Accueil Chronique de concert Jean-Louis Murat (5ème concert pour Koloko)
Lundi 27 février 2017 : 12892 concerts, 24274 chroniques de concert, 5143 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jean-Louis Murat (5ème concert pour Koloko)

Jean-Louis Murat (5ème concert pour Koloko) en concert

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 17 juin 2006

Critique écrite le 27 juin 2006 par Pierre Andrieu




Beaucoup de réflexion, peu de préparation !


Le traditionnel concert humanitaire pour le village de Koloko donné mi-juin à la Coopérative de Mai par Jean-Louis Murat a permis pour la cinquième fois consécutive de réunir autour d'une bonne cause les fans du chanteur auvergnat. Tout en ayant le privilège de découvrir un Murat en pleine phase de rodage scénique de son nouvel album, à paraître fin août chez V2, sous le nom de Taormina.


Une voix toujours aussi captivante, une guitare électrique joliment tourmentée et un harmonica sacrément vrillant.

En cette période de coupe du monde démarrant au ralenti pour l'équipe de France, JLM se met au diapason : sa guitare vintage ne supporte pas la moiteur d'un match/concert en plaine, alors qu'elle est habituée à évoluer dans la fraîcheur du Massif du Sancy. Cela occasionne un faux départ, assez drôle d'ailleurs, où Murat et les techniciens tergiversent longuement, essayent d'accorder et de faire marcher l'instrument incriminé. Comme il le dira juste après, le concert pour Koloko est appréhendé par JLM et son équipe comme un match de l'équipe de France façon Domenech : "Beaucoup de réflexion, peu de préparation !" Deux/trois bons mots presque énervés et un jet de porte harmonica plus tard, le concert peut commencer. En solo, pour sa première partie. Et là, on croit rêver, un peu comme quand le génial Zinedine Zidane lance l'intenable Franck Ribéry dans l'espace : on oublie tout, il ne reste qu'une voix, toujours aussi captivante, une guitare électrique joliment tourmentée et un harmonica sacrément vrillant.





L'assistance est sous le charme, en totale communion avec l'artiste.

Sous ses faux airs nonchalants, Murat emmène son auditoire où bon lui semble, grâce à ses morceaux toujours aussi marquants, qu'ils soient récents ou plus anciens : Ce que tu désires, La maladie d'amour, Parfum d'acacia au jardin, Si je devais manquer de toi, Foule romaine, Le cri du papillon, L'au-delà, La fille du capitaine et Les Jours du jaguar, en final aussi attendu qu'impressionnant. Qu'il chante seul ou accompagné par son fidèle et excellentissime partenaire Stéphane Reynaux à la batterie, ou par le batteur Christophe Pie et le bassiste Alain Bonnefont, deux membres du premier groupe de JLM, Clara, le résultat est le même : l'assistance est sous le charme, en totale communion avec l'artiste. Et avide de découvrir le extraits de Taormina, annoncé récemment par le très muratien single Caillou, non joué ce soir (ce serait trop facile !). Des quelques titres - prometteurs - offerts à la curiosité de son auditoire , on retiendra Accueille-moi paysage, une chevauchée poétique lardée de guitare électrique sursaturée, sonnant quasiment hard rock boogie. Sans aucun doute un morceau appelé à devenir un incontournable comme Les jours du jaguar, Nu dans la crevasse, Se mettre aux anges ou Jim.


Deux petites idées derrière la tête...

Même si l'absence de l'excellent bassiste recruté chez AS Dragon, Fred Jimenez (parti épauler le doué Peter Von Poehl), ne s'est pas trop faite ressentir, on a désormais hâte de découvrir les deux nouvelles recrues conviées à la basse et à l'orgue électrique pour la très attendue tournée prévue d'octobre à décembre 2006... La soirée Koloko 2006 se termine dans une atmosphère décontractée et conviviale, avec des musiciens disponibles pour leur public. Et tout le monde a deux petites idées derrière la tête : que l'équipe de France aille le plus loin possible dans la coupe du monde 2006 (cela met en joie... et en forme), et que le tour de France 2006 de JLM (mûrement réfléchi... et préparé en altitude) ne passe pas trop loin.


A lire également : des entretiens avec Murat en octobre 2004 (sur A bird on a poire), octobre 2003 (sur Lilith) et juin 2003 (sur le concert pour Koloko), ainsi que les chroniques des derniers albums, et, enfin, les comptes-rendus des concerts à Sédières, Clermont-Fd (pour Koloko 2005), Issoire en avril 2005, au Café de la Danse à Paris, à Aurillac, pour Koloko à Clermont-Fd en 2004, à la Coopé en novembre 2003 et au festival Les Efferv'Essonne en 2003...


Sites Internet : www.jlmurat.com, www.clermauvergne.com/, www.bangbang.fr.fm, www.v2.fr (le titre Caillou est en écoute), www.lacoope.com.

Photos : JLM et Bruno Gautier (live 2004)

Jean-Louis Murat : les dernières chroniques concerts

Jean-Louis Murat + Matt Low (concert pour Koloko 2016) en concert

Jean-Louis Murat + Matt Low (concert pour Koloko 2016) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 18/06/2016
Excellente édition 2016 pour le traditionnel concert humanitaire pour Koloko donné par Jean-Louis Murat à la Coopé tous les ans en juin... Plein de monde dans le club, qui affiche... La suite

Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra en concert

Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 20/06/2015
Même s'il déclare dans sa très belle chanson Les Ronces " Je ne veux plus chanter, j'ai chanté trop abondamment... ", Jean-Louis Murat était en concert humanitaire pour la... La suite

Jean-Louis Murat en concert

Jean-Louis Murat par Florence Lohéac
Le Palace, Paris, le 13/04/2015
Jean-Louis Murat jouait hier soir son album "Babel" avec une nouvelle formation (nouvelle par rapport à sa précédente tournée et à son disque enregistré avec le Delano... La suite

Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra en concert

Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra par Pierre Andrieu
New Morning, Paris, le 24/11/2014
Il fallait aller voir Jean-Louis Murat, accompagné par le Delano Orchestra, au New Morning en cette fin d'année 2014... Pourquoi ? Tout d'abord parce que c'était sans doute la... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Seratones + Fantastic Negrito (Les Nuits de l'Alligator 2017) en concert

Seratones + Fantastic Negrito (Les Nuits de l'Alligator 2017) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/02/2017
Très chaude Nuit de l'Alligator à la Coopé le samedi 18 février avec un duo de choc pour l'affiche : le bien nommé soul & blues man Fantastic Negrito suivi des furies rock and soul... La suite

The Dandy Warhols + Telegram en concert

The Dandy Warhols + Telegram par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2017
Pour l'énième tournée française des désormais peu énergiques Dandy Warhols, un groupe qu'on adore depuis longtemps mais qui sort désormais des albums peu enthousiasmants, le public... La suite

Sum 41 + Hollerado en concert

Sum 41 + Hollerado par Jerôme Justine
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2017
Je ne sais pas si c'est à mettre en relation directe avec la signature la semaine dernière du traité CETA, mais ce lundi 20 février c'est soirée canadienne à la Coopérative de... La suite

The Mystery Lights en concert

The Mystery Lights par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2017
Avec leur rock garage magistralement teinté de rhythm & blues, les Mystery Lights nous avaient joliment troué le cul au This Is Not A Love Song Festival de Nîmes en juin 2016,... La suite