIGHT OF ICARUS
- DIE WITH YOUR BOOTS ON
- SOMEWHERE IN TIME (plutôt que le CAN I PLAY WITH MADNESS, auquel je n'adhère pas plus que ça)
- BACK IN THE VILLAGE (énorme morceau ! Peut-être le plus speed qu'ils aient jamais composé)
- Pourquoi pas FLASH OF BLADES ?
- THE LONELINESS OF THE LONG DISTANCE RUNNER
- et surtout, ALEXANDER THE GREAT (même une version tronquée, j'm'en fous, c'est tellement un bon morceau).

Je pense que je pourrais en citer pas mal d'autres. Le truc, c'est qu'il y a des chansons rarissimes, qu'ils n'ont pas joué depuis 20-25 ans, et que les "jeunots" (j'ai 33 ans!) comme moi n'auront JAMAIS la chance d'entendre en live. Que sur albums. Cette tournée aurait pu être l'occasion rêvée de les voir joués sur scène. Et non, rendez-vous manqué.

Donc, c'était un super énorme magnifique concert avec des moyens énormes et on en a tous eu pour notre argent. Mais si vous l'avez loupé, ben, quasi tous les morceaux entendus ce soir sont déjà en DVD, notamment sur le LIVE AFTER DEATH. Quant aux "incontournables", ben, on y aura toujours droit, quelque soit le concert...

C'aurait pu être une date inoubliable, méga super incontournable, du genre : y avait ceux qui y étaient et y avait les autres, qui s'en mordront les doigts tout le restant de leur vie. Tel quel, ça reste un superbe concert, impeccable certes, magistralement mené par un groupe superbe d'énergie et de charisme certes, mais comme on est en droit de l'attendre du plus grand groupe de Heavy Metal du monde (n'en déplaise à tous les autres prétendants au titre).

 Critique écrite le 07 juillet 2008 par Oliv'


Bercy - Paris : les dernières chroniques concerts

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017) en concert

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017) par Pierre Andrieu
AccorHotels Arena, Paris, le 07/11/2017
En tournée pour assurer le service après vente de leur très bon dernier album Villains (oui, "très bon", n'en déplaise aux gens qui veulent qu'un groupe sorte toujours le même... La suite

Queens of the Stone Age + Broncho en concert

Queens of the Stone Age + Broncho par Philippe
Bercy, Paris, le 07/11/2017
Nuit fraiche mais pas glaciale à Paris (ces gens-là, qui passent leur temps à se plaindre du temps, ne connaissent pourtant pas le mistral, les veinards...). Comme d'habitude à... La suite

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) par Benjamin Wozniak
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Il est de ces concerts où l'on va avec la banane, où l'on sait à quoi s'attendre, où l'on sait que le show sera assuré, où l'on sera face à des légendes. Metallica est de ceux... La suite

Metallica (Worldwired Tour 2017) en concert

Metallica (Worldwired Tour 2017) par Gandalf
AccorHotels Arena, Paris, le 10/09/2017
Sans vouloir me répéter dans mes compte rendus du groupe, encore une fois, les Mets ont proposé un show énormissime ! Les années passent et les mecs ne faiblissent pas... La suite