Accueil Chronique de concert Jessica93 + Bleakness
Lundi 22 janvier 2018 : 12566 concerts, 24818 chroniques de concert, 5195 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jessica93 + Bleakness

Jessica93 + Bleakness en concert

La Maroquinerie - Paris 18 décembre 2017

Critique écrite le par

On se rend à la Maroquinerie en ce lundi 18 décembre pour assister à notre dernier concert de l'année 2017 et on espère finir en beauté ! Au programme ce soir, c'est l'ovni français à l'univers cataclysmique qui porte le nom de Jessica93 qu'on va retrouver sur scène. Geoffroy Laporte, qui est aux commandes de ce vaisseau spacial venu de nulle part, va donner un deuxième show à la Maroquinerie après celui de vendredi. Les deux concerts ont affiché complets très rapidement. Si l'ovni qui baigne dans un univers teinté de cold wave et qui écrit une musique oppressante, sombre et lumineuse remplit deux fois la Maroquinerie et ses 500 places, il ne le doit certainement pas à son look de clochard version Kurt Cobain... Il le doit plutôt à son seul talent et un bouche à-oreille qui a bien fonctionné depuis quelques années. Concertandco est d'ailleurs un des médias qui le soutient depuis le début et on vous invite à lire la belle chronique de notre collègue Pierre au sujet du 3ème album Guilty Species, qui vient de sortir il y a peu. Ces deux shows à la Maroquinerie qui indiquent sur les billets "Release Party" vont lancer ce nouveau disque et il y aura une nouvelle tournée sur l'année 2018.



Bleakness

Avant de parler de la prestation tant attendue de Jessica93, nous avons eu droit à 30 minutes d'un rock puissant par le trio nantais Bleakness, qui a bien chauffé la salle devant un parterre pas tout à fait plein au moment de son set. Ils vont nous asséner des morceaux très percutants à la sauce Motorhead mais on pense aussi aux légendaires Husker Du. C'est punk, c'est rock et c'est surtout bien racé.



Jessica93

A 21 heures 06 pour être très précis, devant une salle qui est maintenant pleine comme un oeuf pour son second show ici en trois jours, on voit débarquer devant nous un véritable groupe. En effet, depuis l'arrivée de membres de Bitpart, Marietta et Trosky Nautique, Geoffroy Laporte n'est plus seul sur scène. Il a donc rangé les pédales de loop au vestiaire et Jessica93 est donc devenu une véritable formation. Cette nouvelle configuration va amener à coup sûr plus d'agressivité et de richesses aux mélodies. D'entrée de jeu, Geoff nous démontre qu'il est un authentique personnage car il marche à contre-courant. Cela veut dire qu'il en a rien à foutre de son image, de son look et de son attitude. Il nous annonce que c'est le dernier morceau du concert et on le siffle. C'est le titre Poison qui sera joué extrait du premier album Who Cares. Le brouillard se répand dans la salle et l'atmosphère devient sombre, lourde et inquiétante. Geoffroy L. se barre comme il nous l'avait dit, le groupe nous salue et quitte la scène en nous laissant plantés là.



Deux minutes plus tard, ils reviennent mais cette fois-ci pour ne plus nous quitter. Les fans sont devenus surexcités, surtout dans la fosse. On poursuit avec un ancien titre, "Asylum". Il faudra attendre le 4ème morceau, "Anti Cafard 2000", pour entendre le premier extrait du nouvel album Guilty Species. A partir de la 8ème chanson et jusqu'au dernier morceau interprété ce soir, "R.I.P in Peace", on ne quittera plus ce très réussi nouvel album. On aura donc le plaisir de l'entendre en intégralité... Les morceaux sont lourds, puissants et certains sont mêmes lancinants. Geoffroy s'arrache au chant en sortant ces tripes ainsi que son spleen et il malmène sa guitare. Sa musique rentre dans notre cerveau pour ne plus nous lâcher. On pense à The Cure première période tant nous sommes envoûtés. L'écorché vif nous fait planer et ses acolytes assurent chacun à leur poste. On aime vraiment, mais on pense sincèrement que cela pourrait être encore mieux en live car les morceaux sont remarquables. Pour cela, on aurait aimé retrouver deux, trois ingrédients en plus qui nous ont manqués ce soir pour faire de ce concert un show totalement enivrant et magique.



Pour commencer, on aurait apprécié de voir un batteur assis, plus charismatique et qui pèse plus sur la lourdeur et l'atmosphère. On aurait aimé voir également un autre look pour le chanteur/guitariste. En portant des vêtements qui colleraient à sa musique, cela nous aurait permis de ne pas ressentir cet énorme décalage entre les excellentes compositions qu'on écoute avec grand plaisir et ce vieux bas de survêtement tout naze ainsi que ce tee-shirt d'ado trop grand pour lui que l'on peut voir. A ces détails près, on aurait été presque à dire que ce moment passé avec eux ce soir fut parfait. On a aimé mais pas totalement adoré. Après un petit plongeon dans la fosse avec sa guitare, le leader barbu et chevelu qui sera porté par les fans remontera sur la scène. Il est pratiquement 22h30 et après ce tubesque "R.I.P in Peace", les musiciens nous saluent et laissent là leur public chaud et bouillant. Une chose est sûre, l'ovni est bourré de talent et musicalement il tient sérieusement la route !



Remerciement à Isabelle et à la Maroquinerie


Set-list :
Poison
Asylum
Big Black
(cover song)
Anti Cafard 2000
Endless
Surmatants
Karmic Debt
Guilty Species
French Bashing
Bed Bugs
Uncertain to Me
Mental Institution

Rappel:

Venus Flytrap
R.I.P. in Peace


Jessica93 : les dernières chroniques concerts

Gonzaï Party : Jessica93 + Niandra Lades en concert

Gonzaï Party : Jessica93 + Niandra Lades par Pierre Andrieu
Le Baraka, Clermont-Ferrand, le 23/01/2015
Gonzaï Party de fort bon aloi au Baraka, le truc idéal pour lutter contre la massive attaque de loose intersidérale ayant traditionnellement lieu tous les ans au mois de... La suite

Miss Parker + Jessica93 en concert

Miss Parker + Jessica93 par Phil2guy
Le Lounge - Marseille, le 18/01/2014
Le Lounge accueille ce soir Désordres Nouveau, label phocéen d'obédience Cold Wave / Post Punk / Industrielle à l'esthétique très travaillée (que je ne connaissais pas avant ma... La suite

La Maroquinerie - Paris : les dernières chroniques concerts

The Limiñanas (featuring Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner) en concert

The Limiñanas (featuring Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner) par Antoine Serrurier
La Maroquinerie, Paris, le 07/12/2017
Adoubés par le légendaire Anton Newcombe (en guest royal pour la soirée), les Limiñanas ont brillamment retourné La Maroquinerie avant les fêtes de fin d'année. Les Catalans... La suite

Tyler Bryant and the Shakedown + Fabulous Sheep en concert

Tyler Bryant and the Shakedown + Fabulous Sheep par Lebonair
La Maroquinerie, Paris, le 29/11/2017
En pleine tournée européenne en cette fin d'année pour promouvoir leur excellent et second album fraîchement sorti le 3 novembre dernier, le jeune guitariste prodige Tyler Bryant... La suite

Hiro Kone + Algiers en concert

Hiro Kone + Algiers par Philippe
La Maroquinerie, Paris, le 20/11/2017
Concert enthousiasmant à la Maroquinerie ce lundi soir : l'explosif groupe de, euh, (pour simplifier) "indus/gospel" Algiers, dont on est encore loin d'avoir épuisé l'époustouflant... La suite

Helmet en concert

Helmet par Samuel Charon
La Maroquinerie, Paris, le 11/02/2017
A peine sorti de la salle après le concert d'Helmet, je me dis instantanément que ce fut l'un des 5 meilleurs concerts que j'ai jamais vus !! Pourtant j'écume les salles de... La suite