Accueil Chronique de concert Entretien avec Jean-Louis Murat à propos de l'album Le Cours Ordinaire Des Choses
Dimanche 29 mars 2020 : 9784 concerts, 25960 chroniques de concert, 5290 critiques d'album.

Chronique de Concert

Entretien avec Jean-Louis Murat à propos de l'album Le Cours Ordinaire Des Choses

La Coopérative de Mai, à Clermont-Fd 21 septembre 2009

Critique écrite le 21 septembre 2009 par Philippe

Très belle interview donc (puisqu'il faut que parmi ceux qui le penseront, quelqu'un le dise !). Entre nous quand on fait une longue chronique de festival, toutes proportions gardées, on y met pas mal de soi quand même et au moins quelques heures voire jours de boulot, et il y a affreusement peu de retours aussi pour plusieurs centaines de lecteurs... Ce n'est pas l'intervieweur ici qui dira le contraire.

D'accord par ailleurs avec le fait que peu de gens peuvent aujourd'hui écrire en français sans être soit creux et grotesques, soit grandiloquents et abscons... Plus personne en chanson française ne semble aujourd'hui capable d'écrire, ni Annie aime les sucettes de Gainsbourg, ni Faites Monter de Bashung ... D'écoutable dans la langue de Molière en 2009, à ces deux opposés du spectre - poésie simple et poésie complexe, restent quelques chansons assez réussies de Zaza Fournier ou (mais si !) de Julien Doré, et à l'opposé les fulgurances de certains artistes slam (Nevchehirlian, Zone libre & co). Et au milieu du gué, des artistes hip hop comme MAP ou Keny Arkana, qui ne sacrifient pas la beauté du texte aux besoins de leurs revendications explicites... et se situent donc à l'équilibre entre les deux.

Et bien sûr quelques bons artisans perdus, en Auvergne ou ailleurs, qu'il faut aller chercher soi-même sans attendre après les médias mainstream, à moins qu'on ait la chance de les croiser sur scène. En tout cas nous sommes nombreux à ne plus faire confiance ni à la télé ni même à la radio en tant que dénicheurs de belles chansons !
Cela étant le web offre en contrepartie de belles opportunités de communication virale (Myspace par exemple, ou Concertandco !) pour faire découvrir d'excellents artistes, dont la diffusion serait sinon condamnée à rester confidentielle (cf votre exemple de Holden).

Avec tout ce que ça génère, en cas de succès, de trafic souterrain de disques plus ou moins auto-produits et achetés directement à l'artiste en fin de concert, et qui échappent à la grande distribution, pertes et profits pour eux mais gains supplémentaires pour l'artiste qui enlève des intermédiaires.
Si une "star" comme Serge Teyssot-Gay est capable de vendre lui-même ses disques de Zone Libre en fin de concert (c'est le cas !), et de se frotter ainsi à l'appréciation en direct de son public, c'est que tout le monde peut le faire... pour moi l'avenir de la vente de disques est à rechercher là, tout comme l'appréciation ou la critique brute de décoffrage, livrée les yeux dans les yeux à l'artiste. Monsieur Murat, vous y êtes vous frotté récemment ?

La Coopérative de Mai, à Clermont-Fd : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite