Accueil Chronique de concert Jean-Louis AUBERT
Samedi 21 septembre 2019 : 14429 concerts, 25681 chroniques de concert, 5264 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jean-Louis AUBERT

ZENITH d'ORLEANS jeudi 13 avril 2006

Critique écrite le par

20h30, ZENITH, le voilà ! Il fend la foule avec sa guitare, traverse lentement une partie du public, le sourire aux lèvres et monte sur scène. Nous allons vivre les 3 heures les plus intenses de notre vie.


Le public est déjà acquis à sa cause et il n'a pas véritablement commencé, incroyable ! Sur scène 5 musiciens : un clavier le chapeau vissé sur la tête, une bassiste toute jaune qui ondule du body, j'aime bien son côté féline, à la guitare Michel Berger gamin et bien entendu Richard derrière ces fûts. C'est un spectacle à lui tout seul. Il y a toute une chorégraphie dans ses mouvements. Lui non plus ne veillit pas.

Le décor est relativement sobre. Un énorme globe servira de support visuel aux chansons durant la soirée. Des lumières étudiées simples mais efficasses.

Le ton monte assez rapidement, comme le son d'ailleurs, pour exploser avec "Locataire". Nous avons pris notre rythme de croisière qui ne descendra plus de la soirée.

Tous les vieux cons de mon âge (ce qui représente une bonne partie du public) en bavent de joie. le charisme de Jean-Louis agit comme à chaque concert. Cousine Valérie tape des mains et ne tient plus en place. Rodolphe nous a quitté pour le... bar (mauvaise langue), Lolo sautille sur place, elle pense avoir retrouvé ses vingt ans laissons la rêver! Cousine Sophie a laissé tomber son fauteuil et nous a rejoint dans la fosse. Cette fille a un petit quelque chose dans le regard ses derniers temps, tu sais du pétillant qui augure le meilleur. Mais de là à savoir quoi?! Autour de nous des jeunes tout de même, également sous le charme.

Le concert continue de monter en intensité, nous avons droit à un extrait de Jumping Jack Flash. Richard reprend le style de Charlie et Jean-Louis imite Mick (mais il lui ressemble déjà tant!) la démarche et le hochement de tête sont bien là.

Nous allumons nos portables, souvenir de 2000.

Le public explose pendant "ça c'est vraiment toi". Les guitares se parlent, se répondent, c'est bien fait.

Le concert est équilibré on passe de l'époque Téléphone "ce taxi là c'est toi", "cité électricité" à l'époque "idéal standard" sans heurt. La plupart des gros tubes sont joués. Tout passe haut la main. Que la vie est belle ce soir, j'en oublie mes offres de prêts qui n'arrivent toujours pas!

Un rappel, deux rappels. Tu veux savoir la durée des retours, la tracklist complète, dans l'ordre? Laisse aller, j'ai autre chose à foutre que d'amener mon chronomètre! Je me laisse porter par la musique, je suis dans la musique, je suis la musique! C'est intense ce soir. Avec Aubert je revois défiler une partie de ma vie. Ce gars a grandi avec moi. Il a été de toutes mes premières expériences : premières booms, premier amour, premier pétard, premier chagrin aussi. Il était là hier, il est là aujourd'hui et il sera encore là demain, comme mes amis fidéles. Et nous ferons la route ensemble. Putain c'est un peu nostalgie nostalgie.

Pour l'heure "voilà c'est fini". Sa guitare, la lumière, il lance son éternel :

- on se reverra

et il nous quitte.


A très vite Jean-Louis.

http://magiclilive.over-blog.com/

 Critique écrite le 02 mai 2006 par Magiclilive


Jean-Louis Aubert : les dernières chroniques concerts

Jean-Louis Aubert en concert

Jean-Louis Aubert par Penandpaper
Acoustic Festival - Le Poiré sur Vie, le 23/03/2019
Comme le chante si bien Alain Souchon dans "J'ai 10 ans", ce week-end du 22 au 24 mars 2019 le Festival Acoustic au Poiré-sur-Vie (85) a mis le paquet pour son dixième anniversaire... La suite

Les Bombes Humaines + Delao en concert

Les Bombes Humaines + Delao par Jérôme Justine
La Puce à L'Oreille, Riom, le 26/01/2019
La première partie est assurée ce soir par DelaO, groupe rock puydedomois. C'est à partir de là que c'est un peu parti en cacahuète dans ma tête fatiguée.... Après quelques... La suite

Les Insus? en concert

Les Insus? par Holy Vier
Bayonne, le 25/07/2017
Je vais vous parler d'un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître ... Début des années 80, dans la cour des collèges, de nombreux élèves ont inscrit le nom de leurs... La suite

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016) en concert

Les Insus, Lilly Wood And The Prick, The Avener, Deluxe, Caribbean Dandee, Giedré, Bastille, Pandour (Paleo Festival 2016) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 22/07/2016
Paléo Festival de Nyon 2016, dernier jour... Pandour Pour ce dernier jour moi, je démarre la journée avec le show case de Pandour, qui est un jeune groupe Suisse... La suite

ZENITH d'ORLEANS : les dernières chroniques concerts

Indochine - 13 Tour en concert

Indochine - 13 Tour par lol
Zenith d'Orléans, le 03/05/2017
Indochine est le groupe de rock le plus populaire en France depuis le début des années 80. Actif depuis 1982, capable de remplir plusieurs Stades de France, le combo de Nicola... La suite

BENABAR par Christelle
Zénith ORLEANS, le 02/03/2009
Voilà 7 ans que je suis ce petit bonhomme, Amoureuse de l'humour, des maux mis en mots ! Alors le voir là sur scène, tout en haut ! Terrible, touchant et agité comme un bubble gum ! Merci, Merci et Merci à lui ! La suite

RFM Party 80 par TUJA SEBASTIEN
ZENITH D'ORLEANS, le 11/12/2008
Le concert RFM PARTY 80 qui s'est déroulé à ORLEANS LE 11 DECEMBRE était très bien. Tous les artistes étaient magnifiques. J'aimerais y retourner l'année prochaine avec tous les résidents de mon foyer de vie car nous passé une excellente soirée. Je souhaite acheter votre album pour faire profiter les résidents qui n'ont pas pu assister au... La suite

RFM party 80 par Jahier charlène
zénith à orléans, le 11/12/2008
Concert plus que bien, Moi qui suis vraiment une fan de tous les groupes des années 80, je peux vous dire que j'étais comblée, heureuse. Et cela impressionne, car les stars que l'on a vu, on a tellement l'habitude des les voir à la TV que cela parraissait un peu irréalisable, incroyable. Continuez à mettre le feu comme vous le faîtes, croyez... La suite