Accueil Chronique de concert Kaolin
Mardi 18 février 2020 : 10793 concerts, 25924 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.

Chronique de Concert

Kaolin

L'Usine, Istres 6 mars 2003

Critique écrite le par

Ca y est ! c'est parti, je quitte mon stage direction les embouteillages marseillais pour prendre au passage Matt... Direction Istres chauffeur !!
Le plus drôle c'est que je ne connais pas la route, ni l'adresse de "l'Usine", en plus je n'ai pas de Kangoomobile pour trouver toute seule la route !! Alors grande idée : on met le cd de Kaolin et on se laisse guider, il nous mènera bien à ses pairs... Et oui ! ça marche, on se retrouve devant cette salle qui a un petit air de Trabendo perdu dans la campagne. On a encore 1h à attendre, allons manger un brin avant le concert...
Ayé ! c'est fait, on revient, on est les premiers, le mistral souffle, on a froid... Il est 20h20, le concert commence normalement à 21h00... Fait vraiment froid ! Enfin, ils ouvrent les portes à 20h50, il était temps, le bleu va si mal à mes lèvres ! Pour la peine on va voir le bar qui est si accueillant pour se réchauffer un peu à coup de bière ! puis on se rapproche de la 2ème porte qui donne sur la salle et là un petit stand de Kaolin avec ce billet doux "t-shirt recto-verso 10 euros... en vente après le concert" signé Kaolin... ... Ils sont bien là alors... on ne s'est pas trompé d'adresse, on est proche du but...
Les portes s'ouvrent, on entre vite fait pour avoir une place devant la scène... Ce sont bien leurs instruments... et Kenny est toujours là, pendu... faudrait peut-être le décrocher un jour quand même !
21h15, la salle se remplit...
Le concert ne va plus tarder, z'ai cru voir un Lulu dans le fond... Ayé ils entrent, sous vos applaudissements...

#A_bis : rien à dire, une bonne entrée en matière, ils sont en forme, les guitares sont là, la batterie présente, mais surtout eux ! Grosse impression, ils doivent conquérir tout de suite le public qui, contrairement à moi, n'est pas venu pour eux !

Que tout se fasse : après les instruments, voici la voix... et elle est là ! ils sont dedans, et ils se font plaisir ! Dommage que la scène soit réduite par les instruments de Mickey 3D, on les sent à l'étroit ! Ils se lâchent quand même, c'est un plaisir ! Le public commence à bouger la tête en rythme, ils commencent à être sous le charme...

Et ça continue sans transition avec Devant ce site, une intro comme on les aime, le son est bon ! Les lumières sont terribles (merci Christophe), tout est là, les applaudissements sont de plus en plus forts, les cris et les marques d'enthousiasme se font entendre, la mayonnaise monte...

Toujours pas un mot... je me demande si Guillaume ne sais plus parler... pourtant il chante... Ne dis rien, je l'attendais celle-là... 2ème fois, toujours sous le charme... Merci.

Tiens ! Ils n'enchaînent pas de suite... mais va-t-il parler... suspens... OUI !
Ils se sont levés tôt pour être en forme ce soir (je sais de source sûr qu'il dormait encore une ½ heure avant le début du concert ;) ), on lui a dit que le public d'Istres était intenable, qu'il se jetait partout, et même qu'il envahissait la scène... "mais que c'est que s'passe ?" "On a bu une bière" lui répond-on... on comprend mieux... Puis il nous annonce un discours de 3h00-3h30, dur de devoir combler le temps que Julien se prépare sur son petit tabouret... alors un petit coup de promo pour Allez ça fait pas de mal, ils sont un peu là pour ça...

La suivante, comme la précédente n'est pas sur ce cd... Le problème c'est qu'elle n'a pas encore de nom, "si vous avez des propositions..." Intro de ce morceau instrumental sous les applaudissements... Sur la playlist, ya marqué Caraïbes, alors en attendant le titre final... Perso, j'ai eu l'impression d'entendre les 4 saisons... mais j'ai une proposition... "Ode à Francis L...", z'en pensez quoi ? Elle est très Kaolinienne, entre poésie et chaos, mélodieuse, un plaisir, encore...

Et là, la pression monte les têtes se balancent de plus en plus, comment ne pas accrocher !
Le haut est essentiel, grosse baffe dans ma tête ! Des guitares en n'en plus pouvoir ! La version album semble édulcorée à côté de ça ! Le public le reconnaît, un semblant de déjà entendu ! Ca saute de partout ! Saut ciseau de Lulu, il devrait le déposer... Bien plus impressionnant que le Fosbury...

Enchaînement avec Pour le peu, là c'est sûr, ils connaissent ! Y'en a même qui chantent, ça commence vraiment à bouger et à guincher... Big applause !

Une petite nouvelle (en tout cas pour moi) C'est la vie, enfin une nouvelle chanson où Guillaume met en avant sa voix, à réécouter... Elle m'a fait une grosse impression... mais désolée, j'arrive pas à marquer ce que j'ai ressenti... fallait y être :p , c'est tout !

Annonce de la dernière "elle s'appelle Calme", étonnement dans la salle, comment ce groupe va-t-il pouvoir se calmer ??? Puis après les premières notes, on comprend mieux, envolée de watts et de décibels, sauts de cabris, mais qu'est-ce que s'passe ? Julien semble avoir mal quelque part... mais il continue de jouer... C'est la fin, ça se sent, ils y mettent toutes leurs tripes, puis laissent le morceaux se finir seul avec les guitares (après un jeter-rattrapage de baguettes de notre Lili préféré !) Ovation, messieurs dams ! On en veut encore, "une autre, une autre", ça peut pas finir comme ça ! Ils nous ont mis la pression... on n'en peut plus !! Encore !!
Mais June reviens pour débrancher sa guitare et après une petite révérence, nous fait comprendre qu'il n'y aura pas de bis... Dommage...
Les applaudissements baissent peu à peu... mais recommencent dès que les K reviennent pour débarrasser rapidement la scène de leurs instruments...

On sort pour se reposer les oreilles... et les mirettes... et apaiser les papilles... attroupement devant le stand de Kaolin, les t-shirts partent bien, des affiches sont distribuées aussi, mais aussi des cd singles de Pour le peu et Calme... Je reste pas loin... un peu de pub pour Dieseabis ça fait pas de mal, je regrette de pas avoir de fly... Ca discute bien, Keden est là aussi, sympa ! Ils s'étaient rencontrés quand Kaolin était venu en octobre dernier à l'espace Julien.
Guillaume arrive, autographes, remerciements...j'ai l'impression de revoir ce qu'il s'était passé suite à leur première partie des Stereophonics...

Un concert où il fallait être ça c'est sûr !!!

 Critique écrite le 11 mars 2003 par zabou


Kaolin : les dernières chroniques concerts

Kaolin + Les Shades en concert

Kaolin + Les Shades par Mkhelif
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 02/12/2010
Ce soir direction le Cabaret aléatoire à Marseille, première fois pour moi dans cette salle. En arrivant au cabaret j'ai un doute sur l'horaire ou la date du concert tellement il... La suite

Kaolin  en concert

Kaolin par Lebonair
le café de la danse - Paris, le 10/11/2010
Suite à l'interview réalisée de Kaolin le 25 Août dernier, à découvrir à la rubrique concernée, il était fort logique que je me retrouve à la veille de ce grand week-end du 11... La suite

Kaolin (Interview)  en concert

Kaolin (Interview) par lebonair
Paris, le 25/08/2010
Kaolin nous revient enfin après une pause de 4 ans avec un nouvel album, le 4ème, qui sortira le 18 octobre 2010 chez Cinq7/Wagram. Plaisir, fraîcheur, spontanéité, sexy,... La suite

Kaolin + Keden par M.
Poste à Galène - Marseille, le 05/04/2007
Deuxième concert pour les Kaolin, ici à Marseille, où le printemps boude quelque peu cette année, et faut croire que le public aussi ! La soirée commence a 21h30 avec pour première partie Keden, un groupe rock originaire de Marseille même. Je n'accroche pas au premier morceau , et ni après d'ailleurs. A mon goût, la voix à la Bertrand Cantat du... La suite

L'Usine, Istres : les dernières chroniques concerts

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite