Accueil Chronique de concert Jaw Wad + Maycad + Great Joe Yabuki
Mardi 17 septembre 2019 : 14351 concerts, 25679 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jaw Wad + Maycad + Great Joe Yabuki

Jaw Wad + Maycad + Great Joe Yabuki en concert

Poste à Galène, Marseille 08 mai 2015

Critique écrite le par

Rue Ferrari by Pirlouiiiit 08052015

Beaucoup de choix ce soir encore, mais aussi une soirée pizzas en famille étendue ... mais comme celle ci se déroule non loin du Poste j'ai quand même décidé de ne pas rater ce nouveau plateau local avec Jaw Wad (vu en coup de vent il y a très longtemps), Maycad (vu deux fin de sets) et Great Joe Yabuki (jamais vu). Désespéré de ne pas voir arrivé le livreur de pizza (je ne donnerai pas de nom car c'était la première fois qu'il leur arrivait d'avoir une heure de retard) c'est donc je ventre vide que j'arrive au Poste à 21h30.

Jaw Wad by Pirlouiiiit 08052015

C'est Jaw Wad qui ouvre le bal. Comme je le disais plus haut, je les avais vu en 2010 lors du (très bien nommé) festival Les Innovendables, mais trop peu pour me souvenir de quoi que ce soit. Du coup quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que Fabrizio (même si son prénom ...) chantait en italien. Contrairement à la dernière fois où ils étaient 2, désormais ils sont 4 avec Freddy à la batterie ("ethnique"), Virgile (machines), Bruno (clavier / guitare) et donc Fabrizio notamment à la guitare (12 cordes) ...

Jaw Wad by Pirlouiiiit 08052015

Difficile à décrire comme style car j'ai surtout bloqué sur la langue et réalisé qu'en dehors de Litfiba je ne connaissais aucun groupe qui chantait en italien. Eux appelent ça du "Psychedelic Space Rock" ou "rock ethno ambiant". En effet les morceaux sont plutôt longs avec de bons passages instrumentaux qui prennent leur temps - le clavier joue sur certains morceaux un rôle très important. Entre les morceaux Fabrizio nous présente les morceaux qui paraissent relativement engagés ... ce qui me fait regretter de ne pas les comprendre en dehors de ce "andiamo !" .... Je me souviens avoir pensé au groupe Tanger à un moment.

Maycad by Pirlouiiiit 08052015

Je ne pourrai pas rester jusqu'à la fin du set pour cause d'enfants à ramener à la maison. Le temps d'aller les chercher, les ramener (et manger vite fait un bout de pizza) et me voilà de retour au Poste alors que le set de Maycad a (tout juste) commencé. Cette fois je vais donc pouvoir voir un set entier de quartet composé de (de gauche à droite) Rémi Bosch (guitare et violoncelle), Guillaume Mongens (basse), Manon Bonnes (chant) et Nathanaël Pinna (batterie). La semaine précédente j'avais pas mal écouté leur nouvel EP Waking Dream et j'étais curieux de voir ça sur scène tellement ça me paraissait avoir évolué depuis le premier EP.

Maycad by Pirlouiiiit 08052015

A l'époque je me souvenais j'avais eu un peu de mal à les classer .. pas que ce soit foncièrement nécessaire mais quand on cherche à programmer une affiche cohérente ou donner envie à quelqu'un d'aller les voir c'est quand même bien utile. Rock, pop, folk, trip hop, chanson un peu tout ça ? ce qui est sûr c'est que le chant est en anglais et que la voix de Manon ose des choses risquées en concert (avec de belles amplitudes inattendues). Des morceaux calmes, des plus speed, des carrément dansant comme cet irrésistible Fever que j'attendais et qui ne m'a pas déçu. Ça joue bien et avec entrain. Sur les morceaux les plus rock Guillaume prend des poses à la Robert Trujillo, Remi un peu statique mais très précis à la guitare, se lâche finalement plus au violoncelle, quant à Nathanaël (un peu loin de mon objectif) il a fort à faire pour garder le rythme tout en lançant tous ces samples qui contribuent grandement au son de Maycad.

Maycad by Pirlouiiiit 08052015

Au bout d'un moment j'ai fini par me rendre compte que par pas mal de côtés ils me faisaient penser à un autre groupe que j'aime beaucoup avec une chanteuse : Phosphene qui a cessé d'exister pour donner naissance à Hue ! Dada. En tout cas il y a toujours une grande variété dans les morceaux de Maycad mais qui passe surement mieux sur scène que sur disque. Dans les surprises : voir que la moitié (masculine) du chant sur New Maycad est samplée. A la fin malgré les demandes de rappels ils annonceront la suite du programme et laisseront la place aux Great Joe Yabuki


Je ne les avais jamais vu mais je croyais avoir compris qu'il y avait une chanteuse. C'était peut être le cas à une époque en tout cas ce soir sur scène il y avait un chanteur Lucas aussi au clavier, accompagné de Pierre à la guitare, Mathieu à la basse et Dorian à la batterie. Leur set commencera fort puis se calmera un peu avant de rependre du poil de la bête. La description qu'ils font de leur musique sur leur espace Soundcloud : "Pop Alternative agrémentée d'arrangements électroniques et atmosphériques." est assez juste.

Great Joe Yabuki by Pirlouiiiit 08052015

Globalement plus calme et plus homogène que Maycad ils me feront un peu penser aux Robbers on a High Street pour le côté chant / piano, et si sur disque je leur trouve un petit côté Joseph Arthur ce soir là c'est assez curieusement à America que je penserais notamment pendant leur morceau où il est question de Jesus Christ où je penserai à la voix légèrement rapeuse de Dewey Bunnell en train de chanter Tin Man. Le Poste se vide un peu (c'est toujours un peu désolant que les gens ne profitent pas de ces occasions pour découvrir d'autres groupes que ceux de leurs potes, mais bon ...) mais cela ne semble pas affecter l'entrain que mettent les 4 Great Joe Yabuki.

Great Joe Yabuki by Pirlouiiiit 08052015

Ils restent à fond, le bassiste surtout qui invite le public à se rapprocher, à taper dans ses mains etc ... Ceux qui restent obtempèrent et profitent même de la place devant pour se mettre à danser ! Bien chouette soirée, un peu hétéroclite, mais comme ça il y en a pour tous les gouts.

Plus de photos par Pirlouiiiit par ici


bonus video :

Maycad by Pirlouiiiit 08052015

et une petite de Jaw Wad ici

et une petite de the Great Joe Yabuki



Jaw Wad : les dernières chroniques concerts

Igloo (+ Jaw Wad) (festival Les Inovendables) en concert

Igloo (+ Jaw Wad) (festival Les Inovendables) par Pirlouiiiit
Leda Atomica Musique (LAM) - Marseille, le 28/11/2010
Échappé d'une des session h de Hervé André lorsque je rentre pour le deuxième soir consécutif chez Leda Atomica Musique le premier des deux groupes du soir du nom de Jaw Wad est... La suite

X et les autres - Jaw Wad - Linspektor par Yeah !
Le Balthazar - Marseille, le 27/01/2006
Découvert l'année dernière au Château des Cressauds pour le festival Nickel Chrome, X et les autres avait eu la lourde tâche de clôturer une très longue soirée et n'avait pas réussi à être totalement convaincant. Ce soir le groupe ouvre la soirée dans une salle bien remplie avec un changement important dans le line-up, puisque Yox... La suite

Maycad : les dernières chroniques concerts

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Maycad + RPZ (festival Impressions Visuelles & Sonores) en concert

Maycad + RPZ (festival Impressions Visuelles & Sonores) par pirlouiiiit
Café Julien, Marseille, le 18/01/2014
Affiche alléchante ce soir dans le cadre du festival Impressions Visuelles & Sonores qui a lieu au Café Julien, avec en particulier RPZ que je n'ai pas vu depuis longtemps (en... La suite

Poste à Galène, Marseille : les dernières chroniques concerts

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) en concert

Watcha Soudclash meets Pati (and guests) par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 04/05/2019
La seule raison qui permet de justifier que je me suis sauvé un tout petit peu avant la fin de ce (une fois de plus) superbe concert de Catalogue (chroniqué ici) c'est que je ne... La suite

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) en concert

Voyou + Choses Sauvages (Festival Avec Le Temps) par Sami
Le Makeda, Marseille, le 16/03/2019
Après Flavien Berger et Malik Djoudi hier dans une salle pleine à craquer, cette affiche découverte programmée en fin d'après midi n'affiche pas complète cette fois, mais ça fait... La suite

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) en concert

Conger ! Conger ! + SOvOX + Jane's Death (Inauguration du Makeda #2) par pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 07/03/2019
Il y a quelques semaines, que dis-je quelques jours, je rédigeais avec nostalgie ma dernière chronique d'un concert au Poste à Galène, en fait Le dernier concert du Poste à... La suite

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome  en concert

Blockhead + Hugo Kant + Boogie Belgique + Mononome par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 16/02/2019
Au moment où je tente de finir cette chronique le Poste à Galène n'existe virtuellement plus ... je viens en effet de saisir les dates de l'inauguration qui se fera sur 4 jours,... La suite