Accueil Chronique de concert John Garcia and the Band of Gold + Dead Quiet
Samedi 23 février 2019 : 11513 concerts, 25376 chroniques de concert, 5244 critiques d'album.

Chronique de Concert

John Garcia and the Band of Gold + Dead Quiet

John Garcia and the Band of Gold + Dead Quiet en concert

Le Trabendo - Paris 23 janvier 2019

Critique écrite le par

Pour notre premier concert de l'année, on marche dans l'allée qui nous amène au Zénith de Paris en plein parc de la Villette et au dernier moment, on bifurque à droite direction la petite salle du Trabendo. A l'affiche ce soir, un très grand nom du stoner rock,John Garcia. Le membre fondateur de Kyuss, groupe cultissime (1990-1995, 4 albums dont trois remarquables) avec Josh Homme, Brant Bjork, Nick Oliveri et considéré comme pionnier du mouvement avec Monster Magnet, débute sa tournée européenne pour défendre son nouvel album, le 2019. Avec un disque aussi prenant et trippant dans sa valise plus le passé et le talent du bonhomme, on est clairement aux anges ce soir.



C'est le groupe de metal Dead Quiet qui a assuré la première partie. Après 30 minutes de battement, on peut voir arriver devant nous the Band of Gold qui est composé d‘Ehren Groban à la guitare, de Mike Pygmie à la basse et de Greg Saenz à la batterie. Le public, venu nombreux est motivé comme jamais, est prêt à exploser. On démarre par le planant et remuant "Space Vato", qui ouvre également le dernier album de John Garcia. Cet instrumental est parfait pour débuter les festivités. On s'imprègne donc idéalement de l'atmosphère ténébreuse, sombre, lumineuse et énergique qui va se propager dans toute la salle. John Garcia arrive calmement et discrètement sur le second titre "Jim's Whiskers". Dès qu'il va se mettre à chanter, on va commencer à vibrer. Sa voix est reconnaissable entre mille. On était en manque !



Cela faisait presque 8 ans qu'on ne l'avait pas entendu en live depuis le passage de Kyuss (sans Josh Homme) au Bataclan. On poursuit avec "Kentucky II". Cette entrée en matière avec ces trois morceaux nous confirme que le dernier album est vraiment de qualité. "Conan Troutman" sera le premier titre de Kyuss qui sera joué ce soir sur un total de 11. Sur "Gardenia", on monte encore d'un cran. Tout le monde est à bloc. La frappe de Greg Saenz est lourde, la basse de Mike Pygmie est ronflante comme jamais, la guitare d'Ehren Groban est incisive et cette voix, celle de Garcia, un grand plaisir ce soir. 25 ans de notre vie défilent devant nous, notre passion du rock brille de mille feux au Trabendo. On est gâté, ça enchaîne entre nouveautés et morceaux de Kyuss et on ne pouvait rêver mieux niveau set-list. John Garcia est heureux de notre accueil, il nous applaudit souvent et il nous parle par moment.



La connexion entre les fans et le groupe est totale. Un seul titre du précédent groupe de John Garcia, Hermano, fera son apparition et il se nommera "Cowboys Suck". Une heure quinze plus tard, ils nous quittent déjà mais ils reviennent vite. Les premières notes de "Supa Scoopa and Mighty Scoop" se font entendre. On se tortille de partout et on saute de joie bras levé. "Whitewater" va nous faire prolonger le plaisir durant pratiquement 10 minutes. C'est "Kylie" qui clôtura ce brillant concert. 21 morceaux au final, 1 heure 45 de bonheur, on ressortira très heureux de notre soirée. John Garcia est en grande forme, sa nouvelle formation est juste parfaite, ce n'est pas pour rien qu'il l'a nommé the Band of Gold. Durant un mois, la vague John Garcia va déferler sur l'Europe. Et il nous a fait l'honneur de démarrer cette nouvelle et belle aventure chez nous !



Remerciements à Roger Weissier et Replica records Photos:Jérôme Agier

set list :

Space Vato
Jim's Whiskers
Kentucky II
Conan Troutman
(Kyuss cover)
Gardenia
(Kyuss cover)
One Inch Man
(Kyuss cover)
Chicken Delight
My Everything
Tangy Zizzle
(Kyuss cover)
Lillianna


Don't Even Think About It
El Rodeo
(Kyuss cover)
Cowboys Suck
(Hermano cover)
Molten Universe
(Kyuss cover)
Popcorn (Hit Me When You Can)
Hurricane
(Kyuss cover)
Gloria Lewis
(Kyuss cover)
Green Machine
(Kyuss cover)

Rappel
Supa Scoopa and Mighty Scoop
(Kyuss cover)
Whitewater
(Kyuss cover)
Kylie
(Cheyletiella Version)


Le Trabendo - Paris : les dernières chroniques concerts

Soom T + Omar Perry en concert

Soom T + Omar Perry par Lebonair
Le Trabendo - Paris, le 22/11/2018
C'est un programme haut en couleurs qui se présentait à nous en ce 22 novembre au Trabendo à Paris. A l'affiche, on retrouvait Omar Perry, artiste confirmé et respecté de la scène... La suite

Frank Carter & The Rattlesnakes en concert

Frank Carter & The Rattlesnakes par Samuel C
Le Trabendo - Paris, le 13/03/2018
Trop pop, pas assez hardcore (ou l'inverse), le show de Frank Carter & The Rattlesnakes laisse un goût mitigé à la soirée qui était très attendue. Les filles slamment, les... La suite

Thee Oh Sees en concert

Thee Oh Sees par Coline Magaud
Le Trabendo, Paris, le 14/05/2017
John Dwyer fait partie de ces musiciens qui sortent album sur album, fidèles à eux-mêmes et toujours sur la route pour défendre lesdites galettes. Huit mois jour pour jour... La suite

Pvris + Major+Pride en concert

Pvris + Major+Pride par Zulone
Trabendo - Paris, le 08/05/2017
Trabendo rempli pour le retour du groupe Pvris en France. Cela fait un an que le groupe au nom de la capitale était attendu par ses fans. C'est à l'occasion de leur tournée... La suite