Accueil Chronique de concert Izabo
Mercredi 19 février 2020 : 10842 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Izabo

Cabaret Aléatoire - Marseille 3 Mai 2007

Critique écrite le par

Après une journée bien merdique où j'aurai bien haché la tête de mon psychopathe
de patron pour la donner à manger (les pauvres !) à des piranhas affamés, quoi de mieux que d'aller destresser au son d'un bon groupe... ?



J'arrive assez tard et je croise quelques gens qui partent déjà...une nana à l'entrée me dit qu'Izabo a dû jouer en premier...ah, non pas ça ! En fait, quand j'arrive le bassiste et le batteur d'Izabo sont en train de finaliser leur balance, ouf !
Mais le cabaret aléatoire est comme qui dirait très clairsemé...allez c'est le bout du monde si on est 40 en comptant l'équipe technique et les barmaids...

L'ambiance est un peu glaciale...je ne sais pas ce qui s'est passé avec le groupe et le dj qui sont passé en première partie... ?
En tout cas, Izabo (groupe israélien que j'ai découvert et fortement apprécié aux dernières transmusicales de Rennes) démarrent par leur "tube" morning hero un peu dans l'indifférence...je suis seul sur les barrières de sécu, la première "rangée" (4 personnes ?) de spectateurs est 5 mètres derrière et ce sera comme ça tout le concert...



Enfin, au fur et à mesure les applaudissements se sont fait plus enthousiastes et il y a même eu quelques personnes (3 ?) qui ont esquissés des pas de danse...



Bref, un peu glauque ! Pourtant Izabo a assuré l'essentiel : interprétation sans faille, mais difficile dans ces conditions de concert de donner un supplément d'âme (le bassiste dreadlocké et l'excellent batteur ont quand même donné l'impression de prendre du plaisir...)



Leur musique m'est apparue moins rock psychédélique que la première fois (guitare trop sous-mixée ???), cette fois-ci je retiens surtout le côté disco-rock à la sauce orientale avec des sons électros un peu zarb...



Au bout de 45 minutes (ils n'ont qu'un album au compteur...), ils
quittent la scène...
Presque dans l'indifférence...glauque je vous dit...au bout d'une bonne 20taine de secondes quelqu'un brise ce silence des banquises par de timides applaudissements, bon allez presque tout le monde (20 ? oui, j'ai oublié de dire pendant leur set la salle s'est un peu vidée... ) s'y met et Izabo a eu droit à un maigre rappel...ils n'y ont pas répondu et je les comprends presque...

Conclusion : je n'ai pas aimé autant que la première fois, mais ils ne méritaient certainement pas un accueil aussi peu chaleureux et plus de monde merde ! Glauque n roll ou DeadinMarseille.

http://www.myspace.com/izaboband

 Critique écrite le 10 mai 2007 par Roo Ha Kim


Izabo : les dernières chroniques concerts

Cat Power + I'm From Barcelona + The Horrors + Razorlight + Viva Voce + Izabo + Porcelain + The Sunshine Underground (Trans Musicales de Rennes 2006) par Pierre Andrieu
Parc des Expositions, Rennes, le 07/12/2006
Quand on y a goûté une fois, il est impossible de se passer du petit (mais fructueux) séjour à Rennes début décembre... Car cette année encore, et ce même en l'absence de grosses têtes d'affiches, les Trans Musicales sont sexy, variées et aventureuses, à une ou deux exceptions près. Pourquoi donc se priver d'une immersion totale dans un... La suite

Cabaret Aléatoire - Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite